Accueilsujets récentsSujets Récents S'enregistrerConnexion
Partagez
 

 2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

note
0- (pire épisode)
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 07100%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 0% [ 0 ]
0 (nul)
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 07100%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 0% [ 0 ]
1
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 07100%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 0% [ 0 ]
2
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 07100%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 0% [ 0 ]
3
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 07100%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 0% [ 0 ]
4
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 07100%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 0% [ 0 ]
5 (moyen)
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 07100%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 0% [ 0 ]
6
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 07100%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 0% [ 0 ]
7
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 07100%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 0% [ 0 ]
8
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 071033%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 33% [ 1 ]
9
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 07100%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 0% [ 0 ]
10 (très bon)
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 071067%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 67% [ 2 ]
10+ (épisode d'anthologie)
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 07100%2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) 0910
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Vania
Capitaine
Capitaine
Vania

Masculin Nombre de messages : 1091
Age : 46
Date d'inscription : 15/05/2007

2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Empty
MessageSujet: 2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire)   2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Icon_minipostDim 25 Mai 2008, 13:14

-
2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) S02-10-531px-Tuvok%27s_blood_boiling
Revenir en haut Aller en bas
Dax
Administratrice
Administratrice
Dax

Féminin Nombre de messages : 5441
Age : 54
Date d'inscription : 12/11/2009

2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Empty
MessageSujet: Re: 2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire)   2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Icon_minipostDim 29 Nov 2009, 05:43

Je qualifiais cet épisode de dichotomique. Le bien et le mal, mais aussi le bien dans le mal et vice versa. On a d'un coté, le Pourvoyeur du début qui était altruiste alors que ça compagne ne l'est pas du tout, influence qui se répercute sur les Ocampa de chacun des Pourvoyeur.

Le mal dans le bien s'exprime à travers Kes qui est du coté des "bons", mais qui se laisse tenter, sans y succomber totalement, par le pouvoir de destruction, que lui fait connaitre l'Ocampa (me souviens plus de son nom) qui est avec Suspéria. Kes, qui est la bonté incarnée, éprouvera un certain plaisir dans cet état transcendant, de qui résultera la dévastations des formes de vie végétal... Il n'y a qu'un pas pour passer au règne supérieur... mais je pense que son "bon fond" la sauvera au moments ou elle regarde autour d'elle et voit le résultat...

Et le mal dans le bien, alors que Suspéria quitte le Voyageur sans le détruire ( compte tenu de l'hostilité avec laquelle Suspéria acceuil le Voyageur, je l'imagine très bien impitoyable).

Il y est aussi illustré le danger de posséder un pouvoir qui peut être destructeur si on n'a pas l'expérience nécessaire. Tuvok se retrouve "bien cuit", lorsque Kes perd le contrôle de ses nouvelles facultés... En plus on peux se demander si elle les a vraiment possédées: Lorsque Suspéria et l'Ocampa quitte, Kes n'a plus les pouvoirs qu'elle avait découvert avec l'aide de l'Ocampa...

En conclusion, on fini par Tuvok qui expose la dichotomie de sa race... à savoir que les Vulcains furent de premier abord soumis au émotions avant d'avoir appris à les contrôler d'un manière parfaite avec le rituel du Colinar


Je conclurais avec : Rien n'est tout blanc et rien n'est tout noir

_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
https://modelkitnathoui.design.blog/
Archy
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Archy

Masculin Nombre de messages : 5406
Age : 45
Date d'inscription : 19/08/2006

2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Empty
MessageSujet: Re: 2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire)   2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Icon_minipostDim 29 Nov 2009, 13:25

Synopsis : Le voyager, 10 mois après avoir rencontré le "pourvoyeur", rencontre l' "autre" membre de la même espèce comme énoncé dans l'épisode pilote. Même station , au 1/10. A la différence près qu'elle est habitée par des Ocampas, près de 2000, dont Tanis (Gary Graham, le Soval d'Enterprise 2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Soval2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) X240a ) qui se présente comme un intermédiaire entre l'entité et nos héros.
Il usera de tentation envers Kes par la découverte de ses pouvoirs qui vont bien au-delà de ce que Tuvok lui apprenait, pouvoirs dévastateurs. Suspiria, l'entité convoitée par le Voyager afin qu'il rentre sur Terre, se révèle agressive et sans pitié, à l'image d'une imaturité affective d'un enfant et représentée comme telle. Janeway aidée du HMU et de Tuvok réussira à la neutraliser et à s'enfuir, laissant Tanis, Suspiria et tout espoir de rentrer par cette voie.

Critique : j'ai trouvé cet épisode assez bon car inattendu. Effectivement , Suspiria tranche d'avec son prédécesseur et j'ai trouvé la comparaison avec une fillette très adéquate. Un être surpuissant qui finalement n'évolue pas et se contente de lui-même.
Le fait qu'il ne détruise pas le Voyager je trouve est assez logique compte tenu de la vision de Suspiria de l'altérité : soit l'autre est un objet, un esclave dont on dispose ( et c'est le mécanisme qu'elle a inculqué à Tanis : elle prend le vaisseau et lui , Kes ), soit il est à détruire. Hors, une ambiguité caractéristique de l'immaturité affective est la dépendance : si on a plus d'objet à détruire, alors on a plus rien. Suspiria ne peut détruire le Voyager à moins d'en avoir épuisé toutes ses ressources, hors ce n'est pas encore le cas puisque l'action se déroule presque en temps réel. Suspiria ne peut encore détruire le Voyager, elle doit d'abord l'asservir. Sans cette dépendance perverse, le Voyager aurait terminé sa course rapidement dans cette épreuve.
Pour rebondir sur l'avis de Dax, je pense aussi que Suspiria est impitoyable. Elle ne connaît que sa propre vision des choses, elle ne peut penser qu'à elle et à ce qu'elle juge bon. Et ce qu'elle juge bon , c'est la mise en objet des Ocampas et la destruction de toute altérité pour des motifs quelconques.
Preuve en est sa non-compréhension de la garde de la dépouille du "pourvoyeur". La notion de respect lui est tout à fait étrangère.
La fuite apparâit comme la seule issue possible.

C'est un épisode intense, psychologiquement abouti. On comprend mieux avec Tuvok la maîtrise des passions que l'enseignement vulcain propose et on se réjouira qu'il incarne finalement la quête de tout être humain, notre ambiguité entre ce qu'on veut et ce qu'on doit. C'est un débat vieux comme le monde mais Voyageur l'insère dans son Odyssée de façon colorée et très accessible.

J'aime voir aussi dans cet épisode un rapport entre l'imagination et Kes. Si on part du point de vue que Kes représenterai l'histoire même de la série, si Kes est l'incarnation du Voyager et donc de la série en soi, alors il est intéresant de voir un rapport entre la dévastation de toute chose par les pleins pouvoirs de Kes, par sa seule volonté.
Autant DS9 peut traiter le sujet de façon fine , subtile, intérieure par l'incarnation de Sisko dans son homologue terrien écrivain dans Far Beyond the Stars (S6), autant Voyager traite le sujet de façon préventive, extérieure et alarmiste.

En nous coexistent des forces obscures et des forces lumineuses si j'emploie un vocabulaire à la Star Wars. Lesquelles choisissont nous ? Lesquelles nous dominent ?

Le Yin et Yang qu'évoque Dax m'apparaît ici aussi très à propos.

Et pour finir, le HMU, toujours juste, de plus en plus fin, ciel que cet acteur est bon ! Tous les autres sont impeccables. Manquent quand même Chakotay, Paris, Kim et Torres dans cet épisode dans les personnages à développer. De plus, il est dommage de n'avoir pas un format plus long pour aborder tous les aspects de la toute-puissance dans un épisode.
Les F.X. sont quasi inexistants , on a des bouboules atomiques qui se heurtent, bon ok ... Le son est traité de façon morne et conventionnelle.
J'ai adoré le maquillage de Tuvok grillé par contre !

70% d'avis favorable

les plus : un scénario à plusieurs niveaux et très riche, une continuité établie avec la série elle-même, des acteurs toujours très bons,Gary Graham, la série confirme son caractère alarmiste et extrême, les personnages évoluent peu à peu, les maquillages sont très réussis, les effets spéciaux mécaniques aussi, visuellement, on est dedans !

les moins : certains personnages auraient pu apparaître en premier plan surtout en rapport avec leurs ambitions personnelles alors qu'ils sont absents, le sujet , très intéressant, est traité à la vitesse du Voyager, les effets spéciaux numériques sont assez pauvres, une tentacule parci, une bouboule par là qui change de couleur.
Revenir en haut Aller en bas
raktajino
Commandeur
Commandeur
raktajino

Masculin Nombre de messages : 734
Age : 53
Date d'inscription : 04/06/2009

2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Empty
MessageSujet: Re: 2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire)   2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Icon_minipostLun 30 Nov 2009, 00:45

Tout à fait d'accord avec vous, d'autant plus que cet épisode fort intéressant donne à Kes un statut appréciable. Personnage à mon sens un peu " délaissé", elle prend ici un peu plus d'ampleur . D'une position "d'animal de compagnie" à l'espérance de vie de neuf ans, elle gagne en potentiel "scénaristique" à la découverte de ces pouvoirs terrifiants( induits par suspiria ou non) . La maîtrise , ou non, de ces facultés ,synonymes de danger ou formidables atouts à un retour sur terre ,donne à ce stade du voyage un peu plus de "piment" pour la suite , en deux mot : kess=diable ou ange? (oui ils y a plus de deux mots). Petit détail, le coté "exorciste" de suspiria me plait bien, par contre, ayant vu cet épisode en français pour la première fois j'ai trouvé la voix de neelix à c.............(il n'y a pas d'autre mot).


Dernière édition par raktajino le Ven 11 Déc 2009, 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Julius
Commandeur
Commandeur
Julius

Masculin Nombre de messages : 653
Age : 46
Date d'inscription : 24/05/2009

2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Empty
MessageSujet: Re: 2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire)   2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Icon_minipostMar 01 Déc 2009, 17:55

Un épisode plutot pas mal ou l'on découvre le "coté obscur" et les pouvoirs inquiétants de Kes et des ocampas,Gary Graham est excellent dans le role assez trouble de mentor de Kes.
Les scénes entre Tuvok et Kes sont trés reussie,je trouve que le maquillage de Tim Russ aprés son agréssion fait trés Nosferatu.
Suspiria est intéressante également,le contraste entre ce personnage maléfique et la petite fille qui l'incarne est saisissant.
Neelix est toujours aussi idiot et inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Lourima
Capitaine
Capitaine
Lourima

Féminin Nombre de messages : 1074
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Empty
MessageSujet: Re: 2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire)   2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Icon_minipostDim 26 Juil 2020, 20:46

Gary Graham s'exerçait déjà à porter des oreilles pointues !
Ça m'a fait plaisir de le revoir puisque j'ai laissé ENT en suspens depuis un petit temps. Et quand j'ai vu la saison 2 pour la première fois, je n'avais pas encore commencé ENT.

Pauvre Kes, bien naïve. Si elle s'était davantage fiée à Tuvok ... le seul fait de l'accident aurait dû la dissuader de faire crever ses jolies plantes en pensant à du feu.

Tuvok est d'une honnêteté à toute épreuve quand il apprend à la petite ocampa à accepter son côté obscur en lui racontant que les Vulcains sont au fond des barbares domestiqués.

On ne reverra plus Suspiria et Tanis. La perspective de retour via les Nacènes est éteinte.
Revenir en haut Aller en bas
Perseus
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Perseus

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 39
Date d'inscription : 30/07/2019

2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Empty
MessageSujet: Re: 2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire)   2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire) Icon_minipostMer 20 Jan 2021, 01:15

Tuvok est impressionnant de contrôle...surtout après avoir failli se consumer...
Une Personnalité VULCAINE plus complète ici...

Ces Pouvoirs Okampa sont terrifiants plus que surprenants... "Donner la vie, faire du bien, faire du mal, tuer...tout cela revient au même" ?! Le Bien et le Mal...c pareil ?! je dirais que ce TANIS, qui porte bien son nom, s'est perdu complètement...
LE POUVOIR...plus il est grand entre nos mains, plus il nous corrompt...nous laissant croire que nous sommes ce Pouvoir, alors que nous ne sommes Rien...au regard de tout...
En fait ces Pouvoirs ne venait que de cette chose...SUSPIRIA...

Quelle Belle Parole de Sagesse de TUVOK pour épiloguer sur cette expérience... Une Vérité de Plus dans la Réalité, exposée magistralement à travers cet épisode pédagogique de Fiction...
Il ne faut pas dénier la part de Mal qui est en nous, aussi petite soit-elle, si on veut la garder sous notre contrôle et la circoncire pour qu'elle ne puisse nuire...
C'est sage et tellement positif... dac

Si nous avons l'habitude d'apprendre dans les livres, y-compris les plus romanesques, là est un bel exemple de Transmission de la Raison, par une série Télé...mais quelle Série ! cheers

10/10 IMPECCABLE ! aplo


"on ne verra plus..." Encore du SPOILE Lourima ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
 

2-10 : Froid comme l'enfer (Cold Fire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES SÉRIES :: Voyager :: VOY S2-