Accueilsujets récentsFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Michael Burnham et Spock : gros lien qui tache ou remise en perspective ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2595
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Michael Burnham et Spock : gros lien qui tache ou remise en perspective ?   Sam 11 Nov 2017, 20:45

On le sait, DIS glisse un certain nombre de références à TOS, et l’une des plus importantes (que d’aucuns pourraient considérer comme assez bourrine sur le principe) consiste à faire de Michael Burnham une sœur adoptive de Spock, au sens où orpheline, elle fut recueillie par Sarek (qui partagea son katra avec elle) et donc élevée avec Spock.
Dit comme ça, ça sonne effectivement comme un gros lien qui tâche, un retcon tout ce qu’il y a de moins subtil, mais… il y a un énorme « mais » qui fait que je trouve ce retcon très bien conçu et qui remet intelligemment certaines choses en perspective.

On le sait, la famille récente de Spock n’a rien d’une famille vulcaine classique, et tout semble commencer avec son arrière-grand-père, Solkar. En tant que premier ambassadeur vulcain sur Terre, il se retrouve tout naturellement à fréquenter des humains, une espèce qui va fasciner ses descendants.

Skon, le fils de Solkar, est forcément familier de la Terre, où il a peut-être vécu un certain temps (enfant, quand son père y était ambassadeur ?). On ignore le métier qu’il a exercé, mais on sait qu’il a traduit « Les enseignements de Surak » en anglais, signe des liens forts entretenus avec la Terre.

Skon va avoir un fils à son tour, un homme complexe aux multiples facettes : Sarek. Alors que la tradition vulcaine veut que les enfants soient fiancés (par le biais d’un lien mental) à l’âge de sept ans, Skon choisit de ne pas imposer un tel lien à son fils. On ignore pourquoi. Influence terrienne, où les mariages se font par choix des futurs époux et non pas arrangés par les parents ?

Peut-être encouragé par l’exemple de ses père et grand-père, Sarek va lui aussi s’écarter des traditions vulcaines, et parfois de très loin ! Il va ainsi avoir un fils… hors des liens du mariage… et avec une princesse vulcaine, qui plus est. Ce fils, Sybok, va lui aussi suivre son propre chemin puisque, ironie du sort pour le petit-fils du traducteur en anglais des enseignements de Surak, il va choisir de renier ledit enseignement, refusant de suivre la Voie de la Logique, ce qui conduira à son bannissement de Vulcain.
Entretemps, ou peut-être avant, Sarek a sûrement redoré son blason auprès de son peuple : si sa vie personnelle va sembler prêter à caution du point de vue vulcain, il va devenir à son tour ambassadeur… sur Terre, qu’il doit déjà bien connaître grâce à ses père et grand-père.
Là, il va aller encore plus loin que ses ancêtres dans leurs relations avec la Terre, puisqu’il choisit d’épouser une enseignante humaine, Amanda Grayson. De leur union naîtra un fils, Spock. Le couple n’aura pas d’autre enfant, mais adoptera Michael Burnham après la mort de ses parents : vu son passif et celui de sa famille avec les humains, ainsi que leurs décisions allant à l’encontre des traditions vulcaines, nul doute qu’il n’est plus à ça près.
On peut penser que cette attitude si peu conventionnelle agace profondément dans les strates de pouvoir vulcain. Et la punition va tomber quand Sarek va vouloir faire entrer Michael Burnham à l’Académie des Sciences de Vulcain. On lui signifie qu’il doit arrêter avec ses « expériences », et que seul l’un de ses deux enfants sera accepté à l’Académie : soit sa fille adoptive et humaine Michael, soit son véritable fils  mi-Vulcain mi-humain. Face à ce choix impossible, il privilégie les liens du sang. Ce sera donc Spock qui entrera à l’Académie tandis que Michael, portée par les relations de Sarek, intègrera Starfleet.
Mais il est écrit que rien ne sera jamais simple au sein de cette lignée. Spock refuse d’intégrer l’Académie des Sciences de Vulcains et rejoint Starfleet à son tour (peut-être influencé par une Michael dont il admire le parcours ?), ce qui conduira à une brouille durable entre le père et son fils.
Sarek semble en vouloir d’autant plus à Spock qu’il a dû sacrifier Michael pour réserver sa place à Spock… qui a pris un autre chemin. On comprend mieux le ressentiment de Sarek envers Spock. Peut-être s’en est-il même expliqué avec son fils, mais nous l’ignorons.
Si Sarek restera pour tous un ambassadeur reconnu, bien au-delà de sa planète, il continuera à mener sa vie personnelle à sa propre manière. Après la mort d’Amanda, il épousera à nouveau une humaine, Perrin.

Il est en outre intéressant de noter que Spock, élevé avec Michael, pupille de Sarek, aura lui aussi des pupilles au sein de Starfleet : on lui en connaît au moins deux, Saavik et Valeris. En cela, il suit l’exemple de son père… à sa manière. Tout comme il suivra la tradition familiale en devenant à son tour ambassadeur de la Fédération des Planètes Unies.


Des relations complexes, souvent portées vers la Terre… Michael Burnham me semble parfaitement s’insérer dans ce schéma… loin d’un schéma scénaristique imaginant un lien grossier entre TOS et DIS.

(Et grand merci à Memory Alpha pour ses données encyclopédiques^^)

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
T'Haloa
Enseigne
Enseigne
avatar

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 42
Date d'inscription : 05/09/2018

MessageSujet: Re: Michael Burnham et Spock : gros lien qui tache ou remise en perspective ?   Dim 09 Sep 2018, 11:02

Pour ma part : gros lien qui tâche !

Jamais la notion d’une sœur adoptive de Spock n’est apparue, que ce soit dans les trois saisons de la série originale, dans les films, dans la série animée ou dans les nombreux romans publiés.

Oui je sais, certains fans ne considèrent pas ces romans comme étant canons…Cependant, il est à noter que certains de ces romans ont été écrits par les auteurs d’épisodes de la série originale, avec l’aval de Gene Roddenberry lui-même…

Je sais par exemple que le roman intitulé « Sarek », écrit par Ann C. Crispin, raconte assez bien certains moments de la vie de Spock et de Sarek. Certes, il s’agit de SA version, mais Gene Roddenberry soutenait ces écrits alors …

Dans ce roman dont l’histoire se déroule juste avant, pendant et après le décès d’Amanda, la mère de Spock, plusieurs flashbacks relatent l’annonce de la décision de Spock de s’engager dans Starfleet, la réaction de Sarek à cette annonce, le départ de Spock suivi par celui d’Amanda (le couple restera séparé un an, Amanda veillant sur Spock lors de sa première année à l’Académie de Starfleet). Le premier mariage de Sarek avec une prêtresse est également évoqué…ainsi que Sybok.

Certains passages poignants de ce roman m’ont marqué : comme celui de la mort d’Amanda…nulle Michael Burnham à l’horizon ! De même que dans les lectures que fait Sarek de son journal intime, une fois Amanda décédée…

Lorsque Sarek répartit les cendres d’Amanda, dans différents endroits du jardin (snif), là encore, pas de trace d’une fille adoptive dans le décor…

Je ne ferai pas ici la liste de tous les romans évoquant la vie de Sarek, d’Amanda et de Spock mais le fait est que du vivant de Gene Roddenberry, aucune fille adoptive n’y est mentionnée…

Par contre, la « haine » (un mot trop fort pour un Vulcain) de Sarek pour l’institution qu’est Starfleet y est également très bien retranscrite ! Ce qui me fait dire qu’il est impossible (comme le suggère pourtant Discovery) qu’il ait lui-même amené sa pupille à servir à bord d’un tel vaisseau !

C’est une nouvelle incohérence de scénario…Mais ce n’est pas ici le bon topic pour en parler.

Bref, c’est à se demander si les scénaristes de Discovery ont un jour vu et lu du Star Trek (je parle ici de TOS) avant d’écrire leur histoire sensée se situer dix ans justement avant TOS.

Inventer une fille adoptive à Sarek, c’est comme inventer des enfants, petits-enfants, cousins ou autre à nos trois héros (de TOS) dans une mauvaise fanfiction…Est-ce encore du Star Trek ?



Revenir en haut Aller en bas
Minos
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2595
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Michael Burnham et Spock : gros lien qui tache ou remise en perspective ?   Dim 09 Sep 2018, 18:53

Avant toute chose, se baser sur les romans pour dénoncer des incohérences est une erreur de perspective, au sens où aucun roman n'est canon ni ne l'a jamais été. Les romans, tout officiels soient-ils, tout aussi approuvés par Rodenberry aient-ils été, n'ont jamais fait partie du canon parce que celui-ci se compose exclusivement de tout ce qu'on a eu à l'écran. À savoir les séries et les films, point.

Pour avoir lu un certain nombre d'entre eux (merci le Fleuve Noir^^), on s'aperçoit que les romans sont toujours cohérents avec un épisode tété, ou un film, mais c'est tout : ils ne sont jamais cohérents entre eux. Dans Spock doit mourir, James Blish avait inventé, pour le besoin de son intrigue, que l'anatomie des Vulcains était symétrique. D'autres auteurs diront d'autres choses par la suite, selon leurs propres besoins. De la même manière, dans "L'univers de Spock" (me semble-t-il), il est dit que le premier contact humains-Vulcains s'est fait lorsque les humains sont venus en aide à un vaisseau vulcain en perdition dans le système solaire... événements contredits par la suite par le film "Premier Contact". Je pense qu'on peut sans mal trouver des dizaines d'exemples de ces incohérences entre les différents livres.

Ça fait longtemps que je n'ai pas lu le roman "Sarek" (un comble, je l'avais acheté deux fois, ayant oublié l'avoir acheté quand je l'ai repris Laughing ), mais n'hésite pas à créer un topic dessus ici : http://www.communaute-francophone-star-trek.net/f26-les-romans

Incohérence de scénario ? C'est ce que beaucoup ont dit vu qu'effectivement, jamais Spock n'a mentionné une demi-soeur humaine, mais... Alex Kurtzman, le showrunner de DIS, a annoncé qu'on saurait pourquoi Spock ne parle jamais de sa soeur. Ne reste plus qu'à espérer que la raison tiendra la route !

_________________
Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://zulio.org/minoskardanos/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michael Burnham et Spock : gros lien qui tache ou remise en perspective ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Michael Burnham et Spock : gros lien qui tache ou remise en perspective ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES SÉRIES :: Discovery :: Discussions générales-