AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Partagez | 
 

 [post DS9] Section 31 - La menace fantôme -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: [post DS9] Section 31 - La menace fantôme -   Dim 27 Avr 2014, 10:48

La section 31, une obscure organisation, crée à l’aube de celle de la Fédération des planètes unies par le biais de l’article 14, section 31, stipulant que la Fédération peut «  contourner les règles si le besoin s’en fait nécessaire pour sa protection », Une organisation officielle comme officieuse rattaché à Starfleet Intelligence mais qui ne reconnaît aucune autorité, agissant par ses propres moyens.

Déjà, bien avant la signature de la charte créant l'UFP, cette organisation, sous couvert de Starfleet Sécurité, agissait dans les rangs de Starfleet . En 2154, elle tenta d'entraver la mission de l'Enterprise NX-01 consistant à enquêter sur l'enlèvement du docteur Flox, alors médecin chef sur ce navire. Bien que prévenu par son officier tacticien, le lieutenant Reed, le capitaine Archer fut incapable d'atteindre la section. Malgré cella, la section donna quand même des informations sur une organisation du nom de « Terra Prime » et ce fut la dernière apparition de l'un de leur agents avant bien longtemps.

En 2268, la section fait parler de nouveau d'elle. L'USS Enterprise du capitaine Kirk réussit à récupérer un dispositif d’occultation Romulien , la section met alors les mains sur ce dernier quelques mois plus tard. Cette dernière le monte immédiatement sur l'un de leur navire mais cela vire à la catastrophe. Tous est découvert par l'équipage de l'USS Enterprise. Pour la première fois, les actions de la section 31 apparaissent au grand jour mais disparaissent rapidement, protégée par des officiers de haut rangs. Déjà a ce moment là, les actions de la section sont devenues incontrôlable.

On supposera , mais sans preuves, de l'implication dans la tentative pour éviter tous accord de paix entre la Fédération et L'empire Klingon. L’amiral Cartwright  fut condamné et emprisonner mais jamais il ne parla, Un autre Amiral, Androvar Drake fut soupçonné mais jamais on ne trouvas de lien entre lui, Cartwright et la section 31.

De nos jours , la section 31 a agit dans plusieurs affaires louches et bien peut honorable. Tentant par ci, par là de recruter des officiers de la flotte, comme le docteur Julian Bashir. Ce dernier avec l'appui de ces amis réussit à faire tomber l'un des meilleurs agents de la section, Luther Sloan mais ce dernier préféra se suicider avant que Bashir ne puisse réussir a avoir accès au petits secrets de la section.
Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Section 31 - La menace fantôme - Chap 2   Dim 27 Avr 2014, 10:49

Le Sovereign avait terminé sa mission et le pire avait été évité. Il n'y aurait pas de guerre contre les Romuliens mais la section 31 y avait laissé des plumes avec l'arrestation de l'amiral Allen Trask pour trahison. Mais pour un membre de l'équipage cela ne changerait rien du tout. Il s'installa devant un terminal y glissa une carte isolinéaire afin d'activer un programme permettant de passer outre celui de l'enseigne Reed. En effet sur ordre du capitaine Nor, l'enseigne surveillait toutes les communications entrantes et sortantes du navire. Il crypta sa transmission et exécuta un autre programme. Celui-ci rendrait indétectable la communication car cette dernière passerait par tous les autres terminaux, sans pour autant les activer ne laissant aucune trace du terminal d'origine.
Il activa la communication et un visage caché dans l'ombre apparut à l'écran.
« Je suis désolé monsieur mais la mission de l'amiral Trask s'est soldé par un échec. »
« Ce n’est pas grave, nous aurons d'autres occasion. »répondit l'inconnu.
« Trask était un idiot, son impatiente l'a perdu ! »
« Taisez-vous. Si j'en crois mes rapports, vos tentatives se sont soldées aussi par des échecs. Nous n'avons toujours les codes que Satler junior a dans sa tête, bien cachés par son père. »
« C'est moi qui commence à perdre patience mon cher. Votre petite vendetta contre les Satler m'indiffère totalement. Tant que nous n'aurons pas accès aux dossiers qu’Henri Satler à put compilés contre la section, vous n'aurez pas de répit. Je veux ses codes et je les veux rapidement. »
« Ces dossiers ne sont guère dangereux pour nous, Henri Satler n’a pas réussi à réunir suffisamment de preuves. »
« Et même si c'est le cas, mettre la mains dessus est essentiel. Une fois tous les dossiers effacés, il ne pourra plus rien. De plus, j'ai prendre des mesures. Le vice-amiral Catherine Satler a commencé à s'intéresser au conseil Fish afin de trouver comment il a pu hypnotiser son fils. Nous avons dû mettre hors d'état de nuire. Dommage c'était un bon agent. »
« Et concernant Terek Nor ? »
« Je me suis arrangé pour que quelqu'un autre se charge de lui. Vous le savez que le section 31 est dans son collimateur. Mais ce que vous ignorez, c'est qu'avec l’appui du conseil et du président, ils ont créé une cellule de lutte contre nous. Et vous ignorez sûrement que deux des leurs ont déjà infiltré le Sovereign caché parmi les marines. »
« Quoi ? Comment ? Mais qui sont-ils ? »
« Il s'agit du lieutenant commander Aivars Therekov, spécialiste du contre-espionnage et le lieutenant Shalas Voss, un andorien spécialiste enquêtes poussées et de l'infiltration. Ayez-les à l’œil. »
« Et qui est celui qui vas se charger de Nor ? »
« Pour l’instant, je garderais son identité secrète, le temps de finaliser son intégration, je vous tiendrais au courant en temps utile. Pour l'instant, trouvez-moi ses codes, point final ! »
« Bien monsieur, il seras fait selon vos ordres. Terminé ! »
Il éteignit son terminal et tenta de réfléchir au moyen d'avoir accès à ses codes




L’Aspicoa s’éveilla une nouvelle fois tout sourire sur ce navire. D’une impulsion mentale, il sut que tout se passait bien. Ses amis l’avaient aidé à échapper à son sort, ils lui ont donné un navire, un accès à son ancien arsenal et un équipage dévoué. Le navire Fédéral ne ressemblait plus au navire qu’il avait dû être et il était devenu un navire bien plus dangereux. Il enfila son uniforme de Capitaine qui lui allait décidément très bien et monta sur la passerelle. Son équipage était on ne peut plus hétéroclite. Brok, un Ferengis l’appela.

« Capitaine, nous avons reçu les directives du Commander Bryant. Il n’a fait que dire «  dis-lui qu’il aura sa vengeance ! » »
« Enfin ! Enfin ! Je veux le tuer Messieurs ! Il s’est attaqué à moi. Il s’est attaqué à moi et je veux avoir sa peau, autour des lunes de Nibie, je le pourchasserai sans pitié ou bien autour d'Antares et de son maelström à travers le feu et les ruines, mais rien ne peut m'empêcher de lâcher ma proie ! Terek Nor tu es un homme mort ! »dit l'Aspicoas
Ses deux gardes du corps Klingons acquiescèrent. Son officier tactique, un Romulien étudiait toujours les schémas du Sovereign. Son équipage travaillait et les connaissances de ses nouveaux amis avaient beaucoup aidé le Capitaine. Il se souvint de la montée des Marines sur son navire. Il se souvint d’avoir activé l’autodestruction, puis d’avoir vu le Capitaine Od Hrasta charger et tirer sur tout ce qui bougeait. Il s’était pris 8 tirs de phaseurs sur paralysie en tout et jusque dans son honneur, il sentait encore les douleurs.
Son assassin Orbem avait échoué. Nor est encore en vie. Alors qu’il pensait ses projets terminés, de nouveaux amis au courant de sa double identité se révélèrent à lui et en leur faisant miroiter un tel échange de technologie, le Capitaine avait obtenu ce vieux navire, l’USS Shanghai. A l’origine, c’était un vénérable navire de classe Excelsior, mais aujourd’hui, il était bien plus que cela. Il avait été son navire au temps où il fut le Commander Maldoran, le Premier Officier. Aujourd’hui, tous les insignes de la Fédération avaient été mutilés ou les sigles S31 avaient été ajoutés. Que cela soit structurellement, militairement ainsi que dans l’esprit, le Shanghai n’était plus l’antiquité qu’il était, mais une véritable machine de guerre programmée, non plus pour découvrir de nouvelles vies et d’autres civilisations mais de soumettre celles-ci par la force !
L’Aspicoa Noir s’assit dans son fauteuil et sourit, dévoilant ses crocs. La Section 31 l’avait sauvé de la prison en le récupérant avant que le transport n’arrive en prison. Personne ne sait ce qu’il était arrivé à ce navire d’ailleurs. On fit miroiter un marché au Capitaine : la propulsion intergalactique contre les moyens et l’occasion de se venger. Sans hésitation, il accepta et on lui avait fourni le navire qu’il avait demandé et les mercenaires. Il avait cru que Bryant serait moins stupide en pensant qu’il leur donnerait le secret de la propulsion intergalactique car l’Aspicoa utilisait le mensonge et la manipulation comme un art.
Karanok a été exécuté, Jakylla est à présent dans une cellule fédérale – et il fallait qu’il demande à Bryant comment le faire disparaitre soit au sens propre soit au sens figuré – Pirka était mort de ses mains et Orbem de celles de Nor. Lui seul avait survécu, mais c’était largement suffisant pour faire souffrir Nor et recycler son navire trop moderne. Le passé finit toujours par vous rattraper lui avait dit Bryant et Litarok avait lu dans son esprit l’histoire d’un certain Satler, celui qui avait détruit son vaisseau ! Détruire le Sovereign sera une bonne manière d’éliminer ces enflures !
« Capitaine, une communication entrante sur un canal sécurisé, c’est le Commander Bryant. »dit brok
« Passez-le-moi dans mon bureau ! »répondit l'Aspicoas.
Ce dernier se leva et alla parler avec son allié opportuniste. Sa vengeance approchait et la saveur allait être très douce. Avant de parler à Bryant, l’Aspicoa regarde l’un des trésors qu’il avait sauvé : un dernier germe du virus Aspicoa.
« Tu vas tuer le Sovereign hein mon bébé ? »
La section trente et un savait-elle ce qu’elle venait de faire ? Elle venait de libérer et de réarmer le criminel le plus dangereux de ces derniers mois, l’Aspicoa Litarok !
Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Section 31 - La menace fantôme - Chap 3   Dim 27 Avr 2014, 10:49

L’agent infiltré se rendit dans sa cabine et se regarda dans le miroir. Comment l’équipage du Sovereign pourrait se méfier de lui ? Il avait pris la place et l’apparence de l’un de ses membres arrivé depuis bien longtemps. Le « modèle original » ayant été supprimé tous simplement. Il fit un rapide compte rendu de l'opération en cours : avoir la clé de codes des dossiers qu'Henri Satler avait monté contre la section trente et un. Mais comment avait-il put trouver le moyen de les enfermer dans la mémoire de son fils ? Il faut dire que les rapports entre le père et le fils n’étaient des plus radieux, ne se parlant plus depuis plusieurs années, l'amiral Satler avait brouillé les pistes en le cachant dans Matthew Satler. Mais jusqu'ici, pas moyens de les trouver, même le conseiller Fish n'avait pas réussi à les trouver lors des séances d'hypnose du jeune homme. Il avait retourné l'histoire dans tous les sens, il ne savait pas où commencer. L'autre but de sa mission « personnelle » était de faire vaciller Matthew Satler. Par l'intermédiaire de sa puce, il lui faisait croire que des visions de ses anciens compagnons de l'USS Majestic venaient le hanter. Mais l'intervention d'une entité extérieure avait détruit ce travail. Même s’il continuait à jouer avec le commander, ces visions devenaient obsolètes. A l'heure actuelle, il ne pouvait que se contenter de lui envoyer des impulsions neurales déclenchant des migraines dans les moments le plus opportuns. Pourtant il savait que tôt ou tard Satler craquerait. La personne qu'il avait eu en communication, lui avait dit qu'autre se chargerait de Nor, mais qui était-il ? Il le serait bien assez tôt car rien ne lui échappait sur ce vaisseau. Malgré les efforts de l'enseigne Reed pour tout surveiller, l'agent avait mis des mouchards a tous les points stratégiques du navire, il voyait tous, il savait tous. On frappa à sa porte. C'était le lieutenant-commander Delgado.
« Allez en tenue lieutenant, le footing matinal pour tous le département des opérations. On ne change pas les bonnes habitudes ! Le commander Satler. » Dit-elle.
Cela le barbait au plus haut point, il détestait le sport mais afin de coller au mieux à son modèle original, il avait dû subir une vague d’entraînement afin d'avoir un bon niveau pour que personne ne puisse remarquer qu'il n'était pas au niveau.
« Je suis prêt dans deux minutes, je vous rejoint au holodeck. »
Matthew Satler avait instauré ce rituel déjà à l'époque où il était chef des opérations. Il estimait que ses subordonnés tout comme lui se devaient de maintenir une certaine forme physique. Le footing dura comme à son habitude une heure. Chacun s'en retourna à ses quartiers afin des prendre une douche et de reprendre leur activités. Delgado intercepta le lieutenant.
« Réunion du personnel des opérations dans une heure lieutenant ! »L’informa-t-elle,
« Très bien commander, j'y serai. »répondit-il.
Et il la regarda s'éloigner. Même elle, ignorait tout de ce qu'il était en réalité, eux qui furent si proches dans le passé.
« Ma pauvre Alexandra, si tu savais à qui tu parles ! »Ricana-t-il.
Maintenant la machine était en marche et rien ne le ferait reculer de sa cible. Matthew Satler finirait bien par tomber. Il aurait les codes et sa vengeance.







Litarok s’était affalé dans son bureau pour recevoir la communication de Bryant. Une fois le visage du Commander apparu sur l’écran, il commença à parler sans l’avoir salué.
« Vous avez tardé avant de me contacter, Mitchell… »
«  J’ai eu un petit contretemps…Terek Nor s’est sorti du piège des Romuliens. »
« Terek Nor est un homme intelligent, plus que vous Mitchell. Mais vous savez que je dois le tuer moi-même…moi seul en suis capable. Quelle est la phase suivante de votre plan ? »
« Nous avons un infiltré sur le Sovereign et il pourra vous aider. Un faux prétexte sera organisé pour envoyer le Sovereign où nous le voulons. Et là, vous le cueillerez. »
« Simple votre plan Mitchell…ça sera à moi de tout faire comme d’habitude ! Très bien, avertissez cet homme que nous sommes prêts, que notre couverture est parfaite et que personne ne se doute que je ne sois pas en prison, ensuite j’agirai… »
Et Litarok coupa la communication. Avant de sortir, il entendit un drôle de bruit et remarqua une personne qui l’écoutait à l’intérieur de son bureau. L’Aspicoa s’approcha avec la discrétion du serpent et sortit son couteau favori. Sans réfléchir, il frappa la personne au ventre avec son couteau et l’enfonça profondément dans ses entrailles. Il activa la fonction tronçonneuse de sa dague pour causer le plus de dégâts possibles aux organes et ressortit le couteau. Il fut face à face avec un bêtazoide agonisant à genoux. Il s’approcha de lui et plaça ses mains autour de ses épaules d’un air paternel.
« Ah ! La curiosité est un vilain défaut, mon jeune ami ! Tu fais partie de ces mouchards que l’on m’a collé n’est-ce pas ? Je ne sais pas qui t’emploie. Peut-être Bryant pour me surveiller…peut-être Kashkit…peut-être Terek Nor, mais tu raconteras rien de ce que tu as vu. »
Litarok fit une parodie de baiser humain avec sa langue d’aspicoa puis serra le betazoide contre lui comme s’il allait l’enlacer pour planter la dague directement dans son cœur. Il prit une fiole d’acide et fit disparaitre littéralement le corps du pauvre betazoide qui avait eu le malheur de se faire prendre.

Quand cela fut fini, Litarok remonta sur la passerelle et informa son équipage que pour l’instant, ils attendaient encore. Bryant s’était arrangé pour justifier la présence du Shanghai en fabriquant de toutes pièces des ordres de missions et Litarok avait crédibilisé tout ça un maximum grâce à son expérience de Premier Officier. Malheureusement, à cause de l’infâme Terek Nor, maudit soit-il, il ne pouvait plus faire un pas dans la galaxie sans qu’on le reconnaisse et pour couronner le tout, ces aspicoas de malheur avaient commencé à nouer des relations amicales avec la Fédération, ce qui aggravait la situation. Son nombre d’alliés avait également diminué depuis que le Lotus Noir avait été démantelé et que les Postimas avaient rejoint le peuple aspicoa. Litarok n’avait plus beaucoup de cartes à jouer.

Ceux qui l’avaient tiré de ce mauvais pas, Litarok ne pouvait les appeler des amis. Ils se méfiaient de lui et il le voyait bien. Il voyait aussi la méfiance dans les yeux de ses membres d’équipage. Litarok n’était pas dupe et une chose était sûre, cette absence de confiance était réciproque et l’Aspicoa savait que dès qu’il avait tué Terek Nor, il se débarrasserait à coup sûr des éléments les moins fiables.

Tout cela se ferait rapidement. Il n’y avait qu’un homme qui le gênait dans son ascension : ce maudit Terek Nor !

Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Section 31 - La menace fantôme - Chap 4   Dim 27 Avr 2014, 10:50

Starbase 718 - Bureau de SFI

Un jeune capitaine éteignit son terminal. Les derniers rapports sur l'USS Shanghai n'étaient pas tous arrivés. Ainsi Litarok dans sa grande folie avait déjà trouvé le moyen de supprimer l'un de ses informateurs. Peu importe, ce navire était rempli d'agent infiltré et le bâtiment lui-même était gavé de mouchards. Il n'avait aucune confiance en Litarok, mais avait bien l'intention de ce servir de lui jusqu'au bout. Le but du jeu était de mettre le capitaine Nor hors-jeu, il en avait trop fait pour tenter de mettre la section Trente et un à genoux. Heureusement, il n'en était rien et la hiérarchie de l'organisation avait confié au Capitaine Paul Sheperd, la mission d'y remédier. Ce dernier revenu de mission en territoire Cardassien sous couvert d'un enlèvement avait réussi à éviter que les Romuliens ne tentent de s'emparer du secteur, installant une base avancée non loin de Bajor et de son passage vers le quadrant delta.

Il avait réussi à se faire « retrouver » par l'USS Odin, lui l'autre expert en Romulien. Si Terek Nor connaissait chaque rouage politique du gouvernement Romulien, lui connaissait tout de l'envers du décor et notamment le Tal'Shiar. Cela faisait des années qu'il menait des missions d'infiltration et avait réussi à mettre un petit réseau de renseignement au point. Sheperd savait ce qu'il se tramait sur Romulus mais pour l'instant rien de menaçait la Fédération. Une communication arriva.
« Ah Bryant, où en est-on avec cet Aspicoa ? »
« Pour l'instant, nous lui avons rendu son navire avec certaines modifications, il nous faudra quand même le surveiller. »
« Pour qui me prenez-vous Bryant ! Je l’avais déjà sous surveillance bien avant que vous vous occupiez de cette mission. »
« Veuillez m'excusez monsieur, je ne voulais pas. »
« Faites donc votre travail et laissez-moi gérer le reste. Litarok ne doit pas avoir d'autre contact que vous, est ce clair ? »
« Oui monsieur ! « 
« Je dois vous laisser, j'ai un dîner ce soir avec une charmante demoiselle. »
« Très monsieur, Bryant terminé. »

Ce Bryant n'était rien d'autre qu'un imbécile, il se contentait des manuels et non de son instinct. Sheperd sortit de son bureau et alla rejoindre Alexia Metzgerd qui l'attendait devant la baie donnant sur les docks de la station.
« Je suis désolé pour le retard, encore un tas de rapport à faire concernant ma captivité. »
« Ne vous inquiétez pas, pour l'instant, je vous laisse encore un peu à ses chers requins ! »dit Metzgerd.
« Dînons voulez-vous, toutes ces bonnes nouvelles m'ont donné une faim de loup. »







L’infâme Litarok était tout proche. Il savait que le Sovereign se terrait dans un système voisin et qu’il allait être attiré d’un instant à l’autre. Il avait eu des contacts avec des amis mercenaires Romuliens et Klingons pour l’assister lorsque le moment venu serait arrivé. Il mettrait Terek Nor à genoux, infecterait son navire et le virus et le regarderait mourir lentement. En cas d’échec, l’Aspicoa avait communiqué télépathiquement avec quelques-uns de ses frères et seuls eux et lui étaient au courant de cet échange télépathiques.
Litarok commençait déjà à avoir du mal à supporter les incessants rappels de Bryant sur sa mission et il s’était déjà retenu à de nombreuses reprises de le menacer de mort. « Ne mords pas la main qui te nourrit, prends la nourriture et arrache-lui le bras plus tard » tel était un des dictons postimas qu’il affectionnait tant !
Un contact télépathique chaud le rassura. Lisatak avait été sa femme. La seule personne qu’il avait véritablement aimée !
« Litarok, tout est prêt au cas où tu échouerais »
« Lisatak…je t’aime à un tel point que cet air brûlant et puant dans lequel je suis se gèle quand j’entends ta voix ! Je tuerai Terek Nor, infecterais ce vaisseau et après, je reviendrai auprès de toi et j’enterrerai Bryant dès que j’aurai une armée imposante ! « 
«  Malheureusement, tous ici ne te soutiennent pas…certains aiment le quadrant gamma et veulent y demeurer en paix ! »
« La paix ? Les Aspicoas ne doivent pas vivre en paix ! Il nous faut grandir, nous reproduire et tuer tous ceux qui s’opposent à nous !
« J’espère que c’est toi qui as raison… »
Même sa femme Lisatak ne partageait pas ses idées…réformistes. Litarok en vint presque à regretter ses serviteurs…enfin ses partisans ! Même cet idiot de Pirka il commençait à le regretter !

Quelque chose attira son regard…ou plutôt sa pensée. Loin dans les tréfonds de son âme, quelqu’un lui parlait.
« Unité biologique Litarok, me recevez-vous ? »
« Cinq sur cinq, Lord Minion, j’ai le Sovereign en ligne de mire. Je vais me venger ! Je vais me venger !
« La vengeance est bien mauvaise conseillère et c’est une variation illogique de votre comportement. Les Minions n’ont pas une patience extrême et je peux vous faire souffrir avec l’implant que vous avez au cerveau, comme ceci ! »
Une intense douleur parcourut l’Aspicoa comme si l’on enfonçait des aiguilles en fusion dans son corps.
« Alors maintenant, que vous le vouliez ou non, je télécharge les données sur la propulsion intergalactique et sur la cartographie de cette galaxie ! Les Minions en ont besoin. Nous vous viendrons en aide quand nous le jugerons utiles…maintenant effectuez votre vengeance ! »

La sensation s’arrêta en même temps que la communication. Litarok détestait ce marché passé avec Lord Minion mais il n’avait pas eu le choix. C’était cela ou l’esclavage. Pour sauver sa vie, Litarok venait de révéler ce qu’il savait de la Voie Lactée. Tout ce qu’il savait. En échange, Lord Minion lui avait promis une aide précieuse et tant que les paramètres ne changeaient pas, les Minions tenaient toujours leurs promesses. La machine encastrée dans le mur de ses quartiers parut lui sourire. Quelle horreur que d’être obligé de vivre avec ce Minion relais tandis qu’il allait bientôt tuer Terek Nor !
Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Section 31 - La menace fantôme - Chap 5   Dim 27 Avr 2014, 10:52

Starbase 718 - Bureau de SFI

Paul Sheperd venait de recevoir le rapport de la dernière mission de l'USS Sovereign. Comme à son habitude, l'équipage s'en était tiré avec les honneurs.
« Voilà qui est bien, il est vraiment dommage qu’il faille se séparer de certain éléments ! »
Une communication vient perturber sa réflexion, c’était l'agent infiltré sur le Sovereign, Sheperd prit bien soin de masquer son visage et activa la transmission.
« Désolé de vous déranger monsieur, mais j’ai de mauvaises nouvelles. »
« Laissez-moi deviner, vous n’arrivez toujours pas à mettre la main sur la fameuse clé de code ? »
« Effectivement je ne l’ai toujours pas trouvé mais le soucis vient du fait que je n’ai plus de contrôle sur la puce relais de Satler, je n'arrive plus à envoyer des visions à ce dernier au pire il a des crises de migraines mais guère plus. »
« Le concepteur de la puce de remplacement nous avait prévenu, réaliser une copie de la vraie dans le délai que nous lui avons donné ne permettrait pas une utilisation dans la longueur. L’émetteur a dû finir par cesser de fonctionner. »
« Quel sont les ordres pour la suite ? »
« Nous allons passer à la vitesse supérieur, bientôt le capitaine Nor vas recevoir une visite surprise, arrangez-vous pour kidnapper le commander Satler quitte à le prendre un otage. »
« Et j’en fais quoi une fois pris ? »
« Vous contacterez l'USS Manticore, ce navire de la 21e flotte, est en fait l'un des nôtres, je m'arrangerais pour qu'il soir dans les parages à ce moment-là. Vous embarquerez avec Satler. Nor seras sûrement trop occupé pour lancer une poursuite. »
« Très bien monsieur, je m'en occupe de suite, Pressman terminé ! »
Le capitaine Sheperd s’attela à contacter un autre de ses agents.
« Bryant, envoyer un message à notre ami avec les coordonnées de localisation du Sovereign et dites-lui de passer à l'action. »
« Bien monsieur cela seras fait. Et après ? »
« Si il échoue, vous avez le codes d’autodestruction de son navire. Dois-je vous faire un dessin ? »
« Non, monsieur j'ai bien compris, Bryant terminé. »
Paul s’étira sur son fauteuil, la journée promettait d'être des plus attrayantes. Il décida d'appeler Alexia Metzgerd cela lui rendrais la journée encore plus magnifique.











USS Shanghai – Bureau de Litarok


Litarok exultait ! Il venait enfin de recevoir les coordonnées du Sovereign ! Bientôt il pourrait enfin enfoncer son couteau dans le cœur de Terek Nor ! Il avait passé des années à étudier correctement l’anatomie humaine pour savoir comment donner un coup qui ne laisserait aucune chance à sa victime. Si seulement il pouvait déjà être là ! Si seulement ! Mais une voix dans sa tête le sortit de son fantasme.

« Tes pensées sont vraiment irrationnelles. Puis-je te rappeler que Terek Nor t’a déjà battu deux fois ? »
« Tu peux…mais boucle ta boite à musique, Minion ! »
« Tu es irrationnel…je ne fais pas de musique ! Il faudrait pour cela que je dispose d’un instrument or ce n’est pas le cas… »
« Si tu ne la boucles pas, je trouverai un moyen de te faire sonner les cloches et tu auras un instrument ! Et les données que tu as volées dans mon crâne, tu t’en es servi ? »
« Question stupide…bien-sûr que nous nous en sommes servis crétin ! Je peux te dire que les humains, les Klingons et les autres feront de bons esclaves ! Assez pour que nous laissions ton peuple sous notre protection ! Laisse-nous la Fédération et les peuples de cette galaxie et je consentirai à te laisser le contrôle du peuple aspicoa…Enfin, si tu es gentil »
« Tu sais ce que je veux, Lord Minion, c’est créer un empire intergalactique ! »
« Tu seras le proconsul Litarok. Tu dirigeras la province de la Fédération aspicoanne…et peut-être un peu plus. Maintenant fais ta mission ! Et nous reviendrons te chercher après…tu as la parole des Minions »

La voix se tut enfin et Litarok alla sur la passerelle.

« Brok, nos supérieurs nous ont envoyé les coordonnées. Donne-les à nos amis ! »
« Bien Capitaine ! »
« Monsieur Sivik, droit vers les coordonnées ! »
« Monsieur ? »
« Mes ordres sont clairs non ? Ceux de Bryant aussi non ? Alors PLEINE PUISSANCE IMBECILE ! »

Le Shanghai passa en distorsion et se rapprochait inexorablement de sa cible.

« Terek, je viens pour toi ! J’arrive ! Brok, tu ne lèveras les systèmes tactiques qu’au dernier moment ! Prépare les torpilles mais ne mets pas encore l’énergie. Je ne veux pas que notre cible sache qu’on va lui faire sa fête directement niark niark niark ! »
« Bien Monsieur ! Vous avez des ancêtres Ferengis ? Niark niark »
« Non Brok, mais j’en ai déjà rencontré quelques-uns. On tue Nor et puis je vous invite tous à boire un verre ! »

*Si vous êtes encore vivants bien-sûr…et vous serez tous morts !*
Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Section 31 - La menace fantôme - Chap 6   Dim 27 Avr 2014, 10:52

L'attaque du Sovereign par Litarok avait été soudaine. Le navire se trouva privé de communication .Le commander Satler, le docteur Mallory et le Colonel furent envoyé vers le quartiers du premier officier qui avait été fouillé. Le trio n'atteignit jamais sa destination. Un tir de phaseur toucha Od Hrasta qui s'effondra, paralysé.

« Mais qu'est-ce que... »commença le docteur.

Le Lieutenant Ben Harper, que l'on croyait décédé apparut alors armé d'un phaseur.

« Vous n'avez même pas idée du guêpier dans lequel vous êtes Docteur ! »lui dit il.
« Lieutenant Harper, que faites vous ? Pourquoi cet arme ? »demanda satler.
«  Allez bas les masques Satler, cela fait tellement longtemps que j'attends ce moment »
« Lieutenant, vous allez bien ? Mais le corps retrouvé carbonisé ? « 
« Satler et sa gentillesse écœurante, décidément tu ne changeras pas ! »répondit Mc Clean

L’intonation de la voix avait changé et Matthew commença à se poser des questions. Harper d'habitude plein de joie et rigoureux, n'aurait jamais parlé ainsi

  « [avec un sourire sadique] Alors on se pose des questions Matthew, enfin, nous sommes de grands amis depuis longtemps. Cela fait deux fois que tu me croies mort ! »

Non, c'était impossible pas lui, il était mort, il y avait plus de trois ans.

« Horatio ? Mais c'est impossible tu es censé être mort sur le Majestic. »
« La mort n'a pas voulu de moi mon cher Satler et maintenant l'heure de la vengeance a sonné. Allez tu ne bouges pas sinon ta petite copine, le docteur y passe ! »

Matthew fit quand même deux pas et se posa devant le docteur les bras levés.

« Tu ne lui feras rien puisque c'est moi que tu veux. Docteur reculez et allez vous cacher à l'infirmerie. »ordonna Satler.
« Hors de question commander, je reste avec vous ! »
« Oh ! Ca suffit tous les deux ! » 

Il visa et tira dans la cuisse de Satler. Ce dernier fut obliger de mettre un genoux à terre, fort heureusement le phaser avait été réglé à la puissance quatre et une brûlure apparut sur la cuisse de Satler. Matthew serra les dents, se releva et reprit sa pose de défense.

« Docteur, je réitère mon ordre, retournez à l'infirmerie ! »
« Mais commander... »dit Vaita.

Elle n'eut pas le temps de finir qu'une nouvelle décharge touchait Satler, cette fois ci à l'épaule. Matthew mit de nouveau genoux à terre puis se releva.

« C'est tout ce que tu peut faire ? »
« Le prochain tire te tuera, je te le promets ! »

Joignant le geste à la parole, il modifia le réglage du phaser. Matthew tourna la tête vers Mallory. Son regard était triste et tendre à la fois,

« Vaiata, fichez le camp!S'il vous plaît docteur »

La mort dans l'âme, Mallory fit demi-tour et tourna au coin du couloir.

« Ca y est, tu as fait tes adieux Satler ? » dit fortement Horatio.

Vaiata entendit la décharge du phaser puis le bruit d’un corps tombant à terre. Elle s'arrêta, entendant le petit rire sadique de Mac Clean. 

«  Et voilà maintenant que je me suis débarrassé de toi, je vais pouvoir te disséquer à ma guise ! »hurla Mc Clean.

Un appel interrompit Mc Clean, c'était le Manticore.

« Ici Bryant, paré à téléporter. »

Horatio envoya un message à la console du Sovereign avec les codes de commande de Satler appris par coeur. Les boucliers, les moteurs et les senseurs cessèrent de fonctionner un instant.

« Énergie »dit Mc Clean.

Vaiata décida de revenir en arrière. Cachée au coin du couloir, elle tenta de jeter un regard. Mc Clean et le corps de Satler furent immédiatement téléportés ne laissant qu’une flaque de sang et le combadge du commander.



=-=-=-=-=-=-=

Litarok jubilait sur la passerelle du Shanghai. Bryant avait quand même servi à quelque chose en donnant son art, son bébé et en le transportant sur le Sovereign. Il contaminerait bientôt l'air et très bientôt, ce serait tout son équipage qui mourrait. Terek souffrirait ! Cet Od Hrasta qui lui avait tiré dessus et lui avait causé une blessure d'honneur également ! Sans compter cet énervant gamin, Keel Samuel qui avait joué son rôle dans la capture d'Orbem.

Tout serait vite terminé, mais Litarok avait une idée horrible. Après tout, Bryant – ou plutôt son supérieur – l'avait fait sortir car il le voulait bien et il disposait des codes d'autodestruction de son navire...et il n'hésiterait pas à l'activer une fois que Terek sera mort. Mais que se passerait-il si Litarok laissait révéler la trahison du Manticore sans soutenir Bryant ? Il ne s'en sortirait sûrement pas ! Le Sovereign détruirait le Manticore et le virus tuerait le Sovereign...ce palan était parfait. C'est pourquoi il avait demandé à ce que le Shanghai se retire. Ce fut presque fait lorsqu'il sentit des pensées hostiles qu'il connaissait bien.

« Salut Sammy ! Tu es invisible, mais je peux te voir...je sens tes pensées...je sais que tu es...ICI ! »

Litarok fit signe à son officier tactique et le Ti'Larian fut touché et révélé. Il devait réussir à capturer Keel pour faire pression sur Terek et s'amuser un peu avec lui...sans trop l'endommager. Il voulait lui faire payer ce qu'il avait fait à Orbem, détacher chaque centimètre carré de sa peau, briser chaque os, détruire les souvenirs heureux du jeune homme en ne lui laissant que des horreurs de sorte qu'après tout ça, ce morveux le supplierait de l'achever.

*** C est bon d'être aussi méchant ! ***

« Brok, ordonne aux Moustiques de se désocculter. Qu'ils attaquent le Ti'Larian. »
« Monsieur, le Ti'Larian a riposté avec une arme inconnue, une torpille intergalactique on dirait »
« Demande à la seconde escadre de se désocculter. Tel'Med, évite d'exposer notre flanc tribord et que la téléportation se tienne prêt à téléporter le biosigne humain à bord du Ti'Larian. »

La manœuvre fut un succès et il vit Keel arriver dans son bureau et l'assomma avec son disrupteur. Il attacha le gamin avec des chaînes, attendit un peu avant de lui verser de l'eau glacée au visage

« C'était pour te réveiller ! J'avais envie que l'on discute ensemble pas toi ? Maintenant, je vais t'offrir un café pour être passé me voir. »

Ce fut ensuite un thermo brûlant qu'il renversa sur Keel.

Cela fit hurler le jeune homme de douleur à pleins poumons. Ensuite ce fut un regard méprisant qu'il lança lorsqu'il reconnut son ravisseur.

Litarok lui jubilait en pensant à tout ce qu'il allait lui faire subir et aux souvenirs qu'il allait lui remontrer afin qu'ils supplantent les autres. Peut-être arriverait-il à le manipuler pour qu'il tue Terek, au cas où le gamin s'échapperait ? Litarok sourit en dévoilant ses crochets.
Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Section 31 - La menace fantôme - Chap 7   Dim 27 Avr 2014, 10:53

Mc Clean se matérialisa sur le Manticore puis ce dernier partit aussi rapidement qu'il était arrivé.
« Alors et votre mission ? »demanda le Commander Bryant.
« Ce pauvre imbécile de Satler m'a grandement aidé et je suis sûr que ces imbéciles vont croire à son décès. »
« Comment avez-vous fait ? »
« Cela fait un bout de temps que je m’arrangeais pour prendre du sang à Satler pendant qu'il prenait ses somnifères. J'ai eu juste à l'utiliser au bon moment. »
« Pour la suite ? »
« Cap sur la terre, je vais me charger de faire parler cette andouille ! »ricana Mc Clean.

Satler se réveilla, il avait mal aux bras, il ouvrit les yeux puis vit qu’il était attaché à chaque bras par de lourdes chaînes lui écartelant les épaules. Il était torse nu.
« Ça y est la belle au bois dormant daigne se réveiller ; »dit Horatio ;
Matthew tenta de se libérer de ses chaînes mais cela était peine perdue.
« Cela ne sert à rien, tu ne pourras pas te libérer ; »
« Ce n’est pas grave, le Sovereign viendra me chercher. »répondit Satler.
« Je ne crois pas, ils te croient mort, de plus ton Capitaine est plutôt occupé avec l’une de ses chimères. »
« Qui ? »
« Litarok, l’Aspicoa ! »
« Tu es fou d’avoir libéré un tel monstre. »
« Peu m'importe ce qu'il fera, ce qui intéresse c'est ce que ton père a caché dans ta tête. » « De quoi parles-tu ? »
« Attends avant, j'ai des choses à te dire. Moi aussi, je suis fils d'amiral, mon véritable nom est Horatio Pressman ! »
« Tu es le fils d'Erik Pressman ? » (Petit sourire narquois) »Le fils d'un traître ne peut en n'être qu'un! »
Pressman lui asséna un coup de poing puissant dans l'abdomen. Cela le fit reculer, il trébucha et tomba en avant, les chaînes tirèrent de leur côté et une vive tension se fit sentir dans les articulations des épaules. Matthew serra les dents et se releva.
« Un coup pour rien Satler. Pendant sa carrière, ton père a mené une guerre contre la section 31, il amassé des dossiers sur plusieurs personnes. Mais sans preuves tangibles, il les a cachés et encodés. La clé de ce code est en fait compsoée de quatre séquences de chiffres. Nous en avons trouvé trois. »
« Quel est le rapport avec moi ? »
« Nous avons trouvé que ton cher père à réussi à insérer la dernière série de code dans ta tête. »
« N'importe quoi ! Mon père n'aurait jamais fait ça. »
« C'est ce que tu crois mais avant sache que ton taré de père à fait souffrir le mien et que j'ai bien l'intention de faire de même sur toi. »
Joignant le geste aux paroles, Pressman asséna un coup de poing dans le visage de Satler puis le rua de coup à l'abdomen. Ce dernier souffrit à chaque fois que les chaînes tiraient sur ses bras. Le dernier coup lui brisa des côtes.
« Et maintenant, tu vas me donner la dernière série de codes. »
« Puisque je te dit que je ne la connaîs pas. »
« Foutaise ! »
Il lui donna un coup de pied dans le genou, lui brisant la rotule. Matthew hurla de douleur.
« Parle je te dis. »
« je...je...je n'en sais rien. »
 De nouveau une série de coups de poing au visage et à l'abdomen. Les coups sur les côtes fracturées firent hurler le jeune homme.
« Si tu crois que je vais lâcher, tu rêves Satler ! »
« Je...Je savais qu'il y avait quelque chose qui t'attirait chez moi. »
« Un coup de plus pour rien mais attends je vais changer de méthode. »
Il prit un couteau et commença à faire des stries un peu partout ouvrant de petites plaies.
« Charmant ce tatouage, en hommage à ce charmant docteur Mallory? Je devrais aller la chercher pour m'occuper d'elle. »
Sur ces paroles Matthew aurait voulu l'étrangler mais les lourdes chaînes l'entravaient toujours.
« Ne la touche pas ! Sinon, je te tue, je te tue ! »
« Ou-là, aurais-je touché un point sensible ? Ressentirais-tu quelque chose pour elle ? Et Alex, est-elle au courant ?
« Tais-toi Mc Clean, tu n’es qu'un moins que rien ! »
Bip d'intercom,
« Bryant à Pressman, le Sovereign nous rattrape ! »
« Font chier ceux-là ! J'arrive ! Quant à toi…. »
Et encore des coups de poing et des coups de couteaux, Pressman savait faire mal et à chaque coup Matthew se retenait de hurler mais il savait qu'il ne tiendrait pas encore longtemps.
« Oh j’oubliais, j'ai quelque chose à te dire avant que je ne me débarrasse de toi. Cela concerne le Majestic. »
Il prit le visage de Satler dans sa main et le leva pour le regarder droit dans les yeux.
« Tu n’as pas détruit le Majestic, c'est moi qui ai envoyé l'ordre à ta console d'inverser la puissance des boucliers et de les abaisser ! »
« Mais pourquoi ? »demanda Matthew avec peine.
« Une fois de plus, ton père se méfiait de moi et s'était arrangé pour me faire muter sur le Majestic pour me faire surveiller par son sbire, le capitaine Irska. Ce vieil entêté à réussi à me percer à jour et avait tout inscrit dans son journal de bord. Je devais me débarrasser de lui et de son navire. La bataille pour la reprise de DS9 m'a donné cette occasion et tu étais le bouc-émissaire parfait. »
Horatio lâcha prise et le visage de Matthew retomba, ce dernier n’espérant plus rien.

=-=-=-=-=-=-=-
A la vue du sang et de la chair brûlée de Keel, Litarok se sentait de plus extatique. Il lui avait inoculé du venin directement issu de ses poches. Oh non ! Pas pour le faire mourir, Litarok était plus cruel que ça ! Le but était de le faire souffrir pour qu’après, ce morveux demande grâce.

L'Aspicoa avait encore une chose à faire pour que cela soit le cas. Il commença à faire revivre ses pires souvenirs à l'adolescent. Tout d'abord, il y eut une vision du futur. Terek Nor était dans une cellule et hurlait alors qu'on le torturait tandis que Kashkit avait été crucifié en face de la cellule de Keel. Toute la Fédération avait été vaincue...Litarok en était le maître.

Puis vinrent les souvenirs proprement dit : Keel se revit sur Deep Space Nine où une terrible blessure lui coûta la rate. Il se vit ouvrir la serrure mécanique et manqua d'être propulsé par une grenade. Il se vit mourant sur la table d'opération.

Enfin, les souvenirs les plus horribles approchaient. Samuel revint sur Amleth Prime où l'équipage avait réveillé un Path Wraith, Paghvaram qui tua Etienne Sureau devant ses yeux. Etienne dont il n'avait jamais apprécié le métier mais dont il adorait la joie de vivre.
« Avant qu'il ne crève ! » Ajouta Litarok dans sa tête
Ensuite, ce fut le souvenir le plus douloureux de Samuel qui refit surface : le moment où un adepte du Lotus Noir l'avait contaminé avec une seringue de virus aspicoa. Qu'est-ce que l'adolescent avait souffert là-dedans, dans cette pièce exiguë ! Il avait même commencé à délirer et avait connu toute une nouvelle forme de souffrance.
« Et ton navire vit ça pour le moment ! » Ajouta de nouveau Litarok

Ce fut ensuite des visions personnelles qui l'assaillirent. Keel revit Carl et ses copains le frapper à mort. Il revit Carl frapper sa copine, Calya. Si Tarik n'était pas venue ce jour-là...Tarik ? Et Tarik était là, face à lui.
« Tu n'es pas seul... »
Distinctement, Samuel pouvait voir qui venait de le sauver. Yakit et Torncob avaient poussé leurs pouvoirs pour l'empêcher de sombrer dans la démence.

Grâce à tout cela, Keel trouva la force de se lever et projeta Litarok sur son bureau qui s'effondra puis lui colla un coup de pied bien placé. Il tenta de s'enfuir mais ses forces l'abandonnèrent et il s'écroula devant la porte.

Litarok ne se fit pas prier et il prit un bâton et frappa plusieurs fois en rage sur le dos de Keel. Il sourit en pensant que le Shanghai faisait route vers le Manticore. Il allait livrer Keel puis faire sauter le Manticore avec ce crétin de Bryant qui avait voulu le manipuler dessus. Il ferait ainsi sauter Keel qui ne méritait plus de vivre et Satler qui apparemment détenait des renseignements intéressants. Tout en continuant à frapper, Litarok se mit à rire comme un fou.
« Ouille ! Tu vas avoir mal toi quand tu te réveilleras ! »

L'instant fatidique approchait. Litarok avait un plan. Le Shanghai étant bourré d'un équipage déloyal et d'agents de la Section 31 ne lui servait plus à rien. Il pouvait donc le faire exploser ainsi que tout le secteur...ainsi que Terek Nor, Bryant et Kashkit ! Son cadeau de Noël lui plaisait véritablement et il continuait à rire quand Keel s'éveilla, à nouveau attaché.
Revenir en haut Aller en bas
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Section 31 - La menace fantôme - Chap final   Dim 27 Avr 2014, 10:54

Mc Clean n'en avait pas fini avec Satler mais l'USS Sovereign ainsi que son armada arrivait, Curieusement le Manticore sortit de l'hyper-espace et son équipage perdit tout contrôle sur le navire. Le commander Bryant ne comprenait pas ce qu'il se passait. Son navire comportait tous les systèmes de sécurité que la section avait pu mettre en œuvre pour empêcher la prise de contrôle du Manticore. Malgré cela, un programme virus se faisait un malin plaisir de diffuser de la musique en boucle sur tous les ponts. Horatio avait encore un atout dans sa main.

« Pour ce code, regarde ce que l'aspicoa vient de m'apporter. »dit-il

Trois Klingons entrèrent amenant Keel gravement blessé. Ils l'attachèrent solidement et Mc Clean le mit en joue. Matthew y voyait de moins et dut deviner la silhouette du nouvel arrivant. Le lieutenant Keel. Qu'avait-il encore fait pour se retrouver dans une telle situation ? A croire qu'il aimait les séjours à l'infirmerie.

« Satler...tu as deux minutes pour me donner ce code ou c'est ton copain qui va mourir ! »

Le jeune garçon releva la tête,fixant Mc Clean droit dans les yeux
« Commander quoiqu'il demande ne lui donnez pas! De toute façon on sait très bien comment ça va finir! »
« Je suis désolé Lieutenant.... »répondit Satler


Un message arriva à l'intercom

« Pressman ici Bryant, le Sovereign nous rattrape. »
« Font chier ceux-là ! J'arrive ! Quant à toi, tu ne vas pas rester éveillé très longtemps quand je vois ton état et ton copain est en train de mourir avec le venin de Litarok. Ordinateur, champ de force de niveau cinq autour de Satler et Keel. »

Le champ de force apparut privant Keel et Satler de tout espoir de profiter du départ de Mc Clean. L'adolescent faisait peine à voir, son corps n'était plus qu'une plaie ambulante,traumatismes, hématomes,le dos zébrés de coups, brûlures, empoisonnement, visage tuméfié, il n'en menait pas large. Le plus douloureux était de supporter les attaques du venin, violentes, agressives, il avait l'impression qu'il avait avalé du fil de fer barbelés chauffé à blanc et que ce dernier se baladait à l'intérieur de lui. Il lança un regard vers Satler.

« Commander! quoiqu'il se passe, quoique Mc Clean me fasse subir ne lui donnez pas la plus petite information.... ne vous en faîtes pas pour moi! »
« de toute...de toutes fa...çon...je ne sais...sais pas ce qu'il...demande. »


Soudain le jeune garçon fut pris de violentes convulsions,une bave rose sortit de sa bouche, il serra les dents mais ne put retenir un cri de douleur, Litarok avait fait du bon travail, il mourrait à petit feu dans d'atroces souffrances.
Matthew entendit à peine les cris du jeune homme mais ce dernier devina les souffrances de Keel. le froid mortel se faisait de plus en plus présent, il leva la tête et aperçut Alexandra qui ce tenait devant lui.
« Mon dieu Alex sauras-tu me pardonner ? »pensa t-il

Au bout de quelques secondes Keel émergea à nouveau le souffle court, les yeux inondés de larmes.

« Terek va venir! il va nous sortir de là! »hurla-t-il comme pour s'en convaincre.

Les spasmes le reprirent plus violents, s'il n'avait pas été attaché, il se serait certainement blessé.

« Promettez moi Commander! Promettez moi! Si je meurs ici, je ne veux pas que mes parents adoptifs récupèrent mon cadavre! C'est vous ma famille! »

Le venin le faisait délirer, la fièvre, le froid, il n'en avait plus pour très longtemps mais il se battrait jusqu'au bout. Malheureusement Satler n'entendit pas les paroles du scientifique, il avait sombré dans le néant. Une larme coulait le long de sa joue, les derniers instant de sa vie brûlaient telle une flamme vacillante dans le noir.
Le Manticore se fit aborder par les équipes de marines du Sovereign. Ces derniers prirent rapidement le contrôle de tous le bâtiments. Pour Mc Clean, il était temps de tirer sa révérence. Il se dirigea vers le hangar à navettes, surveilla que personne n'y était et monta dans le Runabout qui s'y trouvait. Le petit navire avait été conçu pour fuir le plus discrètement possible. Seulement, il ne put ouvrir les portes, le contrôle de ces dernières lui échappant totalement. Il décida donc d'armer les torpilles et tira sur les portes, la hangar se dépressurisa rapidement. Mc Clean activa son occulteur, un petit cadeau de Sheperd, et fila à travers la flotte du Sovereign.

Il lui fallut quelques temps pour rejoindre Bolarus, siège de la Section 31, il activa une communication cryptée vers ses supérieurs. C'est Sheperd qui lui répondit.

« Commander, votre mission et un total échec, cela ne tenait qu'à moi, je vous jetterais en pâture à Terek Nor mais notre chef en a décidé autrement. Un nouveau plan visant directement Nor va être mis en place. Vous prendrez le commandement d'un navire et vous vous mettrez en attente d'ordre. Ai-je été bien clair ? »
« Oui Capitaine, très clair. »

La mission de Mc Clean se terminerait bientôt, ça sera ou lui ou le Sovereign.


* * * *

Litarok était fier de lui. Il avait livré Samuel Keel au Manticore et il se fichait totalement de l'état dans lequel il le reverrait. Maintenant, il lui restait une dernière chose à faire. Le Manticore devait sauter. Le Sovereign aussi. Pourtant, Litarok savait que le Shanghai n'y arriverait pas seul. De plus, Terek Nor, maudit soit-il, avait appelé un navire aspicoa de dernière génération, le Lightning. Même Litarok n'avait pas entendu parler de cette nouvelle classe de navire. Il ne restait qu'une solution. Litarok appuya sur un petit bouton et retourna narguer le Sovereign.

Oh ! Sa tendre Elaya et l'infâme Terek Nor avaient déjà compris ce qu'il allait faire. Pour détruire le Sovereign, le Manticore et le Lightning, la solution qui s'imposait était de détruire le Shanghai pour que l'explosion de son moteur intergalactique ravage tout le secteur pendant que lui irait se planquer.

« Ah c'est bon d'être aussi méchant! » se dit Litarok

L'Aspicoa comprit que tout allait être fini et il se dirigea vers sa navette intergalactique, un cadeau de sa femme Lisatak qui savait que d'une façon ou d'une autre, le Shanghai allait être détruit. Le moteur intergalactique avait été construit dans ce but et seul Litarok pouvait s'en douter.

Il remarqua alors que l'on se connectait à son moteur intergalactique. Son plan aurait fonctionné. Terek serait mort avec Keelou, Matty, Kashkit et tous les autres, mais bien entendu, il avait oublié un détail. L'équipage du Ti'Larian avait construit le premier moteur intergalactique. Il savait donc tout à fait le désactiver et lui faire perdre tout son carburant...le Shanghai risquerait de sauter seul !

Litarok se hâta vers sa navette quand il s'aperçut qu'on lui suivait.

« Tiens Richardson, seriez-vous plus intelligent que les autres ? »
«  Je crois que oui Monsieur...où va-t-on ? »

En réalité, Richardson plaisait beaucoup à Litarok. Il était aussi vicieux que lui et aimait le mal.

« Dans le quadrant gamma...j'y ai des amis ! Et je connais un club de striptease dont tu me diras des nouvelles ! »

Litarok et Richardson montèrent dans la navette intergalactique et actionnèrent son moteur. En un rien de temps, ils filèrent dans la quadrant gamma ne leur permettant pas de voir le Shanghai devenir une boule de feu et Bryant se faire capturer par Terek Nor.

Ils arrivèrent dans un endroit rempli de lumières. Des femmes de races exotiques dansaient devant Litarok et Richardson. Des Aspicoas arrivaient à leur table pour savoir tout ce qu'il s'était passé.

Un message arriva dans la tête de Litarok

« Comme prévu tu as échoué... »
« Lord Minion...vous feriez mieux de vous taire... »
« Tu n'as pas encore perdu ton utilité Litarok...le Président Aspicoa va arriver pour discuter avec son homologue de la Fédération. Nous voulons sa mort...je suppose que tu peux comprendre ça... »
« Oui ! Il va me falloir de l'aide et des moyens...j'ai les Aspicoas autour de moi, mais je tiens à ce que tu m'aides...les autres ne doivent pas intervenir. Aide-moi et on va exploser ce président ! »
« Affirmatif ! Nous t'aiderons. »

Litarok éclata de rire puis passa un bras autour des épaules de Richardson.

« Mon pote, nos affaires ne sont pas terminées ! »
Revenir en haut Aller en bas
 

[post DS9] Section 31 - La menace fantôme -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CRÉATIONS DE FANS :: Fan-Fictions-