AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Star Trek - Odyssée de Locutus - partie 02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zefram
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 110
Age : 45
Date d'inscription : 02/08/2012

05012014
MessageStar Trek - Odyssée de Locutus - partie 02

RETROUVAILLES

Nouvelle Vulcain , date stellaire 4459,91

Après la destruction de Vulcain, Spock a consulté la base de données de Starfleet pour trouver un nouveau refuge et y installer les survivants. Mais, comment savoir si la nouvelle colonie allait leur assurer l'avenir pérein qu'avait besoin la société vulcaine pour renaître de ses cendres? La solution vint de façon tout à fait inatendue ave la proposition du gouvernement terrien de leur confier la gestion pleine et entière du continent Antartique laissé vierge de toute activité humaine. C'est  ainsi que les Vulcain purent se rassembler dans des villages protégés par des dômes de verre. L'agglomération ainsi créée fut baptisée Nouvelle Vulcain.

Sarek est donc toujours ambassadeur de Vulcain auprès de la Terre. Il est appelé en conférence holographique par l'Amiral Tornak, le correspondant militaire de Vulcain auprès de Starfleet et aide de camp de l'Amiral Panchen de la Terre. L'amiral Tornak a également requis la présence de Spock.

-" Je vous remercie de votre présence Conseiller." Dit Tornak à Spock. " Je pense que l'information devrait vous intéresser: l'USS Enterprise vient d'être mis hors de combat pas une entité hostile. Et nous allons tenter un récupération."
-" Y a t'il des victimes?" Demande Sarek
-" De très nombreuses. Mais il n'y a eu aucune perte parmi les officiers."

Spock et Sarek se regardent avec un air entendu. Le sort du commander Spock ne les laissant pas indifférents.

-" Comment cela a t'il été possible?" Demande Spock à Tornak.

Le Conseiller Spock se préparait à accueillir justement l'Enterprise à son accostage au dock ou il devait subir une révision puisqu'il venait d'acherver sa mission de 5ans.

-" L'Enterprise a été attaqué par un vaisseau disposant d'une avance technologique avancée dans le Système Solaire. Il était commandé par un certain Locutus de Borg."

En entendant le nom des Borgs, Spock ne peut réprimer un mouvement de recul.

-" Quelque chose ne va pas Conseiller?" Demande Tornak.
-" Où se trouve ce vaisseau?" Demande Spock.
-" Il a probablement quitté le Système Solaire. Une escadrille d'interception l'a poussé à prendre la fuite."
-" Très bien. Merci Amiral."
-" Peut être désirez vous ajouter quelque chose?" Demande Tornak.
-" Rien pour le moment. Je ne manquerai pas de vous communiquer les informations que le Conseil déciderait de vous transmettre."
-" Je m'en contenterai." Dit Tornak.

Sitôt la communication coupée. Sarek se retourne vers Spock. En tant que membre du Conseil, Sarek avait le droit de connaître le passé de Spock et donc l'avenir potentiel de la Fédération. Spock allait donc réunir le Conseil en session extraordinaire, mais Sarek voulait avoir un avant-goût de ce qui l'attendait. Spock lui dit.

-" En tant qu'Ambassadeur de la Fédération auprès de l'Empire Romulanais, je ne disposais que d'informations très partielles des opérations de Starfleet ou de la garde prétorienne. Mais au 24ème sciècle, l'Empire Romulanais était assez puissant pour envisager une invasion militaire de la Fédération s'il tel était le bon vouloir du Preator. Seuls la menace des Borgs les a contraint de reporter leur invasion pour laisser à Starfleet la capacité de se développer militairement et laisser à la Fédération le soin de repousser les incursions borgs. Voici ce que je sais à leur propos."

Il place ses mains sur la tête de Sarek pour établir une liaison télépathique. Les mains vulcaines étant trois fois plus innervées que celles des humains, ils peuvent par contact avec les paumes de leur mains  influencer le champ éléctrique de l'activité cérébrale de ceux avec qui il tentent de se lier et communiquer des images, des sons et des sensations. Alors que Sarek découvre les Borgs, il ressent ainsi un sentiment qu'il n'avait plus connu depuis des décennies, celui de la terreur.

QG de Starfleet, Date Stellaire 4595,00

Il est très rare qu'un simple capitaine de vaisseau soit convié à une réunion stratégique de Starfleet. Mais vu les modifications subies par l'Enterprise lors de son renflouement et,  qu"il est pour l'heure, l'unique exemplaire achevé de la flotte d'intervention dont veut se doter Starfleet, James T Kirk sait bien que dorénavant, l'exploration spatiale est réservée aux autres vaisseaux de Starfleet et que l'Enterprise ne fera plus que des missions de combat. Il espère seulement que pour sa sortie inaugurale, l'affaire ne sera pas trop sérieuse.

A la réunion, arrivent l'Amiral Panchen des opérations spatiales, secondé par l'Amiral Tornak. L'amiral Griffin, responsable de la sécurité de Starfleet a été convié et la réunion est dirigée par l'amiral Tatburry en personne ainsi qu'une bonne partie de son état major est également présent. Son Second vient s'assoir à coté de son capitaine.

-" Salut Spock, j'espère que nous sommes prêt?" Chuchotte James
-" Depuis plusieurs jours Capitaine. Le Lieutenant Scott effectue les derniers test de simulation. Nous pourrons commencer les phases de rodage dès que vous en donnerez l'ordre."
-" Je ne pense pas que l'Amiral Tatburry se soit déplacé pour nous parler astromécanique."
-" Certes non."
-" Messieurs votre attention, je vous prie." Dit l'Amiral. " Nous allons commencer notre réunion. Amiral Griffin, Amiral Panchen, l'estrade est à vous."
-" Merci  Amiral."

Les deux amiraux se lèvent de leur siège et vont sur l'estrade à coté de l'écran holographique mural, Tornak fait office d'enseigne pour la présentation des éléments de support s'affichant sur le mur holographique. Griffin commence.

-" Un des premiers enseignements qu'on aborde à l'Académie est qu'un générateur à antimatière est un générateur de puissance et non d'énergie. Tous ici présents, sommes conscients que sans ses batteries d'hydrotérium un vaisseau ne serait qu'une coquille vide. Ceci est également valable pour la Fédération des Planètes Unies. Malheureusement, notre consommation en hydrotérium dépasse largement nos capacités de production. A défaut d'être autosuffisants, nous devons nous approvisionner en hydrotérium auprès des guildes du Consortium d'Orion. La Fédération dispose de réserves stratégiques  pour cinq années stellaires. C'est ce qui explique que la lutte contre la piraterie dans les secteurs proches d'Orion représente un enjeu vital pour Starfleet, l'avenir immédiat de la Fédération en dépend."

L'Amiral Panchen prend le relai.
-" L'Amiral  Ruklaria commande l'escadre en charge des secteurs d'Orion. Ses flottes escortent les convois d'hydrogel jusqu'aux portes de Rigel où la sécurité des vaisseaux est assumée ensuite par les vaisseaux des Guildes le temps de l'échange des containers d'hydrogel contre leur équivalent en hydrotérium. Les pertes subies par les flottes de Ruklaria absorbent à elles seules le tiers des renouvellement des vaisseaux. Dernièrement, les pirates d'Orion disposent en plus d'un nouvel atout. Amiral Tornak?"

Sur ces mots le Vulcain presse une touche et un son strident, que Kirk et Spock ont déjà eu l'occasion d'entendre résonne dans la salle. Tout le monde se bouche les oreilles. Tornak appuie de nouveau sur la touche pour arrêter la diffusion du son. Kirk et Spock se regardent incrédules. L'amiral Panchen poursuit.

-" Ce que vous entendez est la transcrition sonore d'un système de brouillage hyperspatial rendant inopérant les communication hyperspatiales entre les vaisseaux d'une formation et donc leur réseau tactique.  Nous avons mis nos meilleurs analystes sur cette affaire, je voudrais que vous écoutiez l'un deux pendant quelques instants."

Jusqu'ici restée dans l'ombre, le lieutenant Nyota Uhura monte sur l'estrade pour faire son exposé.

-" Mes respects Amiral. Je suis le lieutenant Nyota Uhura de l'USS Enterprise. J'ai été intégrée à la cellule d'analyse parce que le vaisseau qui a failli détruire l'Enterprise a utilisé un système analogue pour surcharger nos canaux de communication."
-" A ce stade, il est important de préciser que rien ne nous permet de supposer que  les pirates d'Orion aient utilisé la même technologie ou se l'a serait procurée d'une autre manière." Intervient Tornak.
-" Merci Amiral. Poursuivez Lieutenant" Ordonne Tatburry.
-" Il est impossible de brouiller toutes les fréquences hyperspatiales en même temps. L'énergie nécessaire devrait être infinie. Par contre, il est possible de brouiller à un instant donné certaines d'entre elles et l'instant suivant d'autres. Le système de brouillage neparvient à saturer simulatnément qu'une partie du spectre hyperpsatial mais, balaie l'ensemble du spectre des canaux hyperpsatiaux disponibles grâce à un séquenceur haute fréquence et totalement aléatoire."

Panchen remercie Uhura qui s'efface et reprend.

-" Depuis six mois que les pirates utilisent ce système. Pas un convoi de la Fédération n'a pu revenir avec son chargement d'hydrotérium. Les vaisseaux sont soit détruits, soit capturés par les pirates. D'habitude, les équipages survivants tendent à réapparaître quelques mois après s'être fait capturés par les pirates mais pour l'heure nous n'avons pas eu de nouvelles d'aucun d'entre-eux. L'amiral Ruklaria a perdu près de la moitié de ses vaisseaux. Il veut tenter un passage en force avec sa flotte en escorte de cinq transporteurs lourds."
-" Nous n'avons guère trop de choix." Dit Griffin." Soit l'opération de Ruklaria réussit soit nous devons nous résigner à entammer nos reserves stratégiques dans l'espoir de trouver une nouvelle solution."
-" C'est une décision risquée." Dit Tatburry." En cas d'échec, il nous faudrait remplacer toute une escadre et même la renforcer considérablement."
-" C'est pour cela Amiral, que nous envisageons d'envoyer l'USS Enterprise avec pour mission de trouver la source de ce brouillage et la neutraliser."

Les regards se tournent vers Kirk.
-" J'irai où vous me direz d'aller." Dit il simplement.
-" Pour que l'opération fonctionne, l'effet de surprise doit être total." Précise Tornak." L'Amiral Ruklaria ne devra pas être informé de votre présence."
-" Quand Ruklaria doit il partir?" Demande Tatburry.
-" Il lui faut deux semaines pour rassembler le convoi, mais il faudrait le retenir trois mois, le temps que l'Enterprise arrive dans le système Rigien Amiral." Dit Panchen.
-" L'affaire est entendu. Amiral Panchen, vous avez carte blanche pour préparer l'ordre de mission. Capitaine Kirk, préparez votre vaisseau pour l'appareillage. Vous partez pour Rigel dans les plus brefs délais."
-'" A vos ordres Amiral." Répond Kirk.

A la fin de la réunion. Kirk se dirige vers l'amiral Panchen pour voir avec lui comment préparer la future mission de l'Enterprise. Pendant ce temps, Spock part en coulisse pour rejoindre Nyota. Il lui demande.

-"Tu es certaine qu'il ne peut s'agir de Locutus?"
-" Comme l'a dit Tornak, nous l'ignorons totalement. La liaison avec Locutus a été trop brève pour que nous puissions avoir une signature, mais il s'agit du même principe." Répond Uhura.
-" Bien. On s'attend à la navette." Dit Spock qui doit rejoindre James  Kirk.

Ce dernier prend Spock à part et lui dit.
-" Sonnez le rappel. Je veux tout le monde à bord quand j'arrive."
-" Vous ne venez pas avec nous? " Demande Spock.
-" Je dois allez chercher Mac'Coy. Je prends une des navettes, je la piloterai moi-même."
-" Compris Capitaine."

Suite à l'attaque de l'Enterprise, Leonard Mac'Coy avait décidé de se retirer de Starfleet pour s'adonner à la recherche médicale. Le taux de mortalité parmi les enfants présent à bord du vaisseau suite à l'explosion de la torpille quantique de Locutus était si élevé qu'on lui avait diagnostiqué un traumatisme de guerre. L'ambiance feutrée d'un laboratoire de recherche lui convenait parfaitement.

James prend la navette et met le cap vers la ville de Paris, Capitale de la Fédération où se trouve l'Institut Pasteur où officie Mac'Coy. L'institut dispose d'une aire d'atterrissage, mais l'arrivée d'une navette de convoyage ne passe pas inaperçu.

-" Oh non!" Fait Mac'Coy en reconnaissant l'indicatif du vaisseau.

Kirk apparait par le sas et fait un signe de la main à Mac'Coy. En guise de réponse, Leonard ferme les stores. James s'y attendait un peu; il se dirige néanmoins d'un pas déterminé vers l'institut. Les recherches de Mac'Coy  portent sur une application médicale de la téléportation. Son but est de soigner un malade ou un blessé en le téléportant et en permutant les tissus lésés par des tissus sains. Pour le moment, les patients sont essentiellement des rats capturés dans des pièges réparties dans la capitale, et les oeuvres de Mac'Coy font un véritable carnage au grand dam de ce dernier.

-" Salut Léonard."
-" Salut Jim. Et ma réponse est non Jim."
-" Allez, tu ne peux pas me laisser tomber comme ça. Nous devons appareiller de toute urgence et j'ai besoin de toi." Insiste James
-" Non! Starfleet c'est fini pour moi."
-" Tu ne vas pas me dire que tu vas finir ta carrière en rat de laboratoire. Bien que je respecte tout à fait votre travail messieurs." Dit James en remarquant les regards noirs des autres chercheurs converger vers lui." L'aventure Mac'Coy, Tu ne peux pas renoncer à ça?"
-" L'aventure? Ca c'est un attrape-cadet. J'ai un peu mûri depuis. Tu n'as pas mieux?"
-" Scott."
-" Scotty? Qu'est ce qu'il vient faire là dedans."
-" Tes recherches portent sur la téléportation non? L'expert dans le domaine, c'est Scott. Sans lui tu risques de passer le restant de tes jours à faire de la purée de rat. Si tu viens avec moi , je lui dirai de te consacrer du temps. Marché conclu?"
-" C'est un bon argument, mais on a des gens très compétents ici aussi. Rien d'autre?"
-" Locutus."
-" Ne me dis pas..."
-"Si!" Coupe sèchement Kirk en faisant signe à Mac'Coy de l'accompagner.

Les deux hommes trouvent un coin isolé, aux toilettes pour homme. Kirk en profite pour soulager sa vessie, Mac'Coy lui demande.

-" Tu pars chasser Locutus?"
-" Peut être. ce n'est pas certain, mais au niveau du timing cela colle. Tu comprends pourquoi j'ai besoin de toi maintenant?"
-" Mais vous avez déjà un médecin chef à bord de l'Enterprise."
-" Exact, c'est Chapel. Mais quand l'Enterprise s'est fait attaqué par Locutus, elle n'était pas à bord. Elle ne sait donc pas gérer les dégâts corporels provoqués par une torpille quantique."
-" La vérité est qu'il n'y a rien à faire pour gérer  ce genre de situation."
-" L'Enterprise a été profondément modifié." Dit James." nous avons des cellules à antimatières réparties sur toute la surface de la coque. En cas d'explosion de torpille quantique, ces cellules émettront des impulsions de distorsion spatiotemporelle qui interfèreront avec la vague produite par la torpille. Nos chances de survie augmenteront. Par ailleurs, l'Enterprise n'emporte plus de famille à son bord."

Ayant terminé ce qu'il avait à faire. Kirk s'approche de Mac'Coy et lui demande.

-" Alors Ponce, tu nous accompagnes ou pas?"
-" Laves toi les mains d'abord." Lui répond Mac'Coy.

Il fallait une journée stellaire pour rejoindre l'Enterprise car son dock se trouve en orbite de Neptune. Mac'Coy  ne comprenait pas vraiment pourquoi l'amirauté avait jugé nécessaire de le faire réparer là-bas, les chantiers spatiaux de Mars auraient très bien pu faire l'affaire. Mais quand il découvre les installations, il est en comprend la raison.

-" Ce n'est pas la base de Marcus?" Demande Leonard.
-" Oui, ce sont les Vulcains qui la gère à présent. On arrive au dock. Enterprise, ici la Capitaine James Kirk en approche, distance 5000 kms."
-" Reçu Capitaine. Enterpise paré pour appontage."
-" Reçu."

La navette arrivve face au vaisseau et va apponter par l'arrière, Kirk en profite pour présenter la nouvelle version de l'Enterprise. Le vaisseau est maintenant noir comme l'ébène. Le circuit de refroidissement recouvre à présent toute la superficie de la coque pour la maintenir à basse température et réduire la signature thermique du vaisseau. Il dispose d'une nouvelle génération de générateurs à antimatière, les cellules à antimatière des nacelles ont été mutipliées par cinq pour augmenter son autonomie. Le vaisseau peut à présent les recharger à vitesse de marche et peut évoluer à Warp 5 tout en conservant une charge suffisante, il peut maintenir Warp 8 pendant toute une année stellaire. L'Enterprise a conservé ses boucliers magnétique et ses lances-torpilles à photon d'origine qui ont été officieusement rebaptisés lance-missiles à photons parce que le vaisseau possède à la base de la soucoupe un lance-torpilles à photons dernier cri; leur rayon d'action a été considérablement étendue et elles sont trois fois plus puissantes que les torpilles standards.

Loin d'être impressionné, Mac'Coy songe que finalement, l'amirauté aura donné raison à feu l'Amiral Marcus qui voulait doter la Fédération d'une flotte de guerre.
-" C'est cela à présent ton aventure?" Demande Mac'Coy d'un ton accusatoire."
-" Si vis pacem, para bellum." Répond James désinvolte.
-" Tu n'imagines quand même pas que Starfleet va t'envoyer à la rencontre de peuples inconnus à bord de ceci?"
-" Sûr, mais il faut quand même quelqu'un pour faire le sale boulot."
-" Honnêtement, cela craint." Répond Leonard inquiet.

Kirk dirige la navette dans l'axe d'appontage et lâche les commande. L'équipe d'appontage prend ensuite le relai pour faire glisser la navettes sur les rails magnétiques et l'engin se pose doucement à bord du vaisseau et illumine brièvement le champ de rétention atmosphérique puis, les portes de la baie d'appontage se referme derrière eux.

-"Capitaine sur le pont." Annonce un enseigne.
-" Code vert." Dit Kirk." Tous à vos postes. Compte-à-rebours lancement 10 minutes au top...Top!"
-" Je vais à l'infirmerie." Prévient Léonard.

Kirk prend le turbolift le plus proche et monte à la passerelle de l'enterprise.

-" Bonjour à tous. Commander Spock, où en sommes nous."
-" Code vert confirmé à tous les ponts. L'Enterprise est prêt pour le départ."
-" Reçu. Lieutenant Uhura. Annoncez au dock notre lancement imminent."
-" Oui Capitaine.."

Quelques secondes plus tard Uhura reçoit l'autorisation de départ. Les projecteurs de la station s'éteignent  et les ammares de la station se rétractent. Les lampes de guidage s'illumine et tracent un chenal de sortie du dock à l'Enterprise.

-" Lieutenant Sulu, en avant lente."
-" Oui Capitaine."

Ikaru Sulu active les fusées de manoeuvres et l'Enterprise glisse doucement hors du dock. Kirk sent un frisson de plaisir lui parcourir l'échine, c'est un vaisseau flambant neuf qu'il commande et il a très envie de savoir ce qu'il a dans le ventre. Mais, il se retient car il sait que la moindre eraflure peut compromettre son atout majeur, sa furtivité.

-" Nous sommes sortis, du dock Monsieur " annonce le navigateur.
-" Le dock confirme Capitaine." Dit Uhura
-" Cap vers le système Rigel. En avant un quart, vitesse de marche. Monsieur Scott. Vous avez une journée devant vous pour tester l'impulsion et la furtivité du vaisseau."
-" Merci Capitaine. J'en ferai bon usage."
-" Je n'y entendais pas autrement. Monsieur Spock vous assistera . Code bleu."

Journal de bord, Date Stellaire 4496,00
" Nous avons suffisamment de données expérimentales pour que le Lieutenant Scott puisse achever le cycle des simulations d'ici la fin du voyage qui nous mène jusqu'au système de Rigel. Grâce au nouveau réseau de production d'antimatière et aux modifications apportées au nacelles, nous sommes capables de parcourir les 300 parsecs d'une traite à Warp 8 et nous devrions atteindre Rigel dans trois mois. Nous allons consacrer ce temps à établir une tactique et procéder à une série d'exercices. J'ai réparti mes officiers en trois équipes. J'ai chargé mon officier en second et mon officier des opérations de l'étude du système de brouillage utilisé par les pirates d'Orion; le commander Spock est pessimiste sur ses chances de réussir là où a échoué toute la cellule mis en place par Starfleet. Le Lieutenant Sulu et le Lieutenant Chekov devront étudier la tactique d'attaque des pirates et me proposer des angles d'approches. Comme je l'avais promi au Docteur Mac'Coy,  le Lieutenant Scott l'assiste dans ses recherches. J'espère pour ma part que le rapport  hebdomadaire avec Starfleet apportera quelques réponses aux nombreuses questions que nous nous posons.

Capitaine James Tibérius Kirk. Uss Enterprise."

Kirk attend beaucoup de l'association de Spock avec Nyota Uhura, mais les premiers éléments de réponse viennent de Chekov. Les Orions ont deux types de vaisseaux: des corvettes type Strider et des destroyers classe Steamrunner.
Le classe Strider est une corvette armée d'un tube lance-missiles frontal, d'un canon phasique omidirectionnel et d'un canon disrupteur frontal.
Le Steamrunner est un destroyer comprenant trois canons phasiques, de deux canons disrupteurs frontaux et de deux tubes lance-missiles, l'un frontal, l'autre orienté vers l'arrière


En premier lieu, les Striders attaquent en meute les corvettes, les frégates et  les destroyers d'escorte, appuyés par les missiles des Steamrunners. Puis, les Steamrunners s'attaquent aux croiseurs et aux transporteurs plus gros, appuyés à leur tour par les missiles des Striders. Ces assauts nécessitent une forte cohésion de groupe, donc un réseau tactique opérationnel. Or, si le système de brouillage affecte celui des transporteurs et de leurs escortes, il devrait également affecter celui des pirates car le système de cryptage est si complexe que les analystes de Starfleet ont été incapables d'en reconstituer l'architecture. Cela implique que les ordinateurs de bord des vaisseaux pirates n'ont pas les capacités de calcul nécessaires pour prendre en charge un tel système. Seulement, les rapports de bataille transmis par les vaisseaux qui ont réussi à échaper aux pirates démontrent que les pirates ont su s'adapter à la situation et tirer avantage de leur système de brouillage.

Ceci a représenté un véritable casse-tête à la cellule d'analyse de Starfleet spécialement créée pour se pencher sur ce problème car ils n'ont pas trouvé de trace probante de transmission hyperspatiale entre les vaissseaux pirates. Face à ce dilemne, Spock a donc orienté Uhura sur le signal de brouillage lui-même et les premiers résultats furent encourageants, mais il leur fallu quelques semaines pour obtenir quelques éléments concrêts. Ce n'est que vers la 23ème semaine de voyage  que Spock se décide enfin a présenter le résultat de ses investigations à Kirk.

-" Capitaine?" Demande Spock en présentant un padd.
-" Spock, enfin! J'espère que vous avez de bonnes nouvelles à m'apporter."
-" J'ai des nouvelles mais je doute fort que vous les trouviez bonnes."
-" Montrez moi cela."

Spock pose le Padd sur l'holographe et explique.

-"Toute transmission hyperspatiale, cryptée ou pas, engendre un bruit de fond. C'est ce que recherchent habituellement les Oreilles de Starfleet dans les stations d'écoute et de communication  situées aux abords de la zone neutre." explique Spock. " En  général, ce bruit de fond se présente sous forme de grésillements de ce genre:"

Spock passe deux ou trois enregistrements, correspondant à différents type de transmissions. Puis il dit:
-" Voici ce que le Lieutenant Uhura croit entendre dans les fréquences hyperspatiales brouillées." Il passe cette fois çi un enregistrement qu'il a préparé avec Nyota pour son rapport.
-" Cela ressemble à un chuchotement." Dit Kirk.
-"Nous pensons que c'en est un." dit Spock." Nous l'avons passé au linguacode pour voir si nous pouvions en tirer quelque chose d'audible, mais il s'avère que ce chuchotement serait une sorte d'écho d'une transmission plus complexe dont nous n'avons pa pu identifier les contours. Peut être que ce que nous avons trouvé aidera les analystes de Starfleet à séquencer le système de brouillage mais j'en serais surpris."
-" Pourquoi?"
-" vous rappelez vous les chuchottements continuels qu'on entendait dans l'amphithéatre de l'Académie?"

Kirk hoche la tête. Pendant les troncs communs, il y avait en permanence une dizaine d'élèves qui discutaient à voix basse, cela engendrait un bruit de fond continuel qui pouvait s'avérer agaçant quand on devait faire des efforts de concentration pour comprendre certains points du cours. Spock démarre un autre enregistrement.

-" Voici, le bruit de fond engendrés par 200 échos distincts que le Lieutenant Uhura a identifié et que j'ai vérifié, il provienne de 7 vaisseaux pirates utilisés lors de deux attaques différentes et ce n'est qu'une partie du bruit de fond global dont nous n'avons pas encore clairement défini les limites."
-" Je voudrais comprendre?" dit Kirk.
-" Un réseau tactique utilise simultanément trois canaux de connection hyperspatial par vaisseau relié au réseau, mais il diffuse le même bruit de fond sur toutes les fréquences utilisées. Dans le cas des pirates, il semblerait que chaque poste d'un vaisseau soit interconnecté avec les postes de tous les vaisseaux participant à l'attaque.
-" Vous rigolez Spock?" Demande Kirk.
-" Vous connaissez mon sens de l'humour capitaine." Répond Spock.

Kirk s'enfonce dans son siège pour mieux réfléchir mais Spock lui dévoile sa conclusion logique. Puisqu'il paraît impossible que les pirates puissent avoir développé une technologie pareille depuis leur dernière rencontre, il n'ont pu en disposer qu'en s'alliant avec un autre intervenant et le seul que Spock connaisse qui pourrait peut être le posséder, c'est Locutus de Borg.  

Journal de bord, Date stellaire 4528.03.
" L'USS Enterprise est arrivé au point d'attente dans le système de Rigel à l'heure prévue. La présence de nombreux planétoïdes et la densité de la zone stellaire nous contraint d'éviter d'approcher la zone planétaire de l'étoile principale à moins de trois mille photiques. L'Amiral Tatburry a retardé le départ du convoi dirigé par l'Amiral Ruklaria en personne. Nous avons eu tout le temps nécessaire pour transiter discrètement dans la zone stellaire du système et recharger les nacelle au maximum de leur capacité et nous avons repéré plusieurs rôdeurs orions appartenant au clans Kel'Raman, Por'Kalen et Bota'Drin.
L'Amiral Ruklaria, sans doute par peur qu'un membre de l'équipage de sa flotte ne s'épanche sur l'oreiller sous l'effet des phéromones d'une maitraisse orionne, n'a fournit à l'amirauté que des informations au compte-gouttes. Selon ses informateurs, le clan pirate responsable des attaques serait celui de Tar'Shizen, mais nous n'avons pas repéré la signature thermique de l'un de ses vaisseaux. Soit, ils ne sont pas là ou soit il guêttent leur proie, tapis dans l'ombre du froid glacé de l'espace. Je souhaite seulement qu'aucun vaisseau n'aie été en mesure de nous détecter.

Capitaine James Tibérius Kirk. Uss Enterprise."

-" Capitaine, l'antenne gravimétrique détecte des vaisseaux en approche supraluminique." Annonce Uhura.
-" Ce doit être le convoir de Ruklaria." dit Kirk " Code jaune!"

Effectivement, plusieurs vaisseaux apparaissent à proximité de la zone planétaire du système. Le convoir compte en tout 35 bâtiments. Cinq flottilles en formation tétraédriques constitué chacun d'un croiseur classe Constitution., deux destroyers classe Miranda et deux destroyers classe Akula. Quatre flottilles encadrent une flottille centrale constituée des transporteurs lourds. Le dernier groupe ferme la marche. En tête de convoi, il y a la flottille de l'amiral Ruklaria avec un cuirrassé classe Proxima escorté par quatre croiseurs classe Constitution. Comme prévu, les vaisseaux sont en formation serrée pour pouvoir intervenir rapidement d'un bout à l'autre du convoi. Celui-ci s'enfonce dans la zone planétaire du système pour rejoindre la station orbitale orionne se trouvant de l'autre coté du système dans la zone stellaire.

-" Alerte! Je détecte plusieurs signaux thermiques dans la zone stellaire qui convergent vers le convoi." Dit Uhura.
-" Code Rouge! Diagramme tactique sur vidéo." dit Kirk.

Sur l'écran apparaissent des points lumineux accélérant à vitesse de combat et empruntant une trajectoire d'interception du convoir fédéral.

-" L'analyse de la signature thermique confirme qu'ils appartiennent au clan de Tar'Shizen" Dit Uhura." Dois-je prévenir l'amiral Ruklaria de leur présence?"
-" Négatif Lieutenant. Notre mission est de repérer la source du brouillage radar, qu'elle puisse être." Intervient Spock.
-" Oui Commander. Mais auriez vous une idée du pourquoi  lancent ils à l'attaque du convoi maintenant, alors que l'échange des containers n'a pas encore eu lieu?"
-" C'est étrange en effet." Dit Spock." S'ils avaient patienté quelques heures, ils auraient pu avoir une chance de réccupérer l'hydrotérium des transporteurs. Ils sont donc venus chercher autre chose."

Restait cependant à savoir quoi. Afin de ne pas compromettre ses objectifs de mission, Kirk doit regarder la signature thermique des vaisseaux pirates disparaître une à une, les vaisseau dérivant vers leur cible. Huit heures plus tard, Pavel Chekov remarque sur son écran tactique du mouvement dans le convoi, les premiers navires ennemis viennent d'être repérés. Et sitôt après, un bruit strident se fait entendre dans les hauts parleurs de la passerelle. Uhura enclenche le programme qu'elle a conçu avec Spock, le bruit s'arrête remplacé par le chuchotement continu de centaines de voix.

-" Rétractez l'antenne gravimétrique." Ordonne Kirk. "Lieutenant Chekov localisez moi la source du signal. Commencez par éliminer celles des vaisseaux que nous avons déjà idientifiés.
-" Oui Capitaine."

Tous les officiers scrutent du regard l'écran holographique. A la différence des échos thermiques captés par les spectromètres, les antennes hyperspatiales ne peuvent donner que la direction d'ou provient un signal. Pavel Chekov est le premier à repérer un signal apparemment fixe dans l'espace.

-" Lieutenant Uhura, avez vous une signature thermique de ce signal?"
-" Négatif Capitaine."
-" Soit la source est froide, soit elle est occultée." Prévient Spock
-" Code Rouge!" Ordonne Kirk.
-" Capitaine, sans information de distance, nous ne pourrons  pas programmer de trajectoire dans nos torpilles"
-" C'est pourquoi nous allons faire une triangulation. Lieutenant Sulu, programmer une trajectoire triangulaire de 1000 photiques de coté."
-"Oui Monsieur."

Spock rejoint Uhura. La vitesse de transmission des ondes hyperspatiales étant quansiment instantanée, il sera facile à Spock d'estimer la position de la source supposée du brouillage hyperspatial, ainsi que sa direction et sa vitesse avec une bonne précision, dans l'hyporthèse où le vaisseau  maintient sa course.

Cependant , le temps presse car  les navires de Ruklaria sont déjà engagés dans un combat difficile contre trois flottes pirates. Trois flottilles de Ruklaria s'interposent entre les pirates et les transporteurs, trois flottilles leur font face.

Les Steamrunners ouvrent leur feu en lançant des salves de missiles sur les Akulas qui ripostent en lançant les leurs sur les Striders. Les trois Constitutions destinent leur tirs sur les destroyers et les Mirandas empêchent les Striders de venir à portée de tir canon des Akulas.

Mais les trois flottilles sont vites rejointes par six autres flottilles. Les trois premiers destroyers pirates reculent pour recharger leur boucliers. Mais, six Steamrunners ont pris le relai et arrosent les  Constitutions. Les Striders en profitent pour gagner du terrain.

Cependant, Ruklaria arrive en renfort avec son cuirassé l'Omicron et ses quatre Constitutions d'escorte. Les Striders ne sont plus en mesure de poursuivre leur attaque malgré leur capacité à se maintenir à vitesse de combat et commencent à refluer. Les destroyers pirates ne tentent pas de s'opposer frontalement à la flotte de Ruklaria. Bien que les missiles à photons ne peuvent engendrer que des dégâts superficiels et sont employés pour affaiblir les boucliers adverses, deux destroyers pirates et cinq corvettes subissent des avaries au niveau des nacelles et partent à la dérive.

Malheureusement, des flottilles de Steamrunners entrent en scène et attaquent l'Omicron et les croiseurs. Malgré l'arrivée en renfort de la dernière flottille, Ruklaria est obligé de concentrer le feu de sa flottille lourde vers les destroyers. Les six dernières flottilles pirates entrent dans le champ de bataille, faisant feu sur les croiseurs Constitutions déjà éprouvés par la précédente offensive. Les corvettes striders ont le champ libre pour aller au contact des destroyers et ne s'en privent pas. Avec leurs canons disrupteurs, ils font des ravages sur les superstructures des Akulas et les Mirandas résistent encore moins bien que leur homologues. Les pirates utilisent leur canons phasiques pour cibler certains points des vaisseaux de la Fédération.  Plusieurs navires  encaissent des dommages considérables: Certains partent à la dérive, d'autres manoeuvrent pour échapper aux combat.

Les Steamrunners approchent à leur tour et achèvent le travail des Striders. Lorsqu'ils leu peuvent, les destroyers partent à l'abordage des vaisseaux livrés à eux même. Quand à eux, les Striders partent à l'assaut d'autres vaisseaux. Les Constitutions tentent de s'opposer mais pour ce faire, doivent s'exposer à leur tour aux assauts des pirates.

Depuis la passerelle, Kirk ne manque pas une miette de la bataille. Tous les vaisseaux engagés apparaissent clairement sur les spectromètres et il voit bien que malgré le professionalisme des équipages des vaisseaux de Ruklaria, du fait du brouillage hypercom, la flotte de la Fédération à perdu toute cohésion eet est en train de se faire déborder. L'instant de la délivrance arrive enfin :

-' Capitaine, j'ai établi les paramètres de tirs."
-"Merci Monsieur Spock. Armement du tube lance-torpille pour un tir en mode chronométrique suivant les paramètres."
-" Monsieur Sulu. Cap vers notre cible, vitesse de combat."
-" Reçu Capitaine."

Sulu vire de bord et accélère vers la poisition présumée du vaisseau. Le vaisseau se dirige vers l'étoile centrale de Rigel à vitesse orbitale. Il ne pointe donc pas la proue de son vaisseau vers l'Enterprise. En général, les navires d'attaque sont dotés de spectromètres latéraux sont beaucoup moins performants que le spectromètre frontal. Le tir de l'Enterprise devrait passer inaperçu.

-" Paramètres de tir intégrés dans la torpille. Tube armé et paré à tirer."
-" Feu Monsieur Chekov!"
-" Tir chrnométrique de torpille à photon sur cible dans 10 secondes...5...4...3...2...1...Top!...Torpille lancée, activation dans 153 minutes au top...Top! Compte à rebours, 229 minutes au top...Top!"

Dès sa sortie, le système de refroidissement intégré à la torpille s'active pour l'empêcher de scintiller sous l'effet de la chaleur. Elle file à vitesse de 2s en direction de la cible situé à environ 7800 photiques au moment de l'activation.  Du fait que Kirk va devoir attendre  que la lumière franhcisse cette distance pour connaître le résultat du tir, ilordonne à Sulu virer pour s'éloigner à vitesse de marche de la position du tir.  Il entend mettre à profit les deux heures d'attente pour s'éloigner de 1000 photiques de cette position et abaisser la température de coque du navire qui s'était échauffée suite à l'accélération à vitesse de combat et lors de la phase de tir de la torpille.

Au bout d'une heure, Spock confirme à Kirk que la source du brouillage hyperspatial n'a pas détecté le tir de torpille de l'Enterprise car elle n'a pas modifié son comportement. Cinquante minutes plus tard, le brouillage hyperspatial cesse brusquement. A bord de l'Omicron, l'Amiral Rukalaria pousse un ouf de soulagment parce son réseau tactique est de nouveau fonctionnel, les vaisseaux établissent une connection entre eux, mais, il découvre avec effroi, l'état lamentable dans lequel se trouve sa flotte. Mais maintenant qu'il peu a nouveau communiquer des ordres, ils peut entreprendre de repousser les pirates.

-" Capitaine." Dit Uhura." Trois destroyers et sept corvettes se dirigent vers nous vitesse de combat.Distance 5000 photiques"
-" Les pirates doivent se douter que nous nous trouvons dans la zone stellaire du système. Il vont se placer en limite de la zone planétaire et effectuer une recherche."

Face à trois Steamrunners et sept Striders, l'Enterprise ne tiendra pas le choc très longtemps. Mais, plus il les tiendra occupés, plus il rendra la tâche facile à Ruklaria, il décide donc de préparer le vaisseau à passer à Warp1, dans le but de ballader les pirates assez longtemps.

-" Activation torpille sur les spectromètres." Annonce Chekov.

James regarde l'écran tactique. La torpille émet une série de flashs électromagnétiques et continue sur sa lancée jusqu'à répérer sa cible. Les flashs émis reproduisent  l'hélium-flash d'une étoile qui devient une géante rouge car ils sont capables de balayer la bulle ionique à base de noyaux d'hélium  qui entoure les vaisseaux dotés d'un système d'occultation.
-" Point chaud sur les spectromètres, un vaisseau accélère à vitesse de combat, il active ses boucliers et envoi un faisceau de sondage vers la torpille." Dit Uhura. " Identification thermique, la signature correspond au vaisseau de Locutus Monsieur."
-" Reçu."  Dit Kirk Chekov?"
-" Torpille verouillée sur objectif, impact estimmé à 530 secondes. Le vaisseau de Locutus entamme une manoeuvre d'évitement standard... Il lance un brouilleur électromagnétique."

Kirk regarde avec attenttion l'écran tactique. L'entermpirse embarque six torpilles à photon dans un barrilet de chargement, auquelle s'ajoute celle qu'il vient de lancer et qui se trouvait déjà dans le tube. Spock l'a bien prévenu que la dotation en torpilles était un peu légère pour espérer mettre hors d'état de combattre un vaisseau comme celui de Locutus, mais Kirk ne peut s'empêcher d'esquisser un  sourire de revanche. Comme il avait du le faire lui même une année avant, Locutus tente de détruire la torpille avec ses canons phasiques de poupe mais il rencontre le même succès de l'Enterprise. La torpille explose à seulement deux photiques de sa cible, les boucliers du vaisseau de Locutus s'illuminent.

-" Capitaine." Dit Uhura." L'Amiral Ruklaria voudrait entrer en contact avec nous."
-" Ouvrez la liaison sur écran."

Sur le mur holographique, l'image de la passerelle enfumée de l'Omicron s'affiche, l'Amiral Ruklaria se présente.

-" Mes respects Amiral. Je suis le Capitaine James T Kirk de l'USS Enterprise. L'Amiral Tatburry nous a envoyé dans votre secteur pôur vous porter assistance."
-" Bonjour Capitaine. Votre présence est autant inespérée qu'appréciée. Avant votre intervention, notre situation était des plus précaire, mais nous allons pouvoir redresser la tête et reprendre l'initiative. Quand nous en aurons fini avec ces pirates, j'aurais quelques caisses de bierre romulanaise à transférer à votre bord."
-" Merci Amiral. J'ai une dizaine de navires pirates qui convergent vers moi, pourriez vous me porter assistance?" Demande Kirk.
-" Ce serait avec plaisir Capitaine, mais nous avons déjà cinq navires en perdition et une dizaine d'autres ne se sont pas connectés à notre réseau tactique.".
-" Amiral j'ai un appel de detresse du Bellatrix."
-" Sur vidéo".

Le Bellatrix est un croiseur de classe Constitution; il a été abordé par deux Steamrunners.

-" Amiral, ici le capitaine Lenarok du Bellatrix. Nous avons absolument besoin que vous nous veniez en aide."

Le ton du capitaine est désespéré, les images qu'ils transmet sont efffrayantes. Son équipage est en train de combattre dans les coursives du croiseur des êtres en apparence orionne mais leur peau est à présent grise; ils sont  revêtus d'une armure noire, il portent sur la moitié du crâne une sorte de casque et un de leur oeil est occulté par un système de visée inconnu. Leur pas est lourd et sans se préoccuper des tirs, ils s'avancent vers les sections que Lenarok a déployé pour les contrer. Lenarok

-" Nos premiers tirs de nos phasers les ont arrêtés, puis chaque ennemi a déployé une sorte de bouclier qui les protège contre les tirs suivants. Ils sont aussi armés d'un canon au niveau de leur bras mais ils ne s'en servent pratiquement pas. Ils ne veulent pas seulement s'emparer du vaisseau, Amiral; ils sont venus pour s'emparer de nous également. Nous navons plus aucun moyen d'évacuer le navire et ils ont également désactivé l'autodestruction. Il faut absolument que vous interveniez."
-" Vu votre position, je ne peux rienf faire. Je suis désolé Capitaine, je ne peux que vous conseiller de mourrir de la façon qu'il vous semblera la meilleure. Vraiment désolé Capitaine."
-" Compris Amiral. Bellatrix terminé." Dit le Capitaine Lenarok.
-" J'ai une bataille à mener Capitaine Kirk. Bonne chance."
-" Bon courage Amiral." Dit Kirk.

La communication s'interrompt. Kirk se tourne vers Spock, horrifié tout come lui par le sort réservé à l'équipage du Bellatrix.
-" Capitaine, nouveaux signaux thermiques dans la zone stellaire. Ils accélèrent dans notre direction pour une translation spraluminique. L'identification thermique  indique qu'il s'agit de vaisseaux des clans Kel'Raman et Bota'Drin."
-" Combien de vaisseaux?"
-" Pour l'instant 27, des Steamrunners et des Striders. Leur nombre augmente rapidement, 33 dénombrés maintenant."

L'écran tactique montre que les vaisseaux se dirigent tous vers la zone planétaire du système. Quatre navires font route vers l'Enterprise. Quite à devoir combattre au corps à corps, Kirk préfère encore se battre contre des pirates d'orion en chair et en os plutôt que ceux en chair et autre chose de Tar'Shizen
-" Lieutenant Chekov. A mon ordre, préparez vous à relever les boucliers  et à armer les phasers. Scott nous allons devoir probablement combattre quelques minutes avant de fuir à vitesse supraluminique" Prévient James

Kirk préfère attendre le dernier instant avant de dévoiler sa présence aux vaisseaux de Tar'Shizen parce que ceux lancés à ses trousses sont toujours dans la zone planétaire à vitesse de combat. Son plan est de combattre les vaisseaux de Kel'Raman avant de les laisser se dépatouiller avec ceux de Tar'Shizen; car vu la tête des équipages de ce dernier, Kirk doute fort que Kel'Raman s'allient avec celui ou ceux qui ont traité des membres de son espèce de cette manière.

Les vaisseaux de Kel'Raman ignorent totalement l'Enterprise et poursuivent leur course vers la zone planétaire et dès qu'ils sont repassé à vitesse subluminique en limite de la frontière séparant la zone planétaire et stellaire de l'étoile principale du système de Rigel, ils entamment le combat avec les vaisseaux de Tar'Shizen.

-" Virez de bord, nous allons prêter main forte au pirate. Lieutenant Sulu, Cap vers les vaisseaux ennemis, Warp 4."
-" Cap au 14 02 . début de l'accélération supraluminique. Warp 0,5...Warp 1... Warp 2... Warp 3..Warp 4. Durée de la translation supraluminique 30 secondes."
-" Chekov. Sélectionnez une cible parmi les deux destroyers. Scott, nous ferons un tir de missiles dès que nous serons revenus à vitesse subluminique."
-" Bien Capitaine."
-" A l'équipage, Branles-bas de combat." Dit Spock dasn l'intercom général.
-" Décération subluminique dans dix secondes...5...4...3...2...1...Top!

Sulu inverse la 'manette des gaz' et enclanche la rétroimpulsion.
-" Armement des tubes 1 et 2 pour un tir simultané de deux tropilles".
-" Lieutenant Uhura, ouvrez un canal de communication avec les vaisseaux de Kel'Raman."
-" Cible désignée, paramètres de tir transférés au missiles." Annonce Chekov
-" Monsieur Sulu. Cap vers Cible désignée accélération vitesse de combat."
-" Tubes 1 et 2 armés et parés à tirer."
-" Feu !"

Les deux missiles à photons quittent leur tube et filent vers le destroyer pirate distant de 200 photiques. Uhura annonce à Kirk qu'elle est en liaison avec le destroyer Drocha du capitaine Kor'Xaya.

-" Bonjour Capitaine, je suis le Capitaine James T Kirk de l'USS Enterprise. Nous venons vous porter assistance et vous remercions pour votre intervention.Pour votre sécurité, vous ne devez en aucun cas vous lancer à l'abordage des navires de Tar'Shizen, vous voudrez bien relayer cette information à vos supérieurs."
-" Bien Capitaine. Nous allons nous placer à votre bord pendant la durée du combat. Nous règlerons les détails après. Drocha terminé."

Les phasers de l'Enterprise offrent un soutien de poids au Steamrunner et aux trois Striders du groupe de Kor'Xaya. Le Drocha attaque un autre destroyer avec un Strider. Les deux derniers Striders s'en prennent à deux corvettes appuyés par les phasers latéraux de l'Enterprise. Deux corvettes ennemies chargent le Drocha et son navire d'escorte. Le troisème destroyer tire deux missiles sur l'Enterprise ainsi que trois corvettes. Sulu manoeuvre pour éviter les torpilles et plusieurs brouilleurs sont lancés. Une par une les torpilles explosent, malmenant les boucliers de l'Enterprise. Le système de refroidissement est surchargé, les valves de purge se déclenchent pour faire baisser la pression dans le système de refroidissement. Ils y a des fluctuation d'énergie dans les nacelles d'antimatière, Scott doit transférer rapidement les charges pour éviter que les cellules explosent. Sur tous les ponts du vaisseau, il y a des victimes a cause des ruptures de circuit thermique  ou de conduites à plasma.

En dépit des dégats, Kirk doit mener ce combat à son terme. Il ordonne à Sulu de virer de bord et de cibler le destroyer qu'avait engagé Kor'Xaya. Chekov, décharge ses phasers frontaux sur le Steamrunner et l'éventre. Le Strider qui accompagne le Drocha l'achève avec son canon dirupteur. Kor Xaya peut concentrer ses tirs sur un des deux Striders et le met hors de combat.Kirk décide se s'en prendre à la second Corvette pour libérer Kor'Xaya qui peut venir en aide au deux autres Striders.

L'une des corvettes de Kor'Xaya est mise hors de combat, mais le destroyer parvient a détruire les deux Striders qui s'en prenait à la seconde. Un Steamrunner lâche une salve de missiles sur l'Enterprise.

-"Monsieur Sulu Warp 1. Amenez nous au contact de la cible!."
-" Oui Capitaine." Dit Ikaru la voix tremblante.

La manoeuvre est risquée l'Enterprise s'apprête à passer au travers de la salve des missiles et sera dépourvu de boucliers à l'arrivé. Scott n'est pas certain que les nacelles du vaisseau tiendront le coup. Mais le pari de Kirk fonctionne. Dès que le vaisseau revient à vitesse subluminique, presque sous la proue du Stemrunner. Chekov fait feu à volonté des phasers. Les boucliers du destroyer explosent et les phasers taillent de larges brêches dans la coque du Steamrunner et détruit ses canons disrupteurs. Le Strider ciblé a encaissé sa part de dommages, Sulu lui présente la poupe de l'Enterprise et Chekov décharge dessus ses phasers. Le Steamrunner riposte lui aussi avec ses canons phasiques. Les boucliers de l'Enterprise à peine chargé à 30% de leur capacité ne peuvent pasdisperser l'énergie du faisceau qui détruit la baie d'appontage du croiseur. En salle des machines, Scott fait ce qu'il peut pour limiter les risques d'explosion interne. Il a déjà vidé les cellules d'antimatière des boucliers quantiques et arrêté les générateurs à antimatière. Il ouvre grand les vannes du circuit de refroidissement pour neutraliser les incendies qui se sont déclarés un peu partout à bord. Mais comme Chekov a désespérément besoin d'énergie pour charger les canons phasique de poupe, Montgommery lui donne la puissance nécessaire quite à griller les conduites de plasma. Le Steamrunner se place en position d'attaque mais Chekov tire avant qu'il n'aie pu achever sa maneouvre. Touché de plein fouet par le travers, la nacelle bâbord du destroyer se désintègre et le vaisseau est en perdition.

-" Monsieur Chekov. Ciblez le dernier destroyer. Armez les tubes 1 et 2. Navigateur, cap sur la Cible, vitesse de combat."
-" Reçu Capitaine. Accélération vitesse de combat."
-" Tubes 1 et 2 armés et parés à tirer."
-" Feu!"

Les missiles à photons sont lancés. Le dernier Steamrunner flanqué de trois corvettes harcelle le Dorcha et est parvenu a détruire unes des deux corvettes restantes de Kor'Xaya. Les missiles frappe le destroyer adverse et parvient non seulement à réduire la puissance des ses boucliers à sa plus simple expression, mais surtout à perturber suffisemment ses senseurs pour l'empêcher de cibler suffisemment le Drocha.  Kor'Xaya et sa dernière corvette profitent de l'aubaine pour tirer sur le Steamrunner tout ce qu'ils peuvent. Le destroyer explose et les corvettes restantes n'insistent pas et prennent la fuite.

-" Le Capitaine Kor'Xaya cherche à vous joindre Monsieur."
-" Ouvrez la liaison."
-" Capitaine Kirk, je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne j'ai assez combattu pour aujourd'hui."
-" Je vous remercie pour votre aide Capitaine. Nous avons subi pas mal de dommages également. Je ne pense pas insister non plus."
-" Je vais devoir rejoindre le reste de ma flotte, peut être pourrions nous faire route ensemble."
-" Ce sera avec plaisir Capitaine mais je dois d'abord vérifier un détail. Monsieur Chekov, avez vous localisé le vaisseau de Locutus.
-" Le navire a disparu des écrans Capitaine." répond Pavel." Une flottille du clan de Bota'Drin l'a pris en chasse mais il a du s'occulter."
-" On ne le retrouvera pas. Nous vous accompagnons donc avec plaisir Capitaine." Dit Kirk à Kor'Draya.
-" Réciproquement. Dorcha terminé."

A vitesse de marche l'Enterprise entre dans la zone planétaire du système. Les navires se dirgent vers le centre de gravité de la bataille ou l'amiral Ruklaria se démêne contre les flotte de Tar'Shizen. Mais, il reçoit le soutien très inatendu des flottes jointes de Kel'Raman et et de Bota'Drin. Placés en infériorité numérique et déjà éprouvés par des heures ininterrompues de combat, les vaisseaux pirates de Tar'Shizen abandonne le champ de bataille en terminant au mieux les dernières opérations d'abordage. Epuisé et laminé, Ruklaria rassemble les vaisseaux qui lui reste et décide de laisser les pirates régler leurs comptes entre eux. Ce répis est le bienvenue pour Scott et Mac'Coy. Il y  a de nombreux blessés à bord de l'Enterprise et une bonne vingtaine de morts.

Mais les choses aurait pu être pires, et pourraient empirer prochaînement.
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Star Trek - Odyssée de Locutus - partie 02 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Star Trek - Odyssée de Locutus - partie 02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'UNIVERS DE STAR TREK :: Espace Trekkers - Trekkies :: Fanfics Star Trek :: L'Odyssée de Locutus-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: