AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Star Trek - Odyssée de Locutus - partie 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zefram
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 110
Age : 45
Date d'inscription : 02/08/2012

20052014
MessageStar Trek - Odyssée de Locutus - partie 11

LA BATAILLE DU STOVOKOR : Instant de décision.

Andoria, date stellaire 5050,40

Dans les trois cités conquises, les Borgs ont commencé à y construire un collectif. Après avoir transféré les batteries vers les fortifications, des dizaines de barges de débarquement ont été assemblées entre elles et reconfigurées pour devenir des centre de production d'énergie, des fonderies, des usines de retraitement et de production. Les Borgs, avec les Andoriens qu'ils ont pu assimilés, sont en train de reconstituer leur corps d'armée.

Après la victoire de Karminia, Walkam Shran est décidé à reconquérir la capitale Kaharshina. Seulement, la Citadelle est toujours positionnée au dessus et peut atteindre les troupes aux sols depuis l'orbite. Avec le soutien de Daros et de Jabal, Allec Buckram parvint à convaincre de reporter l'attaque de Kaharshina et de lancer un assaut dur Kaborna. Le corps d'armée de Kor partira simultanément de Kaloridia et de Karguela. Walkam Shran a mobilisé pour l'attaque les effectifs de quatre corps d'armée, qui devront en affronter autant du coté des Borgs. Ils va mobiliser par contre les hypersoniques de près de 6 corps d'armée.

Dans les accès souterrains, les Andoriens sont déjà aux prises avec les Borgs. Ils reculent pour limiter leurs pertes mais retardent la progression de l'envahisseur. La bataille de Kaborna va être cruciale car une défaîte remattrait les Andoriens sur la défensive. Une victoire par contre leur permettrait de marquer l'essai par la reconquête de Karslidia et rendrait l'invasion par les Borgs d'Andoria plutôt utopique.

C'est reparti donc. Les Andoriens partent les premiers et filent tout droit sur Kaborna, avec un corps d'armée commandé par Jabal et un autre dirigé par Buckram. Dès que les obsusiers des Borgs entrent en action pour un tir de barrage, les vaisseaux d'assaut planétaires décollent et convergent vers Kaborna. Comme Kor a une force de 3000 D'ktaghs sans escouades, il va s'en servir pour couvrir les autres; avec, il a constitué 50 escadrilles. Les vaisseaux d'assaut planétaires disposent d'une couverture aérienne fournie par les unités d'hypersoniques.

La bataille s'engage. Les D'ktaghs épaulent les chars et les airglisseurs de combat andoriens. L'artillerie andorienne prend position pour mener un feu roulant d'artillerie contre les Borgs, les empêchant de se déployer sur le terrain. Une fois le passage ouvert jusqu'aux redoutes, les régiments de Kor entrent en action : ils téléportent leurs escouades au sol et accompagnent les Andoriens dans leur assaut. Deux avant-postes sont ainsi attaqués. Dès que les premières redoutes sont assaillies, Walkam Shran et Daros partent de Karguela et de Kaloridia avec un corps d'armée chacun

Cependant, les Borgs ne sont pas disposés à laisser les Andoriens leur reprendre les avant-postes aisément. Comme ils ont trois corps d'armée en réserve, ils compte bien en profiter. Ils lancent leurs régiments par vagues successives pour repousser l'ennemi. La seule voie d'accès étant en surface, les régiments doivent progresser sous une pluie d'obus. Dans le ciel, les hypersoniques sont bien trop nombreux pour qu'ils puissent tenter quoi que ce soit.

Les Borgs ont aussi une petite surprise spécialement destinée aux Klingons. Comme les assimiler intéresse au plus haut point Le Borg, ils encoient à l'encontre des escouades de Kor des sections de Borgs constitués d'Andoriens assimilés. Ces Borgs, capables de résister plus longtemps au froid que leurs congénaires, ont pour mission particulière d'aller traquer les précieux klingons améliorés. De plus, ces renforts s'ajoutent encore à ceux de l'armée régulière borg. Ces Borgs spéciaux vont bouffer de la mitrailleuse lourde klingonne, mais vont apporter au Borg une grande part du corps d'armée de Kor.

Une première redoute est prise mais aussitôt reprise par les Borgs. Aussitôt, l'artillerie andorienne la pilonne pour préparer un nouvel assaut. Mais les Borgs ont également sorti leurs barges qui font un contre-feu d'artillerie sur les batteries andoriennes. Kor profite du fait que les batteries de DCA de la redoute soient détruites pour lancer une escadrille à l'encontre des barges. Les traineaux tentent de leur faire barrage, mais les chars andoriens les alignent au canon. Les blindés Borgs s'en mêlent mais Kor les contre avec une nouvelle escadrille de D'ktaghs. Pendant ce temps, les airglisseurs de combat arrivent avec les sections d'infanteries andoriennes à leur bord, cela se termine au corps à corps entre fantassins borgs, andoriens et klingons.

Pendant ce temps, la redoute peut être prise d'assaut. Après une lutte à mort contre les Borgs, les Andoriens réoccupent la position. Seulement, un nouveau régiment borg entre en lice et repousse les troupes qui ont combattu celui qui précède. Les Andoriens et les Klingons résistent un temps, mais la redoute est à nouveau aux mains des Borgs et tout est à recommencer. L'artillerie andorienne entre de nouveau en action sur cette position.

Cela continue un bon moment jusqu'à ce que deux redoutes soient prises et tenues. Bien souvent, les combattants s'écharpent pour des gravas mais c'est la position qui importe parce que derrnière, il y a la casemate à prendre. Et là non plus, cela ne sera pas aussi facile qu'à Karminia. Au mépris des pertes, les Andoriens se lancent à l'assaut de la casemates alors qu'ils doivent du même coup, repousser ceux des régiments que les Borgs leur envoient depuis le fort.

Mais, une fois conquise, les Andoriens s'activent pour y faire venir un régiments afin d'apporter un soutien aux troupes restées à l'extérieur. En occupant cette position fortifiée, les Andoriens peuvent enlever les deux casemates de soutien et repousser les Borgs dans les plaines qui les séparent du fort. Lors de l'assaut sur la seconde casemate, les Andoriens acquierent la supériorité aérienne au dessus du champ de bataille. Les Borgs ont épuisé leurs réserves de soucoupes volantes et ne sont pas décidés à en faire venir d'autres de Kaharshina ou de Karslidia. Les généraux andoriens soufflent un peu car ils ont accumulés des pertes bien plus importantes dans la prise de ces deux avant-postes que les Borgs.

Les hypersoniques sont réconfigurés pour lancer des attaque au sol. Ce support aérien est le bienvenu car la bataille est loin d'être terminée. Car les Borgs attaquent par les flancs, obligeant les Andoriens à reprendre les avant-postes jouxtant ceux qu'ils ont enlevés aux Borgs. Les corps d'armée de Daros et de Jabal vont devoir s'en occuper. Walkam Shran et Allec Buckram planifient l'attaque du fort. Alors que le troisième avant-poste tombe aux mains des Andoriens, Allec Buckram se lance une offensive dans les plaines afin de contenir les régiments qui sont toujours envoyés par les Borgs. Dès que le ménage est fait et que les fortins sont accessibles, Walkam Shran envoient ses troupes à l'assaut.

La bataille est longue mais les Borgs sont handicapés par le piège qu'ils avaient eux même tendu pour enpecher les Andoriens d'envoyer des renforts aux fortins quand ils les défendaient. Les unités terrestres sont contraintes de survoler la partie émergée de la ville réduite à un tas de gravas. Elles sont particulièrement exposée à tout ce qui peut se trouver à portée de tir et les vaisseaux d'assaut planétaire se font une joie de les dégommer. Les blindés et les traineaux borgs ne pouvant et tirer sur les Andoriens et sur les Klingons finissent par se faire laminer.

D'heure en heure, l'étau se resserre sur les Borgs à Kaborna.

La Citadelle, date stellaire 5050,83

Les Borgs emmènent deux adolescents et un garçon dans une grande salle. Pendant des jours, ils ont vécu dans la hantise d'être assimilés, mais les Borgs paraissent vouloir tenir leur promesses. L'aînée de la fratrie voudrait pouvoir protéger ses deux frères, elle tente de les rassurer comme elle peut. Des tentacules métalliques descendent un buste qui, vision terrifiante, se meut et leur parle.

-" Bonjour les enfants." Dit Le Borg puis en regardant le Cadet." Tu doit être David Marcus. Je suis enchantée de faire ta connaissance."
-" Êtes vous la chef des affreux? Vous êtes encore plus moche que les autres." Dit Marcus.
-" Ce n'est pas très gentil de parler aini de sa soeur." Dit le Borg en faisant un signe de tête."

Aussitôt, un Borg surgit et injecte à l'aînée une dose de nanicytes.

-" Juniane!" Appelle David horrifié.

Mais Juniane est à terre, prise de spasmes et se tord de douleur. Le Borg intègre le reste de son corps de cyborg et s'avance doucement vers David et lui dit

-"Impertinent et arrogant comme son père à ce que je vois. Tant mieux. Plus tu lui ressemblera et plus tu nous seras utile." Puis en s'agenouillant et en passant sa main gantée dans les cheveux de Bastian, elle dit à David." Toutefois, manques moi encore une fois de respect et je refait une beauté à ton petit frère.Saisi?"

David hoche la tête tout en serrant Bastian contre lui.

-" Dès que nous en aurons fini avec Juniane, je vous la rendrait pour qu'elle puisse s'occuper de vous."

Les Borgs emmènent David et Bastian dans une autre pièce tandis que Juniane se relève et s'assied d'elle même sur une chaise chirurgicale pour achever son assimilation.

Système d'Intia, date stellaire 5051,27

L'Enterprise et la Mantar sonr arrivés à Intia 6 jours auparavant. Après avoir téléporté les blessés de l'Enterprise qu'il avait pris en charge à son bord, Chang ordonne à Lorghorf de mettre le cap vers le système de Polaris pour y rejoindre l'armada impériale. Dès qu'il a accosté à un des docks, Kirk a aussitôt donné l'ordre aux autorités d'Intia de mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires pour réparer l'Enterprise le plus vite possible pour pouvoir réappareiller rapidement. Par bonheur, la structure de l'Enterprise étant restée pratiquement identique à celle d'un Constitution, les ingénieurs d'Intia on pu, au prix de pirouettes techniques invraisemblables, adapter adapter des plaque de coque sur le croiseur. Mais quand il quitte le Dock pour faire route vers Andoria, l'Enterprise n'est clairement pas en état de mener un nouveau combat car si de l'extérieur, il paraît vaguement opérationnel, à l'intérieur, le vaisseau est en kit. Il faudra de longues semaines à Irine O'Lean et à ses équipes renforcées de techniciens et d'ingénieurs d'Intia pour redonner à l'Enterprise un semblant de capacité de combat.

James Kirk et Nyota Uhura sont au chevet de Spock. Aujourd'hui est un grand jour car Mac'Coy va réanimer Spock et le faire sortir de la léthargie artificielle dans lequel il l'avait plongé pour lui éviter des soufrances inutiles. Après de longues minutes, Spock commence doucement à sortir de sa torpeur. Tout en contrôlant ses constantes, Léornard lui dit :

-" Salut Spock. Je ne pense pas que vous vous rappeliez de quoi que ce soit, mais votre console vous a explosé à la figure. Instinctivement, vous avez réussi à vous protéger partiellement avec vos bras, mais cela a été trop rapide, même pour vous. J'ai réussi à vous sauver un oeil et à vous reconstituer un visage. Mais il vous faudra subir encore plusieurs opérations pour recouvrer votre apparence d'antant."

Spock est encore trop sonné pour comprendre quoi que ce soit à ce que lui dit Léonard. Nyota s'avance et lui témoigne de la tendresse pour le rassurer ainsi que James. Une heure plus tard, Spock commence à exprimer ses idées grâce à des capteurs corticaux reliés à une console. Sa machoire le fait souffrir, Léonard est obligé de la maintenir bloqué. Pendant quelques temps, Spock va devoir manger des soupes.

Plus loin dans l'infirmerie, James remarque Marla Mac'Giver aidant Kya à se relever pour lui faire faire une séance de rééducation.

-" Lieutenant Taïko!" Dit James." Je suis surpris de vous voir déjà debout après le traumatisme que vous avez subi."
-" Ce n'était qu'une grosse bosse Amiral. J'ai la tête dure."
-" Avec un gros oedème en dessous." Dit James." J'étais persuadé que vous ayez été évacué dans un hôpital d'Intia."
-" Le Docteur Mac'Giver n'a pas quité le lieutenant une seconde depuis son accident. Quand nous sommes arrivés à Intia. L'état du lieutenant s'était tellement améioré que j'ai décidé qu'il vallait mieux pour lui qu'il reste à bord, aux bons soins du Docteur Mac'Giver plutôt qu'il soit transféré dans un hopital, soigné par des inconnus."
-" Très bien." Dit James. "J'imagine quand même que vous n'êtes pas encore tout à fait prêt à reprendre vos fonctions. Il vaut mieux que vous vous rétablissiez pour nous revenir en pleine forme. Léonard, puisque tout ici est sous contrôle, j'aurais besoin de vous pour assurer l'intérim du lieutenant Taïko. Initialement, vous étiez prévu pour être commandant en second de ce vaisseau et c'est Nyota qui doit assurer cette fonction et je ne peux me passer d'elle en tant qu'officer des opérations."
-" Sans soucis." Dit Léonard." Le Docteur Mac'Giver est tout a fait capable de prendre ma relève à l'infirmerie."
-" Entendu donc." Dit Kirk. " Vu l'état de notre armement, je n'envisage pas d'entraîner l'Enterprise dans un combat dans l'immédiat mais j'aurais surtout besoin de tes compétence scientifiques."
-" Bon on y va?" Demande Léonard sérieusement.

Le visage de James se tend car il sait ou Mac'Coy veut l'entraîner. Dans les cellules du bord où se trouve Carol Marcus. James acquiesce et ensemble, ils quittent l'infirmerie avec Nyota. Au passage, ils récupèrent Lin Hornet qui est toujours planté devant la porte menant à la salle ou repose le traineau borg. Ils vont jusqu'à la cellule de Carol, la sortant de son isolement.

-" Bonjour James. Cela faisait longtemps." Dit Carol amer.
-" Je ne te dis pas bonjour, tu devrais être morte à l'heure qu'il est." Dit James d'un ton glacial." Parles moi de David et expliques moi comment il se fait que j'en sois le père."

Carol Marcus était à bord de l'Enterprise quand il a été attaqué par Locutus. Elle était déjà en couple avec James et avait projeté de fonder avec lui un foyer. Après qu'il a failli être détruit, ils se sont installés sur Terre le temps que le vaisseau soit réparé. Et ces deux années terrestres ont été pour elles les meilleurs années de sa vie. Elle savait que Kirk avait hâte que la réfection de l'Enterprise soit terminée pour repartir dans l'espace et elle se préparait psychologiquement à repartir pour cinq longues années stellaires à parcourir et explorer l'espace.

Elle était prête alors à le suivre à l'autre bout de l'univers et ils s'était même fiancés. Peu après être tombée encreinte, elle a pris une navette pour faire une surprise à James et a découvert la véritable nature des transformations subies par l'Enterprise. Cela allait bien plus loin qu'une simple réfection du navire car Kirk avait laissé les Vulcain métamorphoser l'Enterprise en véritable vaisseau de guerre. Complètement foudroyée par cette découverte, elle se rendit compte que James allait utiliser l'Enterprise pour débusquer Locutus et se venger. Dans cette équation, Carol Marcus et encore moins l'enfant qu'elle portait en elle avaient leur place. Elle a donc quitté Kirk, l'abandonnant à ses démons et est allé trouvé refuge sur Tellar Prime où elle a accouché, puis, après l'affaire des pirates d'Orions, a trouvé refuge sur Jeto où elle a fait connaissance de Ludwig Ensel qui avait déjà eu une fille Juniane d'un précédent mariage et un an après, elle a eut un autre garçon avec cet homme, Bastian.

-" Nous vivions tranquillement, loins des Klingons, loins de toi, mais il a fallu que tu reviennes dans nos vies avec ton Locutus, tes Borgs et que tu sèmes des cadavres dans ton sillage." Dit Carol haineuse.
-" Ce n'est pas moi qui ai ramené les Borgs dans notre espace, c'est Locutus et lui seul est responsable de ce désastre. Il n'empeche que ton attitude est impardonable. Même si je trouvais un moyen de sortir David indemne des griffes des Borgs, et les chances d'y parvenir son infimes, ne crois pas que tu le reverras. Quand tout ceci sera fini et si nous devions nous en sortir, je ne vois que trois solutions: Te livrer à l'amiral Warlock, te livrer à la justice, t'exécuter proprement et simplement. Chacune des solutions présentes ses avantages et ses inconvénients."
-" Je m'en fiche à partir du moment que je sais mes enfants en sécurité."
-" Avez vous des images d'eux ?" Demande Lin.

Carol retire de la doublure de son uniforme un médaillon holographique qu'elle protégeait. Il contient dans sa mémoire toutes les images de son passé avec Ludwig. Sans même le regarder pour voir à quoi ressemble David, James donne le médaillon à Lin puis reprend.

-" Ne te berces pas d'illusions Carol. Je ne me lancerai pas dans cette mission de sauvetage sans avoir de meilleures chances de réussite, Pour l'instant, je vois cela plus comme une opération kamikaze qu'autre chose."
-" Que fais tu de la directive 6?" Demande Carol.
-" Nous sommes en guerre déclarée contre les Borgs." Lui rappelle Nyota Uhura." Les objectifs de missions priment sur les pertes colatérales éventuelles." Le destruction des vaisseaux borg est un ob jectif prioritaire."
-" Léonard?" Implore Carol.
-" Je suis désolé Carol, mais Nyota a raison. La destruction des vaisseaux borg est un objectif prioritaire."
-" Te voilà prévenue" Conclut Kirk.

Il fait signe aux autres de partir. Dès que Carol Marcus est hros de portée de vue, il s'arrête et se troune vers Lin en disant.

-" Je ne devrais peut être pas vous demander cela Lieutenant. Mais si par hasard une occasion se présentait, je vous serais infiniment reconnaissant si vous acceptiez de prendre le risque de vous téléporter à bord du vaisseau qui retient mon fils et de me le ramener."
-" Et pour son frère et sa soeur?"
-" Vous ramènerez tout ceux que vous pourrez."
-" Une minute Jim." Coupe Nyota." Est tu conscient qu'il y a de fortes chances pour que les Borgs aient assimilé David et tous les autres?"
-" J'en suis conscient Nyota. Mais ils sont 400 000. Cela vaut le coup de vérifier non?"
-" J'ai les hommes qu'il vous faut." Le soutient Lin." Par contre, j'aurais plus de chances de réccupérer David si sa mère nous accompagne. David pourrait la reconnaitre."

James tape amicalement sur les épaules de Lin. Il se peut qu'il n'aie pas à livrer Carol à Warlock tout comptes fait.

Kaborna, date stellaire 5051.31

La bataille a été acharnée, mais les Andoriens ont fini par reconquérir la cité de Kaborna. Dans les souterrains, les Borgs combattent encore, mais, hormis les poches de résistance, ils ont fini par se replier avec le corps d'armée survivant sur Kaharshina. Pour les Andoriens, la reprise de Kaborna se solde par un massacre sans précédent dans l'histoire Andorienne. Walkam Shran a du faire venir des renforts supplémentaires pour pouvoir venir à bout des Borgs.

Pour Kor, la victoire a un goût amer. Il a perdu pas loin de 200 000 guerriers klingons dans l'affaire et il ne lui reste plus que les effectifs d'une grosse division. Rien que dans cette bataille, il a perdu 8 000 D'ktaghs. Il dispose maintenant d'une flotte de 10 000 vaisseaux d'assaut planétaires dépourvus de troupes. A la fin de la bataille de Kaborna, il va voir Shran et lui dit :

-" Mes respects Général."
-" Général Kor. Incontestablement, votre Chancelier vous recevra avec les honneurs dignes des plus grands héros de votre panthéon."
-" Je crois aussi que notre exil forcé à Sherman arrive à son terme." Dit Kor."Je sais également qu'il vous tarde de chasser les derniers Borgs hors de votre monde et je ne partirai pas d'Andoria avant que cela ne soit fait." Lui assure Kor." Seulement, mon corps d'armée a subi des pertes terribles et je dois vous informer que je ne puis plus me permettre d'être autant exposé comme nous l'avions été à Kaborna."
-" Je vous comprends." Lui assure Walkam." J'ai peut être ébloui par votre brillante victoire à Karminia. Les Borgs sont des ennemis très redoutables et nous avons largement profité de votre présence. Nous allons discuter avec les généraux Buckram, Daros et Jabal comment mieux utiliser les moyens qu'ils vous restent."
-" Pour mes hommes je vous en remercie."
-" Pour Andoria, c'est nous sommes honorés que vous combattiez à nos cotés."

Andoria, date stellaire 5052,05

Une chose qu'on peu difficilement repporcher aux Borgs, c'est d'être en retard. Ils sont réglés comme des horloges atomiques. Locutus ne fait pas exception à la règle. Il freine à vitesse subluminique à 50 000 photiques d'Andoria avec son nouveau vaisseau. Ce monstre de quatre kilomètres de long ressemble à une goutte d'eau recouvertes de lourdes plaque comme pour la caarapace des tortues. Il est armée de deux lance-tropilles quantiques frontaux et de 14 Orbes , quatre à l'avant, quatre à l'arrière, trois sur chaque secteurs latéraux, armés d'une tourelle disruptive pouvant tirer indifféremment torpilles et charges diruptives. Les Orbes peuvent êtres déployées autour du vaisseau pour déployer un bouclier interphasique. Au même instant, à bord de la frégate Centaure, la gravimétrie s'affole.

-" Capitaine!" dit l'officier de quart dans l'intercom." Alerte distorsion. Probable translation supraluminique."
-" Vous avez vérifié qu'il ne s'agissait pas l'un des nôtres?"
-" L'Amiral Panchen ne nous a rien fait parvenir."
-" J'arrive. Code jaune!" Dit Sulu.

Depuis le début la flotte, que Kirk a spécialement conçu avec Spock lorsqu'il l'a rencontré dans le futur, croise dans les parages d'Andoria. Les vaisseaux sont occultés. Les destroyers Reliant de Tchekov et Nova de Decker sont avec l'escadres de corvettes Sabers à 100 000 photiques d'Andoria. La frégate de Sulu s'était positionnée au départ à 25 000 photiques dans l'allignement d'Aernar et de Jeto et progresse vers Andoria à vitesse orbitale; John Harriman à bord de la frégate Archer fait de même, mais sur la ligne reliant Andoria à Polaris.

-" Nous sommes tout près. Ma Reine." Dit Locutus au Borg.
-" Enfin. J'ai tellement hâte de pouvoir vous serrer dans mes bras."
-" Mon corps entier est à votre disposition Ma Reine." Répond Locutus d'un ton coquin.
-" Venez vite me rejoindre."
-" Dans moins d'une heure nous serons réunis."

Locutus n'avait jamais rencontré physiquement Le Borg à cette époque mais en se connectant au collectif, il lui a transmis les sentiments, du moins ceux qu'il voulait qu'elle perçoive, qu'il avait éprouvé pour elle à une époque donnée avant de se rendre compte qu'il ne serait jamais qu'un bourdon parmi tant d'autres. Dès que le reste de l'escadre qui l'accompagne arrive, il entreprend un saut tactique. Dans la Citadelle, Le Borg prépare les seringues endocrinniennes et autres instruments borgs de séduction; dans son vaisseau, Locutus prépare également la petite surprise qu'il réserve à la reine des Borgs.

A bord du Centaure, Sulu cherche à analyser les données fournies par la gravimétrie. La durée de la perturbation laisse penser à une translation supraluminique qu'aurait détecté l'antenne gravimétrique mais il les modulations d'amplitudes indiquerait plutôt l'arrivé de plusieurs, et même de nombreux vaisseaux.

-" Capitaine! Les senseurs détectent un flash de distorsion azimut 48.50."
-" Un message de l'amiral Panchen.?" Demande Ikaru.
-" Non Capitaine.

L'amiral Panchen est leur contact sur Andoria. Avec Kirk, il est le seul a pouvoir donner des ordres aux vaisseaux de l'escadre secrète. Kirk a bien insisté sur le fait qu'après avoir intervenu à Jeto avec l'Enterprise, le futur redeviendrait aléatoire dans ce sens où s'il connait les intentions de Locutus de s'emparer de la Citadelle, plus rien ne garantissait que Locutus executerait son plan à Polaris comme initialement prévu. Sulu prend très vite une décision car le flash de distorsion accompagne le front d'ondes supraluminique d'un vaisseau.

-" Cap sur Andoria. Approche conique, accélération Warp 3. Armez les tubes lance-torpilles quantiques. Code rouge."
-" Nous attaquons Capitaine?" Demande le second.
-" C'est ce qu'on verra si nous réussissons notre approche conique."

La frégate Centaure se dévoile et accélère à vitesse supraluminique. Le Centaure réussit à accrocher le vaisseau de Locutus qui approche d'Andoria à Warp 4; Sulu ayant deviné que son capitaine opterait pour un saut tactique. A la fin de la manoeuvre, le Centaure n'est qu'à 30 photiques derrière la poupe du vaisseau de Locutus. Le navigateur de la frégate a du battre le record de l'apporche conique la mieux réussie de Starfleet. En tant que navigateur, Ikaru Sulu est jaloux, mais en tant que capitaine, il apprécie de pouvoir obtenir un visuel haute définition du vaisseau qu'il pourchasse. Vaisseau de type inconnu, certes, mais les Orbes, que Sulu connait bien puisqu'il les a déjà vu à Rigel, et qui se dessinent sur sa coque ne laissent que peu de doute sur la nature de son équipage.

-" Feu!"
-" Torpilles quantiques lancées. Détonation 50 secondes au top...Top!"
-" Navigateur! Virez de bord. Vitesse de combat. Armez le tube lance-missile de poupe. Armurier! Armez la tourelle de poupe et feu à vonlonté.

La frégate tire ses salves de canon phasique, qui croisent celles tirés par les Orbes de Locutus. Il ne s'attendait pas à trouver un vaisseau de la Fédération à Andoria et encore moins dans son sillage. L'impact des tirs de phasers sont largement absorbés par ses boucliers et l'impact imminent des torpilles quantiques ne le préoccupe pas vraiment non plus, son vaisseau étant conçu pour absorber les ondes de distorsion de ce type d'armes. Il aura des dégâts, mais ils seront facilement réparés. Locutus est d'avantage inquiet par la réaction du Borg quand elle saura que le système d'Andoria grouille encore de vaisseaux hostiles. La séance programmés de calins à laquelle Locutus projetait un dénouement brutal risque de tourner court.

Le Centaure a encaissé une dizaine de tirs, ses boucliers ont tenu et les dommages sont mineures. Le vaisseau de Locutus n'étant pas très massif, la frégate sort rapidement de son sillage supraluminique et se retrouve hors de portée des canons phasiques en une fraction de seconde.

-" Prévenez l'amiral Panchen et l'amiral Kirk que nous avons attaqué un vaisseau inconnu, probablement borg et qu'il s'agit certainement du vaisseau de Locutus." Ordonne Sulu.

Les torpilles quantiques du Centaure explosent et redonnent à Locutus le sens des priorités. Les dommages sur son vaisseau sont mineures, soit, mais ce n'est pas le principal effet recherché par Sulu. Le principe d'action d'une torpille quantique est d'engendrer une onde de distorsion dévastatatrice pour toute structure matérielle. Seulement, en translation supraluminique, une explosion quantique interfère également avec la bulle de distorsion supraluminique du vaisseau et la déforme. Le vaisseau de Locutus se retrouve entraîné dans un vortex de distorsion supraluminique, il part en vrille.

Quand l'inertie du vaisseau le fera repasser en dessous de la vitesse de la lumière, il devrait se retrouver à un mégaphotiques d'Andoria, désemparer avec l'ensembles des systèmes à réinitialiser, voire même à réparer. Un vaisseau de la Fédération à même 20% de chance d'exploser en distorsion lorsqu'il est pris dans un vortex à Warp 4. Ikaru sulu n'imagine pas qu'il aura cette chance. Mais parfois, le hasard fait bien les choses: Comme il se rendait à Andoria, Le Borg voit, impuissante, le vaisseau de son amant frôler la planète Andoria et se précipiter à une vitesse égaleà 100 fois la vitesse de la lumière sur la géante gazeuse Aernar qu'il percute de plein fouet. C'est ce qui se rapproche le plus en natation d'un plat.

-" Locutus!" Hurle Le Borg.

Locutus devait venir dans la Citadelle pour lui transmettre en personne le contrôle des renforts qu'il a ramené avec lui. Maintenant qu'il a disparu, les Borgs qu'ils contrôlent vont se retrouver désemparés. Il lui faut prendre contact avec les vaisseau un par un et que les Borgs de Locutus acceptent volontairement de se connecter au collectif. Dès la communication hypercom établi, elle remarque de suite qu'il y a un problème: Locutus n'a visiblement pas assimilé les équipages des renforts qu'il lui a ramené.

L'amiral Panchen, l'amiral Kirk, le général Shran et les capitaines des deux déstroyers et frégates NG sont en pleine conférence holographique. L'Enterprise est en route vers Andoria mais il lui faudra encore plusieurs heures avant d'arriver à destination. Kirk s'évertue à expliquer à Shran le bien fondé de la destruction de l'escadre andorienne de Starfleet, de la base stellaire Endoor, et des quelques millions de morts andoriens, pendant que l'équipage d'une escadre entière de Starfleet assistait au spectacle sur écran holographique et aurait pu peut être, éviter tout cela et intervenant.

Dès que l'amiral Panchen confirme que Locutus s'est écrasé contre Aernar, Kirk s'exclame pour féliciter son ancien navigateur.

-" Capitaine Sulu. C'est brillant!"
-" Merci Amiral" Dit Ikaru joyeux.
-" Vous m'enlevez les mots de la bouche Amiral!" Gronde Walkam Shran en colère." En percutant le noyau metallique de la planète, le vaisseau de Locutus l'a liquéfié. Les relevés indiquent que les nappes d'hydrogel du manteau interne sont en train de se transformer en plasma et qu'une zone radiative se forme. Vous venez de transformer accidentellement Aernar en naine rousse."
-" Où est le soucis? Demande William Decker. La géante gazeuse, où l'étoile si vous préférez, ne va pas enfler jusqu'à représenter un danger pour Andoria."
-" Andoria est entièrement recouverte d'une couche de permafrost. Vu qu'elle orbite autour d'une étoile maintenant et qu'il faudra des siècles à la chaleur pour s'évacuer, la glace va fondre quand la température de surface passera au dessus du point de liquéfaction. " Explique Walkam Shran en criant.

L'holographe montrait déjà que le visage d'Aernar était en train de changer et cela ne faisait que commencer. Les rayures lisses qui apparaissent habituellement autour des géantes gazeuses disparaissent à cause du boullonnement se produisant en surface et l'étoile commençait à luire. Le rayonnement émis par l'étoile va estomper les anneaux de poussière entourant Aernar.

Le point positif dans tout cela est que la Citadelle s'élève sur son orbite sous les tirs des cités andoriennes et se dirige vers le Centaure. Au même instant, les senseurs de la frégate repère les flach de distorision de toute l'escadre de Locutus. Sulu se met à prier discrètement ses ancêtres. Mais, les vaisseaux le dépassent et filent vers Andoria à Warp 4. Après leur saut tactique, il attaquent directement la Citadelle qui se défend.

-" Ce sont les Gorns. Il ne manquaient plus qu'eux." Dit Panchen.

Walkam Shran reçoit un appel hypercom du vaisseau amiral de l'escadre. L'amiral Gorn émet des sifflements que le linguacode a du mal à déchiffrer d'où un délai. Il a l'air mécontent mais chez les Gorns cela ne veut rien dire.

-" Imbéciles! Locutus devait détruire la Reine des Borgs pour l'empêcher d'assimiler la galaxie."
-" Désolé de vous contredire Amiral," intervient Panchen." mais Locutus n'est pas digne de confiance. Votre alliance se serait fatalement retournée contre vous. Je suis heureux qu'il ne vous ai pas assimilé et puisque nous avons le même objectif, permettez nous de joindre nos forces aux vôtres."
-" Accordé! Amiral Qreyss terminé!"

Walkam Shran n'a pas attendu l'autorisation des gorns pour ordonner à ses escadrilles d'intercepteurs planétaires de décoller. Kirk ordonne à Sulu de positionner le Centaure au niveau de l'USS Archer et fait intervenir les Sabers accompagnés du Nova et du Reliant.

Les Gorns ont des vaisseaux cuirassés, très résistants et très lourdement armés. La Citadelle les chargent, ne faisant feu que sur les destroyers et les intercepteurs planétaires andoriens. Par chance, elle ne déploie pas les Forteresses ni les Obélisques restants. Soudain la partie basse brille d'une lueur inquiétante indiquant une très grande concentration d'énergie et une boule lumineuse crépitante de plusieurs dizaines de mètres de diamètre filent à la vitesse de 2s vers un cuirassé gorn qu'elle percute. Les boucliers du vaisseaux grésillent mais semblent absorbé par la boule. Une onde lumineuse se propage dans tout le vaisseau qui brille un instant avant de disparaître totalement.

-" Qu'est ce que c'est encore que cela?" Demande Techkov stupéfait en découvrant la nouvelle arme que les Borgs viennent de dévoiler.


Les Gorns cernent la Citadelle et malgré cette nouvelle arme, redoublent d'efforts pour faire baisser les boucliers le plus rapidement possible. Dès que les vaisseaux de la Fédération on fini leur saut tactique, les Sabers se déploient en flottilles et attaquent la Citadelle. Le vaisseau des Borgs évolue au milieu des vaisseaux gorns, il est impossible aux destroyers de classe Nova de faire feu de leurs torpilles quantiques sans descendre plusieurs vaisseau alliés. Par contre, il ne se privent pas de tirer leurs missiles à photons autodirectionnels et ainsi que de leurs quatre tourelles disruptives de proue.

Vu la puissance de feu, les boucliers de la Citadelle diminuent en puissance et finissent par céder. La priorité est maintenant de détruire sa formidable puissance de feu. Les intercepteurs planétaires vont se montrer d'un soutien remarquable. Avec des canons phasiques de puissance réduite, les intercepteurs sont incapables de détruire une arme de la Citadelle sauf à s'acharner dessus; par contre, chaque impact la désactive quelques secondes. La Citadelle se retrouve avec 10% de son armement conventionnel actif, les Gorns et les corvettes Saber peuvent s'avancer sans prendre trop de risque et détruire les tourelles des plateformes de défense de la Citadelle. Cependant, cela prend du temps et la Citadelle continue d'effacer les croiseurs et les cuirassés gorns du champ de bataille.

-" Capitaine. Les senseurs ont détecter un cordon d'énergie reliant la Citadelle au missile inconnu."
-" Contactez le Nova." Dit Pavel." je veux parler au capitaine Decker.
-" Oui Capitaine."

L'officier des opération active la liaison hypercom reliant le Nova au Reliant.

-" Tchekov. Ici Dercker."
-" William. La Citadelle maintient une liaison énergétique entre sa nouvelle arme pendant qu'elle tire. Il se pourrait bien que l'arme tire sa source de puissance directement depuis la Citadelle. Je ne suis pas en mesure d'intervenir, je transfert les données."
-" Compris Pavel. "Armurier armez le tube lance-missile de poupe pour un tir de missile à photon sur position.
-" Avos ordres Capitaine."

Le vaisseau ciblé est le cuirrassé de l'amiral Qreyss. Le missile Borg frappe le vaisseau avec une précision terrible et l'onde d'énergie se propage au travers de la structure du vaisseau. Le missile à photon du nova explose et rompt la liaison entre le missile et la Citadelle. L'onde contninue de se propager le long du cuirassé gorn mais à la surprise de tous, elle se dissipe et la structure du vaisseau réapparait, l'équipage est indemne.

Maintenant que ses ennemis ont comris comment désactiver sa super-arme, Le Borg n'insiste pas, met le cap vers le système de Polaris; Walkam Shran pousse un cri de victoire. L'affaire est pourtant encore loin d'être terminée pour les Andoriens. A force de se faire assimiler des troupes, les Andoriens sont en infériorité numérique par rapport aux Borgs. Ils ont installé leur collectif à Karslidia et à Kaharshina et le développent. Ils se servent encore des Andoriens assimilés comme troupe de réserve pour leur infanterie mais il ont débuté la production de blindés et de soucoupes volantes. Les Andoriens on placé un corps d'armée à Karminia, deux à Kaborna, deux à Katournia et un à Karpana. Les Andoriens sont sur la défensive mais pourront faire venir des troupes fraiches depuis leurs colonies.

Walkam Shran demande à l'amiral Panchen de laisser partir la Citadelle à Polaris. D'une part elle y est attendu par 4 armadas klingonnes et 4 armadas de Starfleet, et d'autre part, cela lui laisse la possibilité d'attaquer les Borgs sur Andoria depuis l'orbite. Les frégates s'écartent du passage de la Citadelle et une fois que l'Enterprise arrive à Andoria, puis l'escadre spéciale de Starfleet accompagné des Gorns qui ont encaissés toutes les pertes, fait route à son tour vers le système de Polaris.
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Star Trek - Odyssée de Locutus - partie 11 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Star Trek - Odyssée de Locutus - partie 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'UNIVERS DE STAR TREK :: Espace Trekkers - Trekkies :: Fanfics Star Trek :: L'Odyssée de Locutus-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: