AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Partagez | 
 

 [post DS9] Futur Imparfait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: [post DS9] Futur Imparfait   Sam 03 Mai 2014, 08:45

La fiction " Futur Imparfait" se passe dans une réalité parallèle et prend sa racine dans l'une de nos missions : "Réunion au sommet"; Cette dernière consiste à une mission diplomatique entre la fédération, les Klingons et les Romuliens. Mais les Romuliens ont passé un pacte avec Starfleet Intelligence et la section 31 Pour faire capoter les pourparlers de paix.

Le premier volume " Futur Imparfait " se passe 20 ans plus tard et décrit comment la fédération à évolué dans le temps si la mission avait ratée.

Le deuxième volume " Futur Imparfait - Point de non retour " raconte le retour mouvementé du vaisseau USS Sovereign dans l'espace Fédéral.

Le troisième volume " Futur Imparfait - Le nouveau départ" raconte comment l'ancien équipage de l'USS Sovereign vas devoir s'adapter à son nouveau capitaine et à son nouveau navire l'USS Kearsage.

Le quatrième volume " Futur Imparfait - Tribunal " raconte comment Terek Nor, captif des romuliens et ancien capitaine de l'USS Sovereign, vas découvrir ton terrible destin préparé par ses ennemis les Romuliens.

Le Cinquième volume " Futur Imparfait - Préludes " révèle les prémisses de la guerre Fédéro-Romulienne.

Le sixième volume " Futur Imparfait - Invasion " raconte l'aboutissement du plan des Romuliens et la première grande défaite de la fédération.

D'autres volume suivront bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Futur Imparfait [PBEM JDR Star Trek Federation, univers post-DS9] -- Chapitre 1   Sam 03 Mai 2014, 08:46



Futur Imparfait – chapitre 1


Un matin comme les autres depuis bien longtemps pour Terek Nor. Longtemps ? Il avait perdu la notion du temps depuis bel lurette, enfermé ici dans les mines de Dilithium. Mais sur quelle planète ? Au vue de ses geôliers, des Remanais, il y avait de forte chance que ce soit Remus, planète sœur de Romulus. Tellement longtemps que l'espérance que l'équipage du USS Sovereign vienne le délivrer s'était évanoui dans ses mines.

Il était sale, crasseux et ses cheveux, devenus bien longs, avaient blanchi. Sur ses bras apparaissaient çà et là les marques de tortures subies tous au long de ses interminables années d'incarcération. Les Remanais étaient bien pires que les Romuliens. Étrangement, ce matin tout était calme et il avait put dormir un peu plus que d'habitude. Ses gardiens ne lui faisaient aucun cadeau, il faut dire qu'il était le seul humain parmi tous les autres travailleurs et les Remanais ne se gênaient pas pour le lui faire comprendre.

Selon un rituel quotidien, il commença par extraire le minerai précieux et à le charger dans des wagonnets afin qu'il soit envoyé à la surface. La surface? Il avait oublié comment il était agréable de se sentir au soleil avec une brise fraîche vous frappant la peau. Il entendit un bruit de phasers plus loin puis des lampes virent lui éclairer le visage. Il mit ses mains devant les yeux pour ne pas être ébloui.

« Capitaine Terek Nor ? » Lui dit la personne qui se tenait devant lui.
Qui le connaissait comme Capitaine ? Ici il n'était rien de plus qu'un travailleur.
« Euh oui... Qui...Qui êtes vous ? »
La lumière baissa d'intensité et il vit le visage de celui qui lui avait parlé, il portait un uniforme de Starfleet, à son cou, les insignes de commander sur fond rouge. Le visage lui disait vaguement quelque chose mais aucun nom ne lui vient à l'esprit.
« Je suis le commander Logan Reed. J'étais enseigne sur votre navire au moment de votre disparition. »
« Peut-être, je ne m'en rappelle pas. »
« Nous verrons cela plus tard. En attendant, fichons le camp d'ici, les Remanais risquent de revenir avec du renfort. »
Ils firent quelques mètres avant de pouvoir se faire téléporter.
« Je croyais que l'on ne pouvait pas se faire téléporter d'ici. » demanda Nor.
« La technologie a beaucoup évolué depuis votre enlèvement. De plus nous avons eu de l'aide et des téléporteurs relais ont été installés un peu partout dans ces mines. »

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent prés d'une navette. Terek Nor n'en reconnut pas le design mais combien de temps avait-il été prisonnier ? Il fut confortablement installé et un médecin commença à l’ausculter pendant que la navette décollait.
« Déployez l'armure Enseigne et mettez le cap sur le Sovereign. »
«  A vos ordres commander ! »
Le Sovereign ? Terek n'en crut pas ses oreilles, son cher vaisseau était venu à lui pour le sauver. On lui donna une boisson chaude, un peu de nourriture ainsi qu'une couverture. Il huma l'odeur du café, se délecta de ses aliments, un sentiment de plénitude revint en lui.
« Combien de temps suis-je resté prisonnier des Remanais ? »demanda Terek.
« Une vingtaine d'années. Je suis désolé que nous ne soyons pas arrivés plus tôt mais la situation a bien changée. »
« Comment ça ? »
« C'est le capitaine qui vous répondra au moment opportun. Aller, on arrive. Navette 3 au Sovereign, nous avons le Capitaine Nor avec nous, autorisation d'arrimage.»
« Bien joué commander, paré pour accostage. Dépêchez-vous, les Romuliens commencent à bouger, nous devons rapidement partir » répondit une voix, sûrement celle du Capitaine.
Terek Nor se leva en tenta de voir son cher navire dans l'espace mais ce dernier était vide.
« Mais où est-il ? » demanda Nor à Reed.
« Attendez encore quelques secondes, tenez regardez le voilà. »
Un navire se dévoila à l'approche de la navette. Mais ce n'était pas un navire de Classe Sovereign. Bien plus massif, la soucoupe était en forme de disque et son module directement rattaché à cette dernière rassemblait à ceux de la classe Excalibur.
« Mais ce n'est pas le Sovereign ! » hurla Nor.
« Pas tout à fait voici l'USS Sovereign-A, son prédécesseur à été détruit peu après notre arrivée dans le secteur de T'Met. »
Terek Nor eut les jambes coupées ainsi son précieux navire ne lui avait pas survécu.
« Comment cela s'est il passé ? »
« Comme je vous l'ai dit, c'est au Capitaine de vous le dire. »

La navette accosta sans aucun problème dans le hangar du Sovereign et le petit groupe put rejoindre la passerelle. Cette dernière était bien plus vaste que celle du premier Sovereign. Le siège du Capitaine se tenait au centre de la salle, chaque console était équipée d'écrans holographiques tactiles. C'est la voix du Capitaine qui attira l'attention de Terek Nor.
« Très bien Enseigne ! Occultez le navire et mettez le cap sur New Hope, vitesse de trans-distorsion 5 ! »
Le fauteuil pivota vers Nor. Ce dernier s'attendait à voir quelqu'un d'autre que celui qu'il vit.
« Soyez le bienvenu à bord, Capitaine Nor. »
Non impossible ! Même avec une chevelure grisonnante et un visage marqué par le poids des années, il reconnut immédiatement le Capitaine du Sovereign-A,
« Keel, quel est le con qui vous a nommé Capitaine ? » Hurla Nor.


À Suivre




Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Futur Imparfait [PBEM JDR Star Trek Federation, univers post-DS9] -- Chapitre 2   Sam 03 Mai 2014, 08:47




Futur Imparfait – Chapitre 2


C'était une surprise pour Terek Nor ainsi le jeune enseigne plein de fougue et boute en train était devenu un homme respectable.
« Enseigne, dans combien de temps arriverons-nous à destination ? » demanda Keel.
« Dés que nous serons rentrés dans le trans-tunnel, nous serons à New Hope dans une heure et quinze minutes, » Lui répondit le jeune enseigne.
Terek Nor le regarda bien. Ainsi les Ferengis était rentrés à Starfleet, il se souvenait que le premier d'entre eux y était rentré pendant la guerre du Dominion. L'écran devant eux fit apparaître une sorte du tunnel de trans-distorsion semblable à ceux des borgs. Keel regarda vers son ancien Capitaine.
« Et oui, nous avons réussit à contrôler une technologie Borg et même à l'améliorer. Maintenant les plus récents bâtiments de Starfleet peuvent voyager à vitesse de trans-distorsion 6 ! »
Mon Dieu que le monde a changé, se disait Nor. En bien ou en mal, il n’allait pas tarder à le découvrir.
« Bon Capitaine Nor avant toute chose, rendez-vous à l'infirmerie, un petit chek-up ne vous feras pas de mal et notre médecin sera rassurée. » ordonna Keel.

Terek Nor s'y plia et fut escorté jusqu'à l'infirmerie. Le médecin-Chef l'installa sur un biobed et un rayon scanner glissa le long de son corps. Un image 3D apparut près de lui. Le médecin y jeta un coup d'oeil, agrandit certaine zone puis revint en mode normal.
« Si on peut dire quelques choses de bien sur les Remanais, c'est qu'ils savent maintenir quelqu'un en vie. Vous avez de vieilles fractures très bien résorbées, quelques lésions sur certain organes mais rien de méchant. Vous êtes en parfaite santé. Un peu de repos vous fera le plus grand bien. Mais vu que nous arriverons rapidement à la station, une bonne douche sera la bienvenue. Lieutenant, veuillez escorter le Capitaine Nor au quartier VIP afin qu'il puisse se changer. »
Un grand Cardassien arriva près de Nor. Sur le coup ce dernier fut quelque peu décontenancé puis finit par le suivre.

Terek Nor prit une bonne douche tiède. Quelle agréable sensation de relaxation, cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas eu ce divin plaisir. On lui présenta un uniforme neuf. Ces derniers avaient un peu évolué depuis vint ans. Une sorte de triangle aux couleurs du département partait des épaules et allait jusqu'à milieu de la ceinture. Des épaulettes portant le garde étaient apparues. Sur son uniforme apparaissait un grade qu'il ne connaissait pas, un pin's doré dans un carré d'or. Cela ressemblait au ancien grade d'amiral mais à quoi correspondait un seul et unique pin's ? Enfin il put rejoindre la passerelle.

« Ah, Capitaine Nor ou devrais-je dire commodore ! L’appellation Capitaine de la flotte a disparu depuis plus de quinze ans et a était remplacée par la dénomination de Commodore. » l'informa le capitaine Keel.
« Nous sortons de trans-distorsion et arrivons dans le secteur Baku Capitaine, nous serons en dock dans une dizaine de minutes. »
« Très bien enseigne, prévenez l'amiral que nous arrivons. »

Une dizaine de minutes plus tard, la grande station spatiale apparut, c'était une sorte de fusion de deux spatio-docks comportant plusieurs points d'encrages sur sa surface, nombres de navires y était déjà amarrés.
« Capitaine, nous recevons un appel, c'est le commandant en second »
« Sur écran ! »Ordonna Keel.
Le visage du commodore Misrï apparut à l'écran.
« Alors Sam, c'est vrai ? Tu as réussi ? »
« Oui, le capitaine est avec moi ! Elle est au courant ? »
« Bien sûr, elle vous attend dans le hangar principal, point d'ancrage 3. Sovereign, vous avez l'autorisation de rentrer en dock. »
« Merci Ash. »
« Au fait Sam, on m'a signalé que l'USS Sky King arrivait lui aussi. »
« Ainsi donc, il sera là ! »
L'intonation dans la voix du Samuel Keel n'augurait rien de bon.
« C'est qui il et elle ? »demanda Terek.
« Je vous laisse le soin de le découvrir par vous-même »répondit Keel.

Une fois le Sovereign-A amarré le commodore Nor et le capitaine Keel descendirent du navire et furent accueillit par le commodore Misrï.
« Bon retour parmi nous Capitaine...Euh pardon commodore Nor. Je crois qu'il y a quelqu'un qui désire vous voir. L'officier commandant la station ainsi que la trente-deuxième flotte, le vice-amiral Mallory . »
Il s’effaça et la silhouette de celle que Nor avait bien connue comme médecin-Chef apparut. Mis à part une mèche blanche dans son chignon toujours impeccable, Vaita Mallory avait plutôt bien traversé les années. Elle accueillit Nor à bras ouverts.
« Quel plaisir de vous revoir Commodore, vous nous avez tellement manqué. »
« Moi aussi, vous m'avez manqué docteur, pardon amiral. Cela a du bon d'avoir de vrais repères en cette époque. »
« Merci pour les autres ! » s'exclama Keel.
Une sirène se mit à hurler, signal qu'un autre navire allait accoster. En effet un grand vaisseau entrait dans les entrailles de la station. Bien plus imposant que le Sovereign, celui-ci avait une coque noir où l'on pouvait deviner nombres de lance torpilles ainsi que des canons phasers et bien d'autres rampes de phasers. En fait ce navire était un prédateur.
« Flûte, il est arrivé bien plus vite que je ne croyais. » dit Mallory.
Nor regarda ses anciens collègues, une sorte de peur panique surgissait de leur fort intérieur.
« Mais non d'un chien, c'est qui ce « Il » qui vous fait trembler ? »demanda sur un fort ton Terek Nor.
« Le commandant en second de Starfleet. »
« Mais depuis quand un rond de cuir fait trembler des officiers de la flotte ? »
« Depuis votre disparition Capitaine et surtout ce qu'elle a engendré. » Elle soupira « Bon les amis, allons nous faire casser en public. »
Le petit groupe se présenta au sas du Sky King. Ce dernier s'ouvrit sur une silhouette masculine. Une grande balafre courait le long de sa joue droite, traversant son œil blanc. Une canne lui permettait de tenir debout. Si Nor avait trouvé que Keel avait bien vieilli, quelle ne fut pas sa surprise en voyant que le nouvel arrivant, en fonction de son âge, avait l'air d'avoir encore plus mal vieilli tellement son visage était marqué par le poids des années. C'est Vaita Mallory qui s'avança la première.
« Soyez le bienvenu à bord Amiral Satler. »



A suivre
Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Futur Imparfait [PBEM JDR Star Trek Federation, univers post-DS9] -- Chapitre 3   Sam 03 Mai 2014, 08:48



Futur Imparfait – Chapitre 3


L’amiral de la flotte Satler s’avança vers le petit groupe en ignorant Terek Nor,
« Mais bon dieu amiral Mallory qu’est ce qui vous a pris, je vous avais formellement interdit d'y aller, vous avez risqué la vie d'un équipage de 1500 personnes pour aller le chercher ! »
Un nouvel officier fit son apparition à la suite de Satler,
« Du calme amiral, ils n'ont fait que ce qu'ils croyaient bien faire, »
Le vice-amiral apparut par la porte du sas.
« Mais je les avais prévenus. L’amiral Picard est furieux et veut en faire des exemples. Votre tête est en haut de la liste amiral Mallory, tout comme celle de vos camarades le commodore Misrï et le Capitaine Keel. »
Il se mit devant Terek Nor.
« Quant à vous « Capitaine » Nor, il aurait mieux valut que vous soyez mort. »
« Que vous est il arrivée Satler pour être aussi dur avec vos subordonnés ? »répliqua Nor.
« C’est amiral pour vous Commodore ! Posez-vous la question ! »
Les deux hommes se regardèrent fixement dans les yeux.
« Amiral Faelay, accompagnez le commodore ainsi que Keel et Misrï en salle de conférence, je dois parler à l'amiral Mallory. »
« Bien Monsieur ! Messieurs suivez-moi s'il vous plaît. »
Et le petit groupe s’éloigna.
« Mais bon Dieu Vaiata, qu’est ce que tu as foutu? »
« Comme je te l'ai déjà dit, j'ai fais ce que je croyais être juste. Il méritait que l'on vienne le délivrer... Écoute Matt, je comprends ta colère mais il n'y est pour rien, crois-moi. Oublie ta rancœur. »
Les yeux de Vaita plongèrent dans ceux de Matthew.
« Fais-le en souvenir de nous. En souvenir d’Alexandra et d'Alexandre. »
À la mention du prénom de sa fiancée, Matthew Satler sentit la colère monter en lui.
« Je n’y suis pour rien si cela n'a pas marché entre nous. »
Il partit en laissa Mallory plantée là, les yeux mouillés de larmes.
« Pourtant, c'est toi qui as tout fait pour que cela ne marche pas.»


Terek Nor se retrouva dans l'immense salle de briefing de la station.
« Ainsi donc, vous aussi, vous êtes Amiral, ma chère Faelay et vous portez bien le rouge. Quelle est votre fonction au QG? » demanda Nor.
« Je suis aide de camp de l'amiral Satler . »
« J'ai entendu le nom de Picard. Est-ce Jean Luc Picard de l'Enterprise ? »
« Il est temps que je vous explique ce qui c’est passé après votre enlèvement. Le Sovereign a du se rendre au cœur de l'empire Romulien afin de tenter de vous délivrer. Nous avons été contactés par Tal'Prad. En échange de son aide, il nous demandait de l'aider dans son combat contre Tal'Aura. Et nous prîmes le chemin du système Belak. Malheureusement nous ignorions que c'était un piège et une flotte entière de vaisseau de classe Norexan nous attendait. Ils se sont vite débarrassés de Tal'Prad et de sa flottille avant de s'attaquer à nous. Le commander Satler dut prendre la décision de vous laisser aux mains de Tal'Aura afin de sauver le navire. Le chemin de retour fut horrible et quand enfin nous avions atteint la fédération, c'était pour évacuer le Sovereign touché à mort. »
Elle fit une courte pause.
« Le Sovereign était irrécupérable. Les Romuliens n'attendirent pas longtemps pour passer à l'action. Pendant plusieurs années, ils avaient placés des agents dormants au sein de Starfleet, notamment au QG. Quand ils furent activés, la première chose qu'ils firent c'est de faire tomber les défenses de la Terre. C'est trois flotte complètes menée chacune par un navire Rémiens de classe Simitar qui attaquèrent la terre. Ils firent d'énormes ravages, la ville de San Francisco fut rayée de la carte. La flotte a perdu pied sans Starfleet Command pour la diriger. Nous avons eu juste le temps d'évacuer le président avant l'attaque de Paris. A l'heure actuelle, la terre n'est plus qu'un gros caillou sans vie dans l'espace. Les Romuliens massacrèrent tous le monde et nous avons dû nous replier sur la colonie de New France afin de nous réorganiser. »
La Terre, tel que Terek l'avait connue, n'était donc plus.
« Et Satler ? Comment est il devenu aussi sinistre ? »
« Lors de notre retour avec le Sovereign, des torpilles atteignirent l'avant de la passerelle et parmi les officiers qui furent envoyés dans l'espace, il y avait Alexandra Delgado. D'abord le commander Satler s'en était voulu de vous avoir laissé aux Romuliens mais la perte de Delgado l'a rendu plus aigri. Il fut nommé capitaine sur un nouveau navire et nous avons décidé de le suivre mais il avait définitivement changé. Il eu bien une accalmie quand il commença à sortir avec le docteur Mallory, ils se marièrent même mais cela ne dura pas longtemps. »
« Mais le docteur Mallory était bien fiancée elle aussi ? »
« Oui, mais lors de la seconde attaque des Romuliens le long de la zone neutre les vingt et unième et vingt-deuxième flotte furent quasiment détruites, fragilisées par le manque de navires envoyé pour tenter de protéger la Terre. Le Vian-A était parmi les navires perdus mais Mallory s'en est sortie beaucoup mieux que Satler. »
« Et pour Starfleet Command, comment avez-vous fait ? »demande Nor.
« Lors de l'évacuation de la présidence, c'est l'amiral de la flotte Henri Satler qui prit les commandes de la flotte malgré la perte de sa femme et de sa fille lors de l'attaque de San Francisco. Une fois arrivée à New France, il réorganisa la flotte qui parvient à freiner les Romuliens. Malheureusement, il perdit la vie lors alors qu'il menait la contre attaque pour récupérer Vulcain. Il fut remplacé par Jean-Luc Picard. »
« Vulcain ? »
« Oui, Vulcain fut la deuxième cible des Romuliens mais pas pour la détruire, seulement pour soumettre ses habitants. Malheureusement le sacrifice de nombreux bâtiments et de nombreuses vies ne suffit pas et Vulcain tomba aux mains des Romuliens. Les grandes Familles furent obligées de jurer allégeance au nouveau Preator. Tous les vulcains encore en vie au sein de la flotte furent rappelés sur leur planète mère. Certain y furent exécutés comme traîtres et d'autres furent envoyés sur Romulus. »
« Le capitaine T'Pau? »
« Non, elle n'aura pas vécu longtemps pour voir cela, elle perdit la vie avec son navire le long de la zone neutre. »
« J'ai perdu l'un de mes meilleurs camarades après ça.»
« Comment ça Keel ? »demanda Terek.
« Le premier officier du Callisto. Le lieutenant commander Havok était un ami de longue date. Il fut capturé par les Romuliens et exécuté comme traite à la cause Romulienne. »
« Comme vous le voyez tous le monde ici à perdu quelqu'un de proche dans les cinq années qui ont suivi votre enlèvement. » dit tristement Faelay.
« Et où en est la situation actuelle ? »
« Nous tenons le secteur Bajoran aidé par nos alliés du Dominion. Oui, nous sommes alliés avec eux depuis dix ans et tous se passe bien. Nos Alliés Cardassiens protègent nos arrières contre les Breens. L'empire Klingon est replié sur lui-même et a perdu près d'un quart de ses territoires. Quant à la Fédération, nous avons reculé et perdu pas mal de système en bordures de l'ex-zone neutre. A l'heure actuelle, nous arrivons à stopper les Romuliens. Grâce à nos nouveaux vaisseaux, nous devrions pouvoirs contre attaquer d'ici quelques mois si tout va bien. »
Terek Nor n'en revenait pas de toutes ces révélations. La Terre, les Vulcains, le Dominion, les Breens et tous les autres. Tout avait tellement changé en vingt ans.
« Mais pourquoi m'avoir délivré alors que tout le monde s'en fichait de savoir si j'étais en vie ? »
« Parce que nous voudrions que vous preniez la tête de Starfleet comme commandant en chef ! »

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Futur Imparfait [PBEM JDR Star Trek Federation, univers post-DS9] -- Chapitre 4   Sam 03 Mai 2014, 08:49



Futur Imparfait – Chapitre 4




« Mais pourquoi moi ? Si j'ai bien compris, vous avez des officiers compétents à la tête de la flotte » demanda Nor.
« Ce que je vais vous dire ne doit pas sortir d'ici. » répondit Faelay.
« Mais qu'est ce que ces petits secrets ? » interrogea Nor
« Ce n'est pas une conspiration, rassurez-vous commodore. Voilà, l'amiral Satler est malade, très malade, il va bientôt perdre son combat contre la maladie. Et Jean Luc Picard n'est pas de première fraîcheur, il commence à fatiguer. Il nous faut quelqu'un de ferme pour nous mener au combat. »
« A quel point est-il malade ? »
« C'est une question de jours, voire de semaines et il n'y aucun remède. »
« Rajoutez le fait que l'amiral Satler veut lancer la contre attaque alors que nous ne sommes pas prêts. » ajouta Keel.
« Mais je suis sur qu'il a bien d'autre officiers de valeur dans les rangs de Starfleet. »
« Non, capitaine, beaucoup moururent dans les combats nous opposant aux Romuliens et ceux qui restent comme moi et Mallory n'ont pas l'étoffe de grands commandants. Aidez-nous s'il vous plaît capitaine, vous êtes notre seul espoir. » supplia Faelay.
C'est à ce moment là que l'amiral Satler entra dans la salle de briefing.
« Alors capitaine Nor, avez-vous appris notre triste histoire ? »
« Je lui ai tout dit amiral, vraiment tout. » répondit Faelay.
« Même votre plan saugrenu? Non et non, c'est l'amiral Rohan qui me remplacera et point final. Je ne suis pas encore mort et j'ai une attaque à menée. »
« Une attaque suicide d'après l'avis de vos collègues. » lui dit Nor.
« Ils ont peur, c'est tout. Bien sur, il y aura des morts mais cette fois-ci les Romuliens sauront de quel bois je me chauffe. »
Il se leva et alla vers la sortie.
« Cette discussion est terminée, rompez ! »
« A vos ordres amiral ! »répondit Misrï.
En sortant de la salle, Terek Nor attrapa le bras de Keel.
« Trouvez-moi les dossiers concernant les nouveaux vaisseaux et tous ce qu'il y a à savoir sur le plan de Satler. »
« Ainsi donc, vous avez décidé de nous aider ? »
« Je veux juste regarder. »

Pendant près de cinq jours Nor étudia les plans de batailles ainsi que les spécificités des nouveaux navires. Plusieurs fois, il croisa Satler, chaque jour de plus en plus livide et pâle.
« Où en est-on avec la flotte, Capitaine Keel ? »demanda Nor,
« Selon les informations du Général Od'Hrasta qui se trouve dans le Quadrant Delta, les navires ne sont pas tous opérationnel et les effectifs des équipages ne sont pas à cent pour cent opérationnels. Quant aux troupes de débarquement, il y a encore du boulot. » l'informa keel.
« Le général Od'Hrasta ? Dans le Quadrant Delta ? »
« Oui, il est responsable des chantiers de Starfleet là bas et directeur de SFI. Depuis qu'il tient ce poste, le contre espionnage à fait des merveilles, il a pu repérer tous les agents Romuliens et les éliminés. De ce fait personne n'est au courant de la production de nos navires dans ce quadrant. Un effet de surprise voulu par l'amiral Satler.»
« En tous cas son plan, à l'amiral, est tout bonnement du suicide. Attaquer Romulus avec toute la flotte sans assurer ses arrières est de la folie. Je vais aller lui dire deux mots à cette andouille ! »
La porte s'ouvrit sur une Faelay à bout de souffle.
« C'est...c'est...l'amiral Satler... Il vient de faire un malaise, on vient de l'évacuer en urgence à l'infirmerie de la base. »
Ils accoururent tous. L'amiral Mallory se tenait là devant la vitre, les yeux rouges.
« Elaya, pourquoi ne m'avoir rien dit ? » demanda-t-elle.
« Parce que c'était sa volonté. Il savait que dés que vous l'auriez su, vous auriez abandonné votre poste pour tenter de trouver une solution. »
« Mais mince Elaya ! Même séparé, je reste sa femme, j'aurais du être au courant. » hurla-t-elle en pleurant.
« Il ne voulait pas que vous fassiez du mauvais sang, je suis désolé Vaiata . »Lui dit-elle doucement.  « Vous l'aimez encore n'est ce pas ? Vous ne pouvez pas me le cacher. »
Vaiata regarda vers le biobed où était allongé Satler. Les deux médecins regardaient les résultats.
« Oui, bien sûr, malgré tout. Il avait tant de responsabilités, il a tant fait pour stopper les Romuliens, pour fonder l'alliance avec le Dominion, pour que les technologies du Voyager puissent être adaptées. Oui malgré tous le poids qu'il avait sur ses épaules, je l'aime. Il est notre lumière. »
« Une lumière qui perd son éclat! » dit Nor.
« Comment osez-vous parlez de lui comme ça, c'est un héros de guerre. » hurla Mallory.
« Ce fut, Vaiata, ce fut ! Vous avez son plan de bataille, c'est du délire. Il vous conduit vers une mort assurée. »
La dispute fut interrompue par les médecins. Le plus gradé des deux soupira.
« Je suis désolé mais c'est la fin, la maladie l'a rattrapé, c'est une question d'heures maintenant . »
« Non, ce n'est pas possible ! Vous avez bien regardé vos résultats ? » s’écria Mallory.
« Oui, je suis désolé mais tous est finis, je suis désolé. Allez le voir avant que tous soit terminé. » lui dit le docteur.

Mallory fut la première à rentrer dans la chambre et s'assit près de son mari mourant.
« Je suis désolé de t'avoir mené la vie dure Vaiata mais tout ce que j'ai fait, c'est pour l'avenir de la Fédération. »dit Satler.
« Et moi je suis désolé de ne pas t'avoir compris plus tôt, mon amour. »
Matthew tourna la tête vers Terek Nor,
« J'ai envoyé un message à l'amiral Picard lui demande à ce que vous preniez la suite des opérations, vous avez les commandes Amiral Nor ! »
« Je vous remercie Matthew, vous avez fait un bon choix. » lui dit Faelay, « Maintenant laissons-les tous les deux et sortons. »

La nuit fut plutôt courte pour tout le monde, Terek Nor en passa une bonne partie à parler avec Starfleet Command. Ce fut tôt le matin que l'amiral de la flotte Matthew Henri Satler s'éteignit dans les bras de son épouse.
Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Futur Imparfait [PBEM JDR Star Trek Federation, univers post-DS9] -- Chapitre 5   Sam 03 Mai 2014, 08:50



Futur Imparfait – chapitre 5


Le Capitaine Keel était assit près de la dépouille de feu l'amiral Satler, Il le regardait.
« Que vais-je faire sans vous ? Pourquoi nous laissez-vous seul ? Vous n'aviez pas le droit ! »
Terek Nor se tenait plus loin derrière, il était rentré dans la morgue où l'on avait mis le corps de l'amiral en stase, en attendant son enterrement. Il s'approcha du Capitaine.
« Vous aviez l'air d'être proche pourtant si loin que je m'en rappelle à l'époque, il vous menait la vie dure. Saviez-vous que c'est à cause de lui que vous aviez été rétrogradé au grade d'enseigne ? »
« Oui, il me l'a dit. Après votre disparition, il a bien eu du mal. Nommé Capitaine, bien trop jeune, comme il l'avait dit, il a eu du mal à trouver ses marques, il était à l'époque peu expérimenté mais finalement il a réussit à s'imposer comme l'un des meilleurs capitaine de la flotte et par plusieurs fois, il nous a mené à la victoire. Tout en étant tout aussi ferme, il m'a prit sous son aile, a annulé la sanction du capitaine T'Pau et m'a rendu mon grade de lieutenant. Et cette saloperie de guerre nous a tous changé. Moi le premier, j'ai appris à vivre avec la mort. Dés lors mon seul but fut de le suivre. »
« Il va laisser un grand vide derrière lui si j'en croit vos paroles. »
« Que vous le croyez ou pas, vous ne l'avez pas côtoyé pendant ses vingt années, moi si ! Nous avons perdu un grand homme, ils nous a tous soutenus à bout de bras et nous lui sommes reconnaissants. » affirma Keel.
« J'ai parlé avec Picard, il m'a tenu le même discours . »
« Et que vous a dit le grand chef concernant le plan de bataille ? » demanda Keel.
« Je vous parlerai tous à l'heure en salle de briefing. Allez capitaine, venez, cela ne sert à plus à rien, il ne reviendra pas, il faut tourner la page pour aller de l'avant.»
« Bizarre ! C'était devenu sa citation favorite. Vous savez, je crois que vous avez quand même déteint sur lui en y regardant de plus près. »
« Est-ce un compliment capitaine ? » dit Nor en souriant.


* * * * *

L'amiral Nor avait réunit tous ces anciens collègues en salle de briefing et le général Od'Hrasta était en vidéo conférence. Seul l'amiral Mallory était absente, Terek Nor avait préféré qu'elle se repose un peu pour se remettre du décès de Satler.

« Bon le plan est simple. En attendant que notre nouvelle flotte soit sur pied, nous allons mener des raids d'usures. Avec le Sky King et le Sovereign-A qui mèneront une petite flotte, nous allons faire des incursions dans le système Vulcain ainsi qu'ici et ici. Le but sera de nous informer des forces en présence et de lancer des sondes Phantom améliorées. »
«Mais c'est moi qui les avaient créées sur le premier Sovereign » dit Keel.
« Effectivement et l'ingénieur en chef Rom leur a apporté quelques modifications. Il a adapté un camouflage holographique adaptatif ainsi qu'une fonction d'auto-réplication. Ainsi les sondes lancées changeront régulièrement de position en prenant l'image de leur environnement pour se camoufler, les rendant quasiment indétectables aux Romulien. Et si par hasard, il en détruisait une, sa petite sœur la répliquerait automatiquement. »
Nor regarda Keel et lui fit un clin d’œil.
« Pendant les deux mois à venir, nous continuerons cette manœuvre d’usure, les Romuliens penseront que comme nous n'avons que deux navires technologiquement avancés, et ils renforceront leur ligne de défense le long de la frontière. Capitaine Keel, vous aurez la charge de mener tout ceci à bien. »
« Mais et vous amiral ? » demanda Keel.
« Je pars pour Quo'nos , je vais tenter de rallier les Klingons à notre cause quittent à leur fournir certaines nouvelles technologies. Si cela réussit les Romuliens devront renforcer aussi les lignes le long de la frontière Klingonne et de cette manière affaibliront notre réelle cible : Romulus ! »
« C'était le plan de L'amiral Satler ? »dit Faelay.
« Oui légèrement modifié avec ces attaques d'usures mais je crois que lui devons bien ça. »répondit Nor.
C'est à ce moment là qu'entra Vaita Mallory, ses yeux étaient encore gonflés d'avoir pleuré.
« Comment allez-vous Vaiata ? » demanda Nor.
« Ca vas un peu mieux amiral. » dit-elle sans conviction.
Terek remarqua de petites mains agrippant le pantalon de l'uniforme de Mallory, une petite tête semblait se cacher derrière elle.
« Allez Manoa, ils ne vont pas te manger. » dit Mallory.
C’est Keel qui le leva le premier.
« Hééé Junior, vient voir ton parrain ! »
Un petit garçon sortit de sa cachette, il devait avoir six ou sept ans. Son physique était celui de ses ancêtres Maori. Il avait des yeux bleus profond. Mais qui était-il ? Terek semblait déjà connaître la réponse. C'est Faelay qui lui confirma.
« Voici Maona Satler ! Et comme vous l'avez deviné, c'est le fils de Vaiata et de Matthew Satler. C'est ce petit bout de chou qui a permit à Vaiata de tenir pendant tous ce temps. »
« Ainsi la famille Satler ne s’éteindra pas, j'espère qu'il sera fier de son père un jour. » soupira Terek Nor.  «Vous auriez dû rester dans vos appartements Vaiata, nous pouvons nous passer de vous pour l'instant. »
« Je vais devenir folle à me morfondre sur mon sort. De plus, il est temps que nous accédions à la dernière demande de Matthew. »
« Et qui est ? » demanda Nor.
« Il avait souhaité être enterré sur Terre avec sa famille. » répondit Vaiata.
Terek Nor se retourna vers Faelay.
« Mais vous m’avez dit que la Terre n'était plus qu'un gros caillou dans l'espace ! »
« C’est exact amiral, mais l'amiral Satler avait fait ériger un dôme sous atmosphère où il a fait reconstruire le caveau de la famille Satler .»
« Il avait tout prévu donc. Alors rendons-nous là-bas et rendons-le à sa famille. »

* * * * *

Le voyage fut rapide et Terek Nor, pour la première fois depuis vingt ans retrouvait la Terre. Effectivement elle n'avait plus rien à voir avec celle qu'il avait connu. Ce n'était guère plus qu'une sorte de planète morte tous comme son satellite, la Lune. Le spatiodock terrien n'était rien de plus qu'une grosse carcasse béante, de nombreux débris entourait la planète morte sur laquelle d'énormes cratères étaient visibles depuis l'espace. Le petit groupe constitué de Nor, Mallory, Keel, Misrï et de Faelay prit une navette pour circuler parmi les débris orbitaux. Enfin, ils survolèrent les restes de la ville de San Francisco. Les squelettes d'anciens gratte-ciels dominaient les reste de bâtiments plus petits et les reste du Golden Gate bridge semblaient être enfoncés dans le sol poussiéreux de la baie. Ils arrivèrent enfin à côté d'un petit dôme protégeant une petite étendue herbeuse. Ils descendirent par le sas de connexion et se tinrent devant ce petit bâtiment où Satler entamerait son dernier voyage. La page Matthew Satler était définitivement tournée.
Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Futur Imparfait [PBEM JDR Star Trek Federation, univers post-DS9] -- Chapitre 6   Sam 03 Mai 2014, 08:50



Futur Imparfait – chapitre 6


Les semaines étaient passées, le moment d’entamé les raids d’usures avait commencé. Ce fut le Capitaine Keel avec le Sovereign-A en tant que navire amiral qu’incomba cette tâche. Pendant ce temps-là, l’amiral Nor partit avec le Sky King en territoire Klingon. La flotte de Keel était composée de navires vieillissants remis à jour en fonction des besoins. On pouvait y voir des Sovereign Class, des Gemini Class, des Galaxy Class, tous modifiés pendant vingt ans.

La flotte avait envoyé vers la planète vulcain, le Sovereign restant en arrière afin de pouvoir mener sa mission à bien.
« J'espère que les nouvelles modifications apportées vont fonctionner. » fit Keel assit sur son siège.
« Je l'espère aussi Capitaine sinon, la mission sera un échec et il faudra trouver autre chose. » lui répondit son premier officier, le commander Reed.
Effectivement ces derniers temps, le Sovereign était resté en docks afin de subir des travaux visant à amélioré le spatio-camouflage du bâtiment ainsi que ces lances-torpilles. Si tous fonctionnait bien, le navire pourrait envoyer tous les sondes camouflées tout en restant lui caché des senseurs adverses. Il y avait des risques que cela ne fonctionne pas mais le temps pressait avant la grande offensive.
« La flotte vient d'atteindre Vulcain et passe à l'attaque, capitaine. » l'informa le chef des opérations.
« Bon, pilote cap sur vulcain vitesse de trans-distorsion 6 puis nous sortions à l'entrée du système afin de pas être détecté. » ordonna Keel.
« Cap enregistré, estimation d'arrivée aux coordonnées cinq minutes puis encore quinze minutes avant d'atteindre les coordonnées de largage. »
« En avant toute ! Maintenant attendons. »

Les minutes furent des heures pour Keel et son équipage mais enfin ils arrivèrent en vue de la planète vulcain. Les navires fédérés tentaient si bien que mal à résister aux assauts des défenses Romuliennes. Ce fut Reed qui brisa le silence de la passerelle.
« Nous avons perdu le Crazy-Horse , le Roger Young, le Washington et le Jeanne D'arc ! »
Keel rageait, il voulait intervenir mais la mission passait avant tous. Il espérait que le sacrifice de ces équipages ne serait pas vain.
« Dans combien de temps serons-nous aux coordonnées ? »
« Encore une dizaine de secondes Capitaine. » dit le pilote.
« Paré à la manœuvre, redirigé l'énergie des moteurs à trans-distorsion vers les lance-torpilles ! »
« C'est fait Capitaine . »lui dit l'ingénieur en chef par l'intercom.
Une autre vaisseau de la flotte explosa sur l'écran.
« C'est le Wellington cette fois-ci. »
Keel enrageait de plus en plus, il était menotté par les poignets alors qu'il ne rêvait que d'aller venger ses camarades.
« Nous sommes au coordonnées de largage Capitaine. »
« Parfait, lancez le programme. Combien de temps avant que toutes les sondes soient mises en position ? »
« Il nous faudra au moins trente minutes » l'informa Reed.
« Mon Dieu et combien de vies encore ? Ne répondez pas, je vous en conjure. »

C'était bien la pire des missions que Keel avait eu à réaliser mais enfin les sondes étaient déployées autour de vulcain, il aurait fallu la perte de près de vingt navires pour que le plan marche et il avait bien fonctionné, désormais Starfleet pouvait collecter des informations sur vulcains et son secteur.

Il fallut bien d'autres missions de ce genre afin de tout savoir sur les mouvements ennemis et bien d'autres pertes. Chaque jour, la liste des défunts arrivait sur le bureau de l'amiral Mallory. Cela lui rappela la guerre du Dominion, à l'époque les mêmes listes arrivaient sur chaque starbase. Mais cette guerre était bien pire et bien plus longue. Enfin l'amiral Nor arriva de sa mission sur Quo'nos.
« Alors, les klingons vont-ils nous aider ? »
« Cela ne fut pas facile, au début le chancelier Martok ne voulait rien savoir, pour lui les accords n'étaient plus d'actualité et la guerre avec les Romuliens risquait d'affaiblir encore plus l'empire mais les technologies apportées ont su toucher son cœur de guerrier. Après quelques barriques de sanguines, il a accepté. Il leur faudra quelques temps pour adapter leur vaisseau mais il m'a assuré qu'il serait prêt à temps. Et vous de votre côté ? »
« Le Capitaine Keel a réussi à mettre le nouveau réseau de détection en route, désormais, nous avons tous ce que l'on doit savoir sur la zone frontalière et les mouvements ennemis. Malgré les pertes votre plan a fonctionné et les Romuliens redéploient de nouvelles unités le long de la frontière, affaiblissant la protection de Romulus. » dit Mallory.
« Vous allez bien ? Vous avez l'air fatigué Vaiata. »
« C'est toute cette paperasserie, je dois faire mon rapport sur chaque vaisseau perdu, écrire aux familles des défunts. Il y a des moments où j'ai envie que tous cela cesse. Oui je suis fatiguée de cette guerre, j'en ai marre d'être forte. Des fois, je songe à tout laisser tomber. »
« Y a t-il seulement cela ? » demanda Nor.
« C'est Maora. Depuis le décès de son père, il dort mal, il n'accepte pas le fait qu'il ne le reverra plus. »
« Il était proche de lui ? »
« Malgré notre séparation, Matthew assumait son rôle de père, il faisait souvent le voyage entre ici et le QG pour s'occuper de lui, il était présent pour lui et passait énormément de temps avec lui. Matthew se voulait pas que son fils subisse ce qu'il avait subi avec son propre père. »
« Ne vous inquiétez pas Vaiata. Bientôt , vous pourrez vous reposer, je vous le jure. »


* * * * *

Le Capitaine Keel se présenta sur la passerelle de la starbase pour faire une fois de plus son rapport sur le dernier raid de la flotte. Il était épuisé par ces incessants combats.
« Va falloir songer à te reposer Sam. » lui dit le commodore Misrï.
« Je crois l'avoir bien mérité, je crois. Tiens voici mon dernier rapport. »
L'amiral Faelay était présente aussi, elle attendait que son supérieur ait fini avec Mallory. Elle songeait à toutes ses années qui les avaient profondément changés. Keel était devenu un capitaine respectable et chacun avait accédé à de hautes fonctions. Ce fut l'un des officiers de passerelle qui l'interrompit dans ses pensées.
« Un vaisseau rentre dans les champs des détecteurs, appartenance Fédération, c'est le USS Lusankya. »
« Une surprise n'arrive jamais seule. Restez donc ici capitaine Keel. »dit-elle.
« Il nous appelle commodore »
« Sur écran ! » aboya Misrï.
Quelle ne fut la surprise pour Keel. Malgré les années, le visage de l'officier qui apparut sur l'écran n'avait guère changé.
« Il serait logique de dire que je suis heureux de te revoir Sam. »dit-il.
« Jo ? Ce n'est pas possible... » balbutia Keel
Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Futur Imparfait [PBEM JDR Star Trek Federation, univers post-DS9] -- Chapitre final   Sam 03 Mai 2014, 08:51



Futur Imparfait – chapitre 7



Keel n'en revenait pas, son ami Jo Havok se tenait là devant lui en chair et en os. Il le prit dans les bras. Ce dernier, fidèle à son origine Vulcaine, ne broncha pas.
« Comme je suis heureux de te revoir Jo mais se fait-il que ne sois pas mort alors que les Romuliens t'ont exécuté ? »
« Je dois la vie au général Od'Hrasta et à l'amiral Satler, ils ont monté une opération visant à me libérer au dernier moment, me remplaçant par un Romulien déjà à moitié mort, génétiquement modifié pour me ressembler. Une opération non officielle, le QG ayant dit que ma libération n'était pas prioritaire. Pour me cacher des yeux de nos ennemis, l'amiral m'a envoyé dans le quadrant Delta pour ma propre sécurité. »
« Sacré Satler, des secrets jusqu'au bout ! » dit Keel en riant.
« Et que nous vaut l'honneur de votre visite commodore ? » demanda Elaya.
« Je vient voir l'amiral Nor pour l'informer que la flotte est prête. Ainsi que pour apporter des modifications au Sovereign-A. » répondit Havok.
« Et quelles modifications ? On ne touche pas à mon navire sans mon aval et même si c'est ami qui vient le bidouiller ! » dit Keel.
« Nous allons installer une armure déployable ainsi que modifié les lance-torpilles, enlever les torpilles à photons et les remplacer par des torpilles trans-phasiques ainsi que des torpilles au tri-cobalt nouvelle version. Modifié les canons phasers. Toutes ces modifications devront apporter un gain d'environ cinquante pour cent en défense et en attaque. Un avantage tactique non négligeable ! »
« Houahou ! Je suis d'accord ! »

Les modifications prirent quelques jours, le temps que la flotte se rassemble. Bientôt le Briar patch fut inondé de vaisseau de la fédération et du Dominion, d'autres durent se mettre en attente plus loin. Ce fut le moment du briefing précédent l'attaque majeure de Romulus.

« Nous avons plus de six mille vaisseaux à notre disposition, les flottes seront réparties selon le plan. L'amiral Janeway commandera la flotte d'intervention une, l'amiral Rohan , la deux et vous amiral Mallory, la trois. » dit Nor .
« Amiral Satler, s'il vous plaît amiral Nor ! » dit Vaiata,
« Très bien amiral Satler, donc vous serez en charge de la reprise de Vulcain pendant que le plus gros de la flotte me suivra vers Romulus. Amiral Faelay, vous prendrez la tête de l'escadron Alpha aux commandes du Lusiankya, Capitaine Keel, celui de l'escadron Bêta aux commandes du Sovereign-A. Commodore Misrï vous serez l'adjoint de l'amiral Satler, Vous aurez les commandes du North Star. Commodore Havok, vous aurez la charge de la flotte de ravitaillement et de soutien logistique et enfin le Général Od'Hrasta sera aux commandes des marines comme au bon vieux temps. Des questions ?... Non, alors bonne chance à tous, embarquez ! »

Ce fut des milliers de vaisseau qui quittèrent le secteur vers différents points stratégiques définit par Terek Nor. De leur côté, les Klingons fidèle à leur parole, commencèrent à attaquer les frontières Romuliennes. Les Romuliens furent rapidement submergés par leurs assaillants, le Tal'Shiar si efficace en son temps n'avait pu prévenir l'empire d'une tel vague d'attaques. Les Klingons, le Dominion, les Cardassiens, la Fédération, c'était toutes les races des quadrants Alpha et bêta qui se rebellaient sans prévenir et ils attaquaient en masse. Le pouvoir central ne put réellement trouver de solution à cette attaque massive et préféra faire revenir plusieurs flottes pour protéger Romulus mais il était déjà trop tard, une immense flotte était arrivée ,commandée par l'amiral Nor. La bataille fut dure pour les deux camps, malgré le manque de navire, la planète mère était bien protégée par ses stations de défenses et elles étaient comme une épine dans le pied de Starfleet. C'est l'amiral Faelay et le Capitaine Keel qui se chargèrent de ces dernières, laissant un passage à Terek Nor et au reste de la flotte. Grâce à des attaques parfaitement coordonnées, plusieurs stations rendirent l’âme non sans avoir envoyé plusieurs bâtiments en enfer. De leur côté les flottes d'intervention furent rapidement victorieuse et pourchassèrent les flottes Romuliennes dans leur repli, seule la flotte de l'amiral Mallory-Satler rencontrait certaines difficultés.
La bataille de Romulus commençait à prendre fin, elle aussi, dans un combat entre le navire de Terek Nor, un sister ship du Sky King de Satler, et le Scimitar du Praetor, militaire de formation et ancien amiral, au dessus de Romulus. Chacun y allait de ses manœuvres afin de contrer l'autre et le navire de Nor, avait bien du mal contre le Scimitar modifié. Mais dans une ultime manœuvre, le navire de Nor fonça vers le Scimitar et réussit à lancer ses torpilles trans-phasique sur une brèche des boucliers Romuliens. Le navire amiral Romulien fut touché à mort, d'autres navires du Dominion en profitèrent et l'achevèrent. C'en était fini pour le commandant en chef Romulien et bientôt les Romuliens signalèrent leur réédition, la bataille de Romulus prenait fin par la victoire de la Fédération.

* * * * *

La bataille de Vulcain ne fut pas des plus facile non plus car le gouverneur Romulien Tal'Salik avait trouvé les sondes de Starfleet mais au lieu de les détruire, il les avait utilisées à son avantage. Ainsi anticipant les manœuvres de la fédération, il avait fait installer un vaste champ de mines camouflées. Ces dernières accueillirent la flotte de l'amiral Mallory-Satler dés que les navires sortirent de la trans-distorsion. Prés d'un tiers de la flotte fut détruite ou sérieusement endommagés avant que Vaiata ne puissent réduire le champ de mines à néant. La flotte de protection de Vulcain, affaiblis par le rapatriement de certains navires vers Romulus, ne résistât guère et la flotte arriva aisément devant la Starbase du gouverneur. Malheureusement, Mallory était tombée dans un piège car une multitude de station de défense camouflées firent leur apparition partout encerclant la flotte, l'empêchant de se replier. Rapidement la situation fut désespérée et les navires de la flotte tombaient les uns après les autres. Le commodore Misrï communiqua avec l'amiral Mallory-Satler.
« Comment fait-on amiral, à ce rythme là, on va tous y passer ! »
« J'ai un plan commodore, reculez des abords de la station je m'en occupe. »
« Mais amiral... »
Vaiata interrompit la communication, elle fit évacuer le navire et programma une collision avec la station et régla les torpilles pour quelle explose au moment de l'impact. Une fois terminé, elle lança son navire sur la station et descendit vers les quartiers de l'ancien commandant, l'amiral Matthew Satler. Depuis son décès, personne n'y était allé. Des photos de Matthew et Vaiata étaient accroché au mur. Certaines dataient du début de leur relation, des souvenirs très heureux pour Vaita. D'autres photos représentaient Matthew, Vaita et leur fils tout bébé.
« Impact dans vingt secondes. » annonça l'ordinateur.
Elle s'assit au bureau et prit le seul cadre qui y était ? Une photo du jeune couple.
« Impacte dans dix secondes. »
Il mit la photo contre elle, les larmes coulant de ses yeux.
« Enfin, je vais pouvoir me reposer à tes côtés. »
Le Sky King entra en collision avec la station romulienne puis les torpilles explosèrent et avec elles le cœur de distorsion ainsi que les bobines de trans-distorsion. L'explosion balaya l'immense station en y déclenchant d'autres la réduisant en miettes. La bataille de vulcain prenait, elle aussi fin, par le sacrifice de Vaiata Mallory.
* * * * *

Les différents commandant des flottes d'intervention arrivèrent à bord du navire amiral de Terek Nor. Ils commencèrent à fêter la victoire sur l'empire stellaire Romulien. Des cris de joie arrivait de tous les ponts du vaisseau. Terek Nor trinquait avec Keel et Faelay quand le commodore Misrï fit son entrée.
« Allez Ash, vient trinquer avec nous ! »lui dit Keel.
Le visage de Misrï est blanc et une larme coulait sur sa joue.
« Qui a t-il commodore ? »l'interrogea Faelay.
« C'est...c'est l'amiral...Elle est morte en tentant de nous sauver du piège que nous avait tendu Tal'Salik. »
A cette révélation Faelay tomba à genoux, Keel réussit à la rattraper au vol. Terek Nor dut s'asseoir lui aussi.
« Mon dieu, je n'avais pas compris ses paroles. » dit-il.
« De quoi parlez-vous ? »demanda Havok.
« Elle m'avait qu'elle était fatiguée mais je pensais à une fatigue physique, pas à cela. »
« La mort de son mari, la guerre, les batailles, elle était devenue fragile sous son masque et moi aussi je n'ai rien vu. » dit Keel.
« Elle est morte en Héroïne pour nous sauver, c'est ce que je me rappellerai d'elle dans cette bataille ! »cria Misrï en larmes.

* * * * *

Il fallut quelques jours pour organiser la réédition officielle des Romuliens. De son côté, la Fédération dénonça certains anciens accords et décida de remettre la frontière là où elle était avant la guerre. Les Klingons furent moins généreux et gardèrent les territoires conquis à la sueur de leurs guerriers.

* * * * *

Dans le grand Hall de la station New Hope afin de rendre hommage à leurs morts. Ce fut l'amiral Nor qui fit l'éloge de son ami Vaiata Mallory épouse Satler, il termina son discours par cette phrase :
« Vous m'aviez dit être fatiguée, maintenant que la guerre est finie, reposez auprès de ceux qui vous aiment. Adieu Vaiata. »
Une image de l'emblème de la Fédération remplaça la vidéo.
« Voilà pour marquer le vingtième anniversaire de cette victoire. Promotion Nor, soyez fière de votre parrain. » s'exclama le super intendant de Starfleet Académie, l'amiral Keel.
« Excusez-moi amiral mais que sont devenus vos camarades après cette victoire ? » demanda un jeune cadet.
« L'amiral Nor démissionna quelques semaines plus tard et décida de prendre sous son aile le jeune Maora Satler et de l’éduquer. Maora intégra Starfleet pour devenir médecin. Quand à l'amiral Faelay, elle démissionna aussi et devient ambassadeur de la Fédération sur Romulus, elle devrait bientôt prendre sa retraite avec les honneurs et retourner sur Betazed. Le commodore Misrï est actuellement commandant en chef de Starfleet. Le commodore Havok s'est retiré de la vie militaire et est retourné sur Vulcain pour aider à sa reconstruction. »
« Merci Amiral ! »

Keel s'installa à son bureau et regarda une photo datant du Sovereign premier du nom. Il pensa à cette époque. Il leva la tête et parla dans le vide.
« Il est temps à notre vieille génération de laisser notre destin à la nouvelle qui vient juste d'éclore. »
Puis il réfléchit aux paroles du jeune cadet, pourquoi il avoir posé cette question. Il décida de tirer ça au clair après tous ce jeune sot lui en avait fait baver pendant ses quatre ans à l'académie, il repensa à lui au même âge. Décidement celui-ci était bien pire que lui. Il le trouva dans le hall.
« Cadet Nor, pourquoi m'avoir poser cette question à la fin du cours? » demanda t-il.
« Juste pour voir si mémoire fonctionnait encore bien amiral !» répondit Nor.
« Fichez-moi le camp Samuel Nor ! » cria Keel.
Revenir en haut Aller en bas
 

[post DS9] Futur Imparfait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CRÉATIONS DE FANS :: Fan-Fictions-