AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Partagez | 
 

 Section 31 - La menace fantôme - Chap 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

27042014
MessageSection 31 - La menace fantôme - Chap 4

Starbase 718 - Bureau de SFI

Un jeune capitaine éteignit son terminal. Les derniers rapports sur l'USS Shanghai n'étaient pas tous arrivés. Ainsi Litarok dans sa grande folie avait déjà trouvé le moyen de supprimer l'un de ses informateurs. Peu importe, ce navire était rempli d'agent infiltré et le bâtiment lui-même était gavé de mouchards. Il n'avait aucune confiance en Litarok, mais avait bien l'intention de ce servir de lui jusqu'au bout. Le but du jeu était de mettre le capitaine Nor hors-jeu, il en avait trop fait pour tenter de mettre la section Trente et un à genoux. Heureusement, il n'en était rien et la hiérarchie de l'organisation avait confié au Capitaine Paul Sheperd, la mission d'y remédier. Ce dernier revenu de mission en territoire Cardassien sous couvert d'un enlèvement avait réussi à éviter que les Romuliens ne tentent de s'emparer du secteur, installant une base avancée non loin de Bajor et de son passage vers le quadrant delta.

Il avait réussi à se faire « retrouver » par l'USS Odin, lui l'autre expert en Romulien. Si Terek Nor connaissait chaque rouage politique du gouvernement Romulien, lui connaissait tout de l'envers du décor et notamment le Tal'Shiar. Cela faisait des années qu'il menait des missions d'infiltration et avait réussi à mettre un petit réseau de renseignement au point. Sheperd savait ce qu'il se tramait sur Romulus mais pour l'instant rien de menaçait la Fédération. Une communication arriva.
« Ah Bryant, où en est-on avec cet Aspicoa ? »
« Pour l'instant, nous lui avons rendu son navire avec certaines modifications, il nous faudra quand même le surveiller. »
« Pour qui me prenez-vous Bryant ! Je l’avais déjà sous surveillance bien avant que vous vous occupiez de cette mission. »
« Veuillez m'excusez monsieur, je ne voulais pas. »
« Faites donc votre travail et laissez-moi gérer le reste. Litarok ne doit pas avoir d'autre contact que vous, est ce clair ? »
« Oui monsieur ! « 
« Je dois vous laisser, j'ai un dîner ce soir avec une charmante demoiselle. »
« Très monsieur, Bryant terminé. »

Ce Bryant n'était rien d'autre qu'un imbécile, il se contentait des manuels et non de son instinct. Sheperd sortit de son bureau et alla rejoindre Alexia Metzgerd qui l'attendait devant la baie donnant sur les docks de la station.
« Je suis désolé pour le retard, encore un tas de rapport à faire concernant ma captivité. »
« Ne vous inquiétez pas, pour l'instant, je vous laisse encore un peu à ses chers requins ! »dit Metzgerd.
« Dînons voulez-vous, toutes ces bonnes nouvelles m'ont donné une faim de loup. »







L’infâme Litarok était tout proche. Il savait que le Sovereign se terrait dans un système voisin et qu’il allait être attiré d’un instant à l’autre. Il avait eu des contacts avec des amis mercenaires Romuliens et Klingons pour l’assister lorsque le moment venu serait arrivé. Il mettrait Terek Nor à genoux, infecterait son navire et le virus et le regarderait mourir lentement. En cas d’échec, l’Aspicoa avait communiqué télépathiquement avec quelques-uns de ses frères et seuls eux et lui étaient au courant de cet échange télépathiques.
Litarok commençait déjà à avoir du mal à supporter les incessants rappels de Bryant sur sa mission et il s’était déjà retenu à de nombreuses reprises de le menacer de mort. « Ne mords pas la main qui te nourrit, prends la nourriture et arrache-lui le bras plus tard » tel était un des dictons postimas qu’il affectionnait tant !
Un contact télépathique chaud le rassura. Lisatak avait été sa femme. La seule personne qu’il avait véritablement aimée !
« Litarok, tout est prêt au cas où tu échouerais »
« Lisatak…je t’aime à un tel point que cet air brûlant et puant dans lequel je suis se gèle quand j’entends ta voix ! Je tuerai Terek Nor, infecterais ce vaisseau et après, je reviendrai auprès de toi et j’enterrerai Bryant dès que j’aurai une armée imposante ! « 
«  Malheureusement, tous ici ne te soutiennent pas…certains aiment le quadrant gamma et veulent y demeurer en paix ! »
« La paix ? Les Aspicoas ne doivent pas vivre en paix ! Il nous faut grandir, nous reproduire et tuer tous ceux qui s’opposent à nous !
« J’espère que c’est toi qui as raison… »
Même sa femme Lisatak ne partageait pas ses idées…réformistes. Litarok en vint presque à regretter ses serviteurs…enfin ses partisans ! Même cet idiot de Pirka il commençait à le regretter !

Quelque chose attira son regard…ou plutôt sa pensée. Loin dans les tréfonds de son âme, quelqu’un lui parlait.
« Unité biologique Litarok, me recevez-vous ? »
« Cinq sur cinq, Lord Minion, j’ai le Sovereign en ligne de mire. Je vais me venger ! Je vais me venger !
« La vengeance est bien mauvaise conseillère et c’est une variation illogique de votre comportement. Les Minions n’ont pas une patience extrême et je peux vous faire souffrir avec l’implant que vous avez au cerveau, comme ceci ! »
Une intense douleur parcourut l’Aspicoa comme si l’on enfonçait des aiguilles en fusion dans son corps.
« Alors maintenant, que vous le vouliez ou non, je télécharge les données sur la propulsion intergalactique et sur la cartographie de cette galaxie ! Les Minions en ont besoin. Nous vous viendrons en aide quand nous le jugerons utiles…maintenant effectuez votre vengeance ! »

La sensation s’arrêta en même temps que la communication. Litarok détestait ce marché passé avec Lord Minion mais il n’avait pas eu le choix. C’était cela ou l’esclavage. Pour sauver sa vie, Litarok venait de révéler ce qu’il savait de la Voie Lactée. Tout ce qu’il savait. En échange, Lord Minion lui avait promis une aide précieuse et tant que les paramètres ne changeaient pas, les Minions tenaient toujours leurs promesses. La machine encastrée dans le mur de ses quartiers parut lui sourire. Quelle horreur que d’être obligé de vivre avec ce Minion relais tandis qu’il allait bientôt tuer Terek Nor !
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Section 31 - La menace fantôme - Chap 4 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Section 31 - La menace fantôme - Chap 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'UNIVERS DE STAR TREK :: Espace Trekkers - Trekkies :: Fanfics Star Trek :: La trilogie de Matthew Satler :: Section 31, La menace fantôme-
Sauter vers: