Accueilsujets récentsFAQS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Rick Berman (producteur ; scénariste)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
mbuna
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 947
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Rick Berman (producteur ; scénariste)   Mer 16 Fév 2011, 14:09

Sur la fin de Voy effectivement je trouve aussi que la saison 7 n'est pas à la hauteur. Il y manque un crescendo scénaristique qu'on était en droit d'attendre à mesure qu'on se rapprochait du but.

Mais par ce que VOY s'est retrouvé coincé par son synopsis de départ. Dans la saison 1 VOY a vite squizzé le maquis et a trouvé son style avec des épisodes stand alone. Mais la saison 7 l'a ramené à la réalité de ses bases dont elle s'était depuis longtemps défaite.
Car à la différence de TNG ou même DS9, VOY a été construit au début comme un but à atteindre, une histoire dont on savait dés le début comment elle allait finir. Difficile dans ces conditions de surprendre vraiment dans le dernier épisode, ou alors sinon avec une surenchère d'effets mais cela ne convenait pas à la série.

La saison 7 de Voyager ne ressemble plus à Voyager, sauf certains épisodes très faciles à identifier : ceux basés sur le Doc. VOY a été obligé de faire machine arrière, de répondre à la question du retour alors que son style d'écriture donnait plus l'idée du voyage et non de la destination. Comment VOY pouvait-il se finir autrement ? DS9 et TNG avaient mille façons, là où la fin de VOY était écrite dés le début.

En revanche je ne suis pas du tout d'accord avec toi sur la saison 6... C'est pour moi la meilleure de toute la série. La saison 4 lui est peut être supérieure côté émotionnel et de régularité, mais selon moi c'est surtout du à 7of9 qui dynamite la saison 4 de sa présence et tous les épisodes en les amenant vers le haut.

La saison 6 a un petit creux au milieu de 5 ou 6 épisodes, mais on y trouve aussi la crême de la crême...
Revenir en haut Aller en bas
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5438
Age : 52
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Rick Berman (producteur ; scénariste)   Mer 16 Fév 2011, 18:58

Archy a écrit:

J'ai trouvé cette histoire de double temporalité délicieuse mais cette fin sans avoir "l'après" m'a déçu. Chose qui n'est pas arrivée dans ENT par exemple avec le délicieux "Home" (03x4) où dans Bab5 où la dernière saison est un "après" à elle toute seule où même le dernier épisode de sa saison 4.
Bref bref, cette porte ouverte , pour moi, aurait mérité d'être davantage enfoncée afin juste de jeter un coup d'oeil derrière.

Contrairement à DS9 et à TNG, VOY parle de quête et quoi de mieux en final que de dire que la quête continue. J'aime ne pas savoir ce que l'avenir réserve à l'équipe. Ça me permet de mieux rêver leur future. Dans cet ordre d'idée, il pourrait même y avoir (en théorie, les acteurs ayant trop vieillit) un VOY 2 avec un tout nouvelle univers. Pour moi la fin de VOY = tout est possible, il y a un avenir pour chacun d'eux et ce dans starfleet.

Buckaroo a écrit:
Il y a comme une contradiction dans le final de Voyager. Puisse qu'ils clament haut et fort que pour eux seul le voyage compte et non la destination, le Voyager n'aurait jamais dut rentrer chez lui, ou du moins laissé la question dans l'expectative.


Ça aussi ça aurait été très cool comme fin

mbuna a écrit:
Sur la fin de Voy effectivement je trouve aussi que la saison 7 n'est pas à la hauteur. Il y manque un crescendo scénaristique qu'on était en droit d'attendre à mesure qu'on se rapprochait du but.

En revanche je ne suis pas du tout d'accord avec toi sur la saison 6... C'est pour moi la meilleure de toute la série. La saison 4 lui est peut être supérieure côté émotionnel et de régularité, mais selon moi c'est surtout du à 7of9 qui dynamite la saison 4 de sa présence et tous les épisodes en les amenant vers le haut.

La saison 6 a un petit creux au milieu de 5 ou 6 épisodes, mais on y trouve aussi la crême de la crême...


Assez d'accord avec toi sur la saison 7 qui est très inégale. Les 10 premier épisodes sont assez réussi, mais après la fédération est trop proche, on perd l'originalité d'un quadrant méconnu, pour revenir dans le quadrant Alpha, du moins en communication. Et d'accord avec toi aussi sur la saison 6 très original. La plus réussi globalement.
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 44
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Rick Berman (producteur ; scénariste)   Jeu 03 Mar 2011, 12:55

Quelques nouvelles de notre ami Rick Berman qui a répondu aux questions des fans durant deux heure sur le compte facebook Star Trek, et donc Star Trek.Com en fait le rapport. Ainsi nous apprennons quelque anecdotes savoureuses sur ses 18 années à la barre de la franchise. En voici quelque unes :

_ Saviez vous que Marlon Brando ( le Parrain, un tranway nommé désir ) fut intéréssé au rôle du Dr. Soran ( ST Generations ) , mais qu'il demandait trop d'argent .

_ Qu' Isabella Rossellini ( Blue Velvet ) et Nastassja Kinski ( la féline ) furent considérée pour le rôle de la Reine Borg qu' Alice Krige remporta finalement.

_ Que Tom Hanks , fan de ST faillit faire un caméo sur ST First Contact ou ST Insurrection, mais que cela n'a pas put se faire.

_ Que Many Coto et Brannon Braga ont travaillé sur un double épisode Enterprise avec Bill Shatner, et qu'ils ont rencontré deux fois l'acteur pour aller dans ce sens.

_ Sur la polémique selon laquelle lui et Michael Piller auraient volé l'idée de DS9 à J.Michael Straczynski & son B5. Berman répond que c'est un truc de fan, qu'il trouve cela triste et comique à la fois. Ils ne connaissaient pas qui était JMS à cet époque, et encore moins pris connaissance de son pitch pour B5. L'idée de DS9 provient de lui, Michael Piller et Brandon Tartikoff patron de la Paramount .

_ Que de grand réseaux Américain comme NBC/ CBS ( l'équivalent d'un TF1 chez nous ) se sont montré intéréssé pour récupérer la franchise ST au moment de la création d' Enterprise, mais que le studio décida de rester fidèle à UPN ( l'équivalent d'un NT1 chez nous ). Crying or Very sad

_ Que si Enterprise n'avait pas été annulé, elle aurait fait ses 7 saisons comme ses ainés, et que son but principal à atteindre aurait été la création de la Fédération.

_ A propos de personnages homosexuels dans Star Trek. Rick Berman rapporte que Gene Roddenberry était très ambigue à ce sujet . Que mettre deux figurants homosexuels dans le Ten Forward n'était pas la bonne solution. Qu'ils ont travaillé sur cette idée sans trouver la bonne histoire.

_ Rick Berman admet sa méconnaissance crasse à propros de la Série originale. Que même en 2001, lors de la création d' Enterprise, il n'avait vu qu'un tiers des épisodes. Pour lui, ça ne semblait pas important , puisse qu'il avait des collaborateurs ( Manny Coto, Michael Okuda, David Rossi ) pour le remettre sur le droit chemin de TOS.

_ Rick Berman avoue que si il avait tout à refaire, il prétrait plus d'attention à la réaction des fans aujourd'hui .

Source:
Q&A Rick Berman part1
Q&A Rick Berman part2





Revenir en haut Aller en bas
Archy
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Masculin Nombre de messages : 5409
Age : 42
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rick Berman (producteur ; scénariste)   Ven 04 Mar 2011, 18:44

excellent ! merci Buck !
Revenir en haut Aller en bas
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5438
Age : 52
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Rick Berman (producteur ; scénariste)   Ven 04 Mar 2011, 21:46

Buckaroo a écrit:

_ Qu' Isabella Rossellini ( Blue Velvet ) et Nastassja Kinski ( la féline ) furent considérée pour le rôle de la Reine Borg qu' Alice Krige remporta finalement.
J'aurais aimé voir ça
Nastassja Kinski



Isabella Rossellini



Buckaroo a écrit:


_ Que Tom Hanks , fan de ST faillit faire un caméo sur ST First Contact ou ST Insurrection, mais que cela n'a pas put se faire.


_ Que Many Coto et Brannon Braga ont travaillé sur un double épisode Enterprise avec Bill Shatner, et qu'ils ont rencontré deux fois l'acteur pour aller dans ce sens.

Ça, ça aurait été bizarre: voir forrest Gump dans ST wacko

Buckaroo a écrit:

_ Que si Enterprise n'avait pas été annulé, elle aurait fait ses 7 saisons comme ses ainés, et que son but principal à atteindre aurait été la création de la Fédération.

sweat sweat sweat j'aurais bien aimé 7 saisons de Entreprise

Buckaroo a écrit:

_ A propos de personnages homosexuels dans Star Trek. Rick Berman rapporte que Gene Roddenberry était très ambigue à ce sujet . Que mettre deux figurants homosexuels dans le Ten Forward n'était pas la bonne solution. Qu'ils ont travaillé sur cette idée sans trouver la bonne histoire.

Et ben... pourtant c'était pas trop compliqué... DS9 avait ouvert la porte de façon assez convaincante...

Buckaroo a écrit:

_ Rick Berman admet sa méconnaissance crasse à propros de la Série originale. Que même en 2001, lors de la création d' Enterprise, il n'avait vu qu'un tiers des épisodes. Pour lui, ça ne semblait pas important , puisse qu'il avait des collaborateurs ( Manny Coto, Michael Okuda, David Rossi ) pour le remettre sur le droit chemin de TOS.

Étonnant...

Buckaroo a écrit:

_ Rick Berman avoue que si il avait tout à refaire, il prétrait plus d'attention à la réaction des fans aujourd'hui .


Là tu parle Rick aplo

_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
 

Rick Berman (producteur ; scénariste)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: POUR ALLER PLUS LOIN DANS LA SAGA :: Castings et Productions-