Accueilsujets récentsFAQS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Votre bilan de la saison 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Votre bilan de la saison 1   Mer 14 Fév 2018, 20:45

Tout est dans le titre, et voici de ce pas le mien.

Je suis fan... même si un certain nombre de détails me chagrinent.

Avant tout, je peux comprendre que le format soit déstabilisant car DIS est très différente de ces prédécesseurs : c'est un serial, qui raconte une grande histoire et enchaîne sans temps mort ou presque. En ce sens, j'ai trouvé la série prenante. Et je préfère ce format à des stand alone 24 ou 26 fois par saison : dans les séries précédentes, un certain nombres étaient dispensables voire franchement mauvais. Or ici, il n'y a pas de place pour le remplissage. Après, on peut avancer l'argument inverse : il est dommage que la série n'ait pas pu s'appesantir sur certaines choses pour les développer. Et quand j'écris cela, je pense notamment aux seconds rôles de l'équipage, sur la passerelle : il y a la rouquine, le gars au teint mat avec bouc, la Black à la peau très noire, ainsi que la cyborg. Leurs noms ont été cités mais je n'en ai retenu aucun, et j'aurais voulu en savoir plus sur eux. Ceci dit, ce n'est pas la première série Trek qui ne s'appesantit pas sur les rôles secondaires : dans ENT, on retrouve le même phénomène. Certains sont cités mais aucun n'est remarquable au point de sembler familier, ce qu'a réussi à faire DIS.

Certains ont été déçus de twists trop nombreux et prévisibles. Je n'en ai pas vu beaucoup venir, perso, mais il faut dire que je suis plus dans le plaisir de profiter de la diffusion que dans l'analyse. Et puis peu m'importe d'être spoilé sur des twists ou rebondissements à venir : l'important n'est pas de les connaître mais de voir comment ils vont être traités, et à ce titre je n'ai pas été déçu. Tout le monde va voir les films qui ont "Titanic" dans le titre alors qu'on sait très bien qu'à la fin, le bateau coule ! L'important, c'est de voir la manière dont l'avant va être traité^^

Bref, j'ai été globalement emballé par le contenu proposé. Star Trek, ce n'est pas la guerre mais l'exploration, mais là encore DIS est sorti des sentiers battus en se focalisant sur la guerre. Ça ne m'a pas dérangé outre mesure : ce n'est pas parce que l'exploration fait partie de l'ADN de Star Trek qu'il n'est pas permis d'aborder d'autres thèmes. Au contraire : après plus de 700 épisodes toutes séries confondues, ça me semble être un changement bienvenu, au moins provisoirement. Car oui, j'espère qu'on va revenir à de l'exploration pour la deuxième saison.

Au chapitre des moins, je vais avant tout citer les Klingons. L'idée de les retconner me semble stupide, ils étaient très bien comme ils étaient jusque-là. Surtout que là, ce n'est qu'un changement pour faire du changement, ce qui n'a aucune utilité ni intérêt. Voir les Tellarites et les Andoriens retouchés est nettement moins gênants car ils sont encore largement ressemblants à leurs modèles d'origine (et c'est un procédé déjà utilisé par TNG pour modifier le front des Romuliens, par exemple).

J'ai aussi du mal avec toute la technologie holographique : les communications qui se font par hologrammes, je trouve ça incohérent, c'est dérangeant. De même quand Tyler pilote pilote le drone/robot et que son bras virtuel entre en action : on est très (trop) loin du visuel classique, surtout pour cette époque précédant de peu TOS).

L'intérieur du DIS n'est pas une réussite à mes yeux. Il y a une espèce de folie des grandeurs : la passerelle est immense, les quartiers de l'équipage aussi. Quant au bureau du capitaine (dont on ne voit jamais qu'une table et une fenêtre derrière), il est moche.

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
vladim
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 365
Age : 45
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Votre bilan de la saison 1   Ven 16 Fév 2018, 00:03

Alors bilan de la saison 1 (*** Attention, je vais spoiler ***):

C'est pour moi une excellente surprise...

Tout d'abord par l'aspect extrêmement moderne de la série qui va tordre une bonne fois pour toutes le cou à l'image d'Epinal en vogue parmi le grand public, celle d'une série qui raconte les aventures d'un groupe de gens en pyjamas qui se baladent dans l'espace...
C'est visuellement beau et les effets spéciaux sont superbes...

Niveau scenario, j'ai trouvé que le rythme était haletant et le scénario en lui même très prenant...  A chaque épisode, j'avais hâte qu'arrive le lundi suivant pour connaitre la suite...
L'aspect sérialisé (dont on avait déjà eu un avant goût dans star trek comme la saison 3 d' Enterprise par exemple) ne m'a absolument pas dérangé, d'autant plus qu'il participait grandement au rythme effréné de la série...

La thématique très guerrière et assez sombre ne m'a pas dérangé outre mesure (hormis deux trois scènes un peu gores que je trouvais inutiles) car, si les séries ont toujours cherché à montrer un visage optimiste de l'avenir et de l'univers star trek, j'ai toujours su qu'il y avait de la noirceur tapie dans l'ombre car dans la réalité, la lumière ne saurait exister sans une part d'obscurité... DIS a soulevé un coin du voile qui cachait cet aspect... Et çà me parait une très bonne chose...

De plus, moi qui n'ai jamais été un grand fan de l'univers miroir dans les autres séries de la franchise, j'ai appris à l'apprécier grâce à DIS car dans cette série, cet univers parallèle joue un rôle majeur et va au delà de la simple pastille sur un ou deux épisodes ayant pour seul but de divertir dans les autres séries...

Niveau personnages:

Le personnage de Burnham est excellent et je trouve son évolution tout au long de la saison plutôt bien traitée avec le final en apothéose à l'épisode 15... Le fait de centrer cette première saison sur un sans grade était une très bonne idée...

Saru, que je n'appréciais pas forcément au début de la série, a pris une réelle ampleur pour devenir un personnage extrêmement intéressant et attachant au fil de la série. J'ai vraiment hâte d'en découvrir plus sur lui et son passé... Et également de voir sa progression se poursuivre dans les futures saisons... J’espère vraiment qu'il continuera à être développé...

Stamets est également un personnage intéressant à la fois attachant et cynique... Je trouve dommage le sort fait au Dr Culber car j'aurais aimé que soient développées les interactions entre les deux...

La Cadet Tilly: C'est le seul élément un peu comique de la série... un peu maladroite dans son rapport aux autres mais attachante comme tout... J’espère également qu'ils continueront à développer son personnage qui a du potentiel, et pas seulement dans la comédie...

Ash Tyler: Ce personnage qui ressemblait un peu à un héros banal de série s'est avéré finalement beaucoup plus complexe et torturé que ce que l'on pouvait imaginer au début... C'était une bonne idée de le lier au personnage de Voq...

Mention spéciale pour Lorca et surtout Georgiou... Michelle Yeoh a un charisme incroyable, surtout dans  son rôle d’impératrice de l'empire terrien puis d'impératrice déchue... Je la trouve magnifique dans ce mélange de classe et de perversité... Je ne doute pas qu'on la reverra car contrairement à ce qu’espère Burnham, je pense qu'elle fera des vagues wink

Enfin, les klingons... Au début j'ai eu un peu de mal avec leur changement de design mais finalement, une fois arrivé au dernier épisode de la saison, je me suis rendu compte que je m'y suis fait... Et je les trouve beaucoup plus charismatiques que les versions précédentes... Sans compter que leur nouvel aspect colle bien mieux à leur réputation de guerriers féroces (toutes séries confondues)... Sans compter qu'ils ont dotés ces klingons là d'une spiritualité plus poussée qu'auparavant, tout en conservant l'aspect honorable de cette race...
A noter Voq qui dans l'archétype du paria qui gagne le respect en sacrifiant sa vie sur l'autel de la spiritualité est un superbe personnage même si on le voit finalement très peu... Le rôle le plus tragique de la série qui génère une impression assez ambivalente entre fanatique religieux antipathique et personnage blessé et fragile intérieurement, ce qui le rend très touchant par certains aspects...

Comme Minos, je regrette que les autres personnages de la passerelle n'aient bénéficié de quasiment aucun développement... Comme lui, je n'ai pas retenu leur nom... Et c'est dommage...

Il y a une phrase de Minos dans son avis qui me parle beaucoup car j'ai utilisé à peu près le même argument dans une discussion récente sur Unification, celle où il dit que "il faut dire que je suis plus dans le plaisir de profiter de la diffusion que dans l'analyse"...
Je pense que ceux qui dégomment DIS sont beaucoup trop dans l'analyse et pas assez dans le ressenti, ce qui leur fait perdre tout l'aspect émerveillement et rêve... Je les plains car je pense qu'ils passent à côté de quelque chose qui tient vraiment la route...

Moi, j'ai regardé cette série un peu comme la regarderait un gamin (ou un novice) et cela m'a évité d'être gêné par certains changements et incohérences apparentes par rapport à TOS (Je dis apparentes car rien ne dit qu'elles ne seront pas résolues dans les saisons suivantes)... Je me suis immergé dans cet univers de DIS et j'ai juste profité du spectacle que l'on m'offrait...

Au final, j'ai énormément apprécié cette première saison et j'attends avec impatience les suivantes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Votre bilan de la saison 1   Ven 16 Fév 2018, 20:40

vladim a écrit:
Il y a une phrase de Minos dans son avis qui me parle beaucoup car j'ai utilisé à peu près le même argument dans une discussion récente sur Unification, celle où il dit que "il faut dire que je suis plus dans le plaisir de profiter de la diffusion que dans l'analyse"...
Je pense que ceux qui dégomment DIS sont beaucoup trop dans l'analyse et pas assez dans le ressenti, ce qui leur fait perdre tout l'aspect émerveillement et rêve... Je les plains car je pense qu'ils passent à côté de quelque chose qui tient vraiment la route...

Si DIS ne résiste pas à l'analyse et que c'est le critère essentiel pour certains, on ne peut que comprendre qu'ils soient déçus. En tout cas, on doit bien admettre que la série est clivante tant les avis diffèrent quant à sa réussite ou échec.

Après, que chacun se fasse son opinion, bonne ou mauvaise. Les fans sont divisés (les non-fans aussi, sans doute) mais il n'en reste pas moins que toutes les opinions sont légitimes...

C'était la première saison, je l'ai jugée intéressante malgré ses défauts, et j'espère que la seconde le sera tout autant (intéressante), et avec moins de défauts. Après tout, ce ne serait pas la première saison Trek jugée faiblarde à l'aune des suivantes...

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Kyokoko
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 175
Age : 33
Date d'inscription : 11/12/2017

MessageSujet: Re: Votre bilan de la saison 1   Mer 25 Juil 2018, 12:56

Discovery est très certainement LA série que les fans de space-opera attendaient. En effet, il n'y a rien eu de meilleur depuis le reboot de Battlestar galactica. Néanmoins, elle reste pour le moment la plus mauvaise série ST. Pourquoi ? C'est ce que je vais décrypter maintenant en quatre points.

1- La guerre oui, mais en restant dans l'esprit trekkien.
DS9 est LA série qui est allée au bout des choses dans l'univers de la guerre et de la politique. Néanmoins, celle-ci n'en a pas oublié les codes trekkiens et la mythologie trekkienne. Qu'est-ce que je veux dire par là ? C'est très simple. Malgré ses points politico-guerriers qui l'éloigne de la vision utopique de Roddenberry, DS9 utilise la guerre en la rendant réaliste. Elle est le point de convergence des séries ST. L'humain est toujours mis en avant. C'est la série où on verra le plus de civils vivre leur vie, trouver des solutions efficaces et pacifistes pour mettre fin aux conflits. Ce qui n'est clairement pas le cas de DSC. Malgré tout, les dernières scènes du dernier épisode (notamment le discours de Burnham) vont vers ce chemin. Mais, en arriver au dernier épisode de la saison pour enfin avoir un petit point positif c'est un peu faible. Cela me rappelle la quatrième saison d'ENT. Attendre la dernière saison pour donner à la série son identité et sa cohérence.

2- Le respect de la cohérence et du canon Star Trek.
Je ne parlerais pas des Klingons. Ce n'est pas le changement de look qui me pose problème. En effet, nous ne sommes pas à l'abri d'une excellente explication, comme ENT qui explique - lors de sa quatrième saison - le changement de look des Klingons entre TOS et TMP. Mais m'attarder plutôt sur la cohérence technologique et mythologique. Et là, c'est le GROS GROS point négatif de la série. Du moins pour le moment. Je suis ouvert à une réalisation punchy, des Effets qui claquent avec des décors et costumes classes du 21e siècle. Sur DSC, ainsi que sur les films d'Abbrams, ils ont fait de l'excellent travail là-dessus. Mais foirent le principal : les scénarios (et souvent la réalisation et le montage). Bref, je ne me contente pas des attributs réussis, mais superficiels de la saga. On peut avoir quelques libertés (ENT ne s'en est jamais réellement gêné), mais jamais sans aller aussi loin. Si on me racontait l'histoire d'un vaisseau de Starfleet venant du futur (après VOY), qui s'était perdu 10 ans avant l'époque de Kirk, au 23e siècle, je dirais OK. Même si ça racontait une histoire dans la temporalité Kelvin, je serais OK, car cohérente avec les films d'Abbrams. Mais ce n'est pas le cas. Et du coup, cela donne une énorme incohérence au récit globale de l'histoire même de Star Trek. Il aurait été plus intelligent de faire un reboot totale de l'univers trekkien.

3- L'utopie de Roddenberry.
Gene Roddenberry a eu une vision, un monde où la faim, la maladie et les points trop négatifs de l'humanité aurait disparu (du moins se serait atténués). Cette vision de l'humanité positive est présente dans toutes les séries ST. Même dans les heures les plus sombres de DS9. Le but de ST est toujours d'avoir des liens avec les personnages, de trouver la source d'un conflit et d'y trouver une issue durable et pacifiste (comme citer dans le premier point). Ainsi que d'intégrer d'anciens ennemies à l'équipage ou à la fédération. Par exemple intégré un personnage Russe et un autre d'origine Japonaise dans une série de 66 était très courageux, alors que nous sommes en pleine guerre froide et que nous sommes que 20 ans après la fin de la seconde guerre mondiale. Dans TNG, Worf - qui est un Klingon - a intégré Starfleet, on y retrouve aussi Quark et Garak sur DS9 et, bien évidemment, Seven of nine dans VOY. La seule série qui n'a pas pu se payer ce luxe était ENT, car celle-ci se situait dans le passé et devait respecter le canon de ST.

4- Les personnages
Alors là ça va faire très mal. Le problème de cette série, c'est que les personnages sont totalement oubliables et remplaçables. Mis à part Burhnam. On saute entre le nullissime et le super-héro. Seulement le problème, c'est que les équipages de ST réussissent ensemble. L'union fait la force. Ce qui n'est pas le cas de DSC. Dans TOS Kirk s'en sort grâce à Spock et Scott (surtout), dan TNG Picard peu compter sur Riker, Data et Laforge (principalement), dans DS9 Sisko peu compter sur Neris, Dax, O'brien, Odo, Worf, et même Quark, dans VOY Janeway peu compter sur Chakotay, Paris, Torres et Seven of nine (principalement), dans ENT Archer peut compter sur T'Pol, Tucker et Reed (principalement). Le point commun ? L'union fait la force. Ce qui n'est pas le point principal de DSC où Brunham et TRIPORABAIS on l'air de tout savoir sur tout avant tout le monde. Ce qui fait passer le reste de l'équipage pour une équipe de gogoles. Maintenant intéressons-nous au cas Tyler. Un personnage sur lequel je fondais beaucoup d'espoirs. Espoirs écroulés. Avec cette histoire d'opération chelou (tellement incompréhensible que je ne pourrais jamais l'expliquer), le personnage est devenu de moins en moins intéressant - jusqu'à devenir inutile. Tilly (oui, j'ai retrouvé son nom à Miss Rouquemoute) est un personnage qui ne sers à rien au début, mais devient intéressante dans les derniers épisodes de la saison. Pourvu que ça dure. Saru, lui est le contraire de Tilly. Il était très intéressant au début et devient au fils des épisodes inintéressant. Parlons maintenant des Klingons. Si le changement de look et le concept du Klingon enrhumé ou asthmatique me dérange clairement, c'est surtout la globalité. La façon dont ils sont traités ici. On dirait presqu'une espèce hybride entre l'univers Star Trek et l'univers Stargate. Les Klingons asthmatiquse et anorexiques qui sont fans de l'égype ancienne et d'Elton John c'est pas pour moi.

Pour finir avec ce bilan, je dirais que DSC est un excellent space-opera, mais une très mauvaise série ST. Et si je devais noter cette saison, elle n'aurait qu'un faible petit 1. Alors que j'aurais facilement donné un 5 à celle d'ENT.
Revenir en haut Aller en bas
Synock
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 245
Age : 28
Date d'inscription : 24/02/2018

MessageSujet: Re: Votre bilan de la saison 1   Mer 25 Juil 2018, 13:32

J'ai beaucoup aimé lire tes retours sur chaque épisode Kyokoko et j'apprécie de lire ton retour sur la globalité ! Tu a vraiment le bon ton entre un peu de provocations ("Tripaurabais" Laughing ) et le respect du travail fourni.

Moi je ne ferais pas de retour sur cette première saison pour le moment. Peut être cet hiver quand je voudrais me rafraîchir la mémoire avant la S2...
Je me souviens avoir trouvé le "tournant" de mi-saison intéressant, un peu de misère avec le fait de partir dans l'univers miroir aussi tôt.

J'aime également l'équipage de fin, Michaël, Saru, Tilly et Stamets.

Mais comme vous pouvez le voir c'est du ressenti et rien de bien approfondi pour le moment.

_________________
Star Trek... pour les nuls !

https://www.facebook.com/nulstrek/
http://www.parlonstrek.com/
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Votre bilan de la saison 1   Mer 25 Juil 2018, 15:55

Synock a écrit:
J'ai beaucoup aimé lire tes retours sur chaque épisode Kyokoko et j'apprécie de lire ton retour sur la globalité ! Tu a vraiment le bon ton entre un peu de provocations ("Tripaurabais" Laughing ) et le respect du travail fourni.

Pas mieux ! wink

Et je constate avec amusement qu'on n'a pas apprécié les mêmes choses dans la série, idem pour ce qu'on n'a pas aimé dedans^^

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
 

Votre bilan de la saison 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES SÉRIES :: Discovery :: Discussions générales-