AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Partagez | 
 

 Dans Star Trek, rien ne peut être canon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Schmullus
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 3986
Age : 39
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Dans Star Trek, rien ne peut être canon   Dim 24 Mai 2015, 11:24

Le terme canon est un boulon extrêmement facile à déboulonner, c'est d'ailleurs pour cette raison que certains ont décidé de lui rajouter un deuxième écrou "le fanon", afin que personne ne soit tenté de le dévisser.

Faisant appel à nos sens, à notre interprétation, à notre perception, le canon est une tentative de définition qui se soldera toujours par un échec car nos sens évoluent, nos interprétations sont toutes réinterprétées, notre perception est en constante évolution.

Pour palier à ces variations humaines, quoi de mieux que d'inventer "le Fanon". Le Fanon est la tentative d'explication contre toutes tentatives d'explications de la tentative de définition du canon.

Oui mais, Est-ce le serpent qui souhaite se mordre la queue ou bien la queue qui demande à se faire morde par le serpent ?

Dans ces conditions, la création du deuxième écrou "Fanon" implique qu'il ne peut y avoir d'autorité canonique.

D'ailleurs, si le canonique s'appuie souvent sur l'authenticité, il ne peut y en avoir aucune dans une interprétation. Quand bien même elle serait autoritaire, la vocation d'une interprétation est la réinterprétation.

Ceux qui considèrent le canon tout comme le non canon, sont sources d'incohérences et d'injustices car la reconnaissance d'anomalies dans un canon, aussi peu nombreuses seraient-elles, serait la faille qui permettrait d'affirmer alors que tout canon serait composé d'un potentiel non canon et par une autre forme de syllogisme, que tout ce qui est non canon serait potentiellement canon.

Un fanon serait également composé d'un potentiel non fanon.

L'épisode TOS Miror Miror démontre que la définition du canon ne peut pas exister car, en son sein, elle peut à la fois être statique et dynamique.

La définition du canon exigerait des relations statiques entre les différents concepts qui la composeraient, or le canon de science fiction intervient dans notre perception de l'univers de science fiction, qui n'est qu'une faille temporelle dans laquelle on ne peut rien définir de statique.

Sur Memory Alpha, on trouve même "La Politique du canon". Il ne s'agit là que d'un pléonasme déguisé, qui dans bien d'autres domaines, a pour effet, qu'il soit voulu ou non d'ailleurs, de se déresponsabiliser en se glissant dans une neutralité reconnue et mieux acceptée, mais dans une situation où l'on ne peut l'être réellement. "La politique du canon" n'est autre que "le Fanon du Canon", l'écrou de sécurité, sous bien des apparences, le conformisme canonique.
Revenir en haut Aller en bas
 

Dans Star Trek, rien ne peut être canon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA FRANCHISE STAR TREK :: Star Trek :: Les débats-