Accueilsujets récentsFAQS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Pétri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 654
Age : 57
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Pétri   Mar 07 Aoû 2018, 08:39

Avant-propos

.      J’ai commencé cette histoire en 2012, le 18 juin si j’en crois les balises meta du fichier Word.
.      Et alors que nous sommes le 17 aout 2018, elle n’est pas encore terminée. Pourquoi ?
.      Pourquoi ? Tout simplement parce que je n’arrive pas à la terminer. Oh je sais ce qui va se passer, mais je n’arrive pas à le coucher sur clavier.
.      Alors en faisant mien l’un des principes majeurs de la biologie « La fonction crée l’Organe. » que je modifie en « La pression crée l’inspiration » je vais poster chapitres après chapitres en espérant que « La pression » va engendrer « L’inspiration. »
.      Et au pire, au chapitre XIX, je ferais ce que font tous les écrivains, génies ou du dimanche, lorsqu’arrive le spectre de la page blanche.
.      Un « Deus ex machina », si même le grand Molière s’en est accommodé pourquoi pas moi. (L'Imposteur)


Dernière édition par Saga le Mar 07 Aoû 2018, 09:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 654
Age : 57
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Pétri   Mar 07 Aoû 2018, 08:42

Prologue

.       Pendant une seconde le capitaine oublia où il se trouvait, il oublia l'Enterprise, la grande salle de l'Avant-toute, la réception donnée pour le lancement de l'Hérétique, ensuite tout lui revient et il se tourna vers la Présidente Rubine et le Lieutenant T’Ernar.
.       Mais alors qu'il cherchait comment les informer des derniers événements il croisa leurs regard et instinctivement il su que ce ne serait pas nécessaire.


Dernière édition par Saga le Mar 07 Aoû 2018, 09:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 654
Age : 57
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Pétri   Mar 07 Aoû 2018, 08:59

Chapitre I

.       La fonction première de l'Avant-toute avait du céder la place à celle de salon de réception.
.       En tant que vaisseau amiral de Starfleet, l'USS 1701-D Enterprise avait l'honneur d'accueillir à son bord tout le gratin politique et scientifique convié au premier lancement par la Fédération d'une sonde inter-galactique.
.       Il ne s'agissait pas véritablement de la première sonde inter-galactique, la Fédération, comme beaucoup d'autre civilisation avant elle, avait lancé différentes sondes en dehors de la voie lactée en direction d'autre galaxie, mais il s'agissait chaque fois de mission sans retour, des bouteilles lancées à la mer depuis notre galaxie vers l’infini en espèrent qu'elles y arriveraient un jour.
.       Ici, il s'agissait d'une véritable sonde d'exploration capable de franchir en un temps record l'espace entre les galaxies, d'y enregistrer des informations et de revenir à sa base. C'est à dire Starfleet.
.       - " Passerelle à Capitaine. "
.       Le Capitaine Picard en grand uniforme déposa son verre de champagne, s'excusa d’un regard auprès de Rubine l'actuelle présidente de la FU et tapota son combagde.
.       - " Je vous écoute Numéro Un. "
.       - " La station Betfort nous signale que le lancement de l'Hérétique aura une demi-heure retard. "
.       - " Merci, numéro un. Rien d'autre à signaler. "
.       - " Non-Monsieur. Garder moi seulement un morceau de gâteaux. "
.       - " Nous y penserons. Picard terminé. "
.       Après avoir coupé la communication, le Capitaine se dirigea vers la grande baie vitrée, monta sur la petite extrade, et fit sonner sa flûte de champagne du bout de son ongle.
.       - " Mes amis. Un moment d'attention. Il semblerait que le départ du plus ambitieux vaisseau du siècle soit légèrement retardé. Compte tenu du voyage qui l'attend, nous ne lui en rendrons pas rigueur. "
.       Après avoir fait son annonce Jean-Luc retourna vers la Présidente Rubine et le Lieutenant T’Ernar l’officier de liaison scientifique auprès de la chancellerie.
.       - " Nous en profiterons pour faire honneur à votre champagne, Capitaine. Je dois vous avouer que c'est le meilleur qu'il m'ait été donné de boire dans un bâtiment de la flotte. "
.       - « Le mérite en revient à Guinan la responsable de l’Avant-toute et la confidente discrète des états d’âmes de mon équipage. Madame la Présidente. »
.       - « Dois-je comprendre que vous ne désirez pas garder à votre bord la conseillère officielle ? »
.       - « Surtout pas, je ne tiens pas à provoquer une mutinerie. » Répondit Picard à la plaisanterie de la Présidente.
.       Souriant à son tour Rubine se tourna vers le Lieutenant T’Ernar.
.       - « Lieutenant T’Ernar, mes assistants mon fait un topo des principes du vaisseau mais j’aimerais mettre à profit le délai qui nous est imposé pour vous entendre personnellement. »
.       - « Avec plaisir Madame la Présidente, l’Hérétique est l’ultime développement des travaux du Docteur Ja’Dar sur l’onde Soliton … »
En attendant cela Picard ne put retenir un frisson au souvenir de la première expérimentation de l’onde Soliton, expérimentation qui avait faillit provoquer la destruction de l’Enterprise et la mort de son équipage.
.       - « …. différence tient dans la vitesse de propagation de l’onde qui devrait nous permettre d’atteindre Andromède en 73 ans, en comptant le temps nécessaire au déroulement de sa mission sur place et son retour, l’Hérétique devrait nous revenir dans un siècle et demi. »
.       - « Et comment l’Hérétique stoppe-t-il sa progression sur le front d’onde, sur place il n’y aura pas de station de dispersion ? » Demanda Picard.
.       - « Il utilisera les propriétés énergétiques de la version Andromèdienne de la Grande Barrière Énergétique. Pour le retour l’Hérétique transporte sa propre station de départ. »
.       La conversation continua comme cela quelques dizaines de minutes jusqu'à l’arrivée du secrétaire personnel du Président.
.       - « Madame, il est l’heure de votre discours. »
.       - « Je viens. » « Messieurs, excusez-moi. Les devoirs de ma charge. »
.       - « Je vous en prie Madame la Présidente. » Répondirent ensemble Picard et T’Ernar.
.       Rubine se dirigea et monta sur l’estrade. Immédiatement le silence se fit dans l’Avant-toute.

.       Mesdames, Messieurs, la Santa-Maria, le Blériot XI, le Curtiss NC-4, le Phoenix, l’asprist ces différents noms pour la plupart oublié du commun des mortels on pourtant un point commun, ils ont permis de faire reculer ce qui semblait alors comme une limite à…

.       Passerelle à l’Avant-poste, les officiers supérieurs sont demand...

.       Attention, attention, ceci est un message automatique, rendez-vous immédiatement aux post…
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1664
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Pétri   Mer 08 Aoû 2018, 11:23

Chouette, de l'inédit ! Very Happy

Un début sympa, du TNG, et ça va vite : déjà un cliffhanger :p

Au moins, le principe de l'histoire est d'ores et déjà posé, voyons voir les ennuis, maintenant !


_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 654
Age : 57
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Pétri   Ven 10 Aoû 2018, 15:30

Chapitre II

.       Malgré le choc physique et psychologique provoqué par la catastrophe, le Capitaine Picard restait un Officier supérieur qui ne pouvait se laisser distraire, il serait toujours temps de pleurer les morts, pour l’instant seul comptait les vivants.
.       - « Worf, balayage de la zone et rapport ? »
.       - « L’Enterprise, la station Betfort et toutes les stations périphériques sont complètements détruites à l’exception de l’Hérétique. »
.       - « Les navettes et capsules de sauvetages ? »
.       - « Uniquement celles de l’Enterprise, elles ont bien supporté le choc, estimations des pertes, moins de 3 pour cent. »
.       - « Établissez le contact et faites-moi un rapport détaillé de la situation. »
.       - « A vos ordres, Monsieur. »
.       Ensuite se tournant vers Data accroupi au pied du jeune Hur’s.
.       - « Comment va-t-il ? »
.       - « Une forte commotion, sans danger pour un organisme Klingon. »
.       - « Je le prends en charge, allez assister Worf. »
.       - « Bien, Monsieur. »
.       …
.       Une heure plus tard, Picard prit connaissance du rapport de ses deux officiers.
.       - « Ouvrez un canal avec la navette 027. »
.       - « Canal ouvert. »
.       La vue spatiale sur l’écran fit place à une vue intérieure de la navette 027, sur les sièges de commandes le Navigateur Retnier et l’Enseigne Pyurt, derrière eux plusieurs autres membres d’équipages ainsi que la Présidente Rubine et le Lieutenant T’Ernar.
.       - « Présidente, un message du Capitaine. » Dit l’Enseigne Pyurt en se retournant.
.       En réaction de l’annonce de l’Enseigne, l’Officier Scientifique et la Présidente interrompirent leurs conversations et s’approchèrent de l’écran.
.       - « Capitaine ? » Demanda Rubine.
.       - « Madame la Présidente nous avons terminé une première analyse de notre situation. »
.       - « Les pertes ? »
.       - « Aucunes traces de survivants parmi le personnel de la station Betfort, ils n’ont visiblement pas eu le temps de se rendre compte de ce qui leur arrivait. Nous avons eu plus de chances si l’ont peut dire, on dénombre quelques dizaines de blessé léger plus la disparition de 17 membres d’équipages donc le Commandeur Riker, les Officiers de la Passerelle et les Ingénieurs de la salle des machines. »
.       - « Ils ont accomplit leurs devoirs jusqu’aux bout, la Fédération et Starfleet sauront leur rendre les hommages le moment voulut mais pour l’instant nous avons d’autres choses à faire. Les communications ? »
.       - « Courte distance uniquement, l’exposition à provoquer une zone de perturbation, nous ne recevons rien dans les bandes sub-spatiales et j’ignore si nos appels de détresse sont reçus, les perturbations empêchent également toutes téléportation. »
.       - « Des suggestions ? »
.       - « Nous regrouper et en absence d’informations sur l’état des restes de la station et de leurs dangers potentiels, nous éloigner le plus rapidement possibles, nous laisserons derrière nous une balise avec la relation des derniers évènements. »
.       - « Cela me semble raisonnable, en tant qu’Officier de Starfleet je vous confie le commandement. »
.       - « Bien Madame. »
.       - « Terminé. »
.       Ensuite Picard donna ses ordres, Worf les retransmis à la petite flotte des survivants et le convoi commença à s’éloigner de la zone de l’explosion.
.       …
.       - « Monsieur, une communication multi-fréquences. » Dit Data.
.       - « Contenus ? »
.       - « Des données mathématiques, physique, chimique plus un message audio. »
.       - « Passez- le sur l’écran. »
.       Aussitôt le logo de la Fédération des Planètes Unies apparut pendant qu’une voix douce répétait sans cesse le même message.
.       « et de bonne volonté…… Ici la voie de Betfort II, cette station est automatique et non armé. Notre mission d’exploration en fut une de paix et de bonne volonté.…… Ici la voie de Betfort II… »
.       - « Monsieur la navette 027 vient de sortit du groupe et prend la direction de l’Hérétique. » Dit Data.
.       - « Ouvrez un canal. »
.       …
.       - « Madame la Présidente, je peux savoir ce que vous faite ? » Demanda Picard.
.       Sur l’écran la Présidente Rubine se contenta de donner la parole au Lieutenant T’Ernar d’un signe de tête.
.       - « Capitaine, le message que nous entendons est le signal automatique de la station Betfort II, je crois que l’explosion a gravement endommagé les circuits de l’Hérétique et qu’il s’apprête à éjecter la station embarquée Betfort II, station qui devait générer l’onde Soliton lui permettant de revenir vers la voie lactée, cette station est une réplique de Betfort I nous risquons une deuxième explosion. »
.       - « Et que voulez-vous faire ? Nous devons nous éloigner. »
.       - « Nous n’en aurons pas le temps, nous.. »
.       La Présidente Rubine interrompus le Lieutenant et s’adressant directement au Capitaine Picard.
.       - « Capitaine, j’ai donné l’ordre à ma navette de rejoindre l’Hérétique, nous allons tenter d’arrêter le processus. »
.       - « Madame la Présidente, vous prenez un risque inacceptable, revenez vers nous je me rendrais sur l’Hérétique. »
.       - « Je vous l’interdis, vous ne résisterez pas à une seconde explosion. »
.       - « Raison de plus de vous mettre à l’abri. »
.       - « Je suis une politicienne, vous un Officier ayant l’expérience de l’espace, dans notre situation je suis sacrifiable, pas vous. De plus j’ai à mon bord celui qui a le plus de connaissance sur l’Hérétique. Et enfin si je vous aie laissez jusqu'à maintenant toute latitude sur les décisions à prendre, je suis par ma charge votre supérieur direct et vous donne l’ordre de rejoindre la flotte et de vous éloigné à vitesse maximum. Nous vous rattraperons plus tard. »
.       Après quelques secondes de réflexion, Jean-Luc du se rendre compte que la Présidente Rubine avait raison et que dans une situation inverse, il aurait prit la même décision.
.       - « A vos ordres, Madame. »
.       - « Bonne chance, Capitaine. »
.       L’intérieur de la navette 027 laissa la place à une vue de l’espace. Sur celle-ci l’on pouvait voir distinctement la navette de la Présidente s’approcher de la sonde galactique.
.       - « Capitaine, augmentation d’énergie détectée à l’intérieur de la station Betfort II » Dit Data
.       - « Ils n’arriveront pas à temps. » Dit Picard à voix basse.
.       - « Capitaine, la navette 027 augmente sa vitesse, ils sont fous ils n’arriveront à manœuvrer à cette vitesse. Que cherche-t-il à faire ? » Dit Hur’s qui étaient revenus à lui et suivait comme les autres la progression de la navette.
.       - « Ils savent qu’ils n’arriveront pas à temps, ils vont éperonner la station en espérant arrêter ainsi le processus de création de l’onde Soliton. » Répondit Picard.
.       Ensuite ce fut le silence autant dans la navette du Capitaine que dans toutes les autres du convoi, tout le monde avait les yeux rivés sur les écrans et alors que la navette Présidentielle n’était plus qu’à quelques centaines de mètres de la station, l’enfer se déclencha pour la seconde fois.
.       …
.       - « Front d’onde en création, …effondrement de la matrice, …onde de choc dans douze minutes. » Dit Data en consultant les instruments du tableau de bord.
.       - « Capitaine Picard à tous les bâtiments, éloignement, vitesse maximum. »
.       Worf retransmis le message au convoi, les quelques navettes équipées de distorsion disparurent à la vue des autres qui incapables dans faire autant s’éloignèrent au maximum de puissance de leurs propulseurs.
.       Mais alors que Worf allait à son tour passer en distorsion, le Capitaine arrêta son bras.
.       - « Monsieur Worf, nous restons avec les autres, ils auront besoin de nous. »
.       - « A vos ordres, Capitaine. »
.       - « Heuu, cap.. » Commença Hur’s.
.       Worf se retourna calmement et regarda le jeune Klingon droit dans les yeux, celui-ci ne dit plus rien et se rassis.
.       …
.       - « Cinq secondes avant impact, quatre, trois, deux, un, impact. » Dit Data
.       La navette fut soulevée comme un fétu de paille et alors que le Picard essayait tant bien que mal à rester debout, il vit le tissu l’espace se déchirer et engloutir touts les petits vaisseaux du convoi ainsi que sa propre navette.
.       …
.       Dans un tourbillon de lumière, la navette du Capitaine jaillit de l’inconnu et ce stabilisa dans le noir de l’espace.
.       - « Worf ? »
.       - « Nous sommes sauf, intégrité de la coque satisfaisante. Pas de dégât majeur. »
.       - « Les autres ? »
.       - « Aucune trace. » Répondit Data. « …. Capitaine, je n’arrive pas à établir notre position. »
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1664
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Pétri   Dim 12 Aoû 2018, 17:52

Une sorte de nexus est créé ? Intriguant, on passe du coq à l'âne !

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 654
Age : 57
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Pétri   Lun 13 Aoû 2018, 04:07

Chapitre III

.       Après quelques heures de recherche, Data annonça enfin.
.       - " Capitaine, une planète de type M à 24 ml de notre position. "
.       - " 24 ml et nous ne détectons que maintenant ? "
.       - " Je suppose que le choc de l'explosion et le passage dans le vortex ont endommagé nos détecteurs ou alors ce secteur de l'espace à des propriétés inconnues. "
.       - " Nous verrons bien. Worf mettez le cap sur la planète. "
.       - " Oui, Capitaine. "
.       - " Capitaine ? " dit Hur's
.       - " Oui, Monsieur Hur's. "
.       - " Est-ce bien prudent ? Nous ne connaissons rien de ce secteur de l'espace. "
.       - " Ignorance ne veut pas dire nécessairement danger. "
.       - " Capitaine, c'est risqué. "
.       - " Le risque fait partie de la vie d'un explorateur. "
.       - " Mais Capitaine, vous avez déjà perdu votre équipage. "
.       En entendant cela, les mains de Worf se crispére sur les commandes de la navette qui fit une légère embardée. Embardée qui n'échappa pas au Capitaine.
.       Craignant une réaction brutale de son officier tactique, le Capitaine intervient immédiatement.
.       - " Enseigne, " et Picard insista sur le garde du jeune klingon afin de bien redéfinir sa propre position. " Je suis toujours le Capitaine. Je veux croire que vos paroles ont dépassé votre pensée. Et si je ne prends pas de mesure de rétorsion envers vous c’est uniquement du au fait que dans notre situation présente vous nous serez plus utile vivant que mort. Ne faites pas la bêtise de prendre mon geste pour de la faiblesse je n'aurais aucun scrupules de vous tuer de mes propres mains. "
.       Surpris le jeune Klingon regardait fixement le capitaine. On pouvait sans peine s'imaginer le conflit entre son sang de Klingon et son obéissance au Capitaine.
.       - “ Enseigne ? “ Répéta Picard
.       - “ A vos ordres Capitaine. “ Répondit enfin Hur's.
.       …..
.       Le reste du voyage se passa sans problème et quelques temps plus tard la navette se positionnait en orbite stationnaire à 5 km de la planète.
.       - “ Data ? “
.       - “ Atmosphère riche en oxygène, parfaitement respirable, pas de signe d’industrie, …. “
Data ne finit pas son rapport, la navette venait de faire une terrible embardée et commença à tomber de plus en plus vite.
.       - “ Data, Worf ? “
.       - “ Le champ de propulsion vient de nous lâcher, nous sommes soumit à la gravité, impact dans 90 secondes. “
.       - “ Propulseur de secours. “
.       - “ Inactif. “
.       - “ Fusée de manœuvre. “
.       - “ Inactif. “
.       Ces différents ordres étaient inutiles, en parfait professionnel les deux officiers aux commandes avaient déjà utilisé toutes les ressources disponibles, rien n’y faisait, la navette continuait à chuter tel une pierre inerte, rien ne pouvait plus maintenant les sauver et Picard dans un dernier sursaut pensa à sa famille, à son frère avec lequel il venait juste de ce réconcilier, à son neveu, à ses officiers ainsi qu’a tous les membres d’équipages donc il avait eu la responsabilité, mentalement il leurs présenta ses excuses et attendit le choc final.
.       …..
.       Choc qui n’arriva pas, à une centaine de mètres de la surface, la navette freina brusquement, parti en glissade sur bâbord, avant de toucha le sol et de s’enfoncer dans le sol meuble.
. Encore surprit d’être vivant Picard se tourna vers les pilotes.
.       - “ Data, Worf, mille mercis, il était plus que temps. “
.       - “ Monsieur, j’ignore ce qui nous a sauvé, mais ni Worf ni moi n’en avons le mérite. “ Répondit Data.
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1664
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Pétri   Mer 15 Aoû 2018, 14:05

Toujours sympa, même si je trouve que le tout est écrit un peu trop vite. Et le fait de conclure sur des suspenses ou des questions est bien vu^^

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 654
Age : 57
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Pétri   Mer 15 Aoû 2018, 14:19

Chapitre IV

.       Pendant que Data faisait le tour de la navette afin d’évaluer les dégâts Picard et les deux Klingons établissaient un éventaire de leurs ressources.
.       - « Un réservoir de tritanid s’est éventré lors de l’atterrissage, les réserves d’eau et de nourriture sont inutilisables. » Dit Picard.
.       - « Même chose pour l’équipement médical, rien n’est utilisable. » Lui répondit Hur's.
.       - « Les armes ? » Demanda Picard à Worf.
.       - « Les phaseurs sont hors service. »
.       - « Tous ! »
.       - « Oui, Capitaine. Ils sont tous vides d’énergie. Inexplicable. »
.       - « Les tricordeurs ? »
.       - « Ils fonctionnent. »
.       - « Alors rien n’est perdu, cette planète est de type M, avec les tricordeurs nous serons à même d’analyser eau et nourriture. Nous sommes dans une foret ressemblant à celle des pays méditerranéens, nous y trouverons facilement des fruits et nous pourrons y piéger de petits animaux. Le plus urgent étant l’eau. »
.       - « Capitaine, lors de la descende j’ai repère un lac dans cette direction. » Dit Hur's.
.       - « Vous et Worf prenez la direction de ce lac et analysé l’eau. Essayer aussi de voir s’il n’y a rien à manger. Je reste ici pour établir le campement de base. »
.       Quatre heures plus tard alors que le soleil bleu commençait à disparaître à l’horizon les deux Klingons revinrent à l’épave avec eau, fruit, racines et même un gros lézard capturé par Worf.
.       Pendant leur absence, Data avait terminé son inspection, la navette avait bien supporté le choc, l’androïde avait déterminé la cause de l’arrêt brutal du champ sustentateur et affirmé pouvoir réparer celui-ci en deux ou trois jours. Picard quant à lui avait allumé un feu et établi un périmètre de défense.
.       Le petit groupe s’installa pour la nuit. N’ayant pas besoin de sommeil Data fut désigné pour monté la garde.
.       …..
.       Plus tard dans la nuit Worf vient le rejoindre.
.       - «  Rien à signaler Data ? »
.       - «  Non-Monsieur. Beaucoup de petits animaux nocturnes, quelques rapaces et des prédateurs ressemblant à des Klionnigs, rien de vraiment dangereux, le feu les maintient à distance. »
.       …..
.       Après quelques minutes Worf reprit la parole.
.       - « Data, que connaissait vous des légendes Klingonnes, surtout celle ce référent au Sto-lik-mar ? »
.       - « Sto-lik-mar, littéralement le pays de la retraite, est l’endroit où les dieux se sont retrouvés après que 'U' (*) le premier Klingon aie tué son créateur, il est … »
.       - « Data, vous souvenez-vous des détails sur la géographie de Sto-lik-mar ? »
.       - « J’ai tout en mémoire, il s’agit d’une boule de terre et d’eau suspendue dans le noir de l’espace, il est éclairé et chauffé par Limirt la déesse de la vie, la nuit depuis le sol l’on peut voir les quatre champions du premier palais monté la garde et …. »
.       Worf interrompit une fois de plus son camarade et du doigt montra quatre constellations dans le ciel.
.       - « Notfilc, le guerrier. Remlap, l’artisan. Ehcolb, le chasseur et Latméla la mère. »
.       Data suivi le doigt du Klingon et après quelques secondes.
.       - « En effet ces constellations ressemblent aux différentes représentations communément utilisées pour les quatre gardiens du Sto-lik-mar. »
.       - « Et Limirt la déesse de vie est également appelée la déesse bleue. Bleu comme la couleur du soleil. »
.       - « C’est en effet fascinant. Mais il pourrait s’agit d’une simple coïncidence, je vous conseille d’en parlé au Capitaine. »
.       - « Je le ferais à son réveil. »

.      (*) ʾuʾ (en lettre minuscule, précédée et suivie par un coup de glotte (ʾ)) signifie 'univers' en klingon
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1664
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Pétri   Aujourd'hui à 20:11

Hey, c'est pas mal du tout, comme développement, j'aime bien ! On passe encore du coq à l'âne et c'est toujours aussi intriguant^^

Un peu Deus Ex Machina, le coup de "plus rien ne fonctionne, on ne peut compter que sur nous-mêmes... mais à voir : il y a peut-être une explication derrière...

PS : Y'a un paquet de coquilles, tu me refileras la version finale pour correction !

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
 

Pétri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CRÉATIONS DE FANS :: Fan-Fictions-