Accueilsujets récentsSujets Récents S'enregistrerConnexion
Partagez
 

 le temps d'une musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reine Jojo
Commodore
Commodore
Reine Jojo

Féminin Nombre de messages : 4389
Age : 62
Date d'inscription : 17/03/2007

le temps d'une musique  Empty
MessageSujet: le temps d'une musique    le temps d'une musique  Icon_minipostLun 13 Juin 2022, 17:38

on va commencer par un petit teaser...

le temps d'une musique  Tony-l10
 
le temps d'une musique  62688210





fiche Wikipédia Tony Levin

_________________
on ne me résiste pas...  
le temps d'une musique  P1010010  
mon Risa : Caleta de Fuste/Fuerteventura/Canaries https://gfycat.com/glossydecimalgalapagostortoise
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 6730
Age : 48
Date d'inscription : 28/01/2008

le temps d'une musique  Empty
MessageSujet: Re: le temps d'une musique    le temps d'une musique  Icon_minipostLun 13 Juin 2022, 21:41

Intriguant, j'avoue... d'autant que rien sur sa page wiki ne suggère un rapport avec Star Trek...

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Reine Jojo
Commodore
Commodore
Reine Jojo

Féminin Nombre de messages : 4389
Age : 62
Date d'inscription : 17/03/2007

le temps d'une musique  Empty
MessageSujet: Re: le temps d'une musique    le temps d'une musique  Icon_minipostMar 14 Juin 2022, 08:24

évidemment avec une pensée pour Chibi, que j'ai du croiser aux Constellations de l'époque, et qui aurait aimé (enfin je suppose) l'idée de ma petite histoire...

_________________
on ne me résiste pas...  
le temps d'une musique  P1010010  
mon Risa : Caleta de Fuste/Fuerteventura/Canaries https://gfycat.com/glossydecimalgalapagostortoise
Revenir en haut Aller en bas
Reine Jojo
Commodore
Commodore
Reine Jojo

Féminin Nombre de messages : 4389
Age : 62
Date d'inscription : 17/03/2007

le temps d'une musique  Empty
MessageSujet: Re: le temps d'une musique    le temps d'une musique  Icon_minipostMar 14 Juin 2022, 08:59

Je m’appelle Antoinette Laval, cinquante ans, médecin et instructeur à l’Académie de Starfleet, mon désir de voyager et rencontrer de nouveaux peuples est toujours autant inassouvi après plusieurs années de pratique... Les cours de la prestigieuse école sont intenses et épanouissants, mais accepter des remplacements offre un excellent complément pour renouveler les exercices proposés à mes élèves...

« Bon dieu, qu’il est moche... »
J’eus confirmation de mon opinion à la vue du vaisseau où j’avais enfin obtenu ma première affectation en tant que médecin remplaçant et lieutenant, le grade me convenait, je ne cours pas après les honneurs, limite ça m’arrangeait de ne plus être médecin-chef... je l’avais été sur un vaisseau plus petit avec juste une infirmière sous mes ordres, ça me convenait, mais pas moyen de monter un groupe de rock avec juste une guitare basse...
Les nacelles étaient mal disposées, la soucoupe trop allongée, décidément le classe Intrépid ne me plaisait pas... On survola le vaisseau, orné en grand de son nom et matricule : USS Normandie NCC 7110...
La navette se dirigea vers les hangars, mes compagnons de voyage semblaient avoir hâte de commencer, j’eus un petit sourire devant l’exaltation de leur jeunesse... Je les laissai descendre d’abord dès l’atterrissage, ce qui me permit d’installer à l’aise ma housse de guitare sur le dos et un sac bandoulière à l’épaule...
Je me mis au bout de l’alignement des enseignes fraîchement nommés qui faisaient face à une femme à l’uniforme rouge et au col orné de 4 pins...
« Bonjour jeunes gens, je suis le capitaine Maryline Dubois, je vous confie à vos chefs de service respectifs qui vont vous indiquer vos quartiers et vos ateliers... Docteur Laval, vous restez avec moi, mon médecin en chef, le docteur McCoy est en congé maladie, et j’aurai rapidement besoin que vous soyez opérationnelle...
- C’est pourquoi vous m’avez appelée alors, j’ai eu des soucis de santé aussi qui m’ont fait préférer faire instructeur, casser les égos disproportionnés de jeunes médecins est aussi très enrichissant...
- Certes... Donc, vous devez connaitre le docteur Tchaalin, un Andorien ça se remarque dans un groupe que son peuple taquine en qualifiant de « peaux-roses »... » répondit la capitaine en souriant...
- Le nom me dit quelque chose... Les Andoriens ont la réputation d’être têtus et provocateurs...
- Tchaalin n’est que lieutenant-junior, j’hésite encore à lui confier la responsabilité de l’infirmerie...
- Mais la jeunesse n’enlève rien à la compétence...
- Je veux éviter des caractères trop marqués... Allez plutôt le voir pour calmer son impatience... »

-----------

« Alors si je comprends bien, les négociations de premier contact avec les Chéloniens sont en stand by ? Je ne vois pas en quoi je peux vous aider...
- Ils sont d’origine reptilienne, ce sont eux qui ont demandé l’entrée dans la Fédération, leur civilisation est suffisamment avancée pour ça, même s’ils ont certaines lacunes, notamment en médecine... Un des problèmes à leur intégration vient du nombre de conditions importantes qu’ils ont émises... Nous avons donc émis en retour des réserves, mais il faudra à un moment ou un autre leur faire des propositions, surtout qu’il y a aussi des désaccords chez eux...
- Il faudra leur donner autre chose que la preuves de nos capacités et de nos bonnes intentions... Mais de quoi ont-ils vraiment besoin ? De vaccinations ? Pour cela pas besoin d’un médecin-chef, ça doit faire partie du pack des propositions que vous avez sûrement déjà faites...
- Peut-être en m’expliquant ceci... »
Elle me tendit un PADD avec l’image d’un individu à l’aspect saurien vêtu à la mode du fin XIXe siècle terrien...
« Cherchez l’erreur... Waouh... Joli gentleman... Mais ? ? Et les deux silhouettes dans l’arrière-plan ? Humains ?
- Aucune idée... Mais le plus gros problème est qu’ils prétendent maitriser le voyage temporel...
- Pardon ? » demandai-je...
- Oui, ça a déjà donné migraines et sueurs froides à plus d’un à Starfleet...
- Mais s’ils sont venus sur Terre avec leurs aspects de lézards ils auront été remarqués...
- Nos recherches nous ont amenés sur une série de télévision du XXe siècle... »
La capitaine secoua la tête, avant de reprendre...
« Une sombre histoire d’envahisseurs d’origine reptilienne qui avaient revêtu une forme humaine et qui mangeait des souris toutes crues...
- Quelle imagination ! C’est trop gros pour que ce soit une histoire vraie qu’on aurait juste un peu romancée... Tout ça ne vaut pas La Planète des Singes de Pierre Boulle... - On est dans une bien meilleure critique de l’âme humaine, là... Nous les humains avons la réputation d’avoir trop d’imagination...
- Par contre, vos amis, il faudrait les mettre au pied du mur, qu’ils nous montrent ce qu’ils connaissent du voyage dans le temps...
- Des idées ?
- Cela demande réflexion... »

------------

Je fis une petite inspection de l’infirmerie, mais je ne trouvai rien à redire à Tchaalin... Devant mon air déçu, l’Andorien me demanda :
« Vous doutiez de moi, lieutenant ? ?
- Non... Mais j’espère que vous n’avez pas oublié l’académie...
- Pourquoi ? Vous avez bien veillé à ce que nous oubliions d’être prétentieux...
- Ah ? J’ai l’impression surtout que vous avez un peu trop bien préservé votre fierté...
- Enfin, bref... Je ne suis pas là pour vous juger, et je connais déjà votre potentiel... Je risque d’être bien occupée ces prochains jours, il vous faudra assurer le service...
- Je le fais déjà depuis l’absence du médecin-chef, y compris les barbantes tâches administratives...
- Donc vous devez mieux que moi connaître les manies du docteur McCoy...
- Ne m’en parlez pas... » dit l’Andorien en levant les yeux au ciel...
- Je ne m’en fais pas... Les formations sur le tas sont l’idéal pour progresser... tant que vous n’oubliez pas que les capitaines et les médecins font les plus mauvais malades ! »

----------

Les quatre dignitaires chéloniens s’installèrent à la table de discussion en face de la capitaine Dubois. Assise à son côté gauche, je connaissais encore peu le reste de l’équipage...
« La séance est ouverte... Vous connaissez déjà mes officiers le commander Tsy Man, mon numéro Un et Bajoran, le commander Karat, mon chef-ingénieur kelpien et je vous présente le lieutenant Antoinette Laval, qui remplace mon médecin-chef souffrant... Nous sommes ici pour poursuivre les négociations au sujet de votre entrée à la Fédération...
- Nous ne comprenons pas que vous n’ayez toujours pas accepté notre demande... dit Nek, le Premier Dignitaire...
- Peut-être parce que vous n’avez pas compris notre position... dit le deuxième...
- Nous avons un bon niveau technologique... » conclut le troisième...
- Vous êtes encore débutants en astronautique... intervint la capitaine...
- Nous maitrisons une technologie qui a semblé vous intéresser...
- Exact... Mais vous devez savoir que la Fédération a des lois très restrictives sur le voyage temporel... Si votre adhésion est confirmée, vous devrez vous soumettre à ces lois...
- Nous comprenons... D’autant plus facilement que nous avons nous aussi des lois très strictes sur son utilisation... dit l’un des Chéloniens
De sa voix posée de Kelpien, Karat intervint...
« Il faudra peut-être que vous nous autorisiez à faire un essai de votre machine temporelle...
- Quoi ?
- Nek, attend qu'il s’explique...
- Permettez moi d’intervenir...
- Allez-y, docteur...
- Merci... La Fédération est un échange, et c’est parce que la Fédération a mis en commun les technologies de toutes les planètes participantes que nous pouvons nous entendre... Mais ce qui m’intéresserait en premier lieu, c’est votre culture...
- Notre culture ? ?
- Oui... Sachez qu’à ce sujet, chaque planète bénéficie de beaucoup de souplesse et peut développer ses arts comme la littérature, la musique ou la peinture tant que ça ne nuit pas aux intérêts des autres... »
Les Chéloniens, interloqués, s’échangeait des regards interrogateurs...
« Littérature ? Musique, Peinture ? ?
- Vous ne savez pas ce que c’est ? » fit la capitaine...
« Nous n’avons pas de temps à perdre en futilités...
- Nous ne considérons pas ça comme des futilités, au contraire, ils apportent souvent des témoignages sur notre histoire... Capitaine, je crois savoir d’où vient le problème... Pouvons-nous en discuter entre nous ? »

-----------

« Je ne vois pas en quoi de la culture va débloquer notre discussion... débuta la capitaine...
- On dit que la musique adoucie les moeurs... reprit Karat... Nous pourrions faire d’une pierre deux coups... Nous devons apprécier le niveau de cette technologie et nous leur donnons un exemple de ce que nous avons créé...
- Et comment ? Leur ramener Mozart, Claude Monet ou Victor Hugo ?
Je repris la parole...
- Ne visons pas aussi haut... Et même Mozart est devenu d’un classique... Je voudrais un peu plus récent, sans que ce soit du n’importe quoi... Histoire les secouer un peu aussi... - Très bien... Ça va être peu protocolaire, mais il faut aussi imposer nos choix... »

-----------

« Alors, capitaine ? ?
- En conclusion, ils veulent bien tenter une expérience à partir du Normandie, à condition qu’un des leurs vous accompagne...
- Vu que c’est leur technologie, ça n’a rien d’exagéré... » confirma Karat... Il ne faudra pas rester longtemps, mais leur aspect ressemble au mien, il risque tout de même de ne pas passer inaperçu...
- On lui fournira un couvre-chef... Faites le passer pour un grand brûlé en rémission ou quelque chose du genre... Pour le reste, le docteur Laval est peut-être mieux adaptée physiquement...
- Le mieux est de s’arranger pour agir de nuit, les concerts sur Terre se déroulaient il me semble plutôt le soir, donc ce serait idéal... intervint Tsy
- Je vous adjoindrai le lieutenant Bishop, histoire qu’un ingénieur essaye de savoir comment fonctionne leur technologie, docteur... Et vous avez choisi une date ?
- Année 2020, selon le calendrier terrestre...
- Il n’y avait pas une histoire de pandémie à cette époque là ?
- Si mais un remède à partir de bemnifosbuvie a été mis au point quelques années plus tard, nous en synthétiserons avant notre départ...
- Les Chéloniens ne nous ont donné que dix heures, soyez efficaces... »

(à suivre)

_________________
on ne me résiste pas...  
le temps d'une musique  P1010010  
mon Risa : Caleta de Fuste/Fuerteventura/Canaries https://gfycat.com/glossydecimalgalapagostortoise
Revenir en haut Aller en bas
Reine Jojo
Commodore
Commodore
Reine Jojo

Féminin Nombre de messages : 4389
Age : 62
Date d'inscription : 17/03/2007

le temps d'une musique  Empty
MessageSujet: Re: le temps d'une musique    le temps d'une musique  Icon_minipostMer 15 Juin 2022, 08:20

Trois rayons lumineux matérialisèrent trois personnes dans un couloir déserté...
« C’est quoi ce boucan ? grogna le Chélonien
- Ce sera de la musique à l’heure du concert, là c’est l’heure des répétitions, ils doivent être tous sur scène... répondis je
- On va les voir alors... insista le saurien
- On n’attend pas le concert ? fit Léonard Bishop
- On pourra leur expliquer ce qui nous amène avant et on pourra se mêler au public avant de repartir discrètement... reprit le Chélonien
- Non, non, et non... On se mêle juste au public et on agit après... fis-je
- Nos uniformes ne font guère discrets... s’inquiéta Léonard
- ils ne sont pas pires de ce qu’il se faisait à cette époque... interrompit le Chélonien qui semblait en savoir plus qu’il ne voulait dire...
- On ne s’affole pas... Dans la foule, il faut juste éviter de se faire filmer par les smartphones... conseillai-je
- Smart quoi ?
- Des communicateurs personnels... la plupart de ces appareils servaient à tout sauf à communiquer... repris-je... Et surtout on ne peut pas intervenir avant le concert, ça leur ferait trop bizarre s’il manque un membre du groupe, trop tard pour le remplacer...
- Donc on le chope juste après le départ du public... en conclut Léonard
- On ira tâter le terrain, on va prétexter des dédicaces... »

-------------

Occupé au rangement de ses instruments de musique, il n’avait pas prêté attention à notre approche...
« Monsieur Tony Levin ?
- Oui ? » Il avait à peine tourné le regard... « Pas de photos, s’il vous plaît... vous avez ce qu’il vous faut sur Internet... et pour les dédicaces, c’est à la table à l’entrée... Allez leur dire que j’arrive...
- Nous ne sommes pas venus de loin seulement pour une signature, mais pour vous chercher...
- Pardon ? »
Son air interrogatif me fit demander si j’avais bien choisi et il nous fixa l’un après l’autre en s’attardant sur le Chélonien un peu plus longtemps... Il ne posa pas de question mais je le sentais incrédule...
« Cela ne vous est pas venu à l’idée que je puisse avoir autre chose à faire que de vous suivre ? demanda le musicien
- Nous nous en doutons... Mais vous allez nous aider à résoudre un gros problème... répondis-je
- Je n’ai pas la prétention de résoudre des problèmes, surtout ceux des autres.... Je fais de la musique, et si le public aime c’est l’essentiel...
- Nous avons aimé... fit Léonard
- Très bien alors... Au revoir... »
Je me mis à regarder mes compagnons l’un après l’autre, hésitante... Nous manquions de temps, il fallait agir...
« Désolée, on n’a pas le temps en palabres... » dis-je en appliquant l’hypospray chargé d’un calmant sur l’avant-bras du bassiste...
« Normandie, quatre à téléporter ! Directement à l’infirmerie ! »

-------------

Toujours sous l’influence du médicament, le musicien chancela légèrement à son arrivée au centre médical... Ses yeux allèrent d’un côté à l’autre, il cherchait visiblement un repère...
« Asseyez-vous ! S’il vous plait... sinon je ne pourrai pas vous examiner, je ne suis pas aussi grande qu’un HMU...
- C’est quoi un HMU ? ?
- Hologramme Médical d’Urgence... » dis-je « Il fait partie de l’équipement standard de l’infirmerie... » en finissant avec un doute dans la voix...
« Ordinateur, active le HMU...
- Veuillez indiquer l’urgence médicale...
- Aucune urgence, simple vérification du matériel...
- Pfff... Equipage différent, mais même mépris pour...
- Pfff... c’est bien un Zimmerman... Ordinateur, désactive le HMU...
- Encore ? je vais... »
Dès la disparition de l’hologramme, je revins à mon hôte et le tricordeur en main je commençai mon analyse...
« Impeccable... Vous avez supporté la téléportation comme un jeune homme...
- Et je suis où ici ? »
Je le sentais coopératif, mais tout autant intrigué et légèrement déboussolé...
« Dans l’espace... et dans votre futur...
- Et je peux savoir pourquoi vous m’avez... euh... enlevé ?
- Vous n’êtes pas prisonnier... Mais la capitaine de ce vaisseau va vous expliquer... »
Comme si tout avait été orchestré d’avance, la porte s’ouvrit, laissant passer deux officiers...
« Bonjour, je suis le capitaine Maryline Dubois, et nous avons besoin de vous... »
Sourd au discours de l’officier supérieur, le musicien eut un mouvement de recul de surprise à l’entrée du second médecin...
- Et ne faites pas ces grands yeux, cela fait maintenant plusieurs siècles que la terre a pris contact avec d’autres espèces de la galaxie... Mais pas d’inquiétude nous n’avons aucun Borg à bord...
- Et ce bleu à antennes qui vient d’entrer ? ?
- Je m’appelle Tchaalin, je suis Andorien... Docteur Laval, je vous avais demandé de me biper à votre retour...
- Notre hôte est en excellente santé... Il est simplement très curieux de savoir ce que nous lui voulons, je vous confie l’infirmerie, nous allons en salle de réunion... »
Me retournant sur mon invité, je vis qu’il avait retiré le commbadge que Léo lui avait collé sur sa veste, et le regardait sans comprendre son utilité...
« Gardez-le toujours sur vous, cela permet d’assurer votre protection...
- Avant, je vais vous faire assigner des quartiers, afin que vous puissiez vous reposer... » intervint la capitaine qui le vit réprimer un bâillement...

----------

« Je n’ai pas encore compris l’idée de leur faire un concert de musique jazz... Et pourquoi du jazz ? demanda la capitaine
- C’est rythmé tout en restant suffisamment doux... Les opéras klingons attendront... répondit-je
- Mais les instruments ? et les autres musiciens ?
- On peut demander à l’équipage, je suis certaine qu’on y trouvera de bons musiciens... Sinon on a les hologrammes... et les synthétiseurs aussi... »
Cherchant à comprendre, Tony leva un sourcil...
« Hologramme ? Synthétiseurs ?
- Oui... Comme l’HMU à l’infirmerie... Mais on peut leur donner l’aspect et la fonction de n’importe qui... Rien à voir les les balbutiements du début de XXIe siècle... Quant aux synthétiseurs, on va vous montrer comment ça fonctionne... Vous ne jouez pas que de la basse, il me semble...
- Mon instrument d’apprentissage est la contrebasse...
- J’ignorai ce détail.... On aura probablement besoin de vous pour un complément de programmation...
- Pour les musiciens, vous avez des candidats ? interrogea la capitaine...
- Je vais faire une annonce, beaucoup d’enseignes seront surement ravis d’exécuter leur première mission tout en jouant de leur instrument de musique favori... »
Je m’adressai à Tony...
- Votre frère Pete ? Il a beaucoup travaillé aux claviers il me semble...
- Ce serait possible ?
- En hologramme ? oui... Capitaine, on peut solliciter Karat ?
- Je vais lui demander de se mettre tout de suite au travail... »

-------------

Le lendemain, quand je pénétrai dans l’infirmerie, ce fut pour entendre jouer de ma guitare basse...
« Bonjour, Tony, j’aurais du me douter que ça vous démangerait d’en jouer... Et je vois que vous ne vous êtes pas perdu dans les coursives...
- Je m’étais aperçu que vous l’aviez laissée ici hier... Vos réglages sont bons... Et il m’a suffi de demander, tout le monde connaît l’infirmerie... »
Je me sentis ravie devant son air détendu...
« L’uniforme vous va bien...
- Merci... Je l’ai trouvé ce matin en me réveillant, le tissu est sympa... Je suppose que vous me rendrez mes affaires quand vous me renverrez chez moi ?
- Bien sûr, nettoyés...
- Les couleurs ont une signification ?
- On vous a gâté avec le rouge du commandement, je suis bleue département scientifique, et le jaune est pour l’ingénierie et la sécurité... Vous avez mangé ?
- Avec un grand monsieur tout maigre en uniforme jaune et à la tête bizarre, mais très sage... J’ai trouvé le mess en passant...
- Karat, chef-ingénieur et Kelpien, les gens comme lui restent rares dans Starfleet... Venez, nous allons le retrouver... »

-------------

« Ouverture... » ordonnai-je arrivée à la porte de l’holodeck qui s’ouvrit de son bruit soufflé caractéristique...
A l’intérieur, la silhouette longiligne du Kelpien se tenait penchée sur sa console... Devant lui les contours encore tremblotants d’un homme en uniforme rouge qui se tenait près d’un clavier de scène...
« Bonjour Karat, je vois que vous avez bien avancé...
- Deux ingénieurs y ont travaillé toute la nuit, je n’ai aucun mérite... Il me reste tout de même encore beaucoup à faire, docteur... » répondit l’ingénieur...
« Le lieutenant Bishop doit venir vous seconder dès qu’il sera en service...
- Vous avez bien fait d’emmener monsieur Levin, j’ai besoin de lui pour cerner la personnalité de son frère... Pourquoi désiriez vous ce réalisme ?
- Parce que Pete n‘a rien à rougir ni à jalouser à la carrière de Tony... et on nous a autorisé à ne ramener qu’une personne... »
Tony s’était pendant ce temps rapproché de la représentation holographique...
« Superbe... Il pourra sortir d’ici ?
- On le dotera d’un émetteur mobile, technologie du quadrant Delta testé et approuvé par l’HMU du Voyager...
- Ah ? Encore lui ? » fit-il avec un sourire en passant la main au travers de l’image qui vibra sous ses doigts...
« Pete a un meilleur caractère que lui, parole de frère cadet... »
J’eus un regard dubitatif en pensant : « Tant mieux, on a assez des Chéloniens pour nous prendre la tête... »

------------

« Nous pourrons organiser le concert dès demain après-midi... Nous avons trouvé des volontaires pour l’accompagnement, il faut juste un peu de temps pour les répétitions... dis-je
- Très bien, je ne voudrais pas faire durer les négociations trop longtemps... Ils m’épuisent, ces Chéloniens, ils m’épuisent... »
La capitaine Dubois secoua la tête un instant, puis reprit...
« Tout ça pour nous redire que des factions sont en total désaccord avec leur volonté de rejoindre la Fédération... Et qu’ils risquent désormais d’exécuter des actes terroristes...
- Et de s’en prendre à tous ceux qui oseraient venir sur la planète ? Il est hors de question de mettre Tony en danger...
- Et vous non plus... Pour l’instant, la seule solution que j’ai est de vous adjoindre une équipe de quatre membres de la sécurité... Et je tiens à être présente à ce concert, juste pour voir leur tête... »

--------------

Huit flux de téléportation s’illuminèrent sur une place centrale, laissant apparaitre la capitaine Dubois, Tony et l’hologramme terminé de Pete, quatre membres de la sécurité et moi-même...
« J’ai une impression qu’ils nous bourrent le mou... Nuls en culture, mais d’excellents architectes... » fis-je
L’immense bâtisse qui mélangeait plusieurs styles contrastait avec les immeubles très simples qui l’entouraient, comme si on avait voulu en mettre plein les yeux aux visiteurs...
« Mais pourquoi en faire des caisses juste pour montrer que c’est un bâtiment officiel ? C’est très ostentatoire, leur truc... » continuai-je... « Enfin, j’espère qu’ils ont reçu les instruments de musique... »
La capitaine semblait peu convaincue elle non plus... Je tentai :
« J’espère surtout qu’on ne va pas les bloquer vu le nombre que nos sommes, ces messieurs semblent si susceptibles...
- Dans ce cas, ne les faisons pas attendre... »
Et ce fut donc huit personnes qui pénétrèrent dans l’immeuble, dont la terne déco intérieure nous attrista...
Je n’eus pas le temps de réfléchir à un reproche... Un léger grésillement m’avait fait tourner la tête... Je me mis à crier :
« Courez ! ! Sortez de là ! ! Vite ! ! »
Dans la précipitation, je vis du coin de l’oeil mes équipiers réussir à sortir du bâtiment, lorsque la déflagration se fit entendre, l’onde de choc m’envoya dans un vol plané de plusieurs mètres et je sentis Tony atterrir près de moi... Un nuage de poussière et de petits débris nous enveloppa pendant que je tentais de reprendre mes esprits, par réflexe, je mis mes bras sur la tête et il en fit autant...
J’attendis quelques instants le temps que tout soit reposé sur le sol... Puis, à quatre pattes, je m'approchai de lui pour le secouer...
« Ca va ? »
Je l’entendis grogner... Mon sac bandoulière avait tenu, j’en sortis mon tricordeur...
« Comme un sac à patates...
- Vous vous en sortez avec quelques égratignures... Allez, zou, on se lève et on dégage de là...
- Pete ? » interrogea Tony...
Je me saisis de l’émetteur portatif tombé à terre qui reforma la silhouette familière dès que je le remis en marche...
« Ca a des avantages d’être un hologramme... J’ai juste eu le temps de me couper... » Avec un sourire rassurant, il fit mine d’épousseter sa tenue...
« C’est toujours comme ça vos missions ? Je suis musicien, pas Joshua Guthrie... reprit Tony
- Non... Je crois plutôt qu’on a réveillé des esprits qui apprécient peu notre présence pacifique...
- Il me semble que ça me change peu de notre époque... des gens pour qui vivre en paix est intolérable...
- Nous sommes des diplomates, mais nous devons être malgré cela prêts à tout.... »
Je tapai sur mon commbadge...
« Passerelle ?
- Ici commander Tsy Man... Content de vous entendre, docteur... Quelle est votre situation à la surface ?
- Tout le monde va bien... Qui est remonté ?
- Personne pour l’instant... L’équipe de sécurité a commencé les recherches des causes de l’explosion et la capitaine supervise...
- D’accord... Je jette un coup d’oeil et nous remontons...
- Ne trainez pas, la capitaine vient aussi de convoquer les Chéloniens, je sens qu’il va y avoir du sport et votre avis en tant que témoin sera indispensable... »

(à suivre)

_________________
on ne me résiste pas...  
le temps d'une musique  P1010010  
mon Risa : Caleta de Fuste/Fuerteventura/Canaries https://gfycat.com/glossydecimalgalapagostortoise
Revenir en haut Aller en bas
Reine Jojo
Commodore
Commodore
Reine Jojo

Féminin Nombre de messages : 4389
Age : 62
Date d'inscription : 17/03/2007

le temps d'une musique  Empty
MessageSujet: Re: le temps d'une musique    le temps d'une musique  Icon_minipostJeu 16 Juin 2022, 08:41

Je me mis à tourner dans le grand hall d’entrée, suivie des deux « frères »... Un objet assez grand m’attira dans un coin...
« Un tableau ? Une peinture ? Ici ?
- On dirait Pete et moi derrière... » signala Tony
Les deux hommes chauves représentés en uniforme rouge leur ressemblaient beaucoup même si les détails n’étaient pas précis...
« En effet... Mais ça ressemble surtout à l’image que la capitaine m’a montrée à mon arrivée sur le Normandie... »
« Salle de téléportation, un objet à remonter ! »
L’objet disparut dans un rayon de lumière...
Soudain... Un tir de phaser me toucha au niveau du foie, me pliant en deux pendant que je m’effondrai sur le sol... Tony se mit à genoux près de moi, évitant un autre tir de justesse, et roula un regard inquiet...
« Docteur ? Merde, vous saignez...
- Dépêchez-vous surtout de me faire une compression...
- Une quoi ?
- Vos deux mains sur la plaie, et appuyez fort... Mon commbadge doit signaler mes signes vitaux qui dansent la gigue... »
Pete fut le premier à réagir en répondant à ma demande, Tony s’exécuta en y mettant ses mains sur les siennes...
J’eus la force de lever la main et d’appuyer sur un insigne pendant qu’ils étaient presque couchés en travers sur moi...
« Trois à téléporter à l’infirmerie ! »
Je sentis immédiatement le rayon nous envelopper...
« Tchaalin va être content de me prouver ses talents... » J’eus le temps de dire avant de partir dans un trou noir...

-------------

J’ouvris les yeux sur la vision encore floue d’une femme à l’uniforme rouge, pour constater après quelques secondes que c’était la capitaine Dubois avec un petit sourire... « Ah, enfin... J’attends votre rapport, mais prenez le temps de reprendre vos esprits... Sinon on a bien reçu votre pièce à conviction...
- Tony ? demandai-je
- Il va bien, juste un peu impatient de vous voir vous remettre... Je l’ai envoyé prendre une douche, il avait de votre sang jusqu’en haut de son crâne...
- Pete ?
- Déconnecté, on le garde pour le concert... Et vous, vous allez bien mieux, Tchaalin est bon dans l’urgence, mais je préfère quand même qu’on n’ait pas trop besoin de cette compétence... »
Je poussai un soupir, refermai les yeux quelques secondes... Pour les rouvrir sur une peau bleue... Je sentis les gouttelettes de l’hypospray dans le cou...
« Vous avez perdu beaucoup de sang, je vous ai rattrapée de justesse... Bonne idée aussi, la compression, il y a pas mal d’artères là vous avez été touchée... Vous pourrez lui dire merci à votre copain... Et je vous conseille d’avaler une bonne entrecôte en plus du fer que je viens de vous injecter... saignante, l’entrecôte ! »
Je préférai ne pas répondre devant son air satisfait... Dans un souffle, je fis :
« Capitaine je serai dans deux heures dans votre bureau... »

-------------

La capitaine avait ressenti le besoin de hausser fortement le ton...
« Vous avez tiré sur des membres de mon équipage et des civils ! !
- Mais ce n’était pas nous...
- C’était vos compatriotes et vous êtes responsables en tant que négociateurs choisis parmi vos élus... L’explosion puis le commando pour éliminer les survivants ne sont pas acceptables et sont suffisants pour faire cesser toute discussion...
- Nous avions pris toutes les dispositions...
- Toutes ? Vous plaisantez ? Visiblement non, puisque vous avez failli tuer mon médecin chef... Et vous osez encore venir avec une liste d’exigences longue comme la misère ! » L’un d’eux ouvrit la bouche mais Tsy Man l’interrompit avant qu’il puisse parler...
« Non ! Assez ! Même l’occupation cardassienne de Bajor n’a jamais justifié de s’attaquer à ceux qui veulent faire avancer la paix ! On a le droit de demander justice, pas de tuer pour le plaisir... »
La capitaine n’en avait pas fini...
« Et ne venez pas argumenter que ce n’est qu’une minorité de personnes qui imposent leur violence ! C’est à vous de désarmer cette minorité bruyante en utilisant des sanctions à la hauteur...
- Vous avez eu les mêmes problèmes sur votre Terre...
- Et nous avons de tout temps usé de répression quel que soit le motif de cette violence pour imposer les points de vue les plus mauvais, et nous l’utiliserons encore... Ici, ça ne concerne pas que notre Terre, nous ne pouvons laisser passer aucune négligence ! »
Les Chéloniens se mirent à s’entretenir dans un conciliabule désespéré... Je me tournai vers Tony et lui demandai à voix basse...
« Ca va ?
- Ils sont fascinants...
- Vous avez un côté vulcain, vous...
- Vulcain ?
- Je vous parlerai un jour de l’ambassadeur Spock... En tout cas, j’envie votre calme, je voudrais bien leur mettre des baffes...
- Non... je pense que c’est à ces gens-là que je dois jouer de la musique... Je me demande s’ils en valent vraiment la peine... »
Je poussai un soupir, je me posais la même question... Mes pensées furent interrompues par la capitaine...
« Docteur ? Votre avis ?
- Que ces messieurs arrêtent de prendre la Fédération pour une bande d’imbéciles ? Désolée d’être aussi dure, chacun ici a fait le maximum pour s’adapter à leurs exigences alors qu’ils n’ont fait aucun effort de leur côté... et bien non, ce n’est pas comme ça que ça marche... Je ne pardonnerai pas le tir de phaser que j’ai reçu, alors que je suis venue la main tendue pour comprendre et faciliter l’adhésion d’une nouvelle planète, alors que ses habitants semblent manquer d’empathie...
- Vous ne ferez plus votre... musique ? larmoya un délégué...
- Disons que si vous n’êtes pas capables d’assurer notre sécurité, nous allons devoir adapter les conditions du concert, voire le faire sans vous... Capitaine ?
- Tout à fait... Tant que ces messieurs ne feront pas preuve de compréhension et de baisse de leurs prétentions, leur adhésion sera compromise... »

-------------

« Enfin un premier accord... C’est quand même désolant de devoir se mettre en colère pour obtenir une écoute... Donc on va pouvoir rapidement leur faire découvrir la musique terrienne...
- Dès demain c’est possible ? Pour les encourager à rester dans cette voie ?
- Tout à fait... Et j’ai tout de même réussi à leur faire avouer qu’ils ne possèdent pas d’institution militaire élaborée, c’est l’une des sources de problèmes...
- Certes, mal emmenée, une armée peut être dangereuse... La formation représente bien sûr une solution...
- Et c’est pour ça que Starfleet va leur créer une école d’officiers, qui seront formés à la sécurité et à leur lutte antiterroriste, mais aussi aux rudiments de la diplomatie... Seconde façon de les encourager à ne pas vouloir faire leur loi au sein de la Fédération...
- Et nous assurerons la sécurité du concert en attendant, puisqu’ils ne sont pas capables de le faire...
- Une équipe est déjà au sol pour former des volontaires... En attendant qu’ils puissent le faire par eux-même..
- Et le tableau ?
- Ils ont consulté les fichiers qu’on leur a transmis quand ils ont voulu en savoir plus... C’est une peinture très récente...
- Il faut croire qu’ils ont au moins deux talents : ils apprennent vite et ce sont de bons imitateurs...
- Et ils ont utilisé leur technologie de voyage dans le temps pour tenter de nous leurrer... Je vais conseiller Starfleet de continuer à les surveiller... »

-------------

Journal de bord du médecin remplaçant
Dois-je signaler que le concert a été un franc succès ? En tout cas, vu l’air ravi de certaines Chéloniennes, j’ai cru comprendre qu’elles seraient nos meilleures ambassadrices... Il nous a semblé pourtant judicieux de faire sortir tous les musiciens par une autre sortie plus discrète...
Je vais rester encore quelques jours sur le Normandie, le temps que le médecin-chef officiel le docteur McCoy termine son congé maladie... Je lui laisse un commentaire élogieux sur son second Tchaalin, libre à lui de l’encourager à son tour...
Je raccompagne Tony demain, je crois qu’il n’y a pas qu’à moi qu’il va manquer...

-------------

J’avais toqué à la porte des quartiers que nous lui avons attribué... qui s’ouvrit quasi immédiatement... Tony avait revêtu ses vêtements civils...
« C’est l’heure pour vous de repartir...
- Par le même moyen ?
- Nous avons adapté de nouveau le téléporteur du vaisseau avec la technologie que les Chéloniens ont bien voulu de nouveau nous accorder exceptionnellement...
- Vous ne m’accompagnez pas ?
- En tant que médecin, j’ai toujours un doute sur la physiologie humaine sur les voyages temporels répétitifs...
- Les négociations sont loin d’être terminées, n’est-ce pas ?
- Nous n’avons fait que les faire revenir à une certaine raison... Nous vous avons un peu bousculé à l’aller, mais nous avons été contents de faire votre connaissance... Nous allons déjà pouvoir vous faire revenir au moment exact de votre départ...
- Et je suppose que je devrai être discret sur mon petit voyage ?
- Si ça vous semble évident, ce ne sera pas trop vous vous demander... »
Nous avions un peu papoté en parcourant les coursives, et arrivés en salle de téléportation, je repris :
« Et quand saurai-je que vous êtes bien rentré chez vous ?
- Revenez dans mon vingt-et-unième siècle... Ah oui, ce sera si vous avez une bonne raison... Sinon, ouvrez un tiroir de votre bureau à l’infirmerie....
- Je n’aime pas le bazar dans des tiroirs qui ne sont pas à moi...
- Ouvrez, je vous dis... » dans un sourire rassurant et une tape sur l’épaule...
Il monta sur l’appareil...
« Ah... nous vous avons aussi transformé en hologramme... Les Chéloniens ont apprécié votre prestation, comme ça nous pourrons continuer les négociations en les mettant dans des bonnes dispositions... et nous avons toute une éducation à faire...
- Je serai vivant au moins en esprit dans quatre siècles ? J’aime bien l’idée...
- Téléportation... »
Je l’avais dit dans un souffle, pour ne pas montrer ma tristesse, mais je crus voir un clin d’oeil pendant qu’il disparut dans le rayon...
Revenue à l’infirmerie, j’ouvris le premier tiroir qui me tomba sous la main... Dans le fonds deux objets identiques allongés et ornés chacun d’une bague en tissu élastique où passer un doigt...
D’un oeil curieux, Tchaalin s’exclama en me voyant les prendre : « C’est quoi ?
- Des Funk fingers... C’est lui qui les a mis au point...
- Et vous savez vous en servir ?
- C’est assez simple... La question est plutôt comment a-t-il pu les mettre là sans que personne ne s’en aperçoive...
- Il devait les avoir dans une poche en arrivant... Et il les a mis là à un moment que vous n’avez pas fait attention... »
J’étais sidérée et ravie à la fois...
« Tchaalin ? Retrouvez moi le guitariste et le batteur du concert, invitez tous les musiciens que vous pourrez trouver et réservez moi le mess... Ce soir, on va faire un boeuf du tonnerre ! ! ! ! »

F I N

_________________
on ne me résiste pas...  
le temps d'une musique  P1010010  
mon Risa : Caleta de Fuste/Fuerteventura/Canaries https://gfycat.com/glossydecimalgalapagostortoise
Revenir en haut Aller en bas
Reine Jojo
Commodore
Commodore
Reine Jojo

Féminin Nombre de messages : 4389
Age : 62
Date d'inscription : 17/03/2007

le temps d'une musique  Empty
MessageSujet: Re: le temps d'une musique    le temps d'une musique  Icon_minipostJeu 16 Juin 2022, 09:58

voilà pour mon retour à l'écriture... et si on veut retrouver le docteur Laval qu'on n'hésite pas à me faire parvenir vos idées... wink

_________________
on ne me résiste pas...  
le temps d'une musique  P1010010  
mon Risa : Caleta de Fuste/Fuerteventura/Canaries https://gfycat.com/glossydecimalgalapagostortoise
Revenir en haut Aller en bas
Reine Jojo
Commodore
Commodore
Reine Jojo

Féminin Nombre de messages : 4389
Age : 62
Date d'inscription : 17/03/2007

le temps d'une musique  Empty
MessageSujet: Re: le temps d'une musique    le temps d'une musique  Icon_minipostJeu 16 Juin 2022, 15:44

et un grand merci à à Simbanne pour la correction, parce que la retraite et dix ans de page blanche m'ont un peu ramollie... boire

_________________
on ne me résiste pas...  
le temps d'une musique  P1010010  
mon Risa : Caleta de Fuste/Fuerteventura/Canaries https://gfycat.com/glossydecimalgalapagostortoise
Revenir en haut Aller en bas
 

le temps d'une musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bulletin 387 – Juillet 2022
» temps linéaire vs temps non-linéaire spoiler DS9
» la musique du werewolf
» 6-19 : Leçons de musique (Lessons)
» Musique et Espace : les Chansons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CRÉATIONS DE FANS :: Fan-Fictions-