Accueilsujets récentsSujets Récents Dernières imagesS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Le jour où l'équipage essaya de contacter le « Deus ex machina » mais que celui-ci était sur répondeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saga
Commodore
Commodore
Saga

Masculin Nombre de messages : 3229
Age : 63
Date d'inscription : 12/05/2008

Le jour où l'équipage essaya de contacter le « Deus ex machina » mais que celui-ci était sur répondeur Empty
MessageSujet: Le jour où l'équipage essaya de contacter le « Deus ex machina » mais que celui-ci était sur répondeur   Le jour où l'équipage essaya de contacter le « Deus ex machina » mais que celui-ci était sur répondeur Icon_minipostLun 15 Mai 2023, 18:20

Le jour où l'équipage essaya de contacter le « Deus ex machina » mais que celui-ci était sur répondeur 010

Le jour où l'équipage essaya de contacter le « Deus ex machina » mais que celui-ci était sur répondeur
Par Saga

En mission de routine dans les secteurs 675Bis, l'Enterprise se retrouve englué dans un 'Trou de Châtelet'

* * * * *

Alors pour ceux d'entre-vous qui ayant séché les cours de Clifton (Tanatologue) à l'académie, l'ignore. Le trou de Châtelet est une perturbation extrêmement rare du continuum espace-temps ayant comme particularité de rendre impossible tout déplacement à plus de 6 mètres par seconde, ce qui constitue pour un vaisseau spatial à rester immobile dans l'attente que la perturbation se résorbe d'elle-même ce qui ne prend en général pas plus que quelques semaines terrestres.

* * * * *

- « M. Spock, analyse »
- « 'Trou de Châtelet' confirmé, Capitaine, d'après mes mesures, il est en phase de récession et ne devrait pas nous bloquer plus de neuf jours terrestres. Sa seule particularité est qu'il se trouve à proximité d'une naine noire, ce qui n'a jamais été observé. »
- « Bien... Lt Uhura. Prévenez l'équipage que nous aurons deux semaines de retard sur l'horaire, prévenez également Scotty que s'il a des opérations de maintenance à faire, qu'il en profite. »  
- « Pour ma part capitaine. » commence Spock « J'aimerais être dispensé de mes tâches routinières afin d'étudier l'influence de la naine blanche sur le tr... »
L'officier scientifique n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'une décharge d'énergie percute de plein fouet le vaisseau.
- « M. Chekov. A tous les ponts, rapport des dégâts..... Spock analyse ? » Ordonne Kirk
- « Une seconde, capitaine. »
N'ayant pas de réponse de son premier officier, Kirk se reporte vers Chekov à qui il a demandé juste avant un rapport sur les dégâts subis.
- « Captain, pas de pertes, quelques dégâts matériels mais rien de grave, les équipes de M. Scooty sont déjà à l'ouvrage, par contre la décharge à complètement surcharger le bouclier déflecteur, j'ai levé le bouclier défensif mais sans l'apport énergétique du moteur ils ne pourra tenir indéfiniment. »
- « Bien, faites de votre mieux. »
- « J'ai fini mes analyses capitaine » Intervient à ce moment Spock
- « Et... ? Qui nous attaque ? » Demande Kirk
- « Il ne s'agit pas d'une attaque, du moins dans l'acception classique, en réalité ces décharges viennent directement de la naine blanche guidée par l'énergie que dégage l'Enterprise... »
Sur le fait, une deuxième décharge percute le navire. Sous la protection de son bouclier, celle-ci parut bien inférieure à la première.
- « Bouclier a 99.8 %, aucun dégât »
- « M. Spock sortirons-nous du Chatêlet avant que les boucliers nous lâchent ? » Demande Kirk.
- « Oui capitaine, mais l’affaiblissement progressif du bouclier fait que nous nous en sortirons pas sans perte, au minimum matériel. Cependant j'ai une solution  alternative. Les décharges sont attirées par l'énergie des boucliers, coupons-les. »
- « Coupez les boucliers » hurla presque McCoy qui était venu aux nouvelles, « Spock. Vous êtes fou. Sans bouclier, la prochaine décharge nous pulvérisera. »
- « Non, docteur, je ne suis pas fou, c'est l'énergie des boucliers qui attirent les décharges d'énergies, sans bouclier, pas de décharge. »
Sur ces mots une troisième décharge secoue l'Enterprise.
- « Bouclier a 99.6 %, aucun dégât » Dit Chekov consultant sa console avant de se retourner de nouveau vers Kirk, Spock et McCoy.
- « Faites-moi confiance, capitaine. » Dit Spock
- « Ok. M. Chekov coupez les boucliers »
- « Bien capitaine, bouclier coupé. »
Pendant quelques minutes il ne se passa rien, apparemment le plan de Spock avait fonctionné, apparemment seulement car quelques secondes plus tard la passerelle fit un 180 degrés, les signaux d'alertes s’allumèrent de toutes les consoles, de l’extérieur on pouvait voir qu'une des nacelles avait complètement disparu tandis que la soucoupe s’ouvrait en deux.
Avant que le souffle de la décompression n'éjecte dans le vide les officiers de la passerelle, Kirk se tourna vers Spock et eut la surprise de l'attendre simplement dire « Fascinant »

F I N


Dernière édition par Saga le Ven 08 Sep 2023, 09:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Dox
Capitaine
Capitaine
Dox

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 54
Date d'inscription : 19/02/2023

Le jour où l'équipage essaya de contacter le « Deus ex machina » mais que celui-ci était sur répondeur Empty
MessageSujet: Re: Le jour où l'équipage essaya de contacter le « Deus ex machina » mais que celui-ci était sur répondeur   Le jour où l'équipage essaya de contacter le « Deus ex machina » mais que celui-ci était sur répondeur Icon_minipostLun 15 Mai 2023, 18:59

Sympa, merci pour le partage ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
 

Le jour où l'équipage essaya de contacter le « Deus ex machina » mais que celui-ci était sur répondeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bulletin 399 – Juin 2023
» Leonard Nimoy (Spock)
» Deus doet dins on cuvelle
» Bulletin 371 – Mars 2021
» 5- 7 : Que celui qui n'a jamais péché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CRÉATIONS DE FANS :: Fan-Fictions :: Fan-fictions terminées-