AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Partagez | 
 

 Quarantaine et conséquences chapitre 16 [fanfic Voyager, un peu alternatif, en cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chibi
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Féminin Nombre de messages : 1905
Age : 41
Date d'inscription : 25/04/2011

30052013
MessageQuarantaine et conséquences chapitre 16 [fanfic Voyager, un peu alternatif, en cours

Chapitre 16

Sur la passerelle, Chakotay se faisait donner les dernières nouvelles par Tuvok. Autour d’eux, le calme de la fin du quart de nuit régnait, il était presque six heures du matin à présent, mais quelque chose hérissait le poil du commander, comme si quelque chose n’était pas normal…
Chakotay possédait un degré d’intuition supérieur, comme son père avant lui, et cela lui avait servi de nombreuses fois. Il écouta attentivement tout ce que lui disait le Vulcain, pendant que l’espace libre se déroulait sur l’écran principal. Tuvok lui demanda alors :
« Le capitaine se porte-t-elle mieux ? »
Chakotay hocha la tête :
« Oui, elle dormait lorsque je suis passé la voir, mais le docteur est confiant… »
Il pensa alors que, lorsque la seconde jumelle serait venue au monde, il faudrait dévoiler la vérité à l’équipage. L’épreuve serait difficile, mais ils le feraient car, une fois de plus, l’équipage qu’ils dirigeaient avait réalisé l’impossible, ils lui devaient la vérité. Il dit à Tuvok :
« Je descendrai tout à l’heure à la salle des machines pour remercier Torres et ses équipes, et je convoquerai un briefing dans l’après-midi pour résumer l’incident… »
Le Vulcain hocha la tête, et Chakotay gagna son fauteuil. C’était sécurisant de se retrouver là, dans son univers familier, au milieu de son équipage, et il eut un léger soupir d’aise. Pourtant, l’impression qu’il avait eu un peu plus tôt ne le quittait pas, il ne savait pourquoi. Il décida donc d’être vigilant…

Il était presque six heures trente lorsque Diana s’éveilla de nouveau, en hurlant cette fois sa faim. Sa mère, qui somnolait, soupira et dit :
« Oui, j’ai compris… »
Avant qu’elle ne puisse se lever, Kes, qui était restée là, prit la petite fille et la lui apporta. Janeway se mit en devoir de nourrir sa fille, mais Diana parvenait difficilement à téter. Lorsqu’elle se remit à pleurer, le docteur intervint :
« Il faut la positionner différemment… »
Désolée et un peu énervée, Janeway lui dit :
« Je ne peux pas, pas pendant que sa sœur est encore dans mon ventre… »
Le docteur eut une idée, et envoya Kes chercher un coussin. Grâce à ce stratagème, il parvint à positionner correctement Diana qui, enfin, se mit à téter doucement. L’holo-praticien dit alors :
« C’est parce qu’elle est prématurée qu’elle ne tète pas beaucoup, il faut qu’elle apprenne à le faire, vous devrez donc vous armer de patience… »
Pendant que Diana se nourrissait, le capitaine demanda :
« Comment vais-je faire quand la seconde sera là ? Est-ce que je peux en allaiter deux en même temps ? »
Le docteur acquiesça :
« Oui, sans problème, il suffira d’apprendre comment faire. Ensuite, lorsque vous reprendrez votre travail, vous pourrez même tirer votre lait pour qu’elles puissent être nourries au biberon en votre absence. Vous ne voudriez pas priver leur papa de ce plaisir, tout de même ? »
Il avait dit cela d’un ton presque espiègle, qui fit sourire Janeway. Elle dit :
« Dire que je ne pensais même pas les nourrir, au début, mais cela est bon pour elles… »
« A défaut d’être bon pour moi… », pensa-t-elle, essayant d’oublier la légère douleur causée par le mouvement de succion de Diana.
Le docteur observait, sur un écran annexe, les mouvements de la seconde jumelle. Les yeux ouverts, celle-ci s’agitait, la tête en bas. Elle ne paraissait pas en détresse, ni manquer d’oxygène, et son rythme cardiaque était normal, pour l’instant elle pouvait rester là. Il envisageait de déclencher le travail dans quelques heures, lorsque la maman se sentirait mieux, mais il ne fallait pas trop tarder, le placenta avait commencé à se décoller et cela pouvait provoquer une hémorragie…
Janeway observait sa fille. A présent propre, Diana présentait la peau mate héritée de son père, et une touffe de cheveux sombres ornait son crâne. Ses yeux étaient encore bleu clair, mais on pouvait déjà y voir quelques paillettes de bleu foncé. Doucement, elle lui caressa le crâne, terriblement émue, pendant que la petite fille s’efforçait d’avaler un peu de lait…
Oui, Diana était vraiment là, enfin, alors qu’elle avait cru plusieurs fois qu’elle ne pourrait pas la mettre au monde vivante, et c’était vraiment un superbe chef d’œuvre…

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Quarantaine et conséquences chapitre 16 [fanfic Voyager, un peu alternatif, en cours :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Quarantaine et conséquences chapitre 16 [fanfic Voyager, un peu alternatif, en cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'UNIVERS DE STAR TREK :: Espace Trekkers - Trekkies :: Fanfics Star Trek :: Quarantaine et consequences [Fanfic Voyager, un peu alternatif, en cour-
Sauter vers: