AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Partagez | 
 

 Section 31 - La menace fantôme - Chap 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

27042014
MessageSection 31 - La menace fantôme - Chap 7

Mc Clean se matérialisa sur le Manticore puis ce dernier partit aussi rapidement qu'il était arrivé.
« Alors et votre mission ? »demanda le Commander Bryant.
« Ce pauvre imbécile de Satler m'a grandement aidé et je suis sûr que ces imbéciles vont croire à son décès. »
« Comment avez-vous fait ? »
« Cela fait un bout de temps que je m’arrangeais pour prendre du sang à Satler pendant qu'il prenait ses somnifères. J'ai eu juste à l'utiliser au bon moment. »
« Pour la suite ? »
« Cap sur la terre, je vais me charger de faire parler cette andouille ! »ricana Mc Clean.

Satler se réveilla, il avait mal aux bras, il ouvrit les yeux puis vit qu’il était attaché à chaque bras par de lourdes chaînes lui écartelant les épaules. Il était torse nu.
« Ça y est la belle au bois dormant daigne se réveiller ; »dit Horatio ;
Matthew tenta de se libérer de ses chaînes mais cela était peine perdue.
« Cela ne sert à rien, tu ne pourras pas te libérer ; »
« Ce n’est pas grave, le Sovereign viendra me chercher. »répondit Satler.
« Je ne crois pas, ils te croient mort, de plus ton Capitaine est plutôt occupé avec l’une de ses chimères. »
« Qui ? »
« Litarok, l’Aspicoa ! »
« Tu es fou d’avoir libéré un tel monstre. »
« Peu m'importe ce qu'il fera, ce qui intéresse c'est ce que ton père a caché dans ta tête. » « De quoi parles-tu ? »
« Attends avant, j'ai des choses à te dire. Moi aussi, je suis fils d'amiral, mon véritable nom est Horatio Pressman ! »
« Tu es le fils d'Erik Pressman ? » (Petit sourire narquois) »Le fils d'un traître ne peut en n'être qu'un! »
Pressman lui asséna un coup de poing puissant dans l'abdomen. Cela le fit reculer, il trébucha et tomba en avant, les chaînes tirèrent de leur côté et une vive tension se fit sentir dans les articulations des épaules. Matthew serra les dents et se releva.
« Un coup pour rien Satler. Pendant sa carrière, ton père a mené une guerre contre la section 31, il amassé des dossiers sur plusieurs personnes. Mais sans preuves tangibles, il les a cachés et encodés. La clé de ce code est en fait compsoée de quatre séquences de chiffres. Nous en avons trouvé trois. »
« Quel est le rapport avec moi ? »
« Nous avons trouvé que ton cher père à réussi à insérer la dernière série de code dans ta tête. »
« N'importe quoi ! Mon père n'aurait jamais fait ça. »
« C'est ce que tu crois mais avant sache que ton taré de père à fait souffrir le mien et que j'ai bien l'intention de faire de même sur toi. »
Joignant le geste aux paroles, Pressman asséna un coup de poing dans le visage de Satler puis le rua de coup à l'abdomen. Ce dernier souffrit à chaque fois que les chaînes tiraient sur ses bras. Le dernier coup lui brisa des côtes.
« Et maintenant, tu vas me donner la dernière série de codes. »
« Puisque je te dit que je ne la connaîs pas. »
« Foutaise ! »
Il lui donna un coup de pied dans le genou, lui brisant la rotule. Matthew hurla de douleur.
« Parle je te dis. »
« je...je...je n'en sais rien. »
 De nouveau une série de coups de poing au visage et à l'abdomen. Les coups sur les côtes fracturées firent hurler le jeune homme.
« Si tu crois que je vais lâcher, tu rêves Satler ! »
« Je...Je savais qu'il y avait quelque chose qui t'attirait chez moi. »
« Un coup de plus pour rien mais attends je vais changer de méthode. »
Il prit un couteau et commença à faire des stries un peu partout ouvrant de petites plaies.
« Charmant ce tatouage, en hommage à ce charmant docteur Mallory? Je devrais aller la chercher pour m'occuper d'elle. »
Sur ces paroles Matthew aurait voulu l'étrangler mais les lourdes chaînes l'entravaient toujours.
« Ne la touche pas ! Sinon, je te tue, je te tue ! »
« Ou-là, aurais-je touché un point sensible ? Ressentirais-tu quelque chose pour elle ? Et Alex, est-elle au courant ?
« Tais-toi Mc Clean, tu n’es qu'un moins que rien ! »
Bip d'intercom,
« Bryant à Pressman, le Sovereign nous rattrape ! »
« Font chier ceux-là ! J'arrive ! Quant à toi…. »
Et encore des coups de poing et des coups de couteaux, Pressman savait faire mal et à chaque coup Matthew se retenait de hurler mais il savait qu'il ne tiendrait pas encore longtemps.
« Oh j’oubliais, j'ai quelque chose à te dire avant que je ne me débarrasse de toi. Cela concerne le Majestic. »
Il prit le visage de Satler dans sa main et le leva pour le regarder droit dans les yeux.
« Tu n’as pas détruit le Majestic, c'est moi qui ai envoyé l'ordre à ta console d'inverser la puissance des boucliers et de les abaisser ! »
« Mais pourquoi ? »demanda Matthew avec peine.
« Une fois de plus, ton père se méfiait de moi et s'était arrangé pour me faire muter sur le Majestic pour me faire surveiller par son sbire, le capitaine Irska. Ce vieil entêté à réussi à me percer à jour et avait tout inscrit dans son journal de bord. Je devais me débarrasser de lui et de son navire. La bataille pour la reprise de DS9 m'a donné cette occasion et tu étais le bouc-émissaire parfait. »
Horatio lâcha prise et le visage de Matthew retomba, ce dernier n’espérant plus rien.

=-=-=-=-=-=-=-
A la vue du sang et de la chair brûlée de Keel, Litarok se sentait de plus extatique. Il lui avait inoculé du venin directement issu de ses poches. Oh non ! Pas pour le faire mourir, Litarok était plus cruel que ça ! Le but était de le faire souffrir pour qu’après, ce morveux demande grâce.

L'Aspicoa avait encore une chose à faire pour que cela soit le cas. Il commença à faire revivre ses pires souvenirs à l'adolescent. Tout d'abord, il y eut une vision du futur. Terek Nor était dans une cellule et hurlait alors qu'on le torturait tandis que Kashkit avait été crucifié en face de la cellule de Keel. Toute la Fédération avait été vaincue...Litarok en était le maître.

Puis vinrent les souvenirs proprement dit : Keel se revit sur Deep Space Nine où une terrible blessure lui coûta la rate. Il se vit ouvrir la serrure mécanique et manqua d'être propulsé par une grenade. Il se vit mourant sur la table d'opération.

Enfin, les souvenirs les plus horribles approchaient. Samuel revint sur Amleth Prime où l'équipage avait réveillé un Path Wraith, Paghvaram qui tua Etienne Sureau devant ses yeux. Etienne dont il n'avait jamais apprécié le métier mais dont il adorait la joie de vivre.
« Avant qu'il ne crève ! » Ajouta Litarok dans sa tête
Ensuite, ce fut le souvenir le plus douloureux de Samuel qui refit surface : le moment où un adepte du Lotus Noir l'avait contaminé avec une seringue de virus aspicoa. Qu'est-ce que l'adolescent avait souffert là-dedans, dans cette pièce exiguë ! Il avait même commencé à délirer et avait connu toute une nouvelle forme de souffrance.
« Et ton navire vit ça pour le moment ! » Ajouta de nouveau Litarok

Ce fut ensuite des visions personnelles qui l'assaillirent. Keel revit Carl et ses copains le frapper à mort. Il revit Carl frapper sa copine, Calya. Si Tarik n'était pas venue ce jour-là...Tarik ? Et Tarik était là, face à lui.
« Tu n'es pas seul... »
Distinctement, Samuel pouvait voir qui venait de le sauver. Yakit et Torncob avaient poussé leurs pouvoirs pour l'empêcher de sombrer dans la démence.

Grâce à tout cela, Keel trouva la force de se lever et projeta Litarok sur son bureau qui s'effondra puis lui colla un coup de pied bien placé. Il tenta de s'enfuir mais ses forces l'abandonnèrent et il s'écroula devant la porte.

Litarok ne se fit pas prier et il prit un bâton et frappa plusieurs fois en rage sur le dos de Keel. Il sourit en pensant que le Shanghai faisait route vers le Manticore. Il allait livrer Keel puis faire sauter le Manticore avec ce crétin de Bryant qui avait voulu le manipuler dessus. Il ferait ainsi sauter Keel qui ne méritait plus de vivre et Satler qui apparemment détenait des renseignements intéressants. Tout en continuant à frapper, Litarok se mit à rire comme un fou.
« Ouille ! Tu vas avoir mal toi quand tu te réveilleras ! »

L'instant fatidique approchait. Litarok avait un plan. Le Shanghai étant bourré d'un équipage déloyal et d'agents de la Section 31 ne lui servait plus à rien. Il pouvait donc le faire exploser ainsi que tout le secteur...ainsi que Terek Nor, Bryant et Kashkit ! Son cadeau de Noël lui plaisait véritablement et il continuait à rire quand Keel s'éveilla, à nouveau attaché.
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Section 31 - La menace fantôme - Chap 7 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Section 31 - La menace fantôme - Chap 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'UNIVERS DE STAR TREK :: Espace Trekkers - Trekkies :: Fanfics Star Trek :: La trilogie de Matthew Satler :: Section 31, La menace fantôme-
Sauter vers: