Accueilsujets récentsSujets Récents S'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Passage obligé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saga
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
Saga

Masculin Nombre de messages : 1921
Age : 61
Date d'inscription : 12/05/2008

Passage obligé Empty
MessageSujet: Passage obligé   Passage obligé Icon_minipostVen 27 Aoû 2021, 08:56

Passage obligé 030

Passage obligé
Par Pascal L.

.      « Capitaine, vous et votre équipage avez réussi le test. Vous êtes digne de poursuivre votre évolution. »
.      Cette tirade, pas vraiment parlée vu qu'elle c'était directement implantée dans l'esprit de chaque membre d'équipage de l'USS-Biko, vaisseau amiral par intérim de la Fédération depuis la perte de l'Enterprise-C du capitaine Rachell Garrett était le fruit de P'S'KAL, un être de pure énergie.
.      Une fois que celle-ci ait dit ce qu'elle avait à dire, la boule d'énergie violette, avatar de P'S'KAL dans notre dimension pâlit petit à petit jusqu'à disparaître complètement.
.      - « Capitaine, j'ai de nouveau le contrôle de la barre » annonce le pilote.
.      - « Et la distorsion gravimétrique qui menaçait la colonie à disparu » ajoute l'officier scientifique.
.      - « À toutes les sections faites rapport. » Ordonne Nevisine Orsa, plus très jeune mais toujours athlétique femme aux commandes du Biko depuis maintenant 25 ans.
.      - « Ingénierie à passerelle. Nous avons récupéré toute la puissance. »
.      - « Infirmerie à passerelle. Les hommes paralysés par la chose sont revenu à eux, je les garde encore quelques heures pour examen mais je crois qu'il n'y aura aucune séquelle.»
.      Ainsi les unes après les autres les différentes sections du bâtiment rapportèrent que tous les inconvénients résultant de leur rencontre avec P'S'KAL avaient disparu.
.      - « Hé bien tout est bien qui finit bien. » Conclut Nathalie Triflex le second du Biko. »
.      - « Si on veut... si on veut... Numéro UN, une fois votre quart terminé venez me rejoindre dans mes quartiers pour un premier débriefing. » Demande la capitaine Orsa en s'adressant à son premier officier avant d'ajouter pour les autres, « Quant à vous je veux votre rapport aux plus tard dans les 12 heures, faites passés aux différents chefs de section. »
.      - « Oui, capitaine » Répondent les différents officiers présents sur la passerelle alors que déjà la capitaine s'engouffre dans le turbo-lift.

$$$$

.      - « Entrez ! » Dit Orsa après que le carillon de la porte de ses quartiers eut retenti.
.      - « Capitaine. » Dit sans aucune trace d'émotion Triflex en guise de salut
.      - « Premier. » Réponds aussi froidement Orsa.
.      Un observateur extérieur aurait pu croire que les deux femmes étaient pour le moins en froid, il n'en était rien, ce petit rituel datait en fait de leurs premières rencontres alors que toutes deux officiaient à bord du Shogun, Nesivine Orsa en tant que sous-lieutenant, Nathalie Triflex en tant qu'enseigne.
.      Un jour dans ce qu'elles avaient pris pour un malheureux concours de circonstances elles avaient appris qu'elles fréquentaient assidûment le même officier supérieur.
.      S'en était suivi non seulement une mémorable prise de bec mais également plusieurs jours de relations glaciales entre les deux jeunes femmes et ce jusqu'à qu'elles apprennent que leur beau prince charmant était en fait une crapule et que c'était depuis des années son passe-temps favori de faire une cour aussi assidue que discrète à deux membres féminins de l'équipage en même et une fois les deux passées dans son lit, faire fuiter l'information et se régaler du résultat.
.      Comportement méprisable pardessus-tout et qui lui aurait valu un renvoi de Starfleet s'il n'était pas fils d'amiral.
.      He oui ! Même dans l'espace le népotisme existe.
.      Mais cela nous éloigne de la situation présence.

.      Cette mésaventure avait quand même eu le mérite de créer une amitié solide entre les deux victimes du pervers.
.      - « Toujours fidèle à l'Orval ? » Demande Nesivine maintenant sur un ton chaleureux preuve de leurs vielles amitiés.
.      - « Toujours » répond Nathalie.
.      - « Ordinateur : Une Orval et une A-Niz Escachado à l'eau froide mais sans glaçon »
.      Immédiatement la bière et la boisson à l'anis apparurent sur le plateau du synthétiseur.
.      - « Nesi ? »
.      - « À oui ! C'est vrai. Ordinateur une portion de fromage de Chimay avec sel de céleri »
.      - « Depuis le temps, cette satanée machine devrait savoir qu'on ne sert pas une trappiste sans fromage. » Dit Nathalie en souriant
.      - « Ce n'est qu'une machine, tu sais, à peine plus intelligent qu'un homme. » Répond Nesivine
.      - « Avant de commencer, j'aimerais te poser une question, est-ce qu'à l'Académie on t'a bizuté ? » Demande Nesivine
.      - « À l'Académie, pas vraiment. Par contre lorsque j'ai eu mon brevet de lieutenant.... L'attribution du grade de Lieutenant était accompagnée d'une nouvelle affectation. Sur USS-Az'Birth un patrouilleur de troisième zone, ce vieux classe Ariel qui s'il avait été dans le passé une unité d'élite, devait plus ces dernières décennies sa réputation qu'au fait qu'il arrivait encore à passer en distorsion sans se désintégrer qu'à ses possibilités tactiques. Donc je me retrouve avec tout un équipage de vieux briscard ayant tout au minimum 35 ans de service au compteur à patrouiller dans les secteurs les plus ennuyeux du quadrant. »
.      - « On m'avait mis en garde » Repris Nathalie après une brève hésitation, « On m'avait mis en garde contre la tradition du bizutage, et pendant les trois premiers mois je te prie de croire que je faisais attention, c'est arrivé alors qu'il y avait six mois que j'étais à bord. Sous la forme d'une note de service m'invitant à me rendre en salle des machines pour un exercice de sécurité. Sur place une dizaine de mes compagnons attendaient, tous devant participer à l'exercice. Arrive l'officier tactique qui nous explique que l'exercice consiste à repérer, poursuivre et ensuite neutraliser plusieurs intrus dissimuler dans les tubes de Jeffries, les intrus étant joué par les membres de la sécurité. Vient un tirage au sort afin de délimiter nos zones d'exercices respectives, pas de chance, je tire les Jeffries du niveau inférieur à deux pas des recycleurs biologiques. Tu vois le genre, odeur, chaleur, décharge statique, et autres réjouissance. Et me voilà, pendant une heure à parcourir à quatre pattes le Jeffrie en essayant de suivre les indicateurs sans queue ni tête de mon tricordeur. Une heure après le début de l'exercice, signal de fin, et rendez-vous en salle de réunion pour le débriefing, je te laisse deviner dans quel état était mon uniforme de service, et pas question de rentrer me changer ou faire un brin de toilette déjà que je n'avais pas trouvé mon intrus, pas question d'arriver en retard en plus. Devant la porte je respire un grand coup, histoire de me donner une contenance et j'entre. »
.      ...
.      - « Et alors ? » Demande Nesivine pour encourager Nathalie qui ne dit plus rien depuis plusieurs secondes déjà.
.      - « Et alors... un tonnerre d'applaudissements, sur le mur une banderole 'Bienvenue à l'ancienne' et en grappe, mes collègues riant à gorge déployée un verre de faux champagne à la main. Après plusieurs verres j'ai appris que ce bizutage était l'un des plus anciens connus, qu'il s'appelait 'La chasse du Dahu', l'exercice était bidon, le tirage au sort truqué et mon tricordeur légèrement bidouiller.... Et voilà comment j'ai eu le titre d'ancienne de la flotte.»
.      - « Et les officiers supérieurs ? »
.      - « Tu sais sur ces petites unités, cela se limitait a un capitaine, un second et un chef ingénieur, et comme il était impensable qu'ils soit d'accord avec ce qui s'était passé, pendant tous le temps de l'exercice et des libations qui ont suivi, ils sont restés bien gentiment dans leurs quartiers et/ou à leurs postes. »
.      - « Tu ne m'avais jamais racompté cela. » Dit Nesivine
.      - « Ce n'est pas l'exercice donc je suis la plus fière. Mais pourquoi tu me demandes cela ? »

.      - « En t'attendant j'ai fait quelques recherches, tu sais que chaque vaisseau qui s'est retrouvé promu au rang de vaisseau Amiral de la flotte s'est trouvé un jour ou l'autre en présence d'une de ces superforme de vie. Je ne parle pas d'Archeur, la Fédération n'était pas encore créée et puis il avait déjà beaucoup à faire avec les vulcains. Mais attend que je n'en oublie pas.. » Dit Nesivine en prenant un PADD en main
.      - « Pour April, ce fût Leyhar et Lerwal. Pour Pike : Qualvan, Tahchee et les Talosiens. Pour Kirk : Les Thasiens, Balok, le chevalier Dalos, Les Métrons, Les Organiens, Apollon, Korob et sa copine Sylvia, Redjac, Seven, Les Préservateurs, Gorgan, Les Melkotien, Yarnek, Kukukhan et même Mellvar à croire que lui il les attirait comme un pot de miel attire les mouches. Pour Harrison : Mablac, Kestro, Strosine. Pour Garrett : Ghul'Al et Seiddak et enfin P'S'KAL pour nous. Elles n'ont pas autre chose à faire ces super entités que nous faire passer des tests, nous menacés ou jouer avec nous. Franchement, il y a une tradition de bizutage interplanétaire ou quoi. Où alors qu'ils s'organisent, qu'ils viennent par ordre alphabétique par exemple. »
.      - « Dans ce cas le prochain aura un nom commençant par Q » Intervient Nathalie. « J'espère seulement que ce ne sera pas le retour de Qualvan, un super-vilain celui-là. »
.      - « Moi j'espère que d'ici là, la certification définitive du nouveau Big E sera officielle et que nous, nous retournerons à nos missions scientifiques. »
.      - « Tient à propos, tu connais le capitaine qui en prendra les commandes ? » Demande Nathalie
.      - « On parle de Jean-Luc Picard, mais ce n'est pas confirmé » répond Nesivine
.      - « Bon choix, en voilà au moins qui ne sort pas son phaseur à chaque crise... Mais tu l'as fréquenté un moment, de quoi a-t-il l'air ? » Demande Nathalie.
.      - « Bel homme, charmant et très cultivé. Quant à dire fréquenter, c'est beaucoup dire, disons que nous avions des amis communs, les Cruchers. »
.      - « Cruchers... Crushers... Jack et Beverly Cruchers... On raconte qu'à un moment entre elle et Jean-Luc il aurait eu plus que de l'amitié.»
.      - « Ma pauvre Nathalie, ce n'est pas officier dans la flotte que tu aurais dû être, c'est agent secret ou concierge au vus de ton intérêt pour toutes les rumeurs. »
.      Cette dernière remarque provoqua un double éclat de rire, bienvenu après toutes ces heures de stress.
.      - « Avant de commencer officielle la réunion, je propose un toast. En l'honneur des deux plus beaux partis de la flotte » dit Nathalie en levant son verre de bière. « Nesi, à nos amours, »
.      - « Où qu'ils soient Nat, où qu'ils soient. » Soupire Nesivine Orsa, capitaine du USS-Biko depuis 25 longues années. »

F I N
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
 

Passage obligé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CRÉATIONS DE FANS :: Fan-Fictions :: Fan-fictions terminées-