Accueilsujets récentsFAQS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Petri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Petri   Mar 07 Aoû 2018, 08:39

Avant-propos

.      J’ai commencé cette histoire en 2012, le 18 juin si j’en crois les balises meta du fichier Word.
.      Et alors que nous sommes le 17 aout 2018, elle n’est pas encore terminée. Pourquoi ?
.      Pourquoi ? Tout simplement parce que je n’arrive pas à la terminer. Oh je sais ce qui va se passer, mais je n’arrive pas à le coucher sur clavier.
.      Alors en faisant mien l’un des principes majeurs de la biologie « La fonction crée l’Organe. » que je modifie en « La pression crée l’inspiration » je vais poster chapitres après chapitres en espérant que « La pression » va engendrer « L’inspiration. »
.      Et au pire, au chapitre XIX, je ferais ce que font tous les écrivains, génies ou du dimanche, lorsqu’arrive le spectre de la page blanche.
.      Un « Deus ex machina », si même le grand Molière s’en est accommodé pourquoi pas moi. (L'Imposteur)


Dernière édition par Saga le Sam 18 Aoû 2018, 07:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Mar 07 Aoû 2018, 08:42

Prologue

.       Pendant une seconde le capitaine oublia où il se trouvait, il oublia l'Enterprise, la grande salle de l'Avant-toute, la réception donnée pour le lancement de l'Hérétique, ensuite tout lui revient et il se tourna vers la Présidente Rubine et le Lieutenant T’Ernar.
.       Mais alors qu'il cherchait comment les informer des derniers événements il croisa leurs regard et instinctivement il su que ce ne serait pas nécessaire.


Dernière édition par Saga le Mar 07 Aoû 2018, 09:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Mar 07 Aoû 2018, 08:59

Chapitre I

.       La fonction première de l'Avant-toute avait du céder la place à celle de salon de réception.
.       En tant que vaisseau amiral de Starfleet, l'USS 1701-D Enterprise avait l'honneur d'accueillir à son bord tout le gratin politique et scientifique convié au premier lancement par la Fédération d'une sonde inter-galactique.
.       Il ne s'agissait pas véritablement de la première sonde inter-galactique, la Fédération, comme beaucoup d'autre civilisation avant elle, avait lancé différentes sondes en dehors de la voie lactée en direction d'autre galaxie, mais il s'agissait chaque fois de mission sans retour, des bouteilles lancées à la mer depuis notre galaxie vers l’infini en espèrent qu'elles y arriveraient un jour.
.       Ici, il s'agissait d'une véritable sonde d'exploration capable de franchir en un temps record l'espace entre les galaxies, d'y enregistrer des informations et de revenir à sa base. C'est à dire Starfleet.
.       - " Passerelle à Capitaine. "
.       Le Capitaine Picard en grand uniforme déposa son verre de champagne, s'excusa d’un regard auprès de Rubine l'actuelle présidente de la FU et tapota son combagde.
.       - " Je vous écoute Numéro Un. "
.       - " La station Betfort nous signale que le lancement de l'Hérétique aura une demi-heure retard. "
.       - " Merci, numéro un. Rien d'autre à signaler. "
.       - " Non-Monsieur. Garder moi seulement un morceau de gâteaux. "
.       - " Nous y penserons. Picard terminé. "
.       Après avoir coupé la communication, le Capitaine se dirigea vers la grande baie vitrée, monta sur la petite extrade, et fit sonner sa flûte de champagne du bout de son ongle.
.       - " Mes amis. Un moment d'attention. Il semblerait que le départ du plus ambitieux vaisseau du siècle soit légèrement retardé. Compte tenu du voyage qui l'attend, nous ne lui en rendrons pas rigueur. "
.       Après avoir fait son annonce Jean-Luc retourna vers la Présidente Rubine et le Lieutenant T’Ernar l’officier de liaison scientifique auprès de la chancellerie.
.       - " Nous en profiterons pour faire honneur à votre champagne, Capitaine. Je dois vous avouer que c'est le meilleur qu'il m'ait été donné de boire dans un bâtiment de la flotte. "
.       - « Le mérite en revient à Guinan la responsable de l’Avant-toute et la confidente discrète des états d’âmes de mon équipage. Madame la Présidente. »
.       - « Dois-je comprendre que vous ne désirez pas garder à votre bord la conseillère officielle ? »
.       - « Surtout pas, je ne tiens pas à provoquer une mutinerie. » Répondit Picard à la plaisanterie de la Présidente.
.       Souriant à son tour Rubine se tourna vers le Lieutenant T’Ernar.
.       - « Lieutenant T’Ernar, mes assistants mon fait un topo des principes du vaisseau mais j’aimerais mettre à profit le délai qui nous est imposé pour vous entendre personnellement. »
.       - « Avec plaisir Madame la Présidente, l’Hérétique est l’ultime développement des travaux du Docteur Ja’Dar sur l’onde Soliton … »
En attendant cela Picard ne put retenir un frisson au souvenir de la première expérimentation de l’onde Soliton, expérimentation qui avait faillit provoquer la destruction de l’Enterprise et la mort de son équipage.
.       - « …. différence tient dans la vitesse de propagation de l’onde qui devrait nous permettre d’atteindre Andromède en 73 ans, en comptant le temps nécessaire au déroulement de sa mission sur place et son retour, l’Hérétique devrait nous revenir dans un siècle et demi. »
.       - « Et comment l’Hérétique stoppe-t-il sa progression sur le front d’onde, sur place il n’y aura pas de station de dispersion ? » Demanda Picard.
.       - « Il utilisera les propriétés énergétiques de la version Andromèdienne de la Grande Barrière Énergétique. Pour le retour l’Hérétique transporte sa propre station de départ. »
.       La conversation continua comme cela quelques dizaines de minutes jusqu'à l’arrivée du secrétaire personnel du Président.
.       - « Madame, il est l’heure de votre discours. »
.       - « Je viens. » « Messieurs, excusez-moi. Les devoirs de ma charge. »
.       - « Je vous en prie Madame la Présidente. » Répondirent ensemble Picard et T’Ernar.
.       Rubine se dirigea et monta sur l’estrade. Immédiatement le silence se fit dans l’Avant-toute.

.       Mesdames, Messieurs, la Santa-Maria, le Blériot XI, le Curtiss NC-4, le Phoenix, l’asprist ces différents noms pour la plupart oublié du commun des mortels on pourtant un point commun, ils ont permis de faire reculer ce qui semblait alors comme une limite à…

.       Passerelle à l’Avant-poste, les officiers supérieurs sont demand...

.       Attention, attention, ceci est un message automatique, rendez-vous immédiatement aux post…
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2262
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Petri   Mer 08 Aoû 2018, 11:23

Chouette, de l'inédit ! Very Happy

Un début sympa, du TNG, et ça va vite : déjà un cliffhanger :p

Au moins, le principe de l'histoire est d'ores et déjà posé, voyons voir les ennuis, maintenant !


_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Ven 10 Aoû 2018, 15:30

Chapitre II

.       Malgré le choc physique et psychologique provoqué par la catastrophe, le Capitaine Picard restait un Officier supérieur qui ne pouvait se laisser distraire, il serait toujours temps de pleurer les morts, pour l’instant seul comptait les vivants.
.       - « Worf, balayage de la zone et rapport ? »
.       - « L’Enterprise, la station Betfort et toutes les stations périphériques sont complètements détruites à l’exception de l’Hérétique. »
.       - « Les navettes et capsules de sauvetages ? »
.       - « Uniquement celles de l’Enterprise, elles ont bien supporté le choc, estimations des pertes, moins de 3 pour cent. »
.       - « Établissez le contact et faites-moi un rapport détaillé de la situation. »
.       - « A vos ordres, Monsieur. »
.       Ensuite se tournant vers Data accroupi au pied du jeune Hur’s.
.       - « Comment va-t-il ? »
.       - « Une forte commotion, sans danger pour un organisme Klingon. »
.       - « Je le prends en charge, allez assister Worf. »
.       - « Bien, Monsieur. »
.       …
.       Une heure plus tard, Picard prit connaissance du rapport de ses deux officiers.
.       - « Ouvrez un canal avec la navette 027. »
.       - « Canal ouvert. »
.       La vue spatiale sur l’écran fit place à une vue intérieure de la navette 027, sur les sièges de commandes le Navigateur Retnier et l’Enseigne Pyurt, derrière eux plusieurs autres membres d’équipages ainsi que la Présidente Rubine et le Lieutenant T’Ernar.
.       - « Présidente, un message du Capitaine. » Dit l’Enseigne Pyurt en se retournant.
.       En réaction de l’annonce de l’Enseigne, l’Officier Scientifique et la Présidente interrompirent leurs conversations et s’approchèrent de l’écran.
.       - « Capitaine ? » Demanda Rubine.
.       - « Madame la Présidente nous avons terminé une première analyse de notre situation. »
.       - « Les pertes ? »
.       - « Aucunes traces de survivants parmi le personnel de la station Betfort, ils n’ont visiblement pas eu le temps de se rendre compte de ce qui leur arrivait. Nous avons eu plus de chances si l’ont peut dire, on dénombre quelques dizaines de blessé léger plus la disparition de 17 membres d’équipages donc le Commandeur Riker, les Officiers de la Passerelle et les Ingénieurs de la salle des machines. »
.       - « Ils ont accomplit leurs devoirs jusqu’aux bout, la Fédération et Starfleet sauront leur rendre les hommages le moment voulut mais pour l’instant nous avons d’autres choses à faire. Les communications ? »
.       - « Courte distance uniquement, l’exposition à provoquer une zone de perturbation, nous ne recevons rien dans les bandes sub-spatiales et j’ignore si nos appels de détresse sont reçus, les perturbations empêchent également toutes téléportation. »
.       - « Des suggestions ? »
.       - « Nous regrouper et en absence d’informations sur l’état des restes de la station et de leurs dangers potentiels, nous éloigner le plus rapidement possibles, nous laisserons derrière nous une balise avec la relation des derniers évènements. »
.       - « Cela me semble raisonnable, en tant qu’Officier de Starfleet je vous confie le commandement. »
.       - « Bien Madame. »
.       - « Terminé. »
.       Ensuite Picard donna ses ordres, Worf les retransmis à la petite flotte des survivants et le convoi commença à s’éloigner de la zone de l’explosion.
.       …
.       - « Monsieur, une communication multi-fréquences. » Dit Data.
.       - « Contenus ? »
.       - « Des données mathématiques, physique, chimique plus un message audio. »
.       - « Passez- le sur l’écran. »
.       Aussitôt le logo de la Fédération des Planètes Unies apparut pendant qu’une voix douce répétait sans cesse le même message.
.       « et de bonne volonté…… Ici la voie de Betfort II, cette station est automatique et non armé. Notre mission d’exploration en fut une de paix et de bonne volonté.…… Ici la voie de Betfort II… »
.       - « Monsieur la navette 027 vient de sortit du groupe et prend la direction de l’Hérétique. » Dit Data.
.       - « Ouvrez un canal. »
.       …
.       - « Madame la Présidente, je peux savoir ce que vous faite ? » Demanda Picard.
.       Sur l’écran la Présidente Rubine se contenta de donner la parole au Lieutenant T’Ernar d’un signe de tête.
.       - « Capitaine, le message que nous entendons est le signal automatique de la station Betfort II, je crois que l’explosion a gravement endommagé les circuits de l’Hérétique et qu’il s’apprête à éjecter la station embarquée Betfort II, station qui devait générer l’onde Soliton lui permettant de revenir vers la voie lactée, cette station est une réplique de Betfort I nous risquons une deuxième explosion. »
.       - « Et que voulez-vous faire ? Nous devons nous éloigner. »
.       - « Nous n’en aurons pas le temps, nous.. »
.       La Présidente Rubine interrompus le Lieutenant et s’adressant directement au Capitaine Picard.
.       - « Capitaine, j’ai donné l’ordre à ma navette de rejoindre l’Hérétique, nous allons tenter d’arrêter le processus. »
.       - « Madame la Présidente, vous prenez un risque inacceptable, revenez vers nous je me rendrais sur l’Hérétique. »
.       - « Je vous l’interdis, vous ne résisterez pas à une seconde explosion. »
.       - « Raison de plus de vous mettre à l’abri. »
.       - « Je suis une politicienne, vous un Officier ayant l’expérience de l’espace, dans notre situation je suis sacrifiable, pas vous. De plus j’ai à mon bord celui qui a le plus de connaissance sur l’Hérétique. Et enfin si je vous aie laissez jusqu'à maintenant toute latitude sur les décisions à prendre, je suis par ma charge votre supérieur direct et vous donne l’ordre de rejoindre la flotte et de vous éloigné à vitesse maximum. Nous vous rattraperons plus tard. »
.       Après quelques secondes de réflexion, Jean-Luc du se rendre compte que la Présidente Rubine avait raison et que dans une situation inverse, il aurait prit la même décision.
.       - « A vos ordres, Madame. »
.       - « Bonne chance, Capitaine. »
.       L’intérieur de la navette 027 laissa la place à une vue de l’espace. Sur celle-ci l’on pouvait voir distinctement la navette de la Présidente s’approcher de la sonde galactique.
.       - « Capitaine, augmentation d’énergie détectée à l’intérieur de la station Betfort II » Dit Data
.       - « Ils n’arriveront pas à temps. » Dit Picard à voix basse.
.       - « Capitaine, la navette 027 augmente sa vitesse, ils sont fous ils n’arriveront à manœuvrer à cette vitesse. Que cherche-t-il à faire ? » Dit Hur’s qui étaient revenus à lui et suivait comme les autres la progression de la navette.
.       - « Ils savent qu’ils n’arriveront pas à temps, ils vont éperonner la station en espérant arrêter ainsi le processus de création de l’onde Soliton. » Répondit Picard.
.       Ensuite ce fut le silence autant dans la navette du Capitaine que dans toutes les autres du convoi, tout le monde avait les yeux rivés sur les écrans et alors que la navette Présidentielle n’était plus qu’à quelques centaines de mètres de la station, l’enfer se déclencha pour la seconde fois.
.       …
.       - « Front d’onde en création, …effondrement de la matrice, …onde de choc dans douze minutes. » Dit Data en consultant les instruments du tableau de bord.
.       - « Capitaine Picard à tous les bâtiments, éloignement, vitesse maximum. »
.       Worf retransmis le message au convoi, les quelques navettes équipées de distorsion disparurent à la vue des autres qui incapables dans faire autant s’éloignèrent au maximum de puissance de leurs propulseurs.
.       Mais alors que Worf allait à son tour passer en distorsion, le Capitaine arrêta son bras.
.       - « Monsieur Worf, nous restons avec les autres, ils auront besoin de nous. »
.       - « A vos ordres, Capitaine. »
.       - « Heuu, cap.. » Commença Hur’s.
.       Worf se retourna calmement et regarda le jeune Klingon droit dans les yeux, celui-ci ne dit plus rien et se rassis.
.       …
.       - « Cinq secondes avant impact, quatre, trois, deux, un, impact. » Dit Data
.       La navette fut soulevée comme un fétu de paille et alors que le Picard essayait tant bien que mal à rester debout, il vit le tissu l’espace se déchirer et engloutir touts les petits vaisseaux du convoi ainsi que sa propre navette.
.       …
.       Dans un tourbillon de lumière, la navette du Capitaine jaillit de l’inconnu et ce stabilisa dans le noir de l’espace.
.       - « Worf ? »
.       - « Nous sommes sauf, intégrité de la coque satisfaisante. Pas de dégât majeur. »
.       - « Les autres ? »
.       - « Aucune trace. » Répondit Data. « …. Capitaine, je n’arrive pas à établir notre position. »
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2262
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Petri   Dim 12 Aoû 2018, 17:52

Une sorte de nexus est créé ? Intriguant, on passe du coq à l'âne !

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Lun 13 Aoû 2018, 04:07

Chapitre III

.       Après quelques heures de recherche, Data annonça enfin.
.       - " Capitaine, une planète de type M à 24 ml de notre position. "
.       - " 24 ml et nous ne détectons que maintenant ? "
.       - " Je suppose que le choc de l'explosion et le passage dans le vortex ont endommagé nos détecteurs ou alors ce secteur de l'espace à des propriétés inconnues. "
.       - " Nous verrons bien. Worf mettez le cap sur la planète. "
.       - " Oui, Capitaine. "
.       - " Capitaine ? " dit Hur's
.       - " Oui, Monsieur Hur's. "
.       - " Est-ce bien prudent ? Nous ne connaissons rien de ce secteur de l'espace. "
.       - " Ignorance ne veut pas dire nécessairement danger. "
.       - " Capitaine, c'est risqué. "
.       - " Le risque fait partie de la vie d'un explorateur. "
.       - " Mais Capitaine, vous avez déjà perdu votre équipage. "
.       En entendant cela, les mains de Worf se crispére sur les commandes de la navette qui fit une légère embardée. Embardée qui n'échappa pas au Capitaine.
.       Craignant une réaction brutale de son officier tactique, le Capitaine intervient immédiatement.
.       - " Enseigne, " et Picard insista sur le garde du jeune klingon afin de bien redéfinir sa propre position. " Je suis toujours le Capitaine. Je veux croire que vos paroles ont dépassé votre pensée. Et si je ne prends pas de mesure de rétorsion envers vous c’est uniquement du au fait que dans notre situation présente vous nous serez plus utile vivant que mort. Ne faites pas la bêtise de prendre mon geste pour de la faiblesse je n'aurais aucun scrupules de vous tuer de mes propres mains. "
.       Surpris le jeune Klingon regardait fixement le capitaine. On pouvait sans peine s'imaginer le conflit entre son sang de Klingon et son obéissance au Capitaine.
.       - “ Enseigne ? “ Répéta Picard
.       - “ A vos ordres Capitaine. “ Répondit enfin Hur's.
.       …..
.       Le reste du voyage se passa sans problème et quelques temps plus tard la navette se positionnait en orbite stationnaire à 5 km de la planète.
.       - “ Data ? “
.       - “ Atmosphère riche en oxygène, parfaitement respirable, pas de signe d’industrie, …. “
Data ne finit pas son rapport, la navette venait de faire une terrible embardée et commença à tomber de plus en plus vite.
.       - “ Data, Worf ? “
.       - “ Le champ de propulsion vient de nous lâcher, nous sommes soumit à la gravité, impact dans 90 secondes. “
.       - “ Propulseur de secours. “
.       - “ Inactif. “
.       - “ Fusée de manœuvre. “
.       - “ Inactif. “
.       Ces différents ordres étaient inutiles, en parfait professionnel les deux officiers aux commandes avaient déjà utilisé toutes les ressources disponibles, rien n’y faisait, la navette continuait à chuter tel une pierre inerte, rien ne pouvait plus maintenant les sauver et Picard dans un dernier sursaut pensa à sa famille, à son frère avec lequel il venait juste de ce réconcilier, à son neveu, à ses officiers ainsi qu’a tous les membres d’équipages donc il avait eu la responsabilité, mentalement il leurs présenta ses excuses et attendit le choc final.
.       …..
.       Choc qui n’arriva pas, à une centaine de mètres de la surface, la navette freina brusquement, parti en glissade sur bâbord, avant de toucha le sol et de s’enfoncer dans le sol meuble.
. Encore surprit d’être vivant Picard se tourna vers les pilotes.
.       - “ Data, Worf, mille mercis, il était plus que temps. “
.       - “ Monsieur, j’ignore ce qui nous a sauvé, mais ni Worf ni moi n’en avons le mérite. “ Répondit Data.
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2262
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Petri   Mer 15 Aoû 2018, 14:05

Toujours sympa, même si je trouve que le tout est écrit un peu trop vite. Et le fait de conclure sur des suspenses ou des questions est bien vu^^

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Mer 15 Aoû 2018, 14:19

Chapitre IV

.       Pendant que Data faisait le tour de la navette afin d’évaluer les dégâts Picard et les deux Klingons établissaient un éventaire de leurs ressources.
.       - « Un réservoir de tritanid s’est éventré lors de l’atterrissage, les réserves d’eau et de nourriture sont inutilisables. » Dit Picard.
.       - « Même chose pour l’équipement médical, rien n’est utilisable. » Lui répondit Hur's.
.       - « Les armes ? » Demanda Picard à Worf.
.       - « Les phaseurs sont hors service. »
.       - « Tous ! »
.       - « Oui, Capitaine. Ils sont tous vides d’énergie. Inexplicable. »
.       - « Les tricordeurs ? »
.       - « Ils fonctionnent. »
.       - « Alors rien n’est perdu, cette planète est de type M, avec les tricordeurs nous serons à même d’analyser eau et nourriture. Nous sommes dans une foret ressemblant à celle des pays méditerranéens, nous y trouverons facilement des fruits et nous pourrons y piéger de petits animaux. Le plus urgent étant l’eau. »
.       - « Capitaine, lors de la descende j’ai repère un lac dans cette direction. » Dit Hur's.
.       - « Vous et Worf prenez la direction de ce lac et analysé l’eau. Essayer aussi de voir s’il n’y a rien à manger. Je reste ici pour établir le campement de base. »
.       Quatre heures plus tard alors que le soleil bleu commençait à disparaître à l’horizon les deux Klingons revinrent à l’épave avec eau, fruit, racines et même un gros lézard capturé par Worf.
.       Pendant leur absence, Data avait terminé son inspection, la navette avait bien supporté le choc, l’androïde avait déterminé la cause de l’arrêt brutal du champ sustentateur et affirmé pouvoir réparer celui-ci en deux ou trois jours. Picard quant à lui avait allumé un feu et établi un périmètre de défense.
.       Le petit groupe s’installa pour la nuit. N’ayant pas besoin de sommeil Data fut désigné pour monté la garde.
.       …..
.       Plus tard dans la nuit Worf vient le rejoindre.
.       - «  Rien à signaler Data ? »
.       - «  Non-Monsieur. Beaucoup de petits animaux nocturnes, quelques rapaces et des prédateurs ressemblant à des Klionnigs, rien de vraiment dangereux, le feu les maintient à distance. »
.       …..
.       Après quelques minutes Worf reprit la parole.
.       - « Data, que connaissait vous des légendes Klingonnes, surtout celle ce référent au Sto-lik-mar ? »
.       - « Sto-lik-mar, littéralement le pays de la retraite, est l’endroit où les dieux se sont retrouvés après que 'U' (*) le premier Klingon aie tué son créateur, il est … »
.       - « Data, vous souvenez-vous des détails sur la géographie de Sto-lik-mar ? »
.       - « J’ai tout en mémoire, il s’agit d’une boule de terre et d’eau suspendue dans le noir de l’espace, il est éclairé et chauffé par Limirt la déesse de la vie, la nuit depuis le sol l’on peut voir les quatre champions du premier palais monté la garde et …. »
.       Worf interrompit une fois de plus son camarade et du doigt montra quatre constellations dans le ciel.
.       - « Notfilc, le guerrier. Remlap, l’artisan. Ehcolb, le chasseur et Latméla la mère. »
.       Data suivi le doigt du Klingon et après quelques secondes.
.       - « En effet ces constellations ressemblent aux différentes représentations communément utilisées pour les quatre gardiens du Sto-lik-mar. »
.       - « Et Limirt la déesse de vie est également appelée la déesse bleue. Bleu comme la couleur du soleil. »
.       - « C’est en effet fascinant. Mais il pourrait s’agit d’une simple coïncidence, je vous conseille d’en parlé au Capitaine. »
.       - « Je le ferais à son réveil. »

.      (*) ʾuʾ (en lettre minuscule, précédée et suivie par un coup de glotte (ʾ)) signifie 'univers' en klingon
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2262
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Petri   Ven 17 Aoû 2018, 20:11

Hey, c'est pas mal du tout, comme développement, j'aime bien ! On passe encore du coq à l'âne et c'est toujours aussi intriguant^^

Un peu Deus Ex Machina, le coup de "plus rien ne fonctionne, on ne peut compter que sur nous-mêmes... mais à voir : il y a peut-être une explication derrière...

PS : Y'a un paquet de coquilles, tu me refileras la version finale pour correction !

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Sam 18 Aoû 2018, 07:15

Minos a écrit:
Un peu Deus Ex Machina, le coup de "plus rien ne fonctionne, on ne peut compter que sur nous-mêmes... mais à voir : il y a peut-être une explication derrière...

L'explication à déjà été donnée.

Mais bon voici la suite

\\// Longue vie et sus à la truandaille
Saga

Oup, je suis dèja dans l'univers de ce WK
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Sam 18 Aoû 2018, 07:16

Chapitre V

.       Le lendemain matin alors que Worf s’entretenait avec Picard de ses observations de la nuit. Hur's qui c’était éloigné pour ramasser du bois mort revient en courant au camp.
.       - « Capitaine, des créatures arrivent dans notre direction. »
.       - « Où ? »
.       La question du Capitaine était superflue, à la lisière de la foret venait d'apparaître le buste d'un humanoïde, puis deux, trois, à la fin une demi-douzaine d'indigène les observait.
.       A cette distance, il était malaisé de distinguer les détails. Les nouveaux venus étaient arrivés dos au soleil, leur peau verte se confondant parfaitement avec l’environnement.
.       - " Restez calme, ne faite aucun geste suspect ou pouvant être mal interprété. " Ordonna Picard.
.       Picard était cerné par les nouveaux venus, mais il lui restait un atout avec l’absence de Data dans leur petit groupe, à condition que ce dernier reste sauf et ignoré de leurs assaillants. Mais comment le lui faire comprendre ?
.       - " Data, si vous pouvez m'entendre. Restez caché dans la navette. Restez dans la navette " Ajouta-il à voix basse dans son combadge
.       Les mains ouvertes et parfaitement visible Picard avança de quelques pas afin d'inciter les nouveaux venus à entré en contact.
.       Répondant à l'invitation du Capitaine les hommes verts sortirent de la foret.
.       Picard malgré des années à côtoyer toutes sortes de civilisations extra-terrestres stoppa net devant le spectacle.
.       La ressemblance des hommes verts avec les humanoïdes s'arrêtait à la taille, à partir du buste leurs corps s'évasait fortement et prenait la forme d'un disque épais surmonté en son centre par le buste, les bras et la tête, le tout soutenu par quatre paires de jambes fines, des hybrides d’hommes et de crustacés, des Hommes-crabes.
.       Picard savait par expérience que plus les différences physiques sont importantes, plus les premiers contacts sont délicats, il convenait d’être prudent.
.       Il avait ouvert le canal de son communicateur afin de permettre au traducteur d'assimiler le plus rapidement possibles le langage de son interlocuteur.
.       - « Arrête-toi étranger. » 
.       A la surprise du Capitaine le traducteur nu pas besoin de s’adapter. L’homme crabe parlait Klingon, un klingon archaïque mais parfaitement reconnaissable que Picard identifia sans peine.
.       - « Kapla, je suis Jean-Luc de la maison Picard, mes compagnons et moi-même ne … « 
.       - « De quel droit avez vous osé pénétrer sur notre territoire ? »
.       - « Notre arrivée sur votre territoire est accidentelle. » Répondit Picard en avancent d’un pas.
.       Son interlocuteur leva un bras et instantanément le reste de la troupe brandirent leurs javelots d’un air menaçant.
.       - « Assez de mensonge, vous avez franchi la zone interdite, vous avez violé le pacte, vous êtes nos prisonniers. »
.       - « De quel pacte ? »
.       - « Taisez-vous ! » Répondit l’Homme-crabe avant d’ajouter à l’intention de ses hommes.
.       - « Bâillonnez ces traites, nous allons les amener devant le Capitaine. »
.       Picard et ses hommes étaient cerné par les Hommes-Crabes, face à une telle troupe, sans armes et dans l’ignorance des capacités physiques de l’adversaire, aucune contre-attaque n’était envisageable mais il lui restait un atout avec l’absence de Data dans leur petit groupe.
.       Ce qui l’amena au postulat suivant : Maintenant le danger ne venait plus des hommes crabes mais des deux klingons.
.       Picard abaissa les bras, une fois ses mains au niveau de sa taille, il releva celle-ci à l’horizontal et l’agita d’un mouvement sec de droite à gauche.
.       Entre-temps les Hommes-crabes c’étaient approchés aux plus près et entreprirent de ligoté et bâillonné les trois prisonniers efficacement mais sans brutalité inutile.
.       Picard ignorait toujours si Worf et Hur’s avaient compris son ordre ou si ceux-ci avaient parfaitement analysé la situation, néanmoins dix minutes plus tard ils étaient neutralisés et chargés sur trois Hommes-crabe, en route vers une distinction inconnue.
.       …
.       Une heure plus tard ce qui restait de l’équipage de l’Enterprise escorté de leurs ravisseurs pénétraient dans une cité aux constructions basses, bientôt le Capitaine des Hommes-Crabes apparut et posa quelques questions à celui qui semblait être le chef de la patrouille.
.       - «  Emprisonnez-les immédiatement, nous déciderons de leur sort un peu plus tard, pour l’instant il nous faut parer aux plus pressés. »
.       …
.       Quelques instants plus tard, ils étaient jetés dans un sombre cachot et une lourde porte se referma sur eux.
.       …
.       Un bon moment passa et Picard commençait à regretter sa décision de ne pas avoir combattu lorsqu’il entendit la voix de Worf derrière lui.
.       - « Capitaine ! J’ai pu couper mon bâillonna avec mes dents, je vais essayer de défaire vos liens. »
.       …
.       Il se passa cependant encore une heure avant que le Klingon n’arrive à bout des liens du Capitaine, ensuite tous alla plus vite et cinq minutes plus tard les trois hommes étaient libérés de leur entrave.
.       - « Bravo, Monsieur Worf, vous avez une mâchoire de requin Acturient, dans la situation où nous sommes, je préfère avoir les mains libres. »
.       - « Il reste cependant que nous sommes encore bel et bien emprisonnés. » Dit Hur’s.
.       - « Data est resté libre, c’est une chance. » Répondit Picard.
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2262
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Petri   Dim 19 Aoû 2018, 08:04

Saga a écrit:
Minos a écrit:
Un peu Deus Ex Machina, le coup de "plus rien ne fonctionne, on ne peut compter que sur nous-mêmes... mais à voir : il y a peut-être une explication derrière...

L'explication à déjà été donnée.

Hum... Ça m'apprendra à lire trop vite !

Alors, un nouveau chapitre qui fait encore bien avancer les choses, avec des... Klingons... hommes-crabes. De plus en plus intriguant^^

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
GPB
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 48
Date d'inscription : 12/08/2018

MessageSujet: Re: Petri   Dim 19 Aoû 2018, 17:12

Original mais sympa comme récit, j'aime bien  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Lun 20 Aoû 2018, 00:34

Chapitre VI

.       Après le message du Capitaine Picard, Data s’approcha avec prudence de l’écoutille ouverte afin de se rendre compte.
.       Par l’intermédiaire de son combadge et des circuits du traducteur universel il put se faire une idée précise de la situation, ayant également perçu le signe de main du Capitaine et parfaitement comprit sa signification il se retrancha vers l’intérieur de la navette et s’y dissimula dans l’hypothèse probable de sa fouille par les Hommes-Crabes.
.       …
.       Contrairement à ses craintes, une telle fouille nu pas lieu et après un délai raisonnable Data sorti prudemment de la sa cachette.
.       A l’aide du tricordeur, l’androïde retrouva sans peine la trace des ravisseurs et commença prudemment à la suivre en cas où ceux-ci auraient laissé une arrière garde.
.       …
.       Après une dizaine de minutes de marche prudente il arriva à une vaste clairière, une analyse au tricordeur ne signalant rien il commença à la traverser.
.       Arrivé au centre, une ombre masqua un instant le soleil, instantanément Data se retourna afin de l’identifier mais n’en eu pas le temps, un choc puissant le fit tomber lourdement sur le sol.
.       Ce fut la dernière chose que son cerveau positronique enregistra avant qu’il ne perte toute liaison avec ses sensors périphériques et de se voir déconnecté.
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
GPB
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 48
Date d'inscription : 12/08/2018

MessageSujet: Re: Petri   Lun 20 Aoû 2018, 12:30

J'aime bien, c'est prenant je trouve ^^ Vivement la suite du récit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2262
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Petri   Mer 29 Aoû 2018, 19:05

Et ben pour l'arrière-garde/renfort assurée par Data, on repassera au niveau efficacité^^

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Mer 29 Aoû 2018, 21:00

Chapitre VII

.       - «  Nous sommes les victimes d’une méprise, d’après ce que j’ai compris, ces créatures nous confondent avec d’autres habitants de cette planète. Comment le leur faire comprendre… ils ne nous ont même pas laissé le temps de nous expliquer. »
.       - «  Cela ne nous aurait servi à rien Capitaine, je connais ces créatures, il s’agit de Te’Ehcolb, c’est un peuple de légende qui aurait suivit Ehcolb le Grand Chasseur lors de la retraite des dieux, ils sont ombrageux et le sort qu’ils nous réserve ne m’inspire pas confiance. » Répondit Worf.
.       - « Raison de plus pour nous évader au plus vite de cette prison. »
.       - « La porte et les murailles sont solides. »
.       - « Il nous reste le toit, nos geôliers ont oubliés nos différentes physiologiques, nous n’aurons aucune difficultés pour monter. » Intervient Hur’s.
.       - « Bonne idée. » Dit Picard
.       - « Attendons le crépuscule, toujours d’après la légende les Te’Ehcolbs ne voient pas dans le noir mais faite attention, leurs javelots sont enduits de poison mortel. » Ajouta Worf.
.       - « Profitons plutôt de ce qu’ils nous laissent tranquilles. »
.       En s’agrippant aux aspérités. Les trois officiers atteignirent facilement le plafond de leur geôle formé de grosses solives et de pierres plates…
.       Bientôt ils apparaissaient sur le toit et ils allaient se laisser glisser le long du mur, lorsqu’une sentinelle donna l’alarme.
.       Ils étaient découverts, de nombreux Te’Ehcolbs surgirent et se précipitèrent vers nos amis.
.       - « Tonnerre, ils nous ont vus. »
.       - « Ils nous bombardent avec leurs javelots, impossible de fuir à présent, nous allons être repris. »
.       - « Pas encore ! N’oubliez pas qu’ils ne peuvent grimper. Sautons de toit en toit. »
.       - « Bonne idée Worf ! Les maisons sont assez rapprochées les unes des autres, allons-y. »
.       Les Officiers s’élancèrent sur le toit voisin, un concert de vociférations s’éleva parmi les Te’Ehcolbs, lorsqu’ils comprirent la tactique de leurs prisonniers.
.       - « Regardez ! Ils nous poursuivent. » Dit Hur’s.
.       - « Qu’importe, ils ne pourront pas nous saisir. » Lui répondit Picard.
.       - « Oui ! Mais ils peuvent nous assiéger indéfiniment. »
.       - « C’est juste, il faut trouver une autre solution. »
.       - « Si seulement nous possédions une corde. »
.       - « Pourquoi faire, Monsieur Worf ! Avez-vous l’intention de confectionner un lasso pour attraper nos assaillants. »
.       - « Ce n’est pas les Te’Ehcolbs que j’essaierais de saisir, mais cette grosse branche car si nous parvenons à atteindre cet arbre, il nous sera facile ensuite d’atteindre la forêt en nous glissant de branche en branche. »
.       - « C’est une chance à tenter … mais où trouver des cordes ? »
.       - « Dans la prison que nous venons de quitter. Capitaine. »
.       - « Vous voulez dire les liens avec lesquels ils nous ont ligotés mais ils sont au sol, nous risquons de nous faire prendre. » Dit Hur’s
.       - « C’est une chance à courir, bientôt il fera nuit, nous profiterons de l’obscurité. »
.       La nuit tomba rapidement et afin de mieux surveiller les évadés, les assiégeants avaient allumé de grands feux dans les rues.
.       - « Le moment est venu, vous allez attirer leur attention de ce coté. Pendant que j’essaierai de me glisser jusqu’à la prison. » Dit Worf
.       Picard et Hur’s firent semblant de vouloir descendre le long de la muraille, aussitôt toutes les sentinelles se précipitèrent vers eux.
.       Profitant du tumulte Worf se mit à ramper le long des toits.
.       « Voici l’endroit où nous étions enfermés, il s’agit à présent de descendre sans bruits. »
.       L’officier tactique atteignit le sol et se mit à chercher les cordes dans l’obscurité.
.       « On n’y voit goutte là-dedans, il va falloir allumer ma lampe. Ah ! Les voilà… Je pense que leur longueur sera suffisante pour atteindre cette branche. ! »
.       Rapidement, Worf récupéra les liens, et entreprit de remonter la muraille, soudain la porte tourna sur ses gonds, un flot de lumière inonda la geôle…
.       Ayant aperçu une lueur sous la porte, un Te’Ehcolb était venu se rendre compte de ce qui se passait, et il avait aperçu Worf.
.       Avec un cri de triomphe l’étrange créature bondit vers le Klingon, celui-ci d’un coup de pied lui arracha sa torche. Ébloui par les étincelles, l’assaillant marqua quelques secondes d’hésitation.
.       Profitant de ce bref instant de surprise Worf se hissa rapidement au sommet du mur.
.       - « Voici Worf qui nous ramène les cordes, nous sommes sauvés. » Dit Picard
.       Le Klingon confectionna un lasso qu’il lança avec adresse vers la branche qu’il saisit…. puis il fixa l’autre extrémité de sa corde à une poutre et les prisonniers se mirent en devoir de traverser l’espace qui les séparait de l’arbre.
.       - « Il s’agit à présent de semer rapidement en passant d’un arbre à l’autre. » Dit Picard
.       Les Officiers s’élancèrent au milieu des branches touffues et disparurent de la vue des Te’Ehcolbs.
.       …
.       Deux heures plus tard.
.       - « Je crois que nous les avons distancés, nous pouvons descendre à terre. » Dit Picard.
.       - « Tant mieux, je commençais à avoir le vertige. » Répondit Hur’s. « Comment allons-nous faire pour retrouver la navette ? Je suis complètement désorienté. »
.       - « Vous oubliez le localisateur des tricordeurs. Contre toute logique ils ne nous ont pas fouillés et c’est une chance. »
.       Joignant le geste à la parole, Picard ouvrit son tricordeur et après quelques secondes pointât dans une direction.
.       - « Nous en sommes plus très loin, une demi-heure tout au plus. »
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Dim 02 Sep 2018, 06:44

Chapitre VIII

.       Alors qu’ils se dirigeaient prudemment vers le lieu du crash, surveillant les alentours à l’aide des tricordeurs celui de Worf émis un signal strident.
.       - « Capitaine, une source d’énergie à quelques mètres sur votre droite. »
.       - « Signature ? »
.       - « Starfleet. »
.       - « Starfleet ! » Fit Picard surpris, ils étaient maintenant au cœur d’une vaste clairière et rien dans les parages ne ressemblait à une technologie Starfleet.
.       - « Guidez-nous, monsieur Worf. »
.       Le Klingon vira à droite et sans quitter son tricordeur des yeux parcourut une vingtaine de mètres suivit par ses deux compagnons.
.       - « Là ! » Dit-il en montrant un bras encore recouvert de sa manche d’Officier sur le sol.
.       - « C’est un bras de Data, le gauche. » Dit Picard en le ramassant. « Notre camarade à fait une mauvaise rencontre à cet endroit.. »
.       - « Les Te’Ehcolbs ? »Demanda Hur’s d’une voix inquiète.
.       - « Non, les Te’Ehcolbs ne sont pas équipé pour une approche furtive, Data n’aurait eu aucune peine à les voir venir dans cette clairière. » Répondit Worf en examinant le sol.
.       - « Il a pu être submergé par le nombre ou accepter de les suivre, comme nous l’avons fait ? »
.       - « Dans le premier cas il y aurait des traces de lutte et dans le second il n’aurait pas abandonné son bras. Non, Data a été attaqué par surprise et pas par des Te’Ehcolbs. »
.       - « Que faisons-nous maintenant ? »
.       Picard allait répondre lorsqu’une troupe armée sorti du bois.
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2262
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Petri   Lun 03 Sep 2018, 19:35

Décidément, tout le monde va de Charybde en Scylla dans cette histoire ! Un groupe sauvé, qui va devoir secourir Data (ou ce qu'il en reste)... mais en ont-ils les moyens ?

Vraiment sympa, cette histoire ! Very Happy

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Sam 08 Sep 2018, 06:48

Chapitre IX

.       - « Que faites-vous ici ??? » Cette demande n’avait pas été formulée, elle c’était directement imprimée dans leurs cerveaux.
.       - « Tonnerre ! Quels sont ces nouveaux venus, ils ne ressemblent pas aux Te’Ehcolbs ? » Demanda Picard.
.       - « Ils ont des cornes, et ressemblent à de grosses limaces. » Dit Hur’s.
.       - « Ne faites rien, se sont des Te’Latmélas, ils sont dangereux. » Dit Worf.
.       Cependant, les nouveaux venus faisaient cercle autour des explorateurs et les regardaient d’un air sévère. Celui qui semblait être le chef s’avança alors cérémonieusement vers le Capitaine Picard.
.       - « Vous saviez à quoi vous vous exposiez en franchissant la zone interdite, puisque vous avez violé le pacte considérez-vous comme nos prisonniers… »
.       - « Prisonniers… voilà que ça recommence, décidément toutes les créatures vivant sur cette planète semblent n’avoir qu’une seule et unique préoccupation. Faire prisonnier son prochain. Nous ne sommes pas vos ennemis. »
.       - « En effet, vous ne ressemblez guère aux Te’Ehcolbs, vous n’en êtes que plus suspects… Attachez ces créatures étranges, nous allons les conduire devant le conseil. »
.       - « Je proteste énergiquement, je vous répète que nous n’avons rien à voir avec le conflit qui vous oppose à vos voisins. »
.       Malgré une vive résistance les trois Officiers furent promptement et très étroitement attachés.
.       Le petit groupe se mit en route et arriva quelques instants plus tard au pied d’une montagne qui était percé de nombreuses cavernes.
.       En attendant le Jugement du conseil, ils furent enfermés dans une grotte, dont les Te’Latmélas bouchèrent l’entrée avec un énorme roc.
.       …
.       - « Nous voici à nouveau prisonnier heureusement qu’ils nous ont enlevé nos liens. » Dit Picard
.       - « Décidément c’est une mode sur cette planète d’incarcérer les gens. » Répondit Worf.
.       - « Je pense plutôt que nous nous trouvons en face de deux puissances opposées lesquelles semblent avoir fait un pacte qui consisterait si je ne me trompe à ne pas pénétrer sur le territoire du voisin. »
.       - « C’est ce qui explique que quelque soit l’endroit où nous allions, on croit que nous venons du camp adverse, pour espionner sans doute. »
.       - « En tous cas nos geôliers semblent animés des mêmes intentions que leurs voisins. »
.       - « Oui ils ne croiront jamais que nous venons d’autre part. »
.       - « Monsieur Worf, vous connaissez nos ravisseurs. Il est temps que vous nous fassiez un topo sur notre situation. »
.       - « Capitaine. Je suis maintenant persuadé que nous sommes sur Sto-lik-mar, la planète refuge des anciens dieux, lorsque U à tuer son créateur, la femme de celui-ci est partie dans les limbes avec ses fils Notfilc, Remlap, Ehcolb, sa fille Latméla. Lorsqu’elle arriva aux confins de l’univers elles se mit sous la protection de ses enfants et créa cette planète pour leurs serviteurs respectifs, et depuis elle pleure son époux en attendant l’heure de la vengeance. Nous avons déjà rencontré les Te’Ehcolb et les Te’Latméla, si les légendes son correcte nous pourrions aussi rencontrer les Te’Notfils, ce sont de féroce guerrier sans peur, ni compassion, ne respectant que le courage et la mort et les Te’Remlap, des artisans, des marchands, plus pacifiques mais à la moralité douteuse. »
.       Worf continua son exposer plusieurs minutes encore, exposant les caractéristiques générales des autres peuples pouvant se partager cette curieuse planète.
.       ….
.       - « Il faut nous évader le plus vite possible. » Conclut Picard
.       - « Comment faire pour sortir de cette caverne, le quartier de roc qui bouche l’entrée est impossible à déplacer par notre seule force. » Dit Hur’s. « Quel malheur que nous n’ayons que nous n’ayons plus nos phaseurs. »
.       - « Examinons notre prison, peut-être découvrirons-nous une autre ouverture. »
.       Les explorateurs se mirent à examiner attentivement les parois de leur geôle, mais ne découvrirent aucun autre passage.
.       - « Depuis que nous marchons nous n’avons pas encore aperçu le fond de la grotte !!! » Dit Worf.
.       - « Les Te’Latmélas auraient-ils commis l’erreur de nous enfermer dans un tunnel, dans ce cas nous pourrions sortir par l’autre issue. » Dit Picard.
.       - « Leurs ennemis héréditaires, les Te’Ehcolbs voient très mal dans le noir et ont une phobie des endroits souterrains, cette grotte serait pire que l’enfer pour eux et en aucun cas ils ne se seraient écarté de l’entrée. »  
.       - « Monsieur Worf, vos connaissances nous sont précieuses. »
.       - « Et plus encore, Capitaine. » Répondit Worf.
.      Il retira son baudrier et commença à le démonter, en quelques minutes le Klingon avait crée de toutes pièces trois fins poignards qu’il distribua à ces compagnons.
.       - « Monsieur Worf. » Dit simplement le Capitaine en prenant le sien de la main de son Officier Tactique.
.       Ensuite, allumant leurs lampes respectives, les trois prisonniers s’engagèrent vers le fond du tunnel.
.       Après plusieurs de marche silencieuse.
.       - « J’appellerais plutôt cela un labyrinthe… il me semble que nous tournons en rond depuis un moment. »
.       - « Un labyrinthe… est-ce que vous pensez… »
.       Soudainement, un mugissement formidable se fit entendre, les trois officiers s’arrêtèrent pétrifiés d’étonnement.
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2262
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Petri   Sam 08 Sep 2018, 19:29

Vraiment chouette, cette histoire de mythologie qui se rappelle à Worf. Et encore un cliffhanger à la fin, c'est bien vu au niveau narratif.

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Black Silver
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 377
Age : 49
Date d'inscription : 04/09/2018

MessageSujet: Re: Petri   Dim 09 Sep 2018, 07:22

je viens de lire depuis le début...çà m'a bien capté, on s'y croirait
quel plaisir de retrouver Data Picard et Worf
Cher Saga, tu es condamné à nous livrer la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
https://kiowa76.wixsite.com/p-z-p/peinture-et-dessin
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Dim 23 Sep 2018, 10:30

Chapitre X

.       - « Ciel ! Regardez, c’est cette affreuse créature qui a poussé ce cri. »
.       - « Quel monstre repoussant… un Klingon avec une tête ... … affreuse … ! »
.       - « C’est impossible… cela dépasse l’imagination… nous serions… » Dit Worf.
.       - « Attention… il fonce sur nous… » Cria Hur’s.
.       Vif comme l’éclair Worf lança son poignard qui toucha le monstre à la gorge, un flot de sang noir jaillit et celui-ci s’écroula mort.
.       - « C’est bien une tête de blopikiens (*) sur un corps de Klingon ! »
.       - « Capitaine, ce n’est pas possible, il ne devrait pas être là. » Dit Worf en montrant le corps sans vie de la créature.
.       - « Expliquez-vous Worf. »
.       - « Jusqu'à maintenant ce que nous avons vécu bien qu’inouïs était logique si l’ont prenait comme réel la légende de Sto-lik-mar, cette créature, c’est également une légende Klingonne mais bien postérieur à Sto-lik-mar. Nous serions alors sur une planète où toutes ces légendes, toutes ces fables, tous ces mythes ont pris corps, les rêves se sont transformés en réalités, ainsi la créature que nous avons à nos pieds n’est rien d’autre que le Retjilo fils de Ret’jilonne, femme de Somis. »
.       - « Retjilo ! Mais alors nous serions sur l’île de Parterr, c’est impossible… ! » Ajouta Hur’s.
.       - « Pourquoi ? » Demanda Picard.
.       - « Cette île est minuscule, nous nous en serions rendus compte depuis longtemps si nous étions sur Parterr. Et si mes souvenirs sont exacts il doit être tué par Sanka, le pourfendeur. Et c’est nous qui venons de le tuer, c’est impossible, nous sommes fous, c’est impossible. » Dit le jeune Klingon en se laissant tomber sur le sol.
.       - « Relevez-vous, cette attitude est indigne d’un Officier de Starfleet et d’un Klingon. » Lui hurla Worf.
.       Secouer par Worf, Hur’s se leva, s’excusa et reprit sa marche avec le groupe toujours à la lueur des lampes torche.

.       (*) NdA :  Petite référence à l'univers de Valerian que même la mauvaise adaptation de Luc Besson n'a pas arrivé à me dégoûté.


Dernière édition par Saga le Dim 23 Sep 2018, 10:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
Saga
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 58
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Petri   Dim 23 Sep 2018, 10:30

Chapitre XI

.       Trois heures plus tard alors que la fatigue et la faim commençaient à les titiller, ils aperçurent la lueur du jour au détour d’un couloir.
.       - « La sortie, nous sommes sauvé. » Cria Hur’s en s’élancent.
.       - « Enseigne, arrêtez-vous. » Ordonna Picard.
.       Mais le jeune Klingon n’obéissait plus, la peur et le stress des derniers jours avaient eu raison de son héritage culturel, il n’avait plus qu'une idée en tête, sortir le plus vite possible de ce labyrinthe.
.       Worf voulu se lancer à sa poursuite mais Picard le retenu par le bras.
.       - « Laissez, nous le retrouverons à la sortie. »
.       - « Son attitude est indigne qu’un Klingon, elle fait honte à notre peuple tout entier. Je vous présente mes excuses pour son comportement. »
.       - « Worf, vous ne pouvez vous sen… »
.       Picard n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’un cri de bête mise à mort retenti.
.       Sans attendre, les deux Officiers coururent à leur tour vers la sortie enfin de porter secours à leurs compagnons.
.       La sortie du tunnel donnait sur un vaste verger.
.       Picard et Worf, tricordeur dans une main, poignard dans l’autre scrutaient les environs à la recherche de Hur’s.
.       - « Capitaine faite attention, nos sommes dans le jardin de Latméla, surtout ne toucher pas aux arbres ou aux … »
.       Soudain un concert de sifflement effroyable, s’éleva de derrière un buisson et une créature épouvantable fit son apparition…
.       - « Worf. Quelle est cette nouvelle horreur… !!! »
.       - « Cette fois, je m’y attendais un peu, c’est le dragon a dix têtes, gardien du jardin.. »
.       - « Nous ne sommes pas de taille à lutter avec ce monstre. Pour Hur’s il est trop tard. » Dit Picard en montrant le corps déchiqueté du jeune Klingon. « Fuyons ! »
.       Les deux Officiers survivants prirent leurs jambes à leur cou et s’enfuirent à toute vitesse.
.       Ils coururent aussi poursuivit par le dragon plusieurs centaines de mètre, jusqu'à la limite du verger, une fois dépassée le monstre se désintéressa de ses proie et retourna à son poste de gardien du verger.
Revenir en haut Aller en bas
http://star-trek.be
 

Petri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CRÉATIONS DE FANS :: Fan-Fictions-