AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Partagez | 
 

 Le droit selon Star Trek (2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
IMZADI
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Masculin Nombre de messages : 73
Age : 51
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Le droit selon Star Trek (2015)   Jeu 05 Mar 2015, 10:11

Désolé de créer un topic, mais je n'ai pas trouvé de topic général sur les ouvrages de référence, biographies, etc. S'il en existe un, je laisse les admin faire le transfert.

Vendredi 5 mars 2015 sort un ouvrage de référence intégralement français, il n'est aucunement une traduction mais bien l'oeuvre de travaux de Fabrice Defferrard enseignant le droit à l'université.

Belle initiative !

Le droit selon Star Trek
sur Memory Alpha


Sur Amazon.fr
Revenir en haut Aller en bas
Arsenus
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 36
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Re: Le droit selon Star Trek (2015)   Jeu 05 Mar 2015, 10:37

Oui, j'ai vu ça sur FB! ça a l'air intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
IMZADI
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Masculin Nombre de messages : 73
Age : 51
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Re: Le droit selon Star Trek (2015)   Jeu 05 Mar 2015, 11:02

j'irai le feuilleter, en espérant que ce ne soit pas trop "technique" avec les termes sur le droit !

Je sais une chose, c'est qu'il reprend les épisodes qui parle de justice, de tribunal, de court-martiale, du droit vu "in-universe" et analyse les variantes utopiques !

A voir, enfin à lire !
Revenir en haut Aller en bas
Schmullus
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 3834
Age : 39
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Le droit selon Star Trek (2015)   Jeu 05 Mar 2015, 12:23

Description de l'éditeur a écrit:
Plus généralement, Le droit selon Star Trek veut illustrer que la science-fiction est un genre constamment préoccupé par notre temps et que la science juridique peut s'enrichir à son contact.

Attendu que le cinéma, la télévision et la littérature, sont des supports à part entière de réformes...

Alors oui, la science juridique peut s'enrichir à son propre contact. Laughing

Cela s'appelle du développement personnel, mais sur Ferenginar, on appelle cela "Faire des affaires". Laughing


Description de l'éditeur a écrit:
Conçu de manière très accessible, fourmillant d'exemples, cet ouvrage s'adresse à tous les amateurs de science-fiction, mais également aux étudiants désireux de découvrir le droit de façon originale.

D'après la règle N°3 d'Acquisition Ferengi :"Ne paie jamais plus que nécessaire."

Je vous rappelle que si vous êtes malin, la nationalité Ferengi peut vous être délivrée en toute légalité à partir d'une seule boîte de sauce Yamok. fume
Revenir en haut Aller en bas
Schmullus
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 3834
Age : 39
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Une conférence de Fabrice Deferrard   Ven 06 Nov 2015, 17:29

Je vous propose la vidéo Youtube d'une conférence de Fabrice Defferrard sur la présentation de son livre que je n'ai pas lu. J'ai pu constaté dans cette vidéo un certain nombre d'incohérences et de contradictions, qui caractérisent assez bien la délicate "position" de l'auteur du livre.

S'il s'avère que les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés, c'est sans aucun doute que des juristes ne peuvent aborder librement les particularités de la directive première, sans s'engouffrer dans un bon vieux tricot de grand mère. On assiste donc à des inégalités de raisonnements autour de ce sujet qui conduisent l'enseignant dans des explications à bout de souffle.

La majorités des exemples proposés sont issus de la série TNG et ils ne laissent que peu de place aux autres séries. Des choix qui ne sont pas sans dénoter une probable carence en visionnage.

Parlant de Picard dans "Justice"
"Il y a la directive première qui lui interdit de s'immiscer dans le système judiciaire d'un monde étranger...Il parvient à convaincre les autorités judiciaires sans porter atteinte à la directive première"
On peut déjà remarquer à quel point la directive première est sujette à une très grande subjectivité. geek

"Les traités d'interprétation qui vont permettre de déroger à la norme sans la violer"
Oui c'est possible d'ailleurs moi je ne l'ai pas violé hein. J'étais d'accord et en plus j'avais le laisser passer A38... geek  

"y'a pas de problèmes juridiques dans Star Trek 2009"  
LOL PTDR Allons, un peu de sérieux Mr Deferrard. geek

En ce qui me concerne, la directive première est juridiquement inexploitable dans l'univers  de Star Trek car c'est une directive qui ne peut en aucun cas être appliquée, tout comme le principe de non ingérence, dans notre réalité, tout comme dans une réalité fictive, cette directive est une directive purement comportementale, juste l'ébauche d'un principe très mal documenté par le show et qui ne mérite même pas que l'on s'y attarde. Elle n'est pas reliée explicitement au droit puisque le show lui confère, épisode par épisode, une place prépondérante dans l'analyse subjective, au cas par cas, et délivrée par une seule autorité. Là on est dans le gadget juridique.


Revenir en haut Aller en bas
 

Le droit selon Star Trek (2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: STAR TREK : LES AUTRES SUPPORTS :: La littérature :: Autres livres Star Trek-