Accueilsujets récentsSujets Récents S'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Les Vulcains. La construction d'un mythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 5467
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostLun 20 Avr 2020, 12:53

Dans au moins un roman, Spock disait que la musique, c'était des mathématiques. Ça devait être dans Les Larmes des Baladins.

Là, je viens de regarder All Your Yesterdays et il y a un drôle de truc. En gros, en franchissant le portail temporel, les gens régressent mentalement à ce qu'était leur espèce à ce moment-là. Et voilà que Spock envoie bouler aussi sec l'enseignement de Surak pour coucher et manger de la viande. Bref.

Ce qui m'interpelle, c'est que le contrôle sur soi exercé par les Vulcains n'est pas physiologique mais issu de leur volonté, de leur détermination. Comment Spock peut-il perdre tout ça ? Ça n'a pas de sens. Sauf à penser qu'à force de travailler leur self-contrôle, les Vulcains ont avec le temps vu leur cerveau "altéré" (ou modifié) grâce/à cause de cette pratique.

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMar 21 Avr 2020, 16:06

Je suis allée jeter un coup d'oeil sur la chronologie des épisodes TOS. C'est bizarre que la diffusion en français ne suive pas le bon ordre.
Parce que dans "l'évolution" de Spock ce que je m'étais figuré de prime abord ne fonctionne pas.
Nuages-Eden-Mathusalem ...
Donc, Mathusalem avec Spock en fusion mentale de curiosité sur un Kirk endormi pour se donner une idée de ce qu'est l'amour, c'est après l'épisode Droxine ... un peu bizarre quelque part.

Je n'ai pas encore vu "le passé" mais j'ai lu les grandes lignes du pitch.

Penser que revenir à une époque pré-Surak ferait tomber tous les freins alors que ces freins sont acquis et non innés, c'est comme s'imaginer que les protagonistes retourneraient au mode de langage de leurs ancêtres vivant à cet époque. Du coup, plus de langage commun, je suppose.
Imaginons que je me mette à parler le français du début du XIe siècle (et là, ça ne fait que mille ans, pas 5000) vous auriez du mal me comprendre, tant à l'oral qu'à l'écrit.

Et on peut appliquer ça à pas d'autres domaines : tout ce qui est croyance, état de la science, etc. Mais puisque ça va nous donner un Spock amoureux, je regarderai l'épisode avec grand intérêt  cheers

Je vais revenir à ce que j'ai déjà vu. L'épisode des hippies de l'espace, Eden nous montre un Spock qui sait ce que c'est d'avoir une culture différente, d'être incompris, de se sentir à part. Il y a une forme d'empathie, puisqu'il peut se mettre au niveau des hippies. Il fait l'effort de parler leur langage, d'entrer en communication, par le geste, par la musique. Il encourage Irina à rechercher voire à créer son Eden. Ça lui donne tout de même une autre dimension qu'ordinateur sur pattes auquel le réduit souvent McCoy.

C'est quelque chose qui a été relevé par les Trekkies que l'on voit en convention dans le docu "Pour l'amour de Spock". Des gens qui se sentaient différents, mal intégrés dans la société s'identifiaient à lui.

Et là on se dit que ce demi-Vulcain dans cette navette très humaine, ben, la composition de l'équipage n'est pas très hétérogène, il est le seul alien, et ça ne doit pas être marrant, même pour un Vulcain maître de ses émotions, de naviguer dans ce milieu.


Dernière édition par Lourima le Mar 21 Avr 2020, 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 5467
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMar 21 Avr 2020, 17:18

@Lourima a écrit:
Penser que revenir à une époque pré-Surak ferait tomber tous les freins alors que ces freins sont acquis et non innés, c'est comme s'imaginer que les protagonistes retourneraient au mode de langage de leurs ancêtres vivant à cet époque. Du coup, plus de langage commun, je suppose.

Justement, je me demandais si ce côté acquis n'avait pas évolué vers une part d'inné avec le temps. Cela arrive, dans l'évolution. Mais oui, ça ne fait que 5000 ans, certes. Mais c'est des Vulcains, ils ne sont pas pareils que nous. Une chose est sûre : il y a 5000 ans, ils avaient déjà les oreilles, puisqu'e Spock les a gardées.

@Lourima a écrit:
Imaginons que je me mette à parler le français du début du XIe siècle (et là, ça ne fait que mille ans, pas 5000) vous auriez me comprendre, tant à l'oral qu'à l'écrit.

Tu parles, je suis Breton. Je ne serais pas foutu de comprendre ni de parler la langue de mes ancêtres.

@Lourima a écrit:
Et là on se dit que ce demi-Vulcain dans cette navette très humaine, ben, la composition de l'équipage n'est pas très hétérogène, il est le seul alien, et ça ne doit pas être marrant, même pour un Vulcain maître de ses émotions, de naviguer dans ce milieu.

Il me semble que ce choix est le sien propre. Mais ceci dit, ça a dû être dit dans des bouquins donc ça ne compte pas. A priori, il voulait être plus Vulcain que les Vulcains, et c'est la raison pour laquelle il a voulu se confronter à ces grosses bébêtes pas foutus de maîtriser leurs émotions et qu'on appelle "humains". Ça devait lui permettre de s'entraîner en milieu hostile, en quelque sorte. Perdu... Il a été contaminé.

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMar 21 Avr 2020, 21:51

Là, je viens de revoir l'épisode Sarek de TNG
Les contacts à deux doigts entre Sarek et sa femme m'ont manqué. Quand l'ambassadeur a débarqué, il me semblait bien qu'il amorçait un sourire.
Vu la maladie dégénérative dont il souffre, c'est un peu normal mais justement, peu sont au courant.

L'épisode introduit une notion que je n'avais jamais vue nulle part : les émotions contenues peuvent se répercuter sur les subconscients des autres personnes. Cela fait penser au film "La planète interdite"

L'épisode illustre ce que tu as déjà bien expliqué, Minos : si les Vulcains maîtrisent leurs émotions jusqu'à en nier l'existence c'est parce qu'elles sont beaucoup plus véhémentes que celles des humains.
Revenir en haut Aller en bas
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMer 22 Avr 2020, 18:19

Oui, le double post, c'est le mal.
Mais modifier le précédent ne fera pas rebondir la conversation.

Je viens de voir deux épisodes où intervient un Vulcain.
Dans VOY 3/14 (Alter Ego) on voit Harry Kim faire appel à Tuvok pour l'aider à gérer ses émotions. J'aime beaucoup ce qui sous-tend la démarche. Harry à quelque chose à apprendre de Tuvok et Tuvok est prêt à mettre ses compétences au service de Kim. Même s'il y a des tensions, des malentendus au cours de l'épisode, il y a une estime mutuelle.

Pour en revenir à ce qui fait le Vulcain (un Vulcain d'après la réforme ^^) on voit ce qui correspond chez l'humain à l'empathie. La logique vulcaine n'est pas égoïste, Tuvok est capable de s'adapter, de s'excuser et de consacrer du temps à un collègue pour communiquer quelque chose de la philosophie vulcaine.

Et puis il y a ENT S1/8. J'ai toujours autant de mal avec T'pol, botoxée et monocorde. Mais ce qui m'amène ici, c'est le poids de cette tradition du mariage arrangé. Tradition qui survit à la réforme puisque Spock y est soumis. Si T'pol réclame le droit au respect des traditions, elle se pose elle-même en porte-à-faux en demandant l'ajournement du mariage.
Elle a tout de même fait un choix en devenant un membre de l'équipage alors qu'elle sait très bien quel jour elle doit se marier.

Je suis aussi intriguée qu'elle prenne le parti de parler à Trip (à mes yeux, c'est un gros lourd) . D'accord, c'est un second choix, il est de toute façon dans le secret et il s'est engagé à le garder. Elle aurait pu choisir de s'adresser au médecin qui est de toute façon tenu au secret.
Elle va s'ouvrir à son "ombre". Trip est en quelque sorte son double en négatif, il est ce qu'elle n'est pas, et sans doute ce qu'elle refoule.

Ce qui revient à soulever la notion de refoulement, tout en sachant que la psychologie vulcaine qui supporte à un très haut point ce refoulement, n'est pas la psychologie humaine.

Je relève aussi que les futurs beaux-parents se sentent "insultés" par le report du mariage. Se sentir insulté, ça ne relève pas de l'émotion ?
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 5467
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMer 22 Avr 2020, 19:02

@Lourima a écrit:
Mais ce qui m'amène ici, c'est le poids de cette tradition du mariage arrangé. Tradition qui survit à la réforme puisque Spock y est soumis. Si T'pol réclame le droit au respect des traditions, elle se pose elle-même en porte-à-faux en demandant l'ajournement du mariage. Elle a tout de même fait un choix en devenant un membre de l'équipage alors qu'elle sait très bien quel jour elle doit se marier.

Vu la longévité des Vulcains, il n'y a aucune urgence au mariage. Même si elle devait servir dix ou vingt ans sous les ordres d'Archer, ça ne changerait pas grand-chose. C'est maintenant qu'elle peut voyager/surveiller/aider les humains, sinon tout cela se fera sans elle. Donc à mes yeux, ça ne pose pas de souci.

@Lourima a écrit:
Je relève aussi que les futurs beaux-parents se sentent "insultés" par le report du mariage. Se sentir insulté, ça ne relève pas de l'émotion ?

Bah ça tombe bien, les Vulcains ont des sentiments, on le sait^^ Et comme j'ai vu quelques films hier, ça me rappelle un truc dont on n'a pas encore parlé dans ce topic : le Kolinahr, qui fut notamment tenté par Spock entre TOS et TMP. Ça consiste non pas simplement à apprendre à gérer ses émotions (c'est bon, les Vulcains savent faire), mais carrément à les supprimer. Ce qui implique que de facto, ils en ont. Et le plus rigolo, c'est qu'on sait que rares sont les Vulcains à réussir le Kolinahr.

Ça ne me choque pas que les futurs beaux-parents se sentent insultés : si ça se trouve, ils avaient déjà envoyé les cartons d'invitation et réservé le traiteur, ils passent pour des cons !

Plus sérieusement, le mariage est un contrat, et chez les Vulcains c'est ainsi qu'il faut le voir, comme il était vu chez nous jusqu'à il n'y a pas si longtemps que cela et ce, dans toutes les strates de la société. Il est logique que les parents d'une princesse vulcaine choisisse un Vulcain de bonne lignée plutôt que de prendre le risque qu'elle épouse un quelconque gueux.

Par contre, le mariage arrangé chez les Vulcains n'est pas une règle immuable : elle n'est appliqué que par les "vieilles familles", c'est souligné dans les romans (ouaip, je sais, c'est pas canon). Et ceci dit, si le mariage ne se fait pas ou si l'un des deux meurt, à ce moment-là chacun est libre d'épouser qui il veut. Genre Sarek qui, après avoir épousé la princesse vulcaine citée plus haut, se permet ensuite d'épouser une humaine. Et Spockinou, une fois débarrassé de T'Pring, est dans le même cas et peut épouser... Saavik, il paraît.

Avec la Réforme, les Vulcains ont refusé de laisser les émotions les guider. Par contre, ils ont gardé les traditions qui n'allaient pas à l'encontre de ce confinement (ah ! ah !) des émotions. Vu qu'un mariage arrangé se fait dans des buts intéressés (enrichissement ou gain d'influence le plus souvent, voire garder son niveau social), et qu'un mariage non-arrangé se fait par attirance voire amour, logique que les Vulcains aient préféré bannir cette dernière formule. Trop aléatoire, trop émotionnelle.

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMer 22 Avr 2020, 19:24

Citation :
Ça ne me choque pas que les futurs beaux-parents se sentent insultés : si ça se trouve, ils avaient déjà envoyé les cartons d'invitation et réservé le traiteur, ils passent pour des cons !
Laughing Laughing Laughing

Citation :
les Vulcains ont des sentiments, on le sait^^ Et comme j'ai vu quelques films hier, ça me rappelle un truc dont on n'a pas encore parlé dans ce topic : le Kolinahr, qui fut notamment tenté par Spock entre TOS et TMP. Ça consiste non pas simplement à apprendre à gérer ses émotions (c'est bon, les Vulcains savent faire), mais carrément à les supprimer.

C'est là où l'on voit que la construction du mythe est à géométrie variable. Au point de départ (TOS) on y est allé au petit bonheur la chance et je peux passer mon temps à relever les contradictions.
On construit un personnage stoïque, on lui nie des émotions, mais quand il en manifeste on dira que c'est son côté humain. Et puis TOS s'arrête.

TNG évite la patate chaude en n'engageant aucun Vulcain, Data fera l'affaire question "absence d'émotions". C'est plus tard qu'arrive Sarek, son Alzeihmer vulcain et Spock dans un épisode que j'ai pas encore vu.

On voit que les différents scénaristes composent avec quelque chose qui n'est pas sûr, établi : on brode, on bricole, du coup le mythe est difficile à établir.

Les Vulcains n'ont pas d'émotions, c'est un leid-motiv dans TOS qui est contredit à plus d'un moment. Donc, ce qui va venir après, les films dans la mouvance de la série originale comme les séries dérivées vont devoir composer, peut-être trouver des explications, comme le Kolinahr pour tempérer des choses qui ne sont pas claires.

Je n'ai pas lu les romans, peut-être que la mythologie s'y trouve creusée, établie, expliquée, etc. c'est plus facile que dans une oeuvre télévisuelle ou cinématographique.

Ce serait bien si l'on pouvait posé peu à peu les jalons de ce qui va se constituer en canon.
Le Kolinahr, je pense que c'est dans le premier film dans la mouvance de TOS
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 5467
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMer 22 Avr 2020, 19:31

Pour ce qui est des romans, y'a parfois des super concepts, des belles explications, mais ça n'établit rien pour autant : pas canon. Ceci dit, les auteurs se posent souvent de bonnes questions (et bien sûr, je n'ai pas d'exemple concret sous le coude).

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 5467
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMer 22 Avr 2020, 20:13

Et pour en rajouter avec ce bazar, je reviendrais sur le Pon Farr. Dans À la Recherche de Spock, Saavik pécho le jeune Spock en mode Pon Farr (ce qui pose un autre problème : ça a déjà dû arriver au vrai Spock jeune, donc avant Amok Time, il savait très bien que ça se reproduirait. Et spock étant Spock, il s'est faire des additions, notamment ajouter 7 ans pour savoir quand sera son prochain Pon Farr).

Quand elle va faire son affaire à Spock, Saavik précise que le Pon Farr est la malédiction des hommes... sauf que dans ENT, T'Pol le subit aussi. Elle s'est fait opérer ou quoi ?

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMer 22 Avr 2020, 20:34

C'est parce que Saavik n'avait pas encore vu ENT en DVD. Laughing Laughing Laughing

Spock adulte a pu penser qu'à l'âge de sa première fièvre il n'était pas encore en pleine possession de ses moyens.
Je dis ça, mais ça me pose également la question. TOS n'est pas à l'abri d'une incohérence, la série les collectionne. Spock aurait dû demander sa permission en regardant le calendrier. Ne fut-ce que par simple précaution. "On ne sait jamais".

Tuvok dira que ça empire avec l'âge, Spock devrait le savoir, même si lui aussi n'avait pas vu les DVD VOY Razz

Je ne suis pas encore au moment au T'Pol aura sa fièvre, mais on peut se demander si, en voulant postposer son mariage, elle ne fait pas enrager son fiancé qui lui a dû entrer dans le pon farr, si on suit la "logique" vulcaine.
Peut-être que les scénaristes de ENT n'avaient pas non plus les DVD de TOS
Revenir en haut Aller en bas
Dra'ghoH
Commandeur
Commandeur
Dra'ghoH

Féminin Nombre de messages : 541
Age : 33
Date d'inscription : 16/11/2017

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMer 22 Avr 2020, 21:00

@Minos a écrit:
Et pour en rajouter avec ce bazar, je reviendrais sur le Pon Farr. Dans À la Recherche de Spock, Saavik pécho le jeune Spock en mode Pon Farr (ce qui pose un autre problème : ça a déjà dû arriver au vrai Spock jeune, donc avant Amok Time, il savait très bien que ça se reproduirait. Et spock étant Spock, il s'est faire des additions, notamment ajouter 7 ans pour savoir quand sera son prochain Pon Farr).
Dans Amok Time l'Enterprise va justement passer près de Vulcain, Spock comptait là-dessus. "On our present course you can divert to Vulcan with a loss of but two point eight light days".
Aussi que ça ait lieu tous les 7 ans ne veut pas dire exactement tous les 7 ans au mois près. Il n'allait pas arrêter Starfleet pendant une année entière.

@Minos a écrit:
Quand elle va faire son affaire à Spock, Saavik précise que le Pon Farr est la malédiction des hommes... sauf que dans ENT, T'Pol le subit aussi. Elle s'est fait opérer ou quoi ?
On sait que c'est assez honteux de parler du Pon Farr (même si l'épisode "The Cloud Minders" contredit un peu ça, on peut supposer que Spock ayant déjà franchit le pas d'en parler à des étrangers c'est moins difficile pour lui la deuxième fois). Peut être que Saavik ne parle que des mâles parce que ça lui semble 50% moins grave si seule une moitié de l'espèce le subit, ou juste qu'elle n'a pas envie qu'on sache que ça peut lui arriver à elle aussi. (Je penche plutôt pour la deuxième option).

_________________
Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Bann_forum_klingon
Revenir en haut Aller en bas
http://tribules.online.fr/
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMer 22 Avr 2020, 21:13

Il y a un autre moment dans la série (TOS) où l'on fait allusion au pon farr. Je ne sais plus quelle jolie blonde alien s'était amourachée de Spock et au moment de le quitter, elle lui demande si vraiment, il n'y a pas d'exception au pon farr.
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 5467
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMer 22 Avr 2020, 21:37

@Dra'ghoH a écrit:
@Minos a écrit:
Quand elle va faire son affaire à Spock, Saavik précise que le Pon Farr est la malédiction des hommes... sauf que dans ENT, T'Pol le subit aussi. Elle s'est fait opérer ou quoi ?
Peut être que Saavik ne parle que des mâles parce que ça lui semble 50% moins grave si seule une moitié de l'espèce le subit, ou juste qu'elle n'a pas envie qu'on sache que ça peut lui arriver à elle aussi. (Je penche plutôt pour la deuxième option).

Remarque, je pense à un truc concernant Saavik. Dans la novélisation du film, on sait qu'elle est à demi-Vulcaine et à demi-Romulienne, suite à un viol. Mais elle ignore à quel clan vulcain elle appartient, ayant grandi dans une colonie sauvage jusqu'à ce que Spock la découvre et la sorte de là. Il est précisé qu'elle aurait pu faire analyser son ADN histoire de savoir à quel clan elle appartient, mais qu'elle ne l'a pas souhaité. Ce que je veux dire par là, c'est qu'elle ne doit pas être au fait de toutes les traditions et toutes les spécificités physiologiques vulcaines, malgré l'enseignement de Spock (et  quand on connaît l'histoire de Spock avec le Pon Farr lors de son super mariage, il n'a pas dû rentrer dans les détails, d'autant plus que parler sexualité à une femme issue d'un viol, ça doit pas être évident... encore moins pour Spock, qui est au moins aussi coincé qu'un Vulcain, ce qui n'est pas peu dire !).

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostJeu 23 Avr 2020, 07:25

La question que je me pose depuis Amok Time c'est de savoir si la honte liée au Pon Farr est lié au fait de perdre tout contrôle ou à son caractère sexuel.
On pourrait se dire qu'un officier scientifique devrait ne pas avoir de gêne de parler biologie, pour reprendre cet euphémisme.
Je suis allé voir les passages de l'épisode VOY où Tuvok connaît le sien. Lui aussi ne veut pas dire les choses telles qu'elles sont et parle de fièvre, ce qui n'abuse pas Janeway qui pointe le caractère cyclique (vous avez eu la même il y a sept ans, en substance) de cette fièvre. Janeway et Paris agiront avec tact et délicatesse pour régler l'incident.
Revenir en haut Aller en bas
Dra'ghoH
Commandeur
Commandeur
Dra'ghoH

Féminin Nombre de messages : 541
Age : 33
Date d'inscription : 16/11/2017

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostJeu 23 Avr 2020, 09:10

@Lourima a écrit:
La question que je me pose depuis Amok Time c'est de savoir si la honte liée au Pon Farr est lié au fait de perdre tout contrôle ou à son caractère sexuel.
Pour moi c'est vraiment le fait de ressentir des émotions qu'ils considèrent comme honteux. Je n'ai pas d'épisode en particulier à citer, mais beaucoup de dialogues impliquant les vulcains, même en dehors du Pon Farr montrent qu'il y a vraiment un tabou concernant les émotions.

_________________
Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Bann_forum_klingon
Revenir en haut Aller en bas
http://tribules.online.fr/
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostVen 24 Avr 2020, 11:11

Je visionne pour la seconde fois VOY S3/16 (La fièvre dans le sang)
L'épisode reprend le thème d'Amok Time mais va plus en profondeur.

L'enseigne Vorik fait sa déclaration à B'elanna d'une façon aussi solennelle qu'abrupte.
Let me take this opportunity to declare Koon-ut so'lik my desire to become your mate
La traduction française donne "m'accoupler avec vous" ce qui fait un peu lapin d'élevage.. Je ne sais pas si je n'ai pas saisi une nuance dans l'anglais mais devenir votre compagnon et m'accoupler avec vous, ça ne sonne pas pareil.

Vorik traduit tout de suite devant B'elanna éberluée : en termes humains, je vous propose le mariage. Acceptez-vous ?

Il y a de quoi être paf. Vous vous imaginez, au travail, au bureau, après avoir réglé un dossier, un(e) collègue s'approche et, sans qu'il n'y ait jamais rien eu entre vous, vous demande le mariage ?

Vorik ne fait pas de mystère, elle est sa solution de secours. La fille qui lui est promise sur Vulcain est certainement déjà passée à autre chose et lui doit faire de même.
Il argumente son choix par les qualités de B'elanna : habilité technique, bravoure, sens du devoir.

Elle remplit le cahier des charges. Il ne se pose pas vraiment la question du consentement mutuel. Les arguments pour la convaincre relève de la logique : son choix à elle est restreint parmi les mâles de l'équipage et pas beaucoup d'humanoïdes ne peuvent résister au pratique d'accouplement klingon.

Il est d'un romantique ! Et comme elle dit non, il pète les plombs, la saisit par le visage et tente d'établir un lien télépathique entre eux. Comme il l'avouera par la suite à Tuvok, il ne savait déjà plus ce qu'il faisait à ce moment-là, il était en état de confusion. Et il se prend une pêche en pleine poire qui lui déboîte la mâchoire.

L'examen de Dr Hologramme révèle le déséquilibre bio-chimique et même s'il y a très peu de données sur le sujet, le médecin de bord a flairé l'oignon.
Evidemment Vorik fait son pudique et il est même dans la dénégation. Euh ... Je voyais bien que ça ne tournait pas rond mais j'espérais que ce n'était pas ... ça.

Le Pon Farr, c'est le Voldemort du Vulcain, il répugne à citer son nom.

Le médecin suppose que c'est le premier Pon Farr de Vorik. Assez curieux quand on sait que Saavik fait passer l'étape à un Spock renaissant au stade de l'adolescence. Vorik a tout de même plus de 14 ans.

L'attitude très fermée et agacée de Vorik est conforme au canon. C'est le même schéma que chez Spock : quand ça se passe, on revient sur Vulcain et on prend un partenaire (toujours la même traduction française très crue, aussi bien dans les sous-titres que dans la VF)

Comment Vorik doit-il se sentir alors qu'il exprime son respect pour Torres et qu'il vient de l'agresser ? Il ne parvient pas à canaliser son agressivité et se referme comme une huître : plus d'examens médicaux, tout ce qu'il lui faut, c'est être seul et méditer.

L'attitude du médecin est logique, doublement logique : il en parle à Tuvok. Parce que Tuvok est vulcain et parce qu'un membre d'équipage qui pète un câble met en danger le reste de l'équipe.

Mais Tuvok oppose une fin de non recevoir.
Parce que vous ne pouvez pas, ou parce que vous ne voulez pas ? demande le médecin
Les deux.

Comme il ne veut pas s'en mêler et trouve ça déplacé, le médecin s'étonne du puritanisme victorien des Vulcains. Réflexion humaine ? Il en trouve plus logique : qu'est-ce qu'il y a de logique à perpétuer l'ignorance sur une fonction naturelle.

C'est là qu'on comprend la gêne des Vulcains : il n'y a pas de logique dans le Pon farr, la raison perd le contrôle et il n'y a que trois issues : prendre un partenaire, combattre (entre deux soupirants) ou méditer. Les deux premières étant exclues, Vorik doit se contenter de la troisième.

Non, il n'y a rien d'autre à faire, toute tentative pour aider Vorik serait inappropriée et contre-productive.

Mais un peu plus tard, B'elanna part en vrille, elle devient agressive et très entreprenante vis-à-vis de Paris. Tuvok comprend assez vite de quoi il s'agit.
Il va trouver Vorik qui l'envoie vertement promener avant de s'excuser. Mais c'est Tuvok qui s'excuse ensuite car il sait dans quel état se trouve l'enseigne et qu'il a besoin d'être seul.
Tuvok décrypte facilement l'incident entre Vorik et B'elanna : une tentative d'accouplement télépathique. L'enseigne n'était même pas conscient de ce qu'il faisait, il suivait son instinct, il avait un besoin impératif de s'accoupler.

Je fais une pause ici dans le récit pour me demander si la fusion mentale entre enfants promis l'un à l'autre dans un mariage arrangé n'est pas apparenté à ce qu'a fait Vorik. Même si s'agissant d'enfants, le déséquilibre bio-chimique n'est pas en cause.

Le médecin, inquiet de la santé de Vorik propose une autre solution.
C'est là qu'on apprend que Vorik est doublement humilié, parce que la chose est sue, parce qu'il s'est mal comporté vis-à-vis de Torres, parce que le Pon farr est une chose qu'on vit seul et que c'est une épreuve de caractère.

Donc, vient la solution de la poupée gonflable holographique qui n'enchante pas le patient : elle n'est pas réelle. Même si le doc fait de son mieux, les arguments n'ont sans doute pas été assez percutants. Sans doute Vorik a-t-il plané le doute pour mieux suivre ses instincts par la suite.

Puisqu'il se rend en catimini sur la planète rejoindre l'objet de ses désirs et l'affaire se résout par de la castagne.
Vorik déclare Koon-ut-ka-if-fee et affronte son rival. Manque de pot pour lui, Torres a décidé de régler elle-même l'affaire. Chakotay n'est pas content mais Tuvok déclare que la logique veut qu'ils suivent leurs instincts ... ça vaut mieux que de mettre en péril le vaisseau.
Quand tous les deux ont terminé de se ratatiner le portrait, ils retrouvent leur état normal.

Cet épisode nous apprend pas mal de choses sur le Pon farr et soulève aussi des questions.

Par exemple, le mariage arrangé résout-il à l'avance le problème du choix du partenaire alors
que celui qui en est atteint est face à une certaine urgence physiologique ?

Les rapports intimes qui ont lieu a cette période peuvent-ils prendre une allure violente ? On a bien l'impression que Vorik s'est appropriée B'elanna et que, dans sa fièvre, il serait passé outre de son consentement si elle n'avait pas été si combattive.

Si quelqu'un(e) d'autre s'était proposé à Vorik pour lui rendre ce service, aurait-il accepté, ou est-ce que sa fixette sur Torres impliquait-elle, dans son esprit qu'ils officialisent leur union ?

La solution holographique a réussi à Tuvok parce qu'il pouvait s'imaginer que c'était sa femme ? Si le médecin avait proposé une version holographique de B'elanna à Vorik, aurait-il accepté ? refusé ?

Est-ce que les mâles vulcains n'ont pas une propension à considérer leur femme comme leur bien ? Même s'il déborde d'amour pour sa femme, on dirait que celle-ci lui a promis obéissance. "Obéissez, ma femme !"




Revenir en haut Aller en bas
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 5467
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostDim 26 Avr 2020, 08:12

Ce que je retiens surtout, c'est que la méditation peut leur permettre de "résoudre" le problème. Je dirais bien "Tout ça pour ça ? Commencez par là, les mecs !" mais on voit bien que le Pon Farr prend les Vulcains par surprise ou presque, que ça doit être une montée violente qui survient brusquement. Garder la tête froide dans ces cas-là pour se lancer dans une méditation doit représenter un gros effort sur soi. Bref, une solution pas si évidente que cela à mettre en place.

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostDim 26 Avr 2020, 08:43

Dans le cas de Vorik et de Tuvok, la méditation ne va pas vraiment leur réussir, c'est une solution de secours. En attendant, ils dégustent, les petits gars.

Je reprends TOS dans l'ordre et en VOSTF, ce qui va me permettre de noter au fur et à mesure comment le personnage va se construire, se préciser (et se contredire Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 5467
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostDim 26 Avr 2020, 11:04

Tu verras que dans l'un des premiers épisodes, Spock fait de la fusion mentale avec un mur... et arrive à circonvenir l'esprit du garde ennemi qui se trouve derrière. Un pouvoir un peu WTF, au sens où il n'a jamais été réutilisé ensuite, me semble-t-il.

Parce que sur les pouvoirs télépathiques vulcains, y'aurait des choses à dire aussi...

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostDim 26 Avr 2020, 15:42

TOS saison1 second pilote Où l'homme dépasse l'homme (Where no Man Has Gone Before)

Les sourcils de Spock sont encore épais. Il peut amorcer un sourire ou un mine désappointée, mais il attribue ça à son ascendance maternelle humaine. Il peut aussi attraper Jim par le bras dans un moment crucial.
Le fameux trait logique-illogique est déjà là. On a l'image de la raison froide quand il propose de tuer le mutant tant que c'est encore possible pour la sécurité du vaisseau, etc.

Revenir en haut Aller en bas
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMer 29 Avr 2020, 17:06

TOS saison 1 les deux épisodes qui suivent le 2d pilote dans l'ordre du tournage.
Spock ébauche toujours des sourires, ses sourcils sont domestiqués. Il emploie les formules "affirmatif" et "négatif".
Revenir en haut Aller en bas
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostLun 04 Mai 2020, 21:44

L'équipage en folie va nous exposer une théorie selon laquelle (ou selon Miss Chapel) les Vulcains ne seraient très pas très tendres avec leurs femmes.

On y apprend que leur coeur bat à 240 et qu'ils n'ont pratiquement pas de tension, en plus d'avoir du sang vert.
Par contre, ils seraient très rapidement infectés par les virus. A la vitesse où ça s'est fait chez Spock, c'est assez étonnant, un simple contact de la main et zoup ! Les symptômes apparaissent.  
Pourtant le contrôle mental va faire office de sérum après confrontation violente à la réalité.

Faiblesse scénaristique ou établissement du mythe ?

Je passe à autre chose. Est-ce que, dans le mythe primitif (TOS) les Vulcains étaient vus, perçus avec un regard eurasien ? Quand je regarde les yeux des acteurs et actrices qui y incarnent des Vulcains, ils me semblent qu'ils ont été choisis pour leur regard, leurs yeux en amande.
Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Vulcai11

Arlene Martel, Lawrence Montaigne, Celia Lovsky et Mark Lenard.

Je ne pense pas qu'après TOS, ce look particulier ait été particulièrement recherché pour incarner des Vulcains.
Revenir en haut Aller en bas
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostJeu 07 Mai 2020, 20:42

TOS 1-14
Spock est surpris de voir que les Romuliens lui ressemblent. Eh oui, question acteurs, il y aura du recyclage. Le commandant romulien deviendra Sarek et le centurion, le prétendant de T'pring.

Il ignore qu'un disciple de Surak a fait dissidence et est parti avec ses partisans fonder Romulus. Par contre, il est conscient du passé très violent de Vulcain et préconise le Si vis pacem, para bellum., la meilleure défense, c'est l'attaque.

TNG 4-11 C'est la première fois que l'on voit un Vulcain dans la série. Le look est assez surprenant. On nous a épargné la coupe monacale, Dieu merci :p, mais par contre, la coiffe tient d'une prophétesse bajorane. Pas de coiffe alambiquée comme dans TOS, mais une cagoule qui laisse voir les oreilles.

Comme TNG a modifié l'aspect des Romuliens qui ne sont plus exactement comme des Vulcains, on a un peu de mal à imaginer que l'espionne a pu passer pour une Vulcaine. La coiffe ne pouvait pas cacher les bosses du front.
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Administrateur
Administrateur
Minos

Masculin Nombre de messages : 5467
Age : 46
Date d'inscription : 28/01/2008

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostVen 08 Mai 2020, 00:40

Dans PIC, on a droit à plusieurs sortes de Romuliens : certains n'ont pas de bosses frontales, tandis que d'autres ("les brutes du nord" !) en ont une. Donc on aurait affaire à des différences régionales. Je n'ai pas tout vu de TNG et des suivants, donc je ne saurais dire si ce distinguo tient la route vis-à-vis de tout ce qui a été produit avant.

Et il est en effet étonnant que les Vulcains se souviennent d'événements vieux de 5000 ans comme la réforme de Surak, mais qu'ils aient oublié qu'une partie de leurs congénères les ont quittés pour créer leur propre société.


_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Lourima
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
Lourima

Féminin Nombre de messages : 424
Age : 57
Date d'inscription : 15/04/2020

Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Vulcains. La construction d'un mythe    Les Vulcains. La construction d'un mythe  - Page 2 Icon_minipostMer 13 Mai 2020, 14:11

Je viens de voir l'épisode ENT où l'Enterprise entre en contact avec des Vulcains hérétiques wink
Je me pose la question de savoir si c'était une bonne idée d'écrire une telle préquelle à propos des Vulcains, de leur inventer un passé proche (proche de TOS) aussi peu stable, fiable.

On les voit rigides, soupçonneux et quelque part belliqueux (vis-à-vis des Andoriens).

Dans l'épisode, ils ont oublié ce qu'était la fusion mentale alors que les fiançailles s'amorcent comme ça (du temps de Spock). Le Vulcain grassouillet affirme que les Vulcains ne s'accouplent que tous les 7 ans ... les enfants ne sont pas espacés de sept ans, chez les Vulcains, à ce que je sache.
Revenir en haut Aller en bas
 

Les Vulcains. La construction d'un mythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: POUR ALLER PLUS LOIN DANS LA SAGA :: La saga Star Trek-