AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Partagez | 
 

 Destin - Chapitre 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

27042014
MessageDestin - Chapitre 8

2368- Campus de Starfleet Academy

Matthew entamait sa troisième année alors qu'il n'avait espéré qu'en faire une. Mais voilà, malgré ses nombreux passages chez la superintendante Erin Brand pour mauvaise conduite voire même outrages envers ses professeurs, il restait bon élève aux excellents résultats et nombre de professeurs espéraient bien le voir grimper la hiérarchie de la flotte. Il restait quand même à le canaliser.

Étrangement Matthew commençait à éprouver certains sentiments envers la belle Alexandra Delgado. Ils passaient de plus en plus de temps ensemble sans pour autant rester seuls. Eh oui, leur copain Stanley Campbell leur collait aux basques. Lui aussi aimait bien Alexandra sans pour autant avoir des sentiments amoureux envers elle.

Un événement vint changer la vision des choses et surtout des non-terrestres de Matthew. Des nouveaux cadets arrivèrent pour eux aussi entamer leur parcours. Parmi l’un d'eux, Matthew reconnu celui qui l'avait battu quatre ans auparavant. Pour lui ce fut l'occasion de se venger de l'humiliation donnée par le Bolien. Avec Stanley, ils attendirent un soir que ce dernier sorte du campus, le suivirent et attendirent le bon moment pour lui tomber dessus. Stanley fut le premier à frapper, il déstabilisa le bolien, le faisant tomber à terre. Ce dernier tenta bien de se défendre mais Matthew s'arrangea pour lui bloquer les jambes. La rage contenue dans le jeune homme explosa, il lui asséna de nombreux coup plus violent les uns que les autres. C'est à ce moment là que le remord et la culpabilité remonta en Matthew. Après tout le Bolien, à l'époque n'avait fait que de se défendre. Alexandra avait suivi le groupe et ce qu'elle vit lui fit changer d'avis sur Matthew. En effet, plus Satler frappait, plus les larmes de remords coulaient le long de ses joues. Il finit par arrêter et pleura.
Non loin de lui, Alexandra qui l'observait découvrit dés lors un autre Matthew Satler, celui qui était pour elle rien de plus qu'un jeune homme arrogant, plein de vice n'était en faite qu'une armure qui dissimilait un homme triste exempt de haine. Elle sortit de sa cachette et vint s'agenouiller près de lui, le prit dans ses bras comme une mère le ferait pour son fils. Matthew s'y réfugia et elle le serra tendrement pendant que le jeune homme se laissait aller à ses remords. Dans ses bras, il trouva une chaleur et un amour qu'il avait depuis longtemps oublié. Cela dura plusieurs minutes. Matthew se sentit apaisé dans les bars d'Alexandra, il sentit même le doux parfum de sa peau, un parfum doux et épicé. Stanley aida le bolien à se relever.
-« Désolé mec mais tu l’avais bien cherché ! »
Le bolien les regarda avec le seul œil qui lui restait, car le deuxième avait enflé.
-« Je l’avais bien cherché après tout, c'est bien moi qui l'ai amoché à l'époque ! »répliqua le Bolien.
-« Si c’est moi qui t'avais fichu une raclée comme celle que je viens de recevoir, les médecins auraient eu du mal à te rafistoler ! »
Il tendit la main vers Matthew en geste d’amitié. Ce dernier accepta et le bolien de sa forte poigne le releva.
-« Tu as acquis une sacrée force ces dernières années. »
-« Merci…. Je suis vraiment désolé, je n'aurais pas du... »
-« Ne t’inquiète pas, il en faudrait plus pour m'envoyer à l’hôpital. Tu as gagné mon respect terrien ! »
Et ils se serrèrent la main. Mais quelqu'un d'autre avait vu la scène et quelques heures plus tard à coup de latinum, il obtint de la part du bolien que ce dernier mentionne les faits survenus à la plus haute autorité de Starfleet Académie.

* * * * *

Le lendemain Matthew Satler et Stanley Campbell furent convoqués dans le bureau de l'amiral Brand. Cette fois-ci, c'était la goutte qui avait fait déborder le vase, et même une intervention d'Henri Satler ne suffirait pas.
-« Pour qui vous prenez vous messieurs ? Je vous rappelle que vous êtes des officiers de Starfleet et tant que tels, vous devez avoir un comportement exemplaire. Au lieu de ça, vous suivez un officier bolien, vous attendez qu'il soit sorti de l'enceinte du campus et vous le battez presque à mort en le traitant de saleté d'extra-terrestre ! Ceci est indigne d'un cadet de l'Académie. Cette fois-ci c’en est trop, je vous renvoie de l'Académie avec effet immédiat ! », rugit Erin Brand.
-« Mais amiral... », tenta Matthew.
-« Il n'y a pas de mais cadet Satler, votre père n'est pas encore au courant et personnellement je n'aimerais pas être à votre place quand il saura. »
Quelqu'un vint sonner à la porte de l'amiral Brand,
-«  Oui, qui est ce ? »
-« C'est le cadet Delgado, madame, j'aimerais m'entretenir avec vous concernant l'affaire du Bolien, »
-« Eh bien entrez mademoiselle mais je doute que vous puissiez apporter une information quelconque sur cette affaire ! »
Alexandra entra dans la pièce et salua l'amiral et fit un sourire à ses deux camarades,
-« J'ai ici les aveux du cadet bolien fait devant un officier de la sécurité stipulant qu'il a été payé par un individu inconnu pour mentir sur ce qui c'est réellement passé. De plus j'étais présente lors de cet incident et je confirme les dires du cadet ainsi que ceux de Satler et Campbell. »
Erin Brand prit le PADD, le lut attentivement et n’en crut pas ses yeux. Elle reposa ce dernier.
-« Il semblerait que votre camarade vous ait évité le pire messieurs. Au vu de ce document, j'annule votre renvoi mais vous serez quand même punis. Vous aiderez Monsieur Boothby dans sa tache quotidienne et cela jusqu'à la fin de l'année. Suis-je bien claire ? »
Matthew et Campbell se mirent au garde à vous.
-« Oui Madame ! »
-« Rompez ! »

Ils sortirent du bureau, Stanley fit éclater sa joie.
-« Wahou, merci Alex, tu as sauvé notre peau à tous les deux, t'es la meilleure ! »
Matthew regarda Alexandra dans le fond des yeux, une sorte de calme et de sérénité retrouvés se dégageait de lui.
-« Alex, tu es une très bonne amie.»
Alexandra sembla déçue des paroles de Matthew, elle attendait plus de sa part mais il continuait à laisser une certaine distance entre eux, une limite que Matthew ne tarderait pas à franchir.
Non loin de là, Horatio Mac Clean explosait de colère, le premier coup contre Satler avait échoué et il n'avait pas été renvoyé.
« Tu t'en sors sur ce coup là Matthew mais profites-en bien pour l'instant, je ne te lâcherai pas ! »

* * * * *

L'hiver arriva avec son cortège de froid et de neige. Déjà depuis plusieurs mois, Alexandra avait bien tenté de faire comprendre à Matthew qu'elle avait des sentiments pour lui mais le jeune homme avait remis son armure d'arrogance, s'interdisant sans doute le bonheur. Alexandra tenta le tout pour le tout.
-« Maintenant que nous sommes en vacances, cela te tenterait-il de venir avec moi à la patinoire ? »
-« C'est que je ne sais pas patiner. Et puis ma mère devrait venir pour Noël. »
-« Oh là là, espèce de pantouflard, t'est pire que mon grand-père ! »
-« Quoi moi pantouflard ? Non mais...d'accord, je vais te montrer ! »
Alexandra avait marqué un point, elle avait su tirer sur la bonne corde, Quelques jours plus tard, les deux amis se retrouvèrent donc à la patinoire de San Francisco. Tout était étrangement calme, il n'y avait personne.
-« Comment se fait il que ça soit aussi calme ? », demanda Matthew.
-« J’ai fait de la compétition durant de nombreuses années ici et l’entraîneur me devait un service. Et puis si tu te prends des gadins, veut mieux que personne ne te voie. »
Ils s'équipèrent, Alexandra fut la première à se lancer. Matthew la regarda faire, elle glissait sur la glace avec une telle légèreté, elle fit des figures gracieuses. Plus il la regardait, plus en lui montait cette envie de la serrer contre lui et l'embrasser mais il s'y refusait. Comment, elle si douce, si gracieuse, si parfaite pourrait être avec lui, le sale gosse plein de controverses ? Il risquait de l’attirer avec lui dans une spirale et il s'y refusait. Il ferma les yeux et tenta d'oublier cette pulsion.
-«  Allez Matt rejoins-moi. Allez lance-toi. »
C'est avec peine qu'il réussit à se laisser aller sur la surface gelée. Il manquait d'assurance et réussit quand même à la rejoindre sur la glace. Ils commencèrent doucement à patiner, Alexandra menait le duo.
-« Tu es le pire partenaire que j'ai eu. »
Ils se mirent à rire mais Matthew s’emmêla les jambes et commença à tomber, emmenant Alexandra avec lui. Il tomba sur le dos et elle sur lui. Ils restèrent comme ça pendant un certain temps les yeux dans les yeux. Matthew n'en pouvant plus de lutter, approcha ses lèvres de celle d'Alex. Cette dernière fit de même et ils s'embrassèrent langoureusement.
-« Enfin depuis le temps que j'attendais ! », interrompit Alexandra.
-« Je suis désolé, je ne voulais pas. Oublie ça, je ne te mérite pas. », lui répondit Matthew.
-« Tais toi Satler, je suis seule à décider si tu me mérite ou pas. »
Il se retourna et cette fois ci c'est Alexandra qui se retrouva dos à la glace. Il l'embrassa de nouveau et ils restèrent seuls dans la patinoire à savourer ces moments de bonheur à deux.
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Destin - Chapitre 8 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Destin - Chapitre 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'UNIVERS DE STAR TREK :: Espace Trekkers - Trekkies :: Fanfics Star Trek :: La trilogie de Matthew Satler :: Destin-
Sauter vers: