AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Partagez | 
 

 Mon Dico Star Trek !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Mon Dico Star Trek !   Dim 07 Avr 2013, 08:22

Petit délire de trekker, avec toute la subjectivité que cela suppose et la passion parfois aveugle : voilà mon « Dico STAR TREK »… Vous ne serez pas forcément d’accord avec moi, mais qui a dit que je cherchais à être d’accord avec vous, hein ? Ces propos n’engagent que leur auteur, bien sûr. J'essaierai de revenir tous les jours.

A comme... ABRAMS !


J’aurais pu commencer par A comme « Andorien » (trop bleu…), A comme « Amanda » (trop respectable…), A comme « Azetbur » (trop coincée…) ou tant d’autres A insignifiants comme Ardra, Anya, Argrathi et j’en passe (j’ai tout de même consulté ma Star Trek Encyclopedia pour me répérer un minimum dans cette galaxie de « A »…), mais j’ai tout de suite pensé à… Abrams Jeffrey Jacob (« JJ », pour les intimes) ! Ben oui, c’est évident : JJ Abrams, l’homme de tous les enjeux, de tous les projets, de toutes les critiques ! JJ Abrams, l’homme sous les feux de tous les projecteurs hollywoodiens, de la Paramount en passant par… Walt Disney ! JJ Abrams, l’homme que l’on aime et que l’on déteste ! JJ Abrams, l’homme qu’il faut abattre pour certains, ou l’homme qu’il faut encenser pour d’autres ! JJ Abrams, l’homme qui a relancé la franchise… STAR TREK ! Aïe ! Ça y est, je l’ai dit…

Renié par la frange la plus dure des trekkies (certains diront les « puristes », mais je ne suis pas d’accord), déjà renié par une partie de la communauté star warsienne alors qu’il n’a pas encore réalisé l’EPISODE VII, l’homme, qui est né la même année que moi, (bon je sais, tout le monde s’en fout, mais si je vous dit que c’est l’année de la naissance de STAR TREK, là ça vous intéresse, hein ?) a couché avec les deux sagas de SF cinématographiques les plus célèbres de tous les temps, ce qui en fait donc aux yeux de certains un sacré fils de p… ! Il est devenu en quelques mois ZE director que toutes les maisons de production américaines s’arrachent. Alors pourquoi tant de haine ? Eh bien certains parleront, en ce qui concerne STAR TREK, de trahison de l’esprit de la saga de Gene Roddenberry. Sa philosophie même est bafouée, diront d’autres. STAR TREK ressemble de plus en plus à du… STAR WARS, crient les opposants au JJ. De là à dire que STAR WARS ressemblera de plus en plus à du STAR TREK, il y a un pas que je ne franchirai pas…

L’accusé Abrams se défend d’ailleurs très mal : il a un jour osé avouer qu’il n’aimait pas STAR TREK. Et pourtant il fait désormais du STAR TREK (maso ?…) ! Il a toujours été un immense fan de STAR WARS, et quand on lui a proposé la première fois la réalisation de l’EPISODE VII de la saga, il a sciemment refusé (maso ?…) ! Cependant vous connaissez tous la suite de l’histoire…

Mais que m’a-t-il offert à moi, en tant que fan de fantastique et de SF ? Eh bien il a créé l’une des plus extraordinaires séries télévisées, LOST, il a produit un film que je ne dénigre pas, CLOVERFIELD, et réalisé un formidable hommage aux 80′s et Spielberg avec SUPER 8.

Et son STAR TREK dans tout ça ? On dirait que je veux contourner la chose alors que c’est moi qui ai choisi Abrams pour la lettre A. Je vais donc être franc avec vous : même si son STAR TREK s’éloigne de celui de mes premières amours (j’avais alors 16 ans quand je suis tombé dans l’Enterprise…), même si on pourra toujours critiquer son approche de l’univers de Roddenberry et son irrespect total envers certains codes établis, j’avoue que l’homme a malgré tout du talent, et un sacré même. Il a surtout permis à la franchise de ne pas sombrer dans un trou noir (les nouvelles générations, conquises, souhaiteront peut-être en savoir plus sur cette saga mythique et remonteront alors jusqu’aux sources, d’où l’apparition de nouveaux fans). Alors oui : peut-être qu’un autre aurait fait mieux, en respectant l’intouchable, mais est-ce que le succès aurait été au rendez-vous ?… STAR TREK ne doit-il s’adresser qu’aux trekkies et trekkers ou également à tous les publics ? D’autres diront : doit-on sacrifier STAR TREK sur l’autel du Box-office ou au contraire préserver à tout prix son « identité » au détriment de son succès ?… Demandez aux maisons de productions américaines ce qu’elles en pensent. Ah, je vois que vous connaissez déjà la réponse…
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5440
Age : 51
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Dim 07 Avr 2013, 08:37

ÇA résume bien la situation je crois... Le "A" est un succès. Vivement le "B" à venir dac

_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
SheldonCooper
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 844
Age : 22
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Dim 07 Avr 2013, 08:42

Bon, ton article donne à réfléchir tout de même...pour ma part, au final, même si je l'apprécie pas trop trop, je me dis qu'il n'est pas si mauvais que ça au final et qu'on juge un peu vite et un peu durement.

Après il faut aussi dire qu'il fait des choix qui effraient les fans et ça aide pas Smile

Bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Dim 07 Avr 2013, 08:47

Merci à vous deux. dac

J'ai déjà trouvé pour le B. Je vais bien m'amuser (un vrai gosse ce Robby !). Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
SheldonCooper
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 844
Age : 22
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Dim 07 Avr 2013, 09:31

Je l'attends avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 10670
Age : 53
Date d'inscription : 29/07/2006

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Dim 07 Avr 2013, 18:27

Je vois que Robby est revenu avec de bien belles munitions comme il en a toujours eu le secret ! dac

En tout un grand merci pour le A j'aurai au moins appris certaines choses intéressantes aujourd'hui !! wink

Comme le dis Dax, vivement le B !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Lun 08 Avr 2013, 07:17

B comme... BRUITAGE !


Ah, les bruitages dans STAR TREK, c'est sacré ! Tout comme dans toute série de SF qui se respecte, me direz-vous... C'est vrai. Mais peut-être que, avec la saga STAR WARS pour le cinéma, STAR TREK possède quelques-uns des plus beaux bruitages de la Science-Fiction comme nulle autre série ou film. Oui, n'ayons pas peur des mots !

Plus que toute autre série STAR TREK, celle des sixties possède son lot de bruitages inimitables et pour la plupart fort célèbres : la passerelle de l'Enterprise, la téléportation, les communicateurs, les tricorders, le tir des phasers ou des torpilles à photons, pour ne citer qu'eux, me reviennent tout de suite en tête, ou plutôt : dans les oreilles ! Beaucoup ont bénéficié des talents de spécialistes qui ont su leur donner leur petit "plus" SF. Mais il faut admettre que s'ils représentaient à leur époque une certaine sophistication en matière de sons, ils ont, pour la plupart, terriblement vieilli...

Aujourd'hui, je ne peux retenir un sourire en entendant certains bruitages de la noble série STAR TREK des années 60, à ne surtout pas confondre avec un sourire moqueur. Non. J'ai trop de respect pour le travail accompli avec le peu de moyens dont disposaient les hommes et les femmes qui y oeuvraient. Mais lorsque, par exemple, j'entends Uhura utiliser bruyamment les gros boutons translucides de sa console, ou lorsque j'entends certains tirs d'armes extraterrestres résonner comme des ressorts que l'on détend, cela m'amuse beaucoup. Ce qui convenait aux sixties ne conviendrait plus aujourd'hui, c'est évident. D'ailleurs les films qui ont par la suite voulu imiter ces bruitages, tel le STAR CRASH de Luigi Cozzi en 1978, ont tout de suite gagné leurs galons de nanars intergalactiques...

Les bruitages, c'est essentiel pour une série ou un film de SF. Et STAR TREK l'a parfaitement compris en confiant à de nouveaux spécialistes ceux des nouvelles séries : STAR TREK : THE NEXT GENERATION, STAR TREK : DEEP SPACE NINE, STAR TREK : VOYAGER et enfin STAR TREK : ENTERPRISE. Les sons de la téléportation ont été revus et corrigés, ave ceux de certaines armes, de la passerelle de l'Enterprise et de tant d'autres encore. Aujourd'hui, appuyer sur les bou... que dis-je, effleurer les consoles ne fait (presque) plus aucun bruit. Juste quelques petites mélodies électroniques...




Dernière édition par Robby le Mer 10 Avr 2013, 08:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
SheldonCooper
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 844
Age : 22
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Lun 08 Avr 2013, 07:45

Encore une fois, très intéressant, vraiment sympa à lire !

félicitations Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5440
Age : 51
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Lun 08 Avr 2013, 10:26

Moi aussi je suis une fan des bruitages d'autrefois: l'époque électronique. Le bruitage de TOS est un petit bijoux qui relate bien l'époque des années 60. Dans le même ordre d'idée le bruitage de la passerelle mais fait penser, par sa complexité, à celui de Cosmos 1999 pour le poste de commande. Beaucoup de son amalgamé en un tout.

_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Lun 08 Avr 2013, 10:44

Dax a écrit:
Dans le même ordre d'idée le bruitage de la passerelle mais fait penser, par sa complexité, à celui de Cosmos 1999 pour le poste de commande. Beaucoup de son amalgamé en un tout.

Ah oui, c'est vrai, tu n'as pas tort Dax. J'adorais d'ailleurs ce son dans Cosmos 1999. Ca me fait également penser au son de la base d'Hydargos dans Goldorak, encore un bruitage "culte" !
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
SheldonCooper
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 844
Age : 22
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Lun 08 Avr 2013, 11:28

C'est vrai que les bruitages de TOS étaient géniaux !
Revenir en haut Aller en bas
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Mer 10 Avr 2013, 05:50

C comme... CRITIQUE !


La critique n'a jamais été très tendre avec STAR TREK, du moins dans les revues cinématographiques françaises. Oui, la SF (et encore plus le space opera) n'a jamais eu bonne presse, c'est le cas de le dire, dans notre beau pays. Alors beaucoup de journalistes (ou journaleux...) s'en sont donnés à coeur joie sur les "pyjamas" de l'Enterprise (l'éternel cliché dont ils se régalent par manque d'imagination), les décors fauchés et "carton pâte" des planètes ou encore les effets spéciaux parfois approximatifs...

Cependant, les ouvrages de référence que sont les encyclopédies et dictionnaires spécialisés sont beaucoup plus reconnaissants envers la création de Gene Roddenberry. Voici ce qu'ils pensent de STAR TREK :

"Des scénarios solides essentiellement axés autour de rencontres avec des extraterrestres écrits par des auteurs aussi renommés que Robert Bloch, Richard matheson ou Theodore Sturgeon sont la première qualité de cette série aux personnages fortement typés." (L'Encyclopédie de la Science-Fiction / Jean-Pierre Piton & Alain Schlockoff / éd. Jacques Grancher)

"L'intérêt de STAR TREK, auquel on reproche sans cesse son côté kitsch en oubliant soigneusement de se rappeler que la série a été tournée dans les années 60, réside dans des histoires de science-fiction d'excellente facture (Harlan Ellison, George Clayton Johnson, Theodore Sturgeon ont écrit pour la série !). Mais elle met surtout en scène un groupe d'individus fort divers qui doivent cohabiter. Le génie (et la philosophie) de Gene Roddenberry consistait à montrer que l'amour du prochain passait nécessairement par sa compréhension. STAR TREK est une grande leçon d'humanisme." (Guide Totem : La Science-Fiction / Lorris Murail / éd. Larousse)

"STAR TREK a servi de porte d'accès à la SF pour de nombreux fans en leur révélant un pan de l'histoire future de la Galaxie et des innombrables civilisations qui la peuplent. George Lucas lui-même ne reconnaît-il pas qu'il n'y aurait jamais eu LA GUERRE DES ETOILES sans STAR TREK ?" (Le Science-Fictionnaire, tome 2 / Stan Barets / éd. Denoël - Présence du Futur)

"STAR TREK est devenu un phénomène culturel majeur. Dès ses origines, il offre de nombreux attraits, dont le principal est sans doute d'avoir projeté dans le futur - la série initiale se déroule dans les années 2270 - un monde aux desseins utopiques où les enjeux majeurs sont ceux de la seconde moitié du XXe siècle. Se posent en effet, au fur et à mesure des rencontres et des contacts, les questions de la différence, de la paix et de la violence, de la solidarité, des inégalités sociales et sexuelles, de l'environnement, du statut de la science, des connaissances et de la technologie... La série est fondamentalement philanthropique, humanitaire et anti-raciste : le personnage Nyota Uhura, joué par l'actrice Nichelle Nichols, représente non seulement un des premiers rôles tenus par une Noire à la télévision américaine, mais c'est elle qui offrira sur l'écran le premier baiser à un Blanc, en l'occurence l'aimable capitaine Kirk. De même, l'équipage dépasse les clivages de la guerre froide en comptant dans ses rangs Russes et Chinois." (Dictionnaire Visuel des Mondes Extra-Terrestres / Yves Bosson & Farid Abdelouahab / éd. Flammarion)

"Pas d'épisode qui ne montre le poste de commande du vaisseau, où des humains liés non seulement par des relations d'obéissance et de pouvoir, mais aussi de respect, coordonnent leurs efforts. Le symbole de cette coopération est évidemment, dès le début de la série, la présence égalitaire d'hommes et de femmes, de "blancs" et de "noirs", avec un extraterrestre, le fameux docteur Spock, le "Vulcain", celui qui trouve les humains bien sentimentaux et parfois peu logiques (et en même temps les nomme humains, donc les fait tels). On peut sourire de ce caractère obstinément positif, constructif, mais ce refus de jouer le jeu de l'inhumain inspire le respect." (Les Films de Science-Fiction / Michel Chion / éd. Cahiers du Cinéma)


Dernière édition par Robby le Mer 10 Avr 2013, 10:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
mbuna
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Mer 10 Avr 2013, 07:26

Au delà de l'originalité et de la qualité de ces posts (mais bon, on était habitué avec Robby Razz), je me prends à imaginer ce qu'il va choisir pour ses prochaines lettres.... Merci Robby.

Robby a écrit:
consistait à montrer que l'amour du prochain passait nécessairement par sa compréhension.
Et vice-versa
Robby a écrit:
le fameux docteur Spock
oups Razz
Revenir en haut Aller en bas
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Mer 10 Avr 2013, 07:59

Merci Mbuna. wink

Oui, le fameux "docteur" Spock, tout le monde le connaît, même le Docteur Who ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5440
Age : 51
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Mer 10 Avr 2013, 08:54

Intéressant d'avoir des références autres que celles des fans. Non pas que celles des fans soient moins pertinentes, mais ça change !!!!

Merci Robby cheers

_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Mer 10 Avr 2013, 10:49

Merci Dax. wink Mais je dois avouer que j'ai été agréablement surpris de ne trouver que des avis positifs sur les séries et les films STAR TREK lors de mes recherches. Ah oui, il y a tout de même un avis négatif, mais celui-ci ne vient pas d'une encyclopédie ou d'un dictionnaire cinématographique, mais de la revue Impact, petite soeur de Mad Movies. Cependant la fin du texte laisse entrevoir un rayon de soleil ! Razz

Voilà ce que Vincent Guignebert écrivait alors en février 1994 dans Impact numéro 49 spécial space opera :

"Revoir à la suite les six STAR TREK cinéma, lorsqu'on est allergique à la série, relève d'un procédé propre à satisfaire pleinement le masochiste aguerri à la discipline. STAR TREK, la série : des "52 minutes" qui se regardent dans un état semi-liturgique, si possible sur des enregistrements télé pour que les coupures publicitaires sonnent le tocsin, quand l'envol de l'Enterprise et la logique de Spock provoquent immanquablement l'alourdissement des paupières, le bâillement malpoli, et bientôt le ronflement indécent. A celui qui réglait sa télé sur "La 5" juste avant de se coucher, rejoignait Morphée en pleine téléportation, et faisait de joyeux rêves où l'Enterprise, au détour d'un large virage galactique, disait bonjour à une bonne grosse comète venue d'ailleurs, à celui-ci, donc, il est a priori fortement conseillé d'oublier STAR TREK, même au cinéma. Pourtant, les six films ont tendance, à la longue, à contrecarrer ce jugement lapidaire."


Dernière édition par Robby le Jeu 11 Avr 2013, 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5440
Age : 51
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Jeu 11 Avr 2013, 09:53

Ayoye !!! Ce Vincent Guignebert n'as pas aimé, je serais curieuse de savoir si c'est un de ces critiques morbides qui ne trouve rien de bon...

_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Jeu 11 Avr 2013, 10:34

Dax a écrit:
Ayoye !!! Ce Vincent Guignebert n'as pas aimé, je serais curieuse de savoir si c'est un de ces critiques morbides qui ne trouve rien de bon...
C'est le cas ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5440
Age : 51
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Ven 12 Avr 2013, 08:55

Ça me rassure Very Happy

_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Sam 04 Mai 2013, 08:23

D comme... DATA !



Data, c’est l’androïde de l’Enterprise D qui n’aime pas, à juste titre, qu’on le range dans la catégorie des robots. Data, c’est un cerveau électronique capable d’emmagasiner des données grandes comme l’univers, c’est une logique proche de celle inébranlable des Vulcains, c’est une mémoire à toute épreuve et une force démesurée, c’est un être mécanique conçu pour être pleinement fonctionnel, y compris pour satisfaire les désirs sexuels des êtres humains. Tasha en sait quelque chose…

Data, c’est l’androïde à l’expression figée dans un éternel étonnement. Curieux et avide d’apprendre, Data c’est aussi et surtout un androïde qui ne cesse de s’interroger sur la vie, sur les hommes et sur le monde qui l’entoure. Son plus grand désir est de devenir humain, aussi n’a-t-il de cesse de nous imiter, de nous « copier » dans ce que nous avons de meilleur… et de pire. Le sourire reste pour lui une énigme, en particulier celui de la Joconde qu’il tentera tant bien que mal d’imiter, tout comme son rire mécanique trahi son être artificiel quand il s’y essaie.

Data nous offrira de formidables moments émouvants avec THE MEASURE OF A MAN (Être ou ne pas être) ou THE OFFSPRING (Paternité) et comiques avec DATA’S DAY (Une journée de Data) ou A FISTFUL OF DATAS (Pour une poignée de Data). Les scènes d’anthologie en sa présence sont trop nombreuses pour être toutes citées.

Brent Spiner est l’homme incarnant l’androïde. Véritable comédien doué d’un talent fou, il aura su apporter l’âme dans la machine.

Data veut vraiment devenir humain ? Il ne sait pas ce qu’il pourrait y perdre en tentant l’impossible…
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5440
Age : 51
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Dim 12 Mai 2013, 11:17

Très bonne description de Data !!!

Dans les scènes d'anthologies, il y a aussi celle du fou rire (cadeau de Q) qui mérite d'être cité. Pure moment de bonheur.

_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Mar 21 Mai 2013, 10:45

E comme... ENTERPRISE !



Ah ben oui ! Vous ne pensiez tout de même pas que j’allais consacrer ce « E » à « Earl Grey tea », « Excelsior », ou « Evek Gul » ! L’Enterprise, fleuron de Starfleet, icône de la saga STAR TREK toute entière, des sixties aux années 2000, demeure et demeurera à jamais l’un des symboles de l’univers de Gene Roddenberry. Mais permettez-moi, et avec tout l’immense respect que j’ai pour ce vaisseau : quel nom horrible ! Parfois d’ailleurs traduit par « l’Entreprise » (!), on peut tout naturellement se demander pourquoi diable « Enterprise » ?…


Si je cherche sur Internet une rapide définition du mot « entreprise », je tombe sur : 1 – « Ce que l‘on met à exécution. », 2 – « Unité économique de production de biens ou de services à but commercial. Société. » et 3 – (in English) « company, firm » (cf. linternaute.com)… Le mot « entreprise » n’aurait-il pas exactement le même sens en français qu’en anglais ? Apparemment si. Alors quel rapport ?… Par contre, je trouve une jolie citation de Jacques Chardonne : « Aucune entreprise ne prospère sans l’impulsion d’un homme qui a pour vocation de la conduire. » Kirk parviendra à ce but, tout comme Picard ou même Archer. Donc avant que des gauchistes cultivant l’anti-américanisme primaire ne s’emparent de l’affaire, je précise tout de suite que l’Enterprise n’est pas une usine spatiale capitaliste destinée à s’implanter sur d’autres mondes afin d’exporter l’impérialisme américain…


Si l’on remonte vraiment aux origines de l’histoire du légendaire Enterprise, on y trouve d’abord un navire, puis un porte-avions, puis le prototype de la navette spatiale américaine (baptisée à l’époque Enterprise sous l’impulsion des trekkies !), ensuite place à la SF avec un certain USS Enterprise XCV-330 (?), suivi des Enterprise NX-01 (série ENTERPRISE, avec Jonathan Archer aux commandes), USS Enterprise NCC-1701 (le plus célèbre, celui du James T. Kirk des sixties) qui sera modernisé dans STAR TREK, THE MOTION PICTURE (de Robert Wise, 1979), USS Enterprise NCC-1701-A (après la destruction de l’original dans STAR TREK III), USS Enterprise NCC-1701-B (commandé par le capitaine John Harriman), USS Enterprise NCC-1701-C (commandé par le capitaine Rachel Garrett et que l’on voit dans l’épisode de STNG Yesterday’s Enterprise), USS Enterprise NCC-1701-D (commandé par le capitaine français Jean-Luc Picard dans la série STAR TREK, THE NEXT GENERATION), USS Enterprise NCC-1701-D (revu et corrigé dans un futur alternatif, désormais commandé par l’amiral William T. Riker, épisode de STNG All good things…), USS Enterprise NCC-1701-E (toujours commandé par notre Français Jean-Luc Picard dans les films cinématographiques) et enfin USS Enterprise NCC-1701-J (surgi du futur et aperçu brièvement dans la série ENTERPRISE). Je ne compte pas ici le nouvel Enterprise lancé depuis 2009 par JJ Abrams dans ses STAR TREK, d’autant plus qu’ils figurent dans un univers parallèle, sinon on n’a pas fini, STAR TREK adorant les univers parallèles, les boucles temporelles, les voyages dans le temps, les distorsions temporelles et j’en passe…


Et dans tous ces Enterprise, mon préféré demeure l’Enterprise-D de la série STAR TREK, THE NEXT GENERATION, même si celui des films des années 80 me plaît également beaucoup. Pourquoi celui-ci plutôt qu’un autre ? Sans doute à cause de son design high tech (que certains détestent, certes…), sa passerelle, son confort (il accueille d’innombrables familles car sa mission ne dure pas deux jours mais des années) et sa puissance. Il est vrai que la moquette est partout présente, y compris dans la salle des machines… hum !… Mais bon…

En tout cas nul ne peut dire que l’Enterprise, tel qu’il apparut pour la première fois à la télé dans la série des sixties, ne possède pas un look unique en son genre ! Avec son assiette flanquée de deux tubes de cigare, le public découvrait enfin autre chose que les sempiternelles fusées à la FLASH GORDON ou CHOC DES MONDES. Il s’agit d’un modèle fort réussi pour l’époque, où une attention toute particulière a été apportée à son apparence fonctionnelle, chose très rare dans les sixties. Il faudra ensuite attendre 2001 : L’ODYSSÉE DE L’ESPACE pour découvrir des vaisseaux d’un réalisme à couper le souffle.

Maintes fois détruit, maintes fois ressuscité, l’Enterprise de STAR TREK (« The Great Bird of the Galaxy » comme il est dit parfois) poursuit son éternelle mission d’exploration des mondes étranges et inconnus, pour aller là où nul homme n’est encore jamais allé !



Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
Bille de clown
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 409
Age : 36
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Mar 21 Mai 2013, 17:19

lol ta blague sur les gauchistes, parce que pour le coup j'ai pensé à mélenchon... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Mar 21 Mai 2013, 19:15

T'as pas tort ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Mon Dico Star Trek !   Mer 05 Juin 2013, 11:18

F comme... FEMME !



Les femmes dans STAR TREK sont loin d’être des potiches, elles participent à l’action, et sont même souvent au cœur de l’action. En voici quelques-unes.

Il fut un temps où, durant les sixties, les James Kirk Girls étaient légions dans la galaxie. Tombant les unes après les autres dans les bras du célèbre capitaine de l’Enterprise au fil de ses missions ardemment conduites sur des mondes étranges, aucune femelle de l’espace ne pouvait résister au charme de Tibérius. Et notre Kirk d’en profiter (qui ne l’eut fait à sa place ?) pour étreindre passionnément les plus belles aliens de l’univers, voire même plus si affinités malgré les nombreuses différences anatomiques qui devaient exister entre elles et lui… Ah non, c’est vrai : j’avais oublié que dans les sixties l’extraterrestre féminine ressemblait généralement à Miss Univers (eh ben tiens, ça tombe bien !). Souvent gracieuse, plutôt blonde et possédant un corps sculptural, notre femme galactique revêtait la plupart du temps des accoutrements fort colorés et brillants (souvent légers, d’ailleurs) qui mettaient parfaitement ses courbes en valeur. Voilà pourquoi sans doute l’exploration spatiale connaissait un tel succès au XXIIIe siècle et que Starfleet ne manquait pas d’officiers…

À bord de l’Enterprise des sixties, il n’y avait pas que des hommes ou des Vulcains, il y avait aussi la belle Nyota Uhura (Nichelle Nichols), Noire américaine qui sera la première à embrasser un Blanc sur la bouche dans l’histoire de la télévision US : Kirk, encore lui ! Sauf que là, pour une fois, il n’avait rien demandé (voir l’épisode La Descendance / Plato’s Stepchildren), le baiser ayant eu lieu sous la contrainte (et quand on revoit la scène, les lèvres s’effleurent plus qu’autre chose, alors…).


Uhura était chargée des communications sur la passerelle de l’Enterprise et poussait parfois la chansonnette pour le plus grand plaisir des membres de l’équipage… mais pas forcément celui des téléspectateurs… ou même des fans… Personnage plutôt mal exploité à travers la série des sixties, Uhura sera surtout cantonnée à appuyer sur des boutons bruyants et lumineux ou à signaler au capitaine Kirk qu’il est en communication. Dommage. La nouvelle Uhura, celle des STAR TREK de JJ Abrams, incarnée par la splendide Zoe Saldana, toujours responsable des communications sur l’Enterprise, a définitivement abandonné la chansonnette (ouf !) pour la remplacer par une autre passion : son amour pour… Spock, le Vulcain. Désolé, Kirk. Mais dans les sixties, c’était le discret docteur Christine Chapel (interprétée par Majel Barrett, laquelle deviendra l’épouse de Gene Roddenberry), blonde incendiaire, qui vouait un amour secret pour notre Vulcain. Les temps changent…

Parmi les épisodes des années 60, il y en a un que j’ai toujours en mémoire pour sa tigresse : Hélène de Troie (Elaan of Troyius). Tombé sous l’emprise des larmes à effet chimique de la belle Hélène (France Nuyen), Kirk va devoir affronter les caprices violents de cette jeune femme aux instincts guerriers. Crises de nerfs, hurlements, envolées de plateaux, tentatives de meurtres : notre dévoué capitaine sera confronté à des moments que nul capitaine avant lui n’avait encore jamais connu face à une femme, et tout cela à bord de l’Enterprise !


Dans STAR TREK, THE NEXT GENERATION, le docteur à bord de l’Enterprise est Beverly Crusher (Gates McFadden), la rouquine. Peu aimé par les fans (on critique souvent son jeu d’actrice), je n’ai personnellement rien contre Beverly dont le personnage sera relativement bien exploité contrairement à d’autres de la même série. Certes, à choisir je préfère la belle Deanna Troi. Moitié Bétazoïde, moitié humaine, Deanna est télépathe, conseillère, psy… bref : le genre à éviter, si vous voyez ce que je veux dire… Néanmoins, comment résister à la gentillesse et à la sensibilité extrême de cette métisse alien ?

Il y eut également Tasha Yar (Denise Crosby), d’origine russe, dans STAR TREK, THE NEXT GENERATION. Malheureusement, cette belle officier chargé de la sécurité à bord de l’Enterprise mourra très vite d’une mort ridicule dans un épisode bâclé. Oui, pour quelqu’un chargé de la sécurité à bord d’un aussi grand vaisseau, se faire tuer si rapidement laisse à désirer, je sais. Cependant ce sont plutôt les scénaristes de Skin of Evil qu’il aurait fallu tuer…


Et STAR TREK confiera enfin à une femme un rôle extraordinaire : celui d’être capitaine d’un vaisseau de Starfleet, non pas de l’Enterprise (même si cela a déjà eu lieu en d’autres temps en d’autres lieux), mais de l’USS Voyager de la série STAR TREK, VOYAGER. Kathryn Janeway, incarnée par l’excellente Kate Mulgrew, commandera son équipage avec courage et détermination tout au long des sept saisons de la série, afin de le ramener sur Terre alors qu’il se trouve perdu dans un quadrant inconnu de la galaxie. Dans le futur, la femme est l’égal de l’homme, et Janeway nous le prouve dans chaque aventure où sa force de caractère et son intelligence sont souvent mis à rude épreuve. Cependant Kate n’en demeure pas moins un être humain, et notamment… une femme. Les scénaristes ne l’ont pas oublié et nous offriront quelques merveilleux épisodes en dehors de ceux, plus « austères », que le commandement d’un vaisseau suppose.


Je terminerai par l’une des femmes que j’aime le plus dans STAR TREK : la Vulcaine T’Pol de la série STAR TREK, ENTERPRISE… Qui a dit qu’une Vulcaine était aussi froide que du marbre, hein ? Merveilleuse créature interprétée par la superbe Jolene Blalock, T’Pol n’en demeure pas moins, pour certains fans dont je fais partie, plus chaude que Vulcain elle-même… Vous voulez en savoir plus ? Découvrez STAR TREK, ENTERPRISE, et l’on en rediscutera…
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
 

Mon Dico Star Trek !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CRÉATIONS DE FANS :: Fan-Fictions-