Accueilsujets récentsSujets Récents S'enregistrerConnexion
Partagez
 

 LDS 1-10 : No Small Parts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

note
0- (pire épisode)
LDS 1-10 : No Small Parts 07100%LDS 1-10 : No Small Parts 0910
 0% [ 0 ]
1
LDS 1-10 : No Small Parts 07100%LDS 1-10 : No Small Parts 0910
 0% [ 0 ]
2
LDS 1-10 : No Small Parts 07100%LDS 1-10 : No Small Parts 0910
 0% [ 0 ]
3
LDS 1-10 : No Small Parts 071033%LDS 1-10 : No Small Parts 0910
 33% [ 1 ]
4
LDS 1-10 : No Small Parts 07100%LDS 1-10 : No Small Parts 0910
 0% [ 0 ]
5 (moyen)
LDS 1-10 : No Small Parts 07100%LDS 1-10 : No Small Parts 0910
 0% [ 0 ]
6
LDS 1-10 : No Small Parts 07100%LDS 1-10 : No Small Parts 0910
 0% [ 0 ]
7
LDS 1-10 : No Small Parts 07100%LDS 1-10 : No Small Parts 0910
 0% [ 0 ]
8
LDS 1-10 : No Small Parts 071033%LDS 1-10 : No Small Parts 0910
 33% [ 1 ]
9
LDS 1-10 : No Small Parts 07100%LDS 1-10 : No Small Parts 0910
 0% [ 0 ]
10 (très bon)
LDS 1-10 : No Small Parts 07100%LDS 1-10 : No Small Parts 0910
 0% [ 0 ]
10+ (épisode d'anthologie)
LDS 1-10 : No Small Parts 071033%LDS 1-10 : No Small Parts 0910
 33% [ 1 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 6110
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

LDS 1-10 : No Small Parts Empty
MessageSujet: LDS 1-10 : No Small Parts   LDS 1-10 : No Small Parts Icon_minipostLun 05 Oct 2020, 18:14

-

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 6110
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

LDS 1-10 : No Small Parts Empty
MessageSujet: Re: LDS 1-10 : No Small Parts   LDS 1-10 : No Small Parts Icon_minipostMer 14 Oct 2020, 15:30

Aïe aïe aïe...

Je suis bon public en général, mais je n'ai pas réussi à noter plus que 3 cette fois-ci, soit ma pire note pour cette première saison.

Déjà que j'avais trouvé l'épisode précédent mauvais, on est ici dans la même veine, mais en pire pour plusieurs raisons : c'est l'épisode final, j'en attendais quelque chose qui allait mettre la barre haut voire très haut. C'est loin d'être le cas à mes yeux, avec le retour d'un héros de TNG pour sauver la mise des héros de la série. Non, mille fois non ! Ça n'a aucun sens : je veux bien que les héros (y compris l'équipage de passerelle) ne soient pas les meilleurs de Starfleet, mais on attend quand même d'eux qu'ils sachent se débrouiller un minimum seuls.

Ce dernier épisode est également l'occasion de revenir sur le parcours des quatre co-héros. À mes yeux, là aussi c'est très mitigé :
- Mariner Becket s'avère être la seule vraie héroïne, mais jamais ses conflits intérieurs ne sont réglés. Si elle n'évolue pas, elle va vite tourner en rond... et nous autres spectateurs allons nous lasser...
- D'Vana Tendi : la seule qui n'a pas évolué. Et c'est très bien comme ça. Elle est l'innocence, la positivité, la joie incarnée. La faire évoluer ne pourrait que la confronter à une mentalité plus sombre, ce que je n'ai pas envie de voir. Bref, je trouve le perso assez abouti comme ça.
- Rutherford : j'aime beaucoup le perso. Non, ce n'est pas un faiseur de miracle, c'est un besogneux, et tout au long de la saison, je l'ai suivi avec plaisir dans ces pérégrinations et autres problèmes techniques. Il adore son job, ça transpire et ça fait plaisir. Le priver de son implant à la fin, ce qui induit une amnésie, est un peu dommage : il doit tout recommencer. Et va-t-il avoir un nouvel implant ou être à nouveau humanisé à 100% ?
- Brad Boimler. La plus grosse déception. On l'a pris pour le co-héros, il n'aura été tout le long qu'un faire-valoir. Un "gentil geignard" qui, les seules fois où il arrive à sortir de son tempérament naturel, devient sournois, comme il l'a encore montré à la fin de cet épisode. Vraiment, je ne sais que dire de plus...

Bref, en ce qui concerne cette saison 1, mon opinion est mitigée : de très belles choses, d'autres nettement moins bonnes. Le niveau global est inégal, et a le gros défaut de ne pas s'améliorer au fur et à mesure que la série avance dans le temps.

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Kyokoko
Commandeur
Commandeur
Kyokoko

Masculin Nombre de messages : 709
Age : 35
Date d'inscription : 11/12/2017

LDS 1-10 : No Small Parts Empty
MessageSujet: Re: LDS 1-10 : No Small Parts   LDS 1-10 : No Small Parts Icon_minipostDim 08 Nov 2020, 10:33

Enfin regarder. Il serait temps. Et Ouch.... Qu'il est bon. On est définitivement dans une excellente série qui promet bien des surprises (et de bonnes surprises). On passe par toutes les émotions dans cet épisodes. Du rire aux larmes.

Mariner prouve son attachement envers sa mère et le capitaine le plus psycho de Starfleet prouve la confiance qu'elle a envers sa fille.

Le fait que Mariner décide de devenir l'enseigne modèle de Starfleet juste pour être transférer sur un autre vaisseau, suite à la bourde de Boimler, nous montre que ce personnage nous réserve encore quelques surprises.

Depuis ses débuts, Star Trek : Lower Decks n'a pas hésité à être la suite excentrique de The Next Generation. Oui, il y a des références qui vont de Deep Space Nine à Enterprise, mais le ton et l'esprit sont résolument TNG. Et, dans le dernier épisode de sa première saison, Lower Decks fait revivre une tradition que TNG a sans doute perfectionnée : Le dernier épisode de la saison qui vous fait aimer la série dix fois plus que vous ne l'avez déjà fait.

Le final de Lower Decks n'est pas le meilleur épisode de la saison. Mais il est la saison entière à lui tout seul, il pourrait facilement servir de moyen rapide pour faire entrer dans la série quelqu'un qui n'a jamais vu un seul épisode. En gros, "No Small Parts" ressemble à un véritable final de saison de Trek - pas le final de saison d'une série comique. Ce zingage légitime du TNG est si puissant que la seule chose négative qu'on peut dire de cet épisode est qu'il sera difficile à battre.

Lorsque Riker, Troi et l'U.S.S. Titan se lancent à la rescousse dans le dernier acte de l'épisode et que Will Riker sort "Mariner !", on a vraiment l'impression que LDS fait officiellement partie de la famille. Ou, plus exactement, qu'elle l'a toujours été.

En fait, "No Small Parts" a fait passer LDS à un tout autre niveau. L'épisode précédent ("Crisis Point") parodiait les films Star Trek ; cet épisode a livré un film Star Trek... et un assez bon en plus.  Tous les bons éléments étaient là, de l'action, des moments de personnages incroyable, des enjeux élevés, un thème fort, des surprises, et bien sûr, beaucoup d'explosions. Avec de nombreux gags en première partie, au fur et à mesure de l'avancement de l'épisode, la fin de la saison ressemblait de plus en plus à une entrée en scène de premier ordre de l'ère TNG de Star Trek qui a inspiré cette comédie animée.

Le fait que Jonathan Frakes et Marina Sirtis reprennent leurs rôles de TNG a été une merveilleuse surprise, tout comme le fait de voir enfin le USS Titan en action. L'alerte rouge de Frakes ne vieillit jamais, mais cette version de Riker a été un peu plus décontractée que celle de l'officier plus sérieux qui avait quitté l'USS Enterprise-E un an plus tôt. Peut-être que son mariage et son propre commandement l'ont libéré, mais on a l'impression que Jonathan Frakes a été injecté un peu plus de lui-même dans son Riker. Il y avait aussi un peu plus de Marina à Troi, mais tout a fonctionné.

En conclusion ce final enterre non seulement les désastres qu'on été les Star Truc d'Abbrams, l'ignoble DSC (dont j'ai vu le trailer de la 3e saison... Et j'ai encore une bonne raison de pas continuer ce truc immonde), et même meilleur que PIC. Mais aussi les horribles épisodes à doubles intrigues de cette saison. En gros si elle a commencé un peu en dents de scies, elle finit de façon époustouflante.

Maintenant le SAFRI

Scénario................................................1000/2
Animation..............................................1000/2
Fun.......................................................1000/2
Respect de l'univers ST............................500/2
Intérêt général par rapport à l'univers ST...500/2

Note de l'épisode....................................4000/10

Wouah!!! C'est un peu trop là... Alors ce sera les 10+++ de l' :amoureux:

J'attends avec impatience la saison 2.
Revenir en haut Aller en bas
Guigui le gentil
Lieutenant
Lieutenant
Guigui le gentil

Masculin Nombre de messages : 289
Age : 41
Date d'inscription : 23/01/2019

LDS 1-10 : No Small Parts Empty
MessageSujet: Re: LDS 1-10 : No Small Parts   LDS 1-10 : No Small Parts Icon_minipostVen 22 Jan 2021, 15:44

Star Trek : Lower Decks débarque sur Prime Video ce vendredi 22 janvier. Du coup, c'est l'occasion pour le capitaine Manu et le commander Guigui de passer en revue les journaux de bord de tout l'équipage de la base stellaire du Quadrant Pop pour une évaluation 100% SPOILERS de la saison 1...

Mais ce n'est pas tout !!! En effet, en début de podcast, nous avons pu interviewer la doubleuse VF (Daria Levannier) du capitaine Freeman en personne ! L'occasion aussi du premier "cross-over Lower Decks/Quadrant Pop", la preuve en vidéo :



Retrouvez tout ça à l'audio sur notre flux de podcasts : en cliquant ici !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.epidermiq.com
 

LDS 1-10 : No Small Parts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES SÉRIES :: Lower Decks :: LDS S1-