AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Partagez | 
 

 Destin - Chapitre 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

27042014
MessageDestin - Chapitre 10

Noël 2369

Ce fut la première fois qu'Alexandra fit la connaissance de la famille Satler. Pour les fêtes de fin d'année, Catherine Satler avait pu rejoindre sa famille sur terre. Alexandra fit donc la connaissance de Catherine ainsi que d'Alania, la jeune sœur de Matthew. Les trois femmes s'entendirent rapidement bien et passèrent Noël à papoter entre filles. Le lendemain ce fut le tour de Matthew d'être présenté officiellement à la famille Delgado. Il fut accueilli à bras ouvert par la mère et le père d'Alex. Son frère plus âgé fut quelque peu méfiant.

* * * * *

Un jour, Matthew et Alania flânaient ensemble dans les rues de San Francisco quand Matthew s’arrêta devant une bijouterie. Il regarda la vitrine et vit une bague qui lui plut tout de suite.
-« Regarde Alania, comme elle est magnifique ! »
En effet cette dernière était faite de trois anneaux d'or entrelacés et comportait de petits rubis ainsi que des émeraudes.
-« Que veux-tu en faire ? »
-« J'ai l'attention de demander Alexandra en fiançailles lors du bal de fin d'année. »
-« Mon dieu Matthew, je suis heureuse pour toi. » Elle enlaça son frère. Enfin, elle retrouvait ce frère calme et aimant qu'elle avait connu avant leur arrivée sur Terre.

* * * * *

Juin 2369

Alexandra avait passé les derniers mois à surveiller Matthew et son addiction à l'alcool. Tout se passait bien et les deux amoureux continuèrent à travailler dur pour obtenir le diplôme final qui leur ouvrirait la carrière d'officier. Beverly-Anne commençait de son côté à s'impatienter.
-« Horatio, tu m'avais promis qu'il me reviendrait et je vois que ce n'est toujours pas le cas . »
-« Attends ma belle. Demain, vous aurez passé les examens finaux, il suffira de fêter cela. »
-« Ouais au bar, à coup de jus de fruits, magnifique ton plan. »
-« Tu es aussi patiente qu'un chat qui s'échaude, je vais m'arranger pour éloigner Delgado, tu n'auras qu'a agir à se moment-là. »
-« Ah oui pas bête, vivement demain ! »

* * * * *

Effectivement le lendemain soir, nombres de cadets sortirent en ville pour fêter les examens finaux et faire la fête et attendant la cérémonie des diplômes la semaine suivante. Un petit groupe composé d’Alexandra, de Matthew, de Beverly-Anne et de Stanley sortit aussi dans un bar. Comme l'avait prédit Beverly, Matthew et Alexandra ne prirent pas d'alcool. Il se passa bien deux heures avant qu'Alexandra ne reçoive un appel de sa mère.
-«¡ Mi hija, tu padre está en el hopital! ( Ma fille, ton père est à l'hôpital.) »
-« Quoi, mais qu'est ce qu'il c'est passé ? »
-« Il a fait un malaise pendant le service, nous ne savons pas grand chose encore, viens nous rejoindre s'il te plaît. »
-« J’arrive, maman. »
Elle raccrocha et rejoignit le petit groupe.
-« Je dois vous laisser, mon père est à l’hôpital »
-« Veux- tu que je vienne Alex ? », demanda Matthew.
-« Non, ce n'est pas la peine, reste avec les autres, je n'en n'aurai pas pour longtemps. »
Elle prit un taxi et s'éloigna. Le signal qu'attendait Beverly était arrivé. Elle partit au bar et revient avec une bouteille de tequila.
-« Bon, trinquons à nos examens ! »
-« Non, désolé mais je reste au jus d'orange », lui dit Matthew.
-« Allez arrête, on ne fête pas la fin de notre séjour à l'Académie avec un jus de fruit, Alexandra est partie, un verre ne te fera pas de mal. »
Sans le savoir Stanley allait aider Beverly dans son plan.
-« Elle a raison, ce n'est pas un verre qui changera. Ne t’inquiète pas pour ton beau-père, je suis sûr qu'il ira mieux. »
-« Bon d’accord, mais juste un verre alors. »
Ils trinquèrent et burent leur verre d’un seul coup.
-« Nom d'un chien, ça ravive, Beverly m'accordes-tu cette danse ? »
-« Avec plaisir mon cher. »
Matthew resta seul devant cette bouteille, elle l’appelait, il tenta de résister mais l'envie fut plus forte. Après tout cela l'aiderait à moins s’inquiéter pour le père d'Alexandra.

La soirée continua à se passer entre danses folles et verres de tequila. Stanley fut le second à partir. Il ne restait désormais plus que Matthew et Beverly, cette dernière s'était arrangée pour boire des verres d'eau à la place de la tequila. Elle lui avait lancé un défi, le premier qui serait ivre aurait gagné. Le pari truqué fut gagné par Matthew bien sûr. Une fois Matthew bien imbibé, Horatio rejoignit Beverly. Matthew ne tenait plus debout et comatait à moitié.
-« Il est temps de passer à la deuxième partie du plan. », dit Horatio.
Ils transportèrent Matthew jusqu'à l'appartement de Beverly, le déshabillèrent et le mirent au lit. Cette dernière fit de même. Elle fit semblant de l'embrasser pendant qu'Horatio prenait des photos compromettantes. Au bout d'une demi-heure, l'affaire était dans le sac.
-« Bon maintenant, on le rhabille et on l’abandonne dans le parc du Presidio ! », ricana Horatio.
Ils déposèrent Matthew sur un banc du parc. Beverly commença à faire demi-tour.
-« Attends ce n'est pas finis, je vais appeler les service de sécurité maintenant. »
-« Quoi mais ce n'était pas prévu. »
-« Oh mais si ! Je l'avais prévu et il faut que tu contribues au grand final ! »
Il se retourna et frappa Beverly-Anne au visage. Elle en tomba, porta sa main à sa figure. Une légère coupure était apparue sur son visage.
« Mais qu’est ce qui te prend, Horatio ? »
-« Disons que nous allons ajouter la violence sur le dossier de ce cher Matthew. »
Il se baissa et continua à frapper Beverly suffisamment pour que son visage garde les marques quelque temps.
-« Et voilà, j'aime le travail bien fait, demain tu iras porter plainte contre lui. Pour lui, l'Académie s’arrêtera là, juste aux portes du diplôme, plus de copine. Cette fois-ci, il ne se relèvera pas ! »
Beverly-Anne se remit debout en titubant.
-« Et maintenant dégage ! », hurla Horatio .
Elle partit en courant et en pleurant de douleur. Elle s'était fait avoir. Horatio se pencha vers Matthew complètement groggy.
« Maintenant que tu es fini, ton père sera suffisamment affaibli et alors je m'attaquerai à lui. Bientôt les Satler tomberont en disgrâce. »
Il appela la police et le laissa là, seul, en plein milieu du parc du Presidio.


* * * * *

Matthew se réveilla dans une cellule grise, un violent mal de tête se faisait sentir. Il se releva doucement et regarda autour de lui. Les murs étaient gris, il était sur une sorte de lit au matelas dur et une lourde porte fermait la pièce. Mais où était-il ? Un bruit de serrure se fit entendre et la porte s'ouvrit sur un policier.
-« Alors l’ivrogne daigne enfin se réveiller ! »
-« Pardon ? Mais où suis-je ? »
-« Au poste de police du quartier du Presidio, on t'a ramassé complètement ivre sur un banc. »
-« Mais comment suis-je arrivé là-bas ? Je ne me rappelle de rien. »
-« C'est ta petite copine qui nous a appelés après que tu l'aie battue. »
-« Quoi ? Alex ? Impossible, c’est quoi ces conneries ? »
-« Alex ? Non c’est une certaine Beverly-Anne Westwood qui a appelé. »

* * * * *

Alexandra revint chez elle dans la matinée et tenta d'appeler chez Matthew, histoire de lui donner des nouvelles. Mais personne ne répondit. Étrange, pensa-t-elle. Elle alla voir sur son terminal, un message était en attente. Elle l'ouvrit et ce fut l’horreur pour elle. Ce fut le souffle coupé qu'elle regarda les photos qui s'affichaient. Matthew en plein ébats avec Beverly-Anne. C'était impossible, il avait brisé leur amour comme ça. Non, cela était vraiment trop dur. Elle regarda quand même qui avait expédié les photos. Le message venait de Beverly elle-même avec ce petit message : «  Il est à moi malgré toi ! ». Ce fut l’anéantissement pour Alexandra, son père à l’hôpital et Matthew qui l'avait trompé dés qu'elle avait eu le dos tourné. Non, c'en était trop. Il restait deux semaines avant qu'elle ne soit mutée à son nouveau poste. Elle regarda les propositions et choisit le poste le plus éloigné de la Terre.

* * * * *

Matthew reçut la visite de sa mère et de sa sœur. Il n'allait pas bien, comment en était-il arrivé là ? Pour lui, il ne pouvait pas avoir fait ça, c'était impossible.
-« Matthew ! Mais bon Dieu qu'est ce que tu as fait ? », lui demanda Catherine Satler.
-« Maman inutile d'en rajouter, s'il te plaît. » intervint Alania.
-« J’ignore tous de ce qui c'est passé, c'est le trou noir. Mais je suis sur de ne pas l'avoir frappé c'est impossible. » dit Matthew.
-« Nous allons t'aider rassure toi. » Répondit sa mère.
-« Et papa ? »
-« Il ne veut rien savoir, cette fois-ci, il ne fera rien. »Dit Alania.
-« Je m'en doutais bien, pour lui, c'est la goutte qui a fait déborder le vase. »
-« Vous avez tous les deux votre satané fierté et maintenant voilà, il a fait une croix sur toi, Vous avez gagné tous les deux ! », hurla sa sœur.
-« Elle a raison, vous vous êtes tellement attaqué depuis tout ce temps que vous êtes devenus des inconnus l'un pour l'autre, il serait temps que tu fasse le premier pas Matthew. », Supplia Catherine Satler.
« Non c'est fini, dorénavant je ne lui adresserai plus la parole et puis c'est tout ! Ce qui m’inquiète, c'est qu'Alexandra ne soit pas venue. »
« Effectivement, nous avons bien tenté de la contacter plusieurs fois mais sans succés. Pour l'instant, nous devons te faire sortir d'ici car la cérémonie de la remise des diplômes et dans deux jours et si tu n'y es pas, tu seras radié de l'active. »

Il fallut un peu de temps pour réussir à faire libérer Matthew mais il avait interdiction de sortir de chez ses parents jusqu'à nouvel ordre. Il fallait attendre les résultats de l'enquête préliminaire. C'est le matin même de la cérémonie que tomba le verdict, les analyses ADN innocentaient Matthew de voie de fait sur la personne de Beverly-Anne. De plus, cette dernière décida de ne pas porter plainte contre lui. Matthew allait pouvoir se présenter à la cérémonie de remise des diplômes de fin de cycle à Starfleet Academy.

Pendant cette dernière, Matthew rechercha des yeux Alexandra et ce n'est seulement que quand on l’appela sur le podium qu'il la vit. Le discours du meilleur élève major de promotion arriva et à sa grande stupeur ce fut Horatio Mac Clean qui se présenta. Il fit un laïus sur certains élèves qui ne méritaient pas leurs diplômes, sûrement une dernière attaque envers Matthew. A la fin de la cérémonie, Matthew arriva à rattraper Alexandra par le bras. La réaction de cette dernière fut de se retourner pour lui mettre une gifle.
-« Comment oses-tu après ce que tu m'a fait ! »,cria t-elle.
Il se mit la main sur la joue.
-« Mais qu'est ce que je t'ai fait enfin ? », demanda t-il.
-« Comment ça, ce que tu m’as fait ? Tu te fous de moi j'espère ! Tu n'as qu'a demander à ta copine Beverly, tu étais peut être trop saoul pour t'en rappeler. Fiche-moi la paix et sors de ma vie. »
Elle le planta là et partit. Ce fut comme un coup de poignard que Matthew reçut en plein cœur, il devait en savoir plus et alla voir Beverly-Anne.
-« Bon Dieu Beverly qu'as-tu fait ce soir là ? Pourquoi tant de haine ? »
-« J'étais jalouse, tu étais à moi et tu m'as jeté pour elle. Ce que je t'ai fait, tiens regarde ! »
Elle lui tendit un PADD avec les photos prises ce soir là. Il eu les jambes coupées en les voyant.
-« Mais...mais c'est impossible, je n'ai pas couché avec toi, je m'en souviendrais. »
-« Tu étais tellement ivre que tu ne te rappelles de rien. Mais je te rassure, même la tête ailleurs tu ne pensais qu'à elle, toujours à l'appeler, et tu n'as rien fait. »
-« Beverly-Anne tu dois lui dire la vérité, je ne veux pas la perdre. »
-« C'est trop tard Satler, j'ai eu ma vengeance, adieu ! »
Elle le laissa là au milieu des autres cadets.

* * * * *

Matthew alla voir les parents d’Alexandra et c'est sa mère qui le reçut.
-« Je suis désolée mais Alexandra est parti au Mexique chez ses grands parents et cela m'étonnerait qu'elle soit là pour le bal de fin d'année. »
-« Donnez-moi leur adresse, je dois aller la voir, je dois lui parler ! »
-« Cela m’étonnerait qu'elle veuille te voir après ce que tu lui as fait. »
-« Je n’ai rien fait, croyez-moi, on peut faire dire ce que l'on veut à des photos, j'étais dans les vapes quand elles ont été prises. Je me suis fait piéger, je suis innocent. Jamais je ne lui aurais fait ça. Je l'aime et elle est la femme de ma vie. Tenez, regardez, je voulais lui faire ma demande pendant le bal. Croyez vous vraiment que j'aurais couché avec une autre si je voulais lui demander ? »
Il lui montra la bague de fiançailles qu'il avait achetée quelques mois plus tôt.
-« Mon Dieu qu’elle est belle, je vais tenter de lui parler mais elle est butée, tu le sais. »
-« Faites de votre mieux, je l’attendrai ce soir au bal. »

* * * * *

Juin 2369 – Soirée du bal de fin de promotion.

Matthew était là dans son uniforme de gala tout comme les autres cadets présents, du moins on pouvait dire maintenant enseigne. Il était avec Stanley et regardait partout mais il ne voyait pas Alexandra,
-« Tu crois que notre plan va fonctionner ? » Demanda Matt à Stanley.
-« Si cela ne fonctionne pas, on est mort, regarde qui est là et ce n’était pas prévu. »
L’amiral Erin Brand fit son entrée au bal.
-« De toute façon, on ne peut plus faire marche arrière Alex vient d’arrivé. »
En effet Alexandra Delgado arriva derrière l'amiral Brand. D'habitude enjoué, son visage paraissait fermé. Matthew sourit mais elle ne regardait pas vers lui.
-« Allez Satler, il faut y aller »dit Campbell.
-« Oui, allons-y ! »

Il ne leur fallut que quelques minutes pour se préparer. Quelqu'un cria dans la salle.
« Au feu, au feu ! »
De suite un groupe de pompiers arriva.
« Pas de panique, nous sommes là, nous allons attiser les flammes mesdames ! »
Les pompiers montèrent sur scène et sur le rythme d'une musique rythmée, entamèrent une danse des plus sexy, Ils se mirent torses nus et ce fut la cohue parmi la gente féminine présente. Le spectacle dura pendant au moins cinq minutes et à la fin l'un d'eux descendit de la scène et se dirigea vers Alexandra Delgado. Il mit un genou à terre et déclara sa flamme.
-« Alexandra Delgado, tu es la seule femme que j'ai jamais aimé aussi fort dans ma vie. Tu es ma moitié, mon ange, je t'aime, acceptes-tu de m'épouser ? », dit Matthew.
Alexandra regarda la salle, tout le monde regardait vers elle puis elle regarda Matthew. Elle se baissa vers lui.
-« Non, je ne peux et je ne veux pas te faire confiance ! »
Elle tourna les talons et sortit de la salle en pleurant. Elle avait été tentée de dire oui mais elle ne pouvait pas encore le pardonner, pas maintenant.
Matthew resta là un genou à terre avec sa bague dans les mains. Voilà tout était fini pour lui, il ne cesserais jamais de penser à elle, même si cela n'était pas réciproque. Le bonheur lui avait été refusé et la vie ne serait plus la même.

Quelques jours plus tard, il fut muté sur un banal vaisseau de patrouille alors qu’Alexandra partait sur le Venture, un vaisseau de classe Galaxy. Ils ne devaient plus se revoir avant cinq années. Matthew redevint l’officier le plus détesté de toute la flotte allant de navire en navire et de blâme en blâme, détruisant un peu plus, chaque jour sa carrière.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Destin - Chapitre 10 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Destin - Chapitre 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'UNIVERS DE STAR TREK :: Espace Trekkers - Trekkies :: Fanfics Star Trek :: La trilogie de Matthew Satler :: Destin-
Sauter vers: