AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Partagez | 
 

 Déontologie ou JJ et Star Trek XII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5679
Age : 50
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Déontologie ou JJ et Star Trek XII   Dim 26 Déc 2010, 23:59

Dans un autre sujet Tamata nous propose une réflexion:


Citation :
Quand on prend la responsabilité de s'occuper de quelque chose d'aussi énorme que Star Trek, on doit avoir la décence de le faire à fond!

Alors, si le Sieur Abrams veut bosser avec Spilberg, qu'il le fasse lorsqu'il a un créneau ou il s'arrange pour faire les deux ou alors qu'il confie ST a plus motivé que lui. Parce que là, il veut rester aux commandes pour la gloire et le fric mais il veut aussi que d'autres fassent son travail afin que lui puisse faire son trip...

Déontologiquement parlant, c'est très bas!


Définition

Éthique déontologique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le déontologisme (dérivé d'un mot grec signifiant obligation ou devoir) est la théorie éthique qui affirme que chaque action humaine doit être jugée selon sa conformité (ou sa non-conformité) à certains devoirs. Le déontologisme s'oppose ainsi au conséquentialisme, qui affirme que les actions humaines sont à juger uniquement en fonction de leurs conséquences.

Le déontologisme moniste fait dériver toutes nos obligations d'un seul et unique principe, comme par exemple l'impératif catégorique dans la doctrine de Kant.

Le déontologisme pluraliste refuse un tel réductionnisme et affirme que les actions humaines sont à juger en fonction de plusieurs principes distincts, comme par exemple le devoir de ne pas faire de mal à autrui inutilement (principe de non-malfaisance), le devoir de se conformer aux engagements librement donnés (principe de fidélité), le devoir de remercier ceux et celles qui nous ont aidés (principe de gratitude), le devoir de compenser les personnes à qui nous avons fait un tort (principe de justice restaurative), etc.


Question


À votre avis est-ce que JJ respect le principe de déontologie dans sa manière d'aborder Star Trek XII

S.v.p. veiller à garder un principe d'analyse dans ce sujet


*********






_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5679
Age : 50
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Déontologie ou JJ et Star Trek XII   Lun 27 Déc 2010, 19:08

Ma réponse

Tout d'abord la déontologie se base sur la qualité d'un principe d'action en opposition avec la le conséquentialisme qui se base sur le résultat. Donc on pourrait aussi résumé la question plus simplement comme ceci : est-ce que pour jj la fin justifie les moyens (conséquentialisme) ou est-ce que la manière de réaliser ST XII prime sur les moyens de le faire(déontologisme).


JE pense que clairement l'approche de JJ est conséquentialiste. Le fait de déléguer un maximum au lieu de passer la main à un réalisateur qui souhaite s'investir dans le projet, dans la franchise montre clairement son orientation.

D'un autre coté dans le déontologisme on parle de la conscience que la personne a durant l'action et là je pense que JJ est conscient de l'importance de Star Trek. Et s'il choisi avec soin à qui il délègue, il s'assure que les choses soient correctement faite et cela démontre une conscience de la qualité de l'action.

voilà donc un début de réflexion...


_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
T'Luvik
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Féminin Nombre de messages : 1593
Age : 34
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Déontologie ou JJ et Star Trek XII   Lun 27 Déc 2010, 19:29

Après réflexion, je pense la même chose Dax, mais même si JJ sait que Star Trek a de l'importance, je crois qu'il est plutôt conséquentialiste, et ce même si il penche aussi vers le déontologisme.
C'est du moins ce que je pense, maintenant qui sait ce qu'il se trame dans sa tête scratch ? et comment lui se perçoit ?


C'est un questionnement complexe, mais qui ne manque pas d'attraits... :vulcain01:
Revenir en haut Aller en bas
Tamata
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 72
Age : 46
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Déontologie ou JJ et Star Trek XII   Lun 27 Déc 2010, 20:41

En fait, j'aurais tout aussi bien pû utiliser le mot "respect" ou appropriation du travail d'autrui (ce qui revient presque à dire usurper).

Abrams va "déléguer". C'est à dire qu'il va confier le boulot à d'autres mais ne lâche pas l'affaire pour autant. Il restera le décideur et par extention, celui sur qui la gloire ou l'échec retombera mais il n'assumera plus la majeure partie de la charge de travail.

Ceci est très différent de la situation où quelqu'un laisse totalement sa place à quelqu'un d'autre et ne s'investit plus du tout dans le projet. Par exention toujours, cette personne qui laisse les commandes à autruis ne pourra plus se prévaloir d'un éventuel succès.

Alors, ce qui me gène dans l'histoire, c'est que même si Abrams prend soin de déléguer à des gens compétents (et dans ce cas, on dira qu'il a au moins un minimum de conscience), il va de toute façon recueillir les lauriers (si lauriers il y a bien sûr) du travail qu'auront accompli les gens à qui il a délégué.

C'est un peu comme si un grand couturier présente une collection et joue la star lors du défilé alors que la collection en question a été dessinnée à 90 % par ses assistants. Le public et la presse vont donc applaudir une personne pour un travail qu'elle n'aura pas fait.

C'est précisément ce point là qui personnellement me gène.

Autre point: avec un JJ qui préfère aller bosser sur un autre projet, je ne peux croire qu'il soit vraiment motivé par un développement de la franchise.
Car prendre les commandes de ST, ce n'est pas un projet isolé comme une collection autumn/hiver ou la réalisation d'une voiture, ou d'un édifice. Prendre les commande de la Franchise ST, c'est d'une part, assumer un héritage conséquent (et donc la forte personnalité de ST) et d'autre part, assurer la continuation de cette franchise. Continuation qui ne sera possible qu'avec un développement continu.

Voilà pourquoi pour moi il semble souhaitable de passer la main à quelqu'un qui fera de ST sa priorité.
Revenir en haut Aller en bas
MapleCat
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 3352
Age : 50
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Re: Déontologie ou JJ et Star Trek XII   Lun 27 Déc 2010, 21:08

Tamata a écrit:
En fait, j'aurais tout aussi bien pû utiliser le mot "respect" ou appropriation du travail d'autrui (ce qui revient presque à dire usurper).
C'est ce que Berman et Braga ont fait aussi,ils ont "usurpé" la position du créateur oroginal de Star Trek (combien d'inconsistence il y a eux dans la fanchise depuis,s'en prendre a JJ Abrams parce qu'il a mit la franchise dans un autre timeline est un peut gros,comme d'autre ont dit ça donne la possibilité a du nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
http://mapledogart.blogspot.ca/
Tamata
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 72
Age : 46
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Déontologie ou JJ et Star Trek XII   Lun 27 Déc 2010, 21:18

Lorsque Gene vivait encore, il a été décidé de concert entre lui, Berman et la Paramount que Gene et Berman travailleraient ensemble car si Gene était un excellent créatif, il avait du mal à assumer la gestion du temps et surtout des finances. Puis, sur la fin de TNG et donc à partir de DS9, Berman à pris les commandes de la franchise pour cause de décès de Gene. A partir de là, je ne vois pas comment Berman aurait pu usurper le travail de Gene puisque ce dernier n'a plus rien fait (et pour cause...). Et Berman, n'a pas pris la relève le temps d'un "coup". Il s'est investi durablement pour la franchise.
Après, que certain n'aient pas apprécié Berman, c'est un autre sujet.

De même que ce topic n'a pas pour but de considérer le bien ou le mal du changement de timeline de ST2009
Revenir en haut Aller en bas
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 43
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Déontologie ou JJ et Star Trek XII   Mar 28 Déc 2010, 12:39

Tamata a écrit:

Abrams va "déléguer". C'est à dire qu'il va confier le boulot à d'autres mais ne lâche pas l'affaire pour autant. Il restera le décideur et par extention, celui sur qui la gloire ou l'échec retombera mais il n'assumera plus la majeure partie de la charge de travail.

Ok JJ , c'est le diable.. Moi j'aime bien retourner aux sources. Gene Rodenberry & Star Trek , c'est un peu comme Homère & L'Illiade .. Ce n'est pas qu'un seul homme derrière tout ça.

Gene Roddenberry , c'est un concept ( adapté Planète Interdite en TV sois dit en passant Twisted Evil ) qui tenait sur 2 feuilles dactylographiées. Star Trek, La Série Originale, c'est 3 noms : Gene L. Coon, DC Fontana et DF Black.. C'est eux qui ont taillé la pierre brute de Roddenberry pour en faire le diamant qu'il est aujourd'hui.

Rien que Starfleet, la Fédération des Planètes Unies , les Klingons sont sortis de la tête de Gene L.Coon.. Gene Roddenberry n'a pas assumé la majeure partie de TOS, il a lancé son bébé pour le laisser entre les mains d'un groupe de confiance . Il était moins présent sur la saison 2, et carrément plus là pour la 3ème ( au grand regret de Bob Justman ) .

Ce fut pareil pour la gestation de TNG. Les deux premières saisons, ça se battait grave en coulisses pour reprendre ST dérrière, jusqu'à ce que le grand oiseau de la galaxie trouve la perle rare en la personne de Michael Piller. Là est le génie de Rick Berman, d'avoir copiner avec le gars adoubé par le maître.

JJ Abrams délégue certes, mais à des types de confiances, à sa garde, à sa bande de potes comme le fit Roddenberry par le passé. Je comprend sa démarche pour STXII..Avant de s'engager à le réaliser, je veux lire le scénario, voir si l'histoire me plaît... On ne veut pas d'un réal' qui traîne la patte derrière la caméra, mais un type qui a du jus & qui sois enthousiaste à pousser l'envellope, le gage d'un très bon ST.
Revenir en haut Aller en bas
Tamata
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 72
Age : 46
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Déontologie ou JJ et Star Trek XII   Mar 28 Déc 2010, 15:32

Mais où donc ai-je écris que Abrams était le "diable" ?
Fais attention Bucky. En plus de voir des choses que personnes ne voit dans les films, tu te mets à voir des choses que les gens n'ont pas écrites...
... Un nouveau stade du délire "buckarien" je suppose? (boutade mode ON) geek

Trève de plaisanterie, je te l'accorde que JJ n'est ni le premier ni le dernier à déléguer. Mais comme je te l'ai déjà dis sur l'autre fofo, pour moi, la faute des autres n'est pas une excuse pour nos propres fautes. En Droit, on appelle ça "Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude".

Bon, puisque tu compares JJ avec Gene et Rick, je poursuis en ce sens.
Tant Gene que Rick ont toujours beaucoup bosé sur la franchise, même lorsqu'ils étaient secondés et aidés par leurs staffs respectifs. Et même si au fil du temps, certains membres de ces staffs ont accompli de plus en plus de boulot, tant Gene que Rick, ont toujours participé à la manoeuvre.

Dans le cas de Rick, c'est même flagrant car après quasiment 20 ans au service de la franchise, il est resté à son poste pour tenter de redresser ENT qui connaissait des soucis.

Inversément, Abrams souhaite déjà partir plus ou moins après UN SEUL film... Vous avez dis "motivation" et amour de la franchise!?
Suspect

Après, que JJ délègue à "ses potes", franchement, je préfèrerais qu'il choisisse les personnes en fonction des compétences plutôt qu'en fonction du degré de copinage.

A l'époque, Gene a accepté et approuvé Rick non pas par amitié mais par conviction de compétence ET de motivation.

Revenir en haut Aller en bas
Archy
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Masculin Nombre de messages : 5409
Age : 41
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Déontologie ou JJ et Star Trek XII   Mer 29 Déc 2010, 17:05

Si le principe de réalité parallèle qui jalonne les séries est un élément, si le principe de science fiction de base qui est développer une hypothèse scientifique et ses conséquences dans un contexte particulier et cohérent est un autre élément, si le respect du carcan des personnages de la série originelle est un élément, si l'oeuvre prime sur son auteur car elle lui subsiste et le dépasse et si ce fait est un élément,
alors oui , indiscutablement, il y a une déontologie pluraliste dans ce film , et on peut parler alors là de logique puisqu'il est identifié comme une somme d'élément identifié comme appartenant à leur tour à un même tout. Oui, ce film est logique et respectueux.

Mais je suis perplexe quand à la formulation de la question : effectivement il n'y a pas qu'un homme derrière ce film, mais une équipe, et si on le réduit à quelques uns, alors plutôt 3 que 1 (scénaristes en plus)


La réponse de Tamata envers Abrams appellerait pour moi la question : y a t il une déontologie dans le système du film hollywoodien ?
Et la clairement, je répond non, un système de promotion ne peut pas être déontologique car il prive l'élément observé de plusieurs point de vues sur lui-même possibles, parce qu'il nous fait le considérer sous un angle précis justement.

Il serait intéressant de connaître tous les avis de tous ceux qui ont travaillé sur ce film et non de les lire sous le prisme des gens qui nous paraissent important, voire parfois et cela m'inquiète, déifiés.

Finalement l'oeuvre de Trek nous appartient à tous, et contester l'hégémonie d'un tel ou d'un autre sur cette oeuvre reviendrait à accepter que nous en sommes dépossédés.

Il serait intéressant aussi de regarder avec recul à quelle vitesse Trek a évolué et les direction étonnantes et différentes comme l'a souligné Buckaroo.

Il serait également intéressant de relire les critiques faites à chaque sorties de séries différentes et de les comparer à celles plus contemporaines de STrek 2009. Elles contestent toutes le maintient de cet esprit qui confusément échappe à toute définition consensuelle.

Il serait enfin intéressant de souligner que si tous les être humains ne sont pas des menteurs, de réaliser qu'Abrams peut être de bonne foi quand à l'amour de cet univers et il serait ainsi intéressant de chercher tout ce qui est Trek dans son film. Cela amènerait une définition du Trek.
Mais cela inévitablement réduirait Trek dans un conformisme quasi religieux, très dangereux pour la nouveauté artistique.
Comment innover dans un univers fermé ? Comment faire du neuf sans liberté aucune ? Ce serait exactement pareil qu'une liberté totale.

Dans la déontologie, il y a la notion de devoir, de morale. Peut-on garder une logique rationnelle quand on moralise un univers imaginaire ?
Peut-on dégager l'oeuvre d'Abrams d'un respect de toute la série, sous-entendant alors que la série a une cohérence en elle-même , alors que c'est absolument faux, objectivement faux, il n'y a pas de cohérence intrinsèque dans Star Trek, il y a une évolution d'un univers qui change de cap 4 fois (sinon davantage, c'est le but avoué de DS9 à contrario de B5 d'ailleurs).

Il ne peut pour moi donc y avoir de déontologie dans une oeuvre d'art sans considérer qui le voit, quelle est l'histoire de celui qui le voit, quel est son rapport à la nouveauté , à la découverte etc. Star Trek est-il irréductible à son titre ?

Abrams propose-t-il une morale ou est-ce nous qui essayons de juxtaposer la notre à son film ?
Arreverions-nous à le considérer "en-soi" ?
De quoi relève ce besoin de trouver une déontologie à un type qui écrit sur une saga ?

Une question vient donc logiquement clore ma petite réflexion : qu'est ce qu'est le vrai Star Trek ?

Et j'espère vivement ne jamais en trouver la réponse. dac
Revenir en haut Aller en bas
Schmullus
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 3956
Age : 39
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Déontologie ou JJ et Star Trek XII   Ven 12 Juin 2015, 10:36

Dax a écrit:
Ma réponse

Tout d'abord la déontologie se base sur la qualité d'un principe d'action en opposition avec la le conséquentialisme qui se base sur le résultat.  Donc on pourrait aussi résumé la question plus simplement comme ceci : est-ce que pour jj la fin justifie les moyens (conséquentialisme) ou est-ce que la manière de réaliser ST XII prime sur les moyens de le faire(déontologisme).


JE pense que clairement l'approche de JJ est conséquentialiste. Le fait de déléguer  un maximum au lieu de passer la main à un réalisateur qui souhaite s'investir dans le projet, dans la franchise montre clairement son orientation.

D'un autre coté dans le déontologisme on parle de la conscience que la personne a durant l'action et là je pense que JJ est conscient de l'importance de Star Trek.  Et s'il choisi avec soin à qui il délègue, il s'assure que les choses soient correctement faite et cela démontre une conscience de la qualité de l'action.

voilà donc un début de réflexion...


Réflexion faite, je pense avoir la certitude que nous ignorons beaucoup trop de chose pour répondre à ces questions sans faire nous même du conséquentialisme. Je ne pense pas non plus que conséquentialisme et déontologisme s'oppose, en tous cas, quelque soit le sens de cette opposition, je pense que ces deux idées ne peuvent pas s'opposer car elles possèdent des rapports trop proches et trop forts pour être opposées.

Notre position ne nous permet pas de négliger ce que nous savons ignorer pour répondre à ces questions.

Joker


Archy a écrit:


Une question vient donc logiquement clore ma petite réflexion : qu'est ce qu'est le vrai Star Trek ?

Et j'espère vivement ne jamais en trouver la réponse. :   :dac:  :

D'accord, tu ne la trouvera pas, c'est moi qui vais te la donner et lentement. Razz

Le vrai Star Trek

Le véritable

C'est celui qui est né dans ton imaginaire

C'est la nourriture qui fait pousser ta logique

Celle que tu arroses tous les jours du mieux que tu peux

C'est le potager de ta tête

L'endroit qui, quoi qu'il advienne, finira en légume. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Déontologie ou JJ et Star Trek XII   

Revenir en haut Aller en bas
 

Déontologie ou JJ et Star Trek XII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA FRANCHISE STAR TREK :: Star Trek :: Les débats-