AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Partagez | 
 

 Destin - Chapitre 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MSatler
Enseigne
Enseigne
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 42
Date d'inscription : 05/10/2013

27042014
MessageDestin - Chapitre 2

Les années commencèrent à s'égréner lentement. Matthew était un enfant calme, docile et même un peu timide. Ses parents lui inculquèrent très vite les bonnes manières et commencèrent son éducation scolaire à bord du vaisseau. Très vite, l'enfant montra des prédispositions pour l'art musical et à trois ans, il commença à prendre des cours de piano. Bientôt la famille Satler s'agrandit par l'arrivée de la jeune sœur de Matthew, Alania. Depuis plusieurs mois, le petit garçon se posait des questions quant aux rondeurs que prenait le ventre de sa mère.
« Es-tu malade, maman ? », la questionna-t-il un jour.
« Non, mon chéri, maman attends un heureux événement…», lui répondit sa mère avec douceur.
Elle prit la main de son fils et la posa sur son ventre. Il sentit les petits à-coups donnés par sa sœur à sa mère. Il s’en émerveilla. Alania fit son apparition le matin du 25 décembre 2351.Très vite, Matthew prit son rôle de grand frère à cœur, l’entourant d’amour. Bientôt, il fallut aux parents de Matthew l’inscrire à une école. Le Stalingrad n’en avait pas et il fallut lui faire suivre des cours par correspondance. Et c'est ainsi que Matthew Satler commença son cursus scolaire à bord du vaisseau.
En 2351, Matthew et toute sa famille déménagèrent sur un autre vaisseau, le USS Lafayette, un navire de classe Ambassador, bien plus grand que le Stalingrad. Matthew participa à son premier concours de musique sur Risa. Il gagna le concours, à seulement quatre ans, et son premier prix, un violon Stradivarius.
En 2352, le Lafayette fit escale sur terre, Henri et Catherine décidèrent de faire visiter leur monde d'origine à leurs enfants. Dans un premier temps, Matthew fut déboussolé par ces terriens. Ils couraient par tous, le ciel des grandes villes était encombré. Ils firent une première escale à Tokyo, où résidait la mère d'Henri Satler, Hitomi Satler. La première fois que Catherine Satler fut présentée à Hitomi, elle fut décontenancée par la vieille femme, même si elle savait que son mari faisait partie d'une des plus vieilles familles de San Francisco et n'avait imaginé trouver dans cette dernière une femme d'origine japonaise. Et pourtant du sang asiatique coulait dans les veines d'Henri Satler.
La vieille femme habitait les quartiers chics de la grande métropole et était la seule parente d'Henri encore en vie. En effet, le père d'Henri était mort dix ans plus tôt lors d'un banal accident de la route.
On présenta Matthew à sa grand-mère.
« Bonjour, mon chérubin, alors c'est toi Matthew ? »
L'enfant intimidé par la vieille femme ne répondit que d'un seul mot.
« Oui . »
La japonaise rit devant son petit-fils, il était bien comme son père à son âge.
« Sait tu que tu portes le nom de ton grand-père : Matthew Henri Satler ? »
« Ah bon. »
Hitomi émit de nouveau un léger rire et lui tendit une sucette.
« Doucement, mère. » lui dit son fils.
« Suffit Henri, c'est juste un cadeau de sa grand-mère. » lui répliqua Catherine.
Ils passèrent deux semaines de vacances à Tokyo, Hitomi montra à Matthew les coutumes japonaises et notamment la cérémonie du thé, très importante dans la culture d'Hitomi Satler. Puis il fut temps de repartir dans l'espace. Matthew fut triste de ce départ car il avait commencé à s'habituer à la vie sur terre.



De son côté, Horatio Mac Clean eut aussi beaucoup de chance. Arrivé à l'orphelinat quelques jours après le décès de sa mère, il fut prit en charge par une nurse qui l'éduqua comme si c'était son fils. Le rejeton ne manque de rien car un étranger veillait sur lui. Chaque mois, Horatio recevait des crédits afin que l'on puisse lui acheter le nécessaire à sa vie d'enfant, à Noël, il recevait des cadeaux de son étrange mécène. Ce dernier s'occupa même de son inscription dans des meilleures écoles de San Francisco. Chaque année, il partait en vacances visiter les autres continents de la Terre. Un jour, il alla à Tokyo, au Japon. Lors d'une visite à un ancien temple, il croisa pour la première fois la famille Satler. Alors qu'il jouait à cache-cache avec sa nurse, Horatio tomba nez à nez avec Matthew Satler. Ce dernier revenait du marchand de glace avec deux de ces délicieux desserts à la main. Horatio fut intrigué par ce qu'il tenait à la main,
« Bonjour. »
Matthew regarda l'enfant qui se tenait devant lui, pour des raisons qu'il ignorait, Matthew lui fit confiance d'instinct.
« Bonjour, je m'appelle Matthew et toi ? »
« Moi je m'appelle Horatio, qu'est ce que tu tiens à la main ? »
« De la glace, le marchand m'en a donné deux car j'avais une bonne bouille, tu en veux une ? »
« Oh oui, je n'en ai jamais mangé, cela me paraît délicieux. »
Les deux enfants s'installèrent sur les marches et dégustèrent leurs glaces. Horatio qui n'avait pas de copain posa une question à Matthew.
« Veux-tu être mon copain ? »
« Oh oui, je n'ai pas de copain avec qui parler, je m’ennuie parfois. »
Les deux gamins passèrent les deux semaines de vacances à traîner ensemble, ce fut le début d’une grande amitié, du moins le croyaient-ils.


Quatre ans plus tard, à l'âge de huit ans, Matthew déménagea une nouvelle fois, sur le USS Centaur, de classe du même nom. Catherine, alors nommée au poste d'ingénieur en chef, commença à délaisser son fils tout comme son père nommé au poste de chef des opérations. Néanmoins, Matthew ne se laisse pas abattre, tous en continuant les cours envoyés depuis de collège Zefram Cochrane, il s'occupa de sa sœur et des tâches ménagères de leur lieu de vie. Depuis son voyage sur terre, il continua à communiquer avec son ami « terrien », Horatio Mac Clean.

Année 2362, nouveau changement et nouveau vaisseau, le USS Avenger, de classe Ambassador. Matthew avait 15 ans et ignorait que sa vie allait prochainement basculer pour toujours, faisant disparaître l'adolescent timide et droit qu'il était. C'est en 2363 que tout changea. Son père fut nommé au grade de contre-amiral et envoyé sur Terre au quartier général de Starfleet à San Francisco. Avec Catherine, ils décidèrent que leur enfant serait mieux sur terre pour continuer ses études et que Catherine les rejoindrait plus tard. Ce fut un terrible coup dur pour Matthew que d'être séparé de sa mère. Dés lors son adolescence ne serait plus comme avant, ce fut le début de la descente aux Enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Destin - Chapitre 2 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Destin - Chapitre 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'UNIVERS DE STAR TREK :: Espace Trekkers - Trekkies :: Fanfics Star Trek :: La trilogie de Matthew Satler :: Destin-
Sauter vers: