AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Partagez | 
 

 Destin - Chapitre 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

27042014
MessageDestin - Chapitre 7

L'été 2366 fut celui de tous les excès pour Matthew, les sorties nocturnes avec Stanley et Beverly-Anne se répétaient souvent. Henri Satler ne s'en aperçut pas, pris par son travail et l’opération qu'il avait lancée. Quant à Alania, ses premiers amours de jeune fille ne lui laissaient guère le temps de surveiller son frère. La relation entre ce dernier et Beverly-Anne ne dura guère plus que l'été. Celle ci commençait à se rendre compte du comportement hautain et alcoolisé de son petit ami et elle décida de rompre sans grandes formes avec lui. Matthew ne fut pas atteint par ça, il l'ignora tout bonnement. Alexandra Delgado rejoint le petit groupe car elle aussi avait mis un terme à sa relation avec Horatio Mac Clean, le trouvant distant et peu enclin à sortir le nez de ses manuels. Elle faisait figure de « modèle de vertu » selon les dires de Matthew Satler car, contrairement à lui, elle ne buvait pas trop, préférant s'amuser sans être sous l'influence de l'alcool.

Ce fut l'entré en seconde année, Matthew chercha Horatio mais il ne vit pas, ce dernier s'étant mis à l'écart. Les deux amis pourtant ne purent s'éviter longtemps.
-« Eh Horatio, cela fait longtemps que je ne t’ai pas vu ! Où étais-tu cet été ? »
-« Qu'est ce que cela peut te faire Satler ? », répondit-il sèchement.
Sur le coup Matthew fut surpris de la réaction de son ami. Que s’était-il passé pendant l'été ?
-« Horatio ça va ? Aurais-je fait quelque chose de mal contre toi ? »
-« C’est juste toi et toi, monsieur Matthew Satler, fils d'amiral, qui passe son été à picoler, à traîner. Crois-tu que je veuille traîner avec toi ? Laisse-moi tranquille, continue à faire tes frasques avec tes copains et lâche-moi ! »
Et il partit. Horatio avait changé et cela fit mal à Matthew mais il oublia vite avec son amie la boisson. Cette seconde année fut celle du choix de la spécialisation. Tous naturellement, Matthew choisit ingénierie alors qu'Horatio prit la sécurité, les deux amis allaient de moins en moins se voir.

Malgré son indifférence des premiers jours, Matthew commença à développer des sentiments envers Delgado. Elle était bien différente des autres, bonne élève, sérieuse et elle travaillait après les cours dans le restaurant de ses parents. Un jour Matthew la suivit et entra dans le modeste petit établissement. Alexandra le vit aussitôt.
-« Qu’est ce que tu fais là Matthew ? »
-« Je suis curieux et je n'ai jamais goûté à la cuisine mexicaine. »
-« Eh bien assieds-toi, je vais te faire goûter quelques spécialités. »
Alex se rendit au bar et préparait un cocktail sans alcool pour son ami quand sa mère l’interpella.
-« ¿ Quién es esto? ¿ Tu nuevo novio? (qui est ce? Ton nouveau petit ami?)»
-« No mamá, es justo un amigo de la Academia. (Non maman, c'est juste un copain de l'académie.) »
-« ¡ Daño, tiene el aire amable! (Dommage, il a l'air mignon !) »
-« No hacemos partido del mismo mundo, es un hijo de almirante. (Nous ne faisons pas partie du même monde, c'est un fils d'amiral.) »
-« ¿ Qué importa? Tienes sentimientos hacia él? (Et alors? As-tu des sentiments envers lui ?) »
-« ¿ Sentimientos? ¡ Cualquier cosa, es justo un pequeño burgués! Ir correa yo pasar. (Des sentiments? N'importe quoi, c'est juste un petit bourgeois ! Aller laisse-moi passer.) »
Alexandra s’assit en face de Matthew. Celui-ci mangea avec appétit, trouvant délicieux les plats que l'on lui avait apportés.
-« Cela fait plaisir de voir que cela te plaît. »
-« Je n'avais jamais goûté à la cuisine mexicaine et j'avoue que c'est bon. De quoi parliez- vous avec ta mère ? »
-« Pff, rien de spécial, ne t’inquiète pas. »
-« Va falloir que j’apprenne l'espagnol ! »
Ils rigolèrent tous les deux.


Le début d'année 2367 fut des plus terrible pour Horatio Mac Clean. En effet, l'amiral Erik Pressman fut arrêté dans l'affaire de l’ USS Pegasus. Henri Satler alors commandant en second de Starfleet décida de faire un exemple du cas Pressman. Il fit partie du jury du procès de son ancien ami. Les débats furent terribles mais la culpabilité de ce dernier ne faisait plus aucun doute. Il avait bien abusé de son statut pour mener des expériences sur un dispositif d'occultation alors que le traité avec les Romuliens l'avaient spécifiquement interdit. Pressman fut reconnu coupable, dégradé et incarcéré dans une prison près de San Francisco. Ce procès marqua la fin de l'opération mené par Henri Satler.
Quelques jours après le procès, Erik Pressman reçut la visite d'Horatio. Il tenta le tout pour le tout afin que son fils puisse continuer sa vengeance sur les Satler.
-« Comment allez-vous amiral ? », commença Horatio.
-« Je ne suis plus amiral Horatio, je ne suis plus rien. »
-« Non, vous êtes mon ami. Vous aviez raison de vous méfier d'Henri Satler et il l'a prouvé. »
L'ex-amiral sourit.
-« Il est peut être temps que tu sache une autre vérité jeune homme, maintenant je suis libre de te le dire. »
-« Quelle vérité Erik ? Pourquoi dites vous êtes que vous êtes libre de me le dire ? »
-« Ton nom de famille est celui de ta mère mais en réalité tu devrais d’appeler Horatio Pressman ! »
-« Pressman ? »
Les mots ne lui venaient pas dans la bouche, son souffle était irrégulier.
-« Oui, tu as bien compris, je suis ton père, Horatio. Mais voilà, la pression qu’a exercée Henri Satler m'a empêché de te le dire plutôt pour ta propre sécurité. »
-« Mais….mais...ma sécurité ? Pourquoi ? »
-« Tu as bien vu ce qui s’est passé pour ta mère et maintenant pour moi, si l'on apprend que tu es mon fils, Satler s'arrangera pour t'avoir au virage. »
-« Mais, père….Je n'ai rien fait pour qu'il me poursuive. »
-« Crois-tu que ta mère avait fait quelque chose pour mériter son sort ? Henri Satler est un fourbe qui n’hésitera pas à t'anéantir tout comme ta mère. »
« Que dois-je faire alors ? »
« Tu dois agir comme si de rien n’était, personne ne doit savoir que tu es mon fils. Des amis de Starfleet Intelligence te contacteront. N'hésite pas, travaille pour eux et venge-moi ainsi que ta mère, venge-nous de la famille Satler. »

Les révélations Erik Pressman à son fils Horatio allaient changer la donne à tout jamais, les amis d'hier devinrent les ennemis d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Destin - Chapitre 7 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Destin - Chapitre 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'UNIVERS DE STAR TREK :: Espace Trekkers - Trekkies :: Fanfics Star Trek :: La trilogie de Matthew Satler :: Destin-
Sauter vers: