Accueilsujets récentsSujets Récents S'enregistrerConnexion
Partagez
 

 LDS 1-09 : Crisis Point

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

note
0- (pire épisode)
LDS 1-09 : Crisis Point 07100%LDS 1-09 : Crisis Point 0910
 0% [ 0 ]
1
LDS 1-09 : Crisis Point 07100%LDS 1-09 : Crisis Point 0910
 0% [ 0 ]
2
LDS 1-09 : Crisis Point 07100%LDS 1-09 : Crisis Point 0910
 0% [ 0 ]
3
LDS 1-09 : Crisis Point 07100%LDS 1-09 : Crisis Point 0910
 0% [ 0 ]
4
LDS 1-09 : Crisis Point 071050%LDS 1-09 : Crisis Point 0910
 50% [ 1 ]
5 (moyen)
LDS 1-09 : Crisis Point 07100%LDS 1-09 : Crisis Point 0910
 0% [ 0 ]
6
LDS 1-09 : Crisis Point 07100%LDS 1-09 : Crisis Point 0910
 0% [ 0 ]
7
LDS 1-09 : Crisis Point 07100%LDS 1-09 : Crisis Point 0910
 0% [ 0 ]
8
LDS 1-09 : Crisis Point 07100%LDS 1-09 : Crisis Point 0910
 0% [ 0 ]
9
LDS 1-09 : Crisis Point 07100%LDS 1-09 : Crisis Point 0910
 0% [ 0 ]
10 (très bon)
LDS 1-09 : Crisis Point 07100%LDS 1-09 : Crisis Point 0910
 0% [ 0 ]
10+ (épisode d'anthologie)
LDS 1-09 : Crisis Point 071050%LDS 1-09 : Crisis Point 0910
 50% [ 1 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 5990
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

LDS 1-09 : Crisis Point Empty
MessageSujet: LDS 1-09 : Crisis Point   LDS 1-09 : Crisis Point Icon_minipostLun 05 Oct 2020, 18:13

-

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 5990
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

LDS 1-09 : Crisis Point Empty
MessageSujet: Re: LDS 1-09 : Crisis Point   LDS 1-09 : Crisis Point Icon_minipostLun 12 Oct 2020, 20:13

Pour une fois, j'ai été déçu, aussi je n'ai mis que 4. Rutherford était chouette, mais Mariner et ses problèmes, et surtout la manière dont elle choisit de les affronter, c'était trop super too much.

Boimler est plus que jamais insignifiant, et ça fait aussi partie des déceptions du jour. Même s'il découvre le rapport entre Mariner et Freeman...

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Kyokoko
Commandeur
Commandeur
Kyokoko

Masculin Nombre de messages : 687
Age : 35
Date d'inscription : 11/12/2017

LDS 1-09 : Crisis Point Empty
MessageSujet: Re: LDS 1-09 : Crisis Point   LDS 1-09 : Crisis Point Icon_minipostLun 26 Oct 2020, 09:41

Oui ! Là je dis OUI ! Il en faudrait plus des épisodes comme ça. On assiste à une véritable remise en question de Mariner qui montre à quel point elle hais ce que représente sa mère. Sorte d'enfant en pleine crise d'adolescence, Mariner utilise ses amis pour un plaisir personnel. Celui d'extérioriser toute la colère qu'elle a envers sa mère, qui est aussi capitaine du vaisseau. On est bien loin du ridicule duel entre Riker et son père dans TNG. Et c'est sans compter sur ce duel Good Mariner VS Dark Mariner qui montre le clivage dans son esprit. D'un autre côté on Boimler. Égale à lui-même, mais qui fait LA découverte qui va changer sa façon de voir les choses. Mariner paraît à la fois totalement folle, mais aussi a besoin d'exprimer sa colère dans cet épisode absolument fabuleux.

Et bien que cet épisode soit étonnamment sur le fil du rasoir, il fait paradoxalement valoir que le meilleur de Trek peut peut-être exister à la fois sous forme d'épisodes et de films, mais avec des méthodes narratives radicalement différentes.

L'une de mes lignes préférées de l'épisode de TOS "City On the Edge of Forever", est la suivante : "Bien, je sais ce qu'est un film", alors qu'elle était prisonnière en 1930. Le fait est que, dans le contexte futur des 23e et 24e siècles, il est difficile de savoir si les gens savent vraiment ce qu'est un film, du moins par rapport à ce que nous pensons des films. Oui, Trip a fait regarder à tout le monde de vieux films sur le NX-01 dans Enterprise, et Tom Paris a soumis l'équipe de Voyager à des films d'époque projetés sur le holodeck, mais pour la plupart, lorsque nous voyons des personnages vivre une fiction au 24e siècle, ils le font en participant. Picard et Data ont eu leurs programmes interactifs de Dixon Hill et Sherlock Holmes, tandis que Janeway et le Docteur ont eu leurs holoniveaux. Lower Decks utilise cette vanité - la fiction comme une simulation interactive - comme point de départ de toute la vanité de l'épisode. Après que Boimler ait créé une simulation de holodeck qui recrée l'équipage de l'USS Cerritos dans les moindres détails, Mariner voit une opportunité de créer un film... interactif !

À partir de ce moment, "Crisis Point" se joue comme un album des plus grands succès de tous les films de Star Trek. De la scène de la vitesse de distorsion de Zephram Cochrane au générique de The Wrath of Khan, en passant par le crash de la soucoupe de Generations, cet épisode montre clairement que ce que vous regardez est LOWER DECKS : THE MOVIE, et que vous devez être très conscient de la différence - et de la démesure - des films de Trek par rapport à leurs homologues en épisode TV. Ce n'est pas vraiment une critique du concept des films Trek en général, mais comme le montre clairement Lower Decks, vous pouvez vous en sortir avec des choses dans les films Trek que vous ne pourriez pas faire dans un épisode aléatoire de la série. En d'autres termes, le dispositif Genesis est génial et tout, mais la puissance colossale de cette technologie est quelque chose que nous oublions facilement parce que WOK est essentiellement un film de personnages, plutôt qu'un film de science-fiction épisodique.

De cette façon, "Crisis Point" apporte un second point, un peu plus subtil : Les films de Trek sont peut-être plus exagérés et plus simplistes que les épisodes de Trek, mais les personnages des meilleurs films de Trek ont parfois tendance à être plus mémorables que le meilleur épisode. Pour Mariner, c'est particulièrement vrai dans "Crisis Point", parce que, lorsqu'elle est confrontée à son moi holographique (qui est aussi son vrai moi), nous obtenons une couche plus profonde de sa psyché, qui ne fait que s'appuyer sur l'excellent travail des personnages de l'épisode 7. En gros, cet épisode couvre le même terrain philosophique : Pourquoi Mariner est-il une fainéante ? Déteste-t-elle Starfleet ? Déteste-t-elle sa mère ? Les réponses à toutes ces questions sont non, et, c'est compliqué.

Mais la différence essentielle entre cet épisode et l'épisode 7, c'est que dans le premier, elle a une conversation normale à ce sujet, et dans l'épisode 9, elle se dispute avec une réplique holographique d'elle-même qu'elle essaie de tuer. Des deux conversations parallèles, nous nous souviendrons probablement davantage de celle-ci, car la conception hyperbolique de Mariner contre Mariner a un impact plus cinématographique.

En fin de compte, le message de l'épisode 9 de Lower Decks est de dire que lorsqu'il s'agit de films Trek, le support - film ou épisode TV - pourrait très bien informer le message. Mais, si le message est bon, cela peut être très bien.

Maintenant le SAFRI

Scénario................................................10/2
Animation..............................................2/2
Fun.......................................................102
Respect de l'univers ST............................2/2
Intérêt général par rapport à l'univers ST...1/2

Note de l'épisode....................................25/10

Oups... Alors ce sera les 10+++ de l' :amoureux:
Revenir en haut Aller en bas
 

LDS 1-09 : Crisis Point

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES SÉRIES :: Lower Decks :: LDS S1-