AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Partagez | 
 

 Article d'Unification : droit de réponse aux critiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 44
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 13:55

Plus je te lis Yrad, plus tu me mets la bave aux lêvres. Je crêve d'envie de voir cette nouvelle incarnation de Star Trek made in JJ Abrams !!

Premièrement, je le répete à foison, mes attentes ne sont pas énormes. Juste passé 2 heures d'aventures avec des personnages que j'adore! & puis je relativise beaucoup. On a échappé tout de même au pire Brett Ratner ( le fan de Conan est sur le sentier de la guerre! grrr ) .

Loin de moi de discuter tes goûts & des attentes en matière Trek . Mais nous tenons avec toi et Mbuna, des spécimens du Trekker paradoxale :

Citation :
D'autre part, parce que la troisième saison de ST ENT a précédé chronologiquement BSG 2003, et a anticipé l'urgence et le désespoir crépusculaire de BSG 2003 (et avec parfois plus d'immoralité encore).

Quand je vous dis que le Trekker est un curieux paradoxe. wink

Enterprise plus "immorale" que BSG ?!!??!! Suspect Ne vois tu pas le contre sens flagrant de ton point de vue. Star Trek est justement un univers vertueux. Dans Enterprise , on menace ( gentiment) , dans BSG , on s'exécute ( méchamment avec du sang et de la souffrance ) :

L'ossanian serait passé dans le vide spatial dans Anomaly.ENT.3 & ça ne serait plus du Star Trek, tu vois ce que je veux dire?

C'est comme Picard qui empale Shinzon à la fin de Nemesis , N'est ce pas quelque chose de vils et de bas pour l'homme des lumières de TNG.. Star Trek doit il en arriver à cette "espéce de barbarie regressif " pour relancer notre intêret?

Je pense que non.

Citation :
Le fruit de ma pensée... DS9 est un chef d'oeuvre pour moi, jusqu'à cette fin qui dénature le tout, de mon point de vue. On bascule dans l'HeroicFantasy, dans la mythification d'un être alors que tout ST est justement une entreprise de démistification des caractéristiques de chacun. ST traite des pouvoirs absolus, d'êtres omnipotents ou omniscients (surtout TOS) en les demythifiant totalement. Tout le contraire de DS9 à la fin. Que le chemin soit campbellien ou non, le destin de Sisko est consacré (j'ai failli le mettre en 2 mots), et la morale de l'histoire m'a totalement déçu.

Là encore, je ne questionne pas les goûts, Mais Mbuna demande de la nouveauté, une nouvelle approche. DS9 proposait justement ce que tu demandes. Le final ( Matrixien ) est dans la grande tradition de Star Trek. Elle pose plus de questions qu'elle n'apporte de réponses. Dans TMP, Deckard et V'ger se transforme, mais en quoi? C'est pareil pour le final de DS9.

Citation :
Tu as tout compris ! L'esprit de Star Trek n'est pas campbellien, mais prométhéen ! Or la fin de ST DS9 est indignement campbellienne pour du Star Trek...

Ah bon ce n'est pas un être humain et un baiser amoureux qui prends la place des Dieux Bajorans ?.. Ou n'est ce pas un Prométhée inversé ou ce sont justement les dieux qui apprennent des humains?

Serais tu rationnaliser un personnage comme Q. Qui est il vraiment ? Pourquoi est il fasciné par les humains? Pourquoi tel un Dieu, il aide ses humains à anticiper un danger ou leur faire franchir une nouvelle frontière de la conscience?

Moi même , je ne serai y répondre. C'est que Star Trek fait de mieux.. Nous poser des questions .. Apportez des réponses, faire la morale. Je laisse ça à La petite maison dans la prairie wink

Tout cela pour revenir à ce bon vieux James T. Kirk. Le premier, l'unique , le tout. C'est de ça qu'il est question dans le film,

Kirk est le type de héros païen à la Beowulf, un" cow boy de l'espace" à l'ego démesuré, ultra charismatique, un Leader né réfractaire à toute forme d'autorité : Un homme d'action

Quoi de mieux qu'un film d'action SF avec les allures d'un blockbuster friquée pour revigorer une franchise moribonde.. Quoi de mieux que la niak et les poings de James Tibérius Kirk pour sortir Star Trek de son cercueil !
Revenir en haut Aller en bas
zabeth
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Féminin Nombre de messages : 1813
Age : 58
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 14:56

Citation :

Tout cela pour revenir à ce bon vieux James T. Kirk. Le premier, l'unique , le tout. C'est de ça qu'il est question dans le film,

Kirk est le type de héros païen à la Beowulf, un" cow boy de l'espace" à l'ego démesuré, ultra charismatique, un Leader né réfractaire à toute forme d'autorité : Un homme d'action

Quoi de mieux qu'un film d'action SF avec les allures d'un blockbuster friquée pour revigorer une franchise moribonde.. Quoi de mieux que la niak et les poings de James Tibérius Kirk pour sortir Star Trek de son cercueil !
[/quote]

Voilà pourquoi le méchant remonterait le temps pour le liquider. Kirk a la plupart du temps résolu les pbs sans trop de diplomatie, mais avec ruse et action, aidé en cela par ses compagnons, même si un certain vulcain tentait de le calmer.

Rappelons quand même que ST TOS a été tourné il y 40 ans, que les moeurs ont changé. Il a été dit qu'il éprouvait de la répugnance à embrasser Uhura. Mais dans les années 6, dicit Barak Obama, il était illégal de se "mixer".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 15:21

Buckaroo a écrit:
Plus je te lis Yrad, plus tu me mets la bave aux lêvres. Je crêve d'envie de voir cette nouvelle incarnation de Star Trek made in JJ Abrams !!

Premièrement, je le répete à foison, mes attentes ne sont pas énormes. Juste passé 2 heures d'aventures avec des personnages que j'adore! & puis je relativise beaucoup. On a échappé tout de même au pire Brett Ratner ( le fan de Conan est sur le sentier de la guerre! grrr ) .
Si cette pénible histoire pouvait se réduire à un simple blockbuster, apocryphe et sans lendemain, je m'en amuserais volontiers.
Mais le hic, c'est que si ce film a du succès, on va avoir droit à la trilogie Star Wars. Evil or Very Mad


Buckaroo a écrit:
Loin de moi de discuter tes goûts & des attentes en matière Trek . Mais nous tenons avec toi et Mbuna, des spécimens du Trekker paradoxale :

Citation :
D'autre part, parce que la troisième saison de ST ENT a précédé chronologiquement BSG 2003, et a anticipé l'urgence et le désespoir crépusculaire de BSG 2003 (et avec parfois plus d'immoralité encore).

Quand je vous dis que le Trekker est un curieux paradoxe. wink

Enterprise plus "immorale" que BSG ?!!??!! Suspect Ne vois tu pas le contre sens flagrant de ton point de vue. Star Trek est justement un univers vertueux. Dans Enterprise , on menace ( gentiment) , dans BSG , on s'exécute ( méchamment avec du sang et de la souffrance ) :

L'ossanian serait passé dans le vide spatial dans Anomaly.ENT.3 & ça ne serait plus du Star Trek, tu vois ce que je veux dire?

C'est comme Picard qui empale Shinzon à la fin de Nemesis , N'est ce pas quelque chose de vils et de bas pour l'homme des lumières de TNG.. Star Trek doit il en arriver à cette "espéce de barbarie regressif " pour relancer notre intêret?

Je pense que non.
Ce témoignage est intéressant, parce qu'il pointe le nœud du problème.

Je crois que tu t'illusionnes vraiment sur l'univers Star Trek. Et je crains que JJ Abrams commette exactement la même méprise. Et ceci explique cela.

Peut-être qu'à l'origine, Gene Roddenberry voulait en effet dépeindre un futur rose bonbon.
Mais des auteurs intelligents s'en sont mêlés.
Et finalement, le Star Trek de Rick Berman a fort heureusement relativisé et perverti toutes ces niaises utopies.

Mais ça n'a pas commencé sous l'ère de Rick Berman.
Ca a commencé bien avant.

Ca a commencé avec DC Fontana dans le remarquable ST TOS 03-04 The Enterprise Incident (Le traître) où la vertu imaginaire de Starfleet fut joliment égratignée.
Ca a continué avec Nicholas Meyer dans The Undiscovered Country (Terre inconnue) où les valeureux héros se révélaient aussi racistes que les comploteurs.
Et ça a pris de toutes autres proportions durant l'ère de Rick Berman, par exemple dans des épisodes comme ST DS9 05-13 For The Uniform (Pour l'uniforme), ST VOY 03-26 Scorpion, ST DS9 06-19 In The Pale Moonlight (Sous la lune pâle), ST DS9 07-14 Chimera (Chimère), ST DS9 07-16 Inter Arma Enim Silent Leges, ST ENT 03-10 Similitude (Le clone), ST ENT 03-19 Damage (Le devoir du capitaine)... ou en effet dans le film ST TNG Nemesis.
Ce sont ces subtiles mais puissantes démystifications de l'apparente utopie qui ont rendu Star Trek crédible, paradoxal, tridimensionnel. Et qui ont su séduire un public nettement plus mature...

Star Trek n'a que l'apparence de la vertu. La réalité de l'univers qui y est dépeint, y compris les menées de l'UFP, pourrait faire rougir BSG 2003. Et c'est justement ce double niveau de lecture qui rend Star Trek unique.

Quelle est la différence entre Star Trek et BSG 2003 ?
La forme, rien que la forme. Mais en aucun cas le fond !
Dans BSG 2003, on montre le sang et les larmes. Dans Star Trek, on se contente de les évoquer, de les suggérer.

Et pour consommer à haute dose les films gores, je peux témoigner que suggérer est généralement plus fort que montrer.

A l'exception de la remarquable trilogie consacrée au Pegasus dans la seconde saison de BSG 2003, et du long métrage Razor (écrit par un vétéran de ST VOY), je n'ai rien vu de bien terrible dans BSG 2003 ! Si ce n'est de perpétuels états d'âmes soulants... que nous a justement épargnés la troisième saison de ST ENT pour bien plus de réalisme...


Buckaroo a écrit:
Citation :
Le fruit de ma pensée... DS9 est un chef d'oeuvre pour moi, jusqu'à cette fin qui dénature le tout, de mon point de vue. On bascule dans l'HeroicFantasy, dans la mythification d'un être alors que tout ST est justement une entreprise de démistification des caractéristiques de chacun. ST traite des pouvoirs absolus, d'êtres omnipotents ou omniscients (surtout TOS) en les demythifiant totalement. Tout le contraire de DS9 à la fin. Que le chemin soit campbellien ou non, le destin de Sisko est consacré (j'ai failli le mettre en 2 mots), et la morale de l'histoire m'a totalement déçu.

Là encore, je ne questionne pas les goûts, Mais Mbuna demande de la nouveauté, une nouvelle approche. DS9 proposait justement ce que tu demandes. Le final ( Matrixien ) est dans la grande tradition de Star Trek. Elle pose plus de questions qu'elle n'apporte de réponses. Dans TMP, Deckard et V'ger se transforme, mais en quoi? C'est pareil pour le final de DS9.
Effectivement !

L'esprit de Star Trek est de poser des questions sans apporter de réponses (définitives et certaines du moins).
C'est bien cela qui a fait de Q et du Continuum une problématique exceptionnelle (beaucoup de mystères et quasiment aucune révélations).

Or que fait le final de ST DS9 ?
Il tombe dans la Révélation ! Pesante et totalitaire ! La Révélation qui conclut tout parcours campbellien.
Et on lève le voile sur l'origine de Sisko (quasi-christique) ! Et on anthropomorphise soudain les Prophets ! Et on met en scène un affrontement bêtement manichéen entre les Prophets et les Pah-wraiths tout droit sortis du Seigneur des Anneaux !

ST TOS avait déjà porté atteinte à l'esprit de Star Trek d'une façon comparable dans 03-05 And The Children Shall Lead (La révolte des enfants).

Navré que tu ne te rendes pas compte à quel point ces deux cas trahissent la spécificité même de Star Trek !
Mais je n'ai présentement pas le temps de faire une leçon de philo sur le mal platonicien et le mal aristotélicien...


Buckaroo a écrit:
Citation :
Tu as tout compris ! L'esprit de Star Trek n'est pas campbellien, mais prométhéen ! Or la fin de ST DS9 est indignement campbellienne pour du Star Trek...

Ah bon ce n'est pas un être humain et un baiser amoureux qui prends la place des Dieux Bajorans ?.. Ou n'est ce pas un Prométhée inversé ou ce sont justement les dieux qui apprennent des humains?
Le baiser amoureux ? Peuh... :roll:
Là, ce n'est ni prométhéen ni campbellien. C'est juste commun et médiocre ! Ou comment conclure une fabuleuse épopée de SF par la plus lamentable des banalités.
A quoi bon se lancer dans de la haute SF pour enfoncer des portes ouvertes ? N'importe quel soap-opera en fait autant et bien plus vite.


Buckaroo a écrit:
Serais tu rationnaliser un personnage comme Q. Qui est il vraiment ? Pourquoi est il fasciné par les humains? Pourquoi tel un Dieu, il aide ses humains à anticiper un danger ou leur faire franchir une nouvelle frontière de la conscience?

Moi même , je ne serai y répondre. C'est que Star Trek fait de mieux.. Nous poser des questions .. Apportez des réponses, faire la morale. Je laisse ça à La petite maison dans la prairie wink
C'est exactement ce que je dis.

Je ne sais même pas si Q est fasciné par les humains. Mais après douze apparitions, Q est (presque) aussi mystérieux qu'à sa première apparition.
Là, Star Trek est resté fidèle à son esprit, c'est à dire poser des questions, ne pas y répondre vraiment, et surtout, surtout, nous épargner tout manichéisme et toute leçon de morale.

Tandis qu'avec les Prophets, ST DS9 s'est permis à la fin exactement l'inverse ! En tombant dans le schéma Vorlons vs. Ombres de Babylon 5 (mais en moins original), pire même, dans le schéma Alterans vs. Oris de Stargate.
ST DS9 s'est achevé par un manichéisme ordinaire, explicatif jusqu'à la platitude.


Buckaroo a écrit:
Tout cela pour revenir à ce bon vieux James T. Kirk. Le premier, l'unique , le tout. C'est de ça qu'il est question dans le film,

Kirk est le type de héros païen à la Beowulf, un" cow boy de l'espace" à l'ego démesuré, ultra charismatique, un Leader né réfractaire à toute forme d'autorité : Un homme d'action

Quoi de mieux qu'un film d'action SF avec les allures d'un blockbuster friquée pour revigorer une franchise moribonde.. Quoi de mieux que la niak et les poings de James Tibérius Kirk pour sortir Star Trek de son cercueil !
Que de romantisme ! Very Happy

Et c'est ça la force du romantisme.
Voir du sublime là où il n'y a que du trivial.
Et prétendre remplacer un Kirk réel par un Kirk imaginaire.
Et prétendre réduire un univers mature & adulte à un univers aussi infantile que celui de Star Wars. :roll:

Yves


Dernière édition par yrad le Mar 16 Déc 2008, 04:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 44
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 16:46

Romantisme! T'as peut être trouvé le mot juste. Moi, j'ai découvert Star Trek enfant, ou je me foutais royalement de comprendre quoi que ce soit des messages "adultes", de la chronologie etc... Je savourais juste sans aucune arrière pensée.

Star Trek est ainsi synomyne d'aventures et d'évasion & c'est pas péjoratif mes yeux. C'est un space opéra. il ya pas un épisode, un film , une image qui pourrait résumer mon point de vue, seulement une musique.

Ilya's Theme de Jerry Goldsmith. Voilà ce que je ressent pour Star Trek...Ou le thème de First Contact, qui n'a rien à voir avec la "noirceur" & le ton action du film

Citation :
Quelle est la différence entre Star Trek et BSG 2003 ?
La forme, rien que la forme. Mais en aucun cas le fond !
Suspect Suspect
Vu que tu n'apprécie pas BSG, je vais pas rentrer dans les détails.. Mais bon, euh ça parle tout de même de la fin de l'espéce humaine... Je crois que Star Trek se trouve à l'autre bout du scope..Non?

Citation :
je n'ai rien vu de bien terrible dans BSG 2003. Si ce n'est de perpétuels états d'âmes soulants que nous a justement épargnés la troisième saison de ST ENT pour bien plus de réalisme...

Oui bien sur, quand je me fais torturer, je trouve le moyen de lancer une vanne tout pourrave à mon geolier, qui en plus a une tronche de reptile & que sur ma planète, le reptile est le symbole du mal brrr, je flippe grave !!.. Bon j'arrête là. Heureusement que je prend les choses aux second dégré : :mrgreen: :
référence à l'épisode Azati Prime.ENT.3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 17:52

Buckaroo a écrit:
Ilya's Theme de Jerry Goldsmith. Voilà ce que je ressent pour Star Trek...Ou le thème de First Contact, qui n'a rien à voir avec la "noirceur" & le ton action du film
Le thème de First Contact est l'un des plus beaux de la franchise. Mais il n'est pas exempt d'une certaine noirceur justement.
Je dirais que ce thème exhale à la fois l'émerveillement et la fatalité ! Ad hoc donc pour ce film, et plus généralement pour l'univers Star Trek.


Buckaroo a écrit:
Citation :
Quelle est la différence entre Star Trek et BSG 2003 ?
La forme, rien que la forme. Mais en aucun cas le fond !
Suspect Suspect
Vu que tu n'apprécie pas BSG, je vais pas rentrer dans les détails.. Mais bon, euh ça parle tout de même de la fin de l'espéce humaine... Je crois que Star Trek se trouve à l'autre bout du scope..Non?
Citation :
je n'ai rien vu de bien terrible dans BSG 2003. Si ce n'est de perpétuels états d'âmes soulants que nous a justement épargnés la troisième saison de ST ENT pour bien plus de réalisme...

Oui bien sur, quand je me fais torturer, je trouve le moyen de lancer une vanne tout pourrave à mon geolier, qui en plus a une tronche de reptile & que sur ma planète, le reptile est le symbole du mal brrr, je flippe grave !!.. Bon j'arrête là. Heureusement que je prend les choses aux second dégré : :mrgreen: :
référence à l'épisode Azati Prime.ENT.3
J'aime beaucoup BSG 2003 ! Je l'ai même écrit dans ce topic.

BSG 2003 est une œuvre très brillante dans son écriture et dans sa mise en scène, audacieuse par sa crudité, et dont les personnages bénéficient d'une rare distanciation.

Mais cela ne m'interdit pas de relativiser les mérites que beaucoup lui attribuent !
J'en fais de même envers la fin de ST DS9.

Je peux essentiellement reprocher à BSG 2003 un réalisme plus illusoire qu'il n'y parait au premier abord (tout son côté "politique pour rire" est déplacé), et les transpositions y sont tellement voyantes que cela frise parfois la fausse SF (comme chez certains romanciers de SF slaves).

Eh oui, sur un plan strictement comportemental, je trouve la saison 3 de ST ENT plus convaincante ! Elle aussi parle de la fin de l'espèce humaine, et de manière bien moins grandiloquente.
D'ailleurs, Star Trek n'a cessé de mettre en scène des anéantissements planétaires, des civilisations à l'agonie... mais sans jamais s'y appesantir...

Tu peux certes railler certains passages de Star Trek impliquant des extraterrestres comme le ferait un critique de Télérama qui ne capte rien à la SF. Et les androïdes en tous points semblables aux humains sont aujourd'hui bien plus tendances que les aliens...

Mais la peur n'est pas ici un critère discriminant. Ni Star Trek, ni BSG 2003 ne font flipper ! Ce qui fait la différence, ce sont les enseignements, les sentiments éveillés chez les spectateurs.

Quant à Ronald D Moore, c'est l'un de mes auteurs de SF préféré ! J'aime tout ce qu'il a fait ! Mais je confesse avoir une petite préférence pour ses scénarii de ST TNG et de ST DS9.

BSG 2003 fait objectivement partie des plus grandes séries TV de SF de l'histoire, au côté de Star Trek, The X-Files. Babylon 5, Farscape, The Twilight Zone, The Outer Limits...

Après, on est libre d'avoir ses préférences et ses sensibilités...

Yves


Dernière édition par yrad le Mar 16 Déc 2008, 03:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Corsair
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Nombre de messages : 1249
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 18:05

Citation :
Je crois que tu t'illusionnes vraiment sur l'univers Star Trek. Et je crains que JJ Abrams commette exactement la même méprise. Et ceci explique cela.
Ah non, plus ce genre de discours.
"Moi j'ai vraiment compris Star Trek, et pas toi, tu te trompes."

Citation :
Et prétendre réduire un univers mature & adulte à un univers aussi infantile que celui de Star Wars.
Ah bon, c'est infantile d'expliquer par la métaphore le passage de la démocratie à la dictature ?
D'apporter sous une forme déguisée, à un "jeune public", le discours de la "Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 18:24

Corsair a écrit:
Citation :
Je crois que tu t'illusionnes vraiment sur l'univers Star Trek. Et je crains que JJ Abrams commette exactement la même méprise. Et ceci explique cela.
Ah non, plus ce genre de discours.
"Moi j'ai vraiment compris Star Trek, et pas toi, tu te trompes."
Là, tu caricatures. wink

Des oppositions de point de vue sur Star Trek résultent fatalement de compréhensions différentes de l'œuvre.
A chacun de les expliquer et de les justifier. C'est juste ce que je m'efforce de faire.
Pour autant, cela n'implique aucune forme de prétention ou d'intolérance.


Corsair a écrit:
Citation :
Et prétendre réduire un univers mature & adulte à un univers aussi infantile que celui de Star Wars.
Ah bon, c'est infantile d'expliquer par la métaphore le passage de la démocratie à la dictature ?
D'apporter sous une forme déguisée, à un "jeune public", le discours de la "Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence".
Sois certain que je comprends et respecte cette analyse de Star Wars.
Effectivement, la fonction pédagogique de Star Wars n'est plus à démontrer, confirmant au passage son ciblage...

Au-delà de ça, j'aurais beaucoup à dire de Star Wars, mais ça n'irait pas forcément dans le même sens que toi, Corsair. wink

Yves


Dernière édition par yrad le Sam 29 Nov 2008, 23:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
zabeth
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Féminin Nombre de messages : 1813
Age : 58
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 22:22

Revenir en haut Aller en bas
Koloth
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 35
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 22:38

Merci pour le trailer Zabeth

En ce qui concerne le débat, je ne crois pas que Star Wars, soit orienté enfant, tout comme Star Trek, tout dépend la vision qu'on en a, enfin plutôt la vision qu'on s'en fait. Je ne crois pas que chercher une justification à son interpretation de l'oeuvre soit la solution.

Exemple

Personnelement dans Star Wars, je ne me suis jamais vu comme luc Skywalker, sauvant la princesse des griffes du grands méchant... Je me suis vu comme Biggs Darklighter se sacrifiant pour permettre à Luc de détruire l'étoile noir... Etrange ? pas vraiment, simplement quand je l'ai vu, mon interpretation de l'oeuvre à été différente de celle d'autres personnes...

Je simplifie un maximum, en prenant le côté personnage de la question, mais l'idée est là, je laisse de côté mes apréciation métaphysique, politique et autres...

Vous compliqué un peu trop les choses, parcequ'on a tous une manière différente de regarder un film, de se mettre à la place d'un personnage ou d'aborder une histoire, d'ou divergence de vue.

Je crois que le seul à avoir vraiment compris Star Trek, c'est ce bon vieux Gene.
Revenir en haut Aller en bas
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 22:48

zabeth a écrit:
il y a en a un qui n'aime pas wink
http://filmgeek.fr/2008/11/25/le-capitaine-kirk-decouvre-le-nouveau-trailer-de-star-trek-et-uss-enterprise
Ben je crois plutôt le contraire, non ?... scratch Shatner avoue qu'il trouve super le nouvel Enterprise, ou alors je ne sais plus traduire l'anglais ! :pale:
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 22:58

Koloth a écrit:
Je crois que le seul à avoir vraiment compris Star Trek, c'est ce bon vieux Gene.
Certes.

Mais il se trouve aujourd'hui un peu trop de monde pour prétendre parler en son nom. :roll:


Dernière édition par yrad le Sam 29 Nov 2008, 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 23:00

Robby a écrit:
zabeth a écrit:
il y a en a un qui n'aime pas wink
http://filmgeek.fr/2008/11/25/le-capitaine-kirk-decouvre-le-nouveau-trailer-de-star-trek-et-uss-enterprise
Ben je crois plutôt le contraire, non ?... scratch Shatner avoue qu'il trouve super le nouvel Enterprise, ou alors je ne sais plus traduire l'anglais ! :pale:
Ce n'est pas Shatner qui n'a pas aimé, c'est le vrai Kirk ! Laughing

J'avais d'ailleurs déja posté dans ce topic un lien vers cette même vidéo :
yrad a écrit:
Sinon, pour en revenir à Star Trek 0, parfois une petite vidéo vaut mieux qu'une longue analyse : http://www.unificationfrance.com/spip.php?article5628 wink


Dernière édition par yrad le Sam 29 Nov 2008, 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zabeth
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Féminin Nombre de messages : 1813
Age : 58
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 23:08

Citation :
Robby a écrit:
zabeth a écrit:
il y a en a un qui n'aime pas wink
http://filmgeek.fr/2008/11/25/le-capitaine-kirk-decouvre-le-nouveau-trailer-de-star-trek-et-uss-enterprise
Ben je crois plutôt le contraire, non ?... scratch Shatner avoue qu'il trouve super le nouvel Enterprise, ou alors je ne sais plus traduire l'anglais ! :pale:

Ce n'était que pour la 2ème vidéo, celle de kirk, d'où le clin d'oeil, Shatner effectivement a l'air d'apprécier (du moins le vaisseau)
Revenir en haut Aller en bas
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Sam 29 Nov 2008, 23:17

[quote="zabeth"]
Citation :
Ce n'était que pour la 2ème vidéo, celle de kirk, d'où le clin d'oeil, Shatner effectivement a l'air d'apprécier (du moins le vaisseau)
Je n'avais pas vu la 2e vidéo. En effet, Kirk n'apprécie pas, mais alors pas du tout ! fume Elle est géniale cette vidéo ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 44
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Dim 30 Nov 2008, 12:56

yrad a écrit:


Je crois que tu t'illusionnes vraiment sur l'univers Star Trek. Et je crains que JJ Abrams commette exactement la même méprise. Et ceci explique cela.

Yves

Moi, je pense que tu t'illusionnes beaucoup sur la franchise Star Trek.

Moi ce mot ne me fait pas peur : Franchise, marque déposée ect..

Star Trek est d'un calibre supérieur! De toute les belles séries TV que nous citions en exemple. Que ce soit Babylon V, Battlestar Galactica, Firefly sont des franchises qui ne dépasserons jamais le stade de la TV et du DTV accompagné par un cercle restrinct de fans. Tout ce qui sort du cercle , les spin off ( Crusader & je ne prête pas long feu à Caprica ) , les films ( Serenity ) sont voué à l'échec

Star Trek l'a prouvé plus d'une fois par le passé, qu'elle ne jouait pas dans la même catégorie. Je suis même étonné que Paramount n'est pas poussé encore plus loin le potentiel en offrant , le blockbuster qui ferait rentrer enfin Star Trek dans le cercle fermé des grandes franchises populaires.

& c'est là, que ton article me gêne le plus. En tant que fan, que JJ Abrams soit bon ou mauvais , préquelle , que ça ressemble à Star Trek ou non ect.. C'est pas le problème.

Nous devrions tous, et plus encore nous francophones ( ou Star Trek a du mal à s'imposer au delà de ses clichés ) soutenir pareille initiative. Qu'enfin Star Trek ait les armes pour s'imposer au niveau des cadors que sont Star Wars, Batman, James Bond, Indiana Jones..

Que Star Trek quitte le produit d'exploitation de base & le standard de la série B. Elle en a fait le tour & il est temps de voir plus grand , plus large.

Car je n'ai jamais douté du caractère ultra populaire de la franchise.

Ainsi nous devrions laissé de côté ,notre perception Trekko- Trekienne de Star Trek, car comme le prouve les posts précédents, toi, moi et les autres avons des visions diamétralement opposées_Par de rares croisements , concordants. & qu'il ne sert à rien de se tirer une balle dans le pied.

Au contraire, il faut soutenir ce film, au delà de nos avis, . Si ton article n'avait pas quitté la communauté Trek, ça ne m'aurait pas géné. Mais là, c'est à la communauté SF que tu t'adresses & tu leur donne raison:

Star Trek ce n'est fait et aimé que pour une bande de doux rêveurs illuminé nostalgique & là, je ne suis pas d'accord:

Star Trek est une icône de la pop culture. Elle s'adresse au monde entier !
Revenir en haut Aller en bas
Paris
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 301
Age : 30
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Dim 30 Nov 2008, 13:52

et ben ... que direje comprend que star trek soit une institution une mythologie je rescens la meme chose pour l'univers du seigneur des anneaux sa mythologie me passionne j'ai lu les 18 livres vu les films regardé la carte lu les contessi cet univers avait été changé par jackson j'aurais été frustré mais ... une vision neuve dois etre apportée a toute chosece que abrams essaye de faire est bien je pense je ne juge pas encore son travail parce qu'il faut voir le résultat mais je ne pense pas qu'il faille s'entériner dans le passé la technologie évolue, les idées aussi. on ne pense pas en 2008 comme on pensait en 1960je suis un scientifique je connais la théorie des cordes, le voyage temporel, je comprend le principe de l'antimatière les phénomène spaciaux et bien d'autre chose qui sont "expliqué ou montré" dans star trek, je vais vous dire il y a 10 % de ce qu'il explique qui est vrai pour le reste leur expliquation n'ont aucun sens et ne se raporte pas a la réalité(ouvrage de l'équation bogdanov si vous voulez lol) alors en dehors de nos vielles habitudes qui nous on fait aimer star trek je pense juste que l'on dois voir ce que nous réserve le futur et ne pas jeter la pierre au personne qui nous apporte du nouveau comme l'a fait berman, et comme le fera Abramsvoila ^^
Revenir en haut Aller en bas
Koloth
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 35
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Dim 30 Nov 2008, 16:59

yrad a écrit:
Koloth a écrit:
Je crois que le seul à avoir vraiment compris Star Trek, c'est ce bon vieux Gene.
Certes.

Mais il se trouve aujourd'hui un peu trop de monde pour prétendre parler en son nom. :roll:

Et tu ne pourras pas les empècher de croire qu'ils savent ce que pensait le maitre. Quoi que tu diras, il prétendront le contraire, c'est une partie qu'on ne peut pas gagné, quel que soit la justesse de notre argumentation.

Essaye de jouer au tennis contre un mirroir fume
Revenir en haut Aller en bas
zabeth
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Féminin Nombre de messages : 1813
Age : 58
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Dim 30 Nov 2008, 20:52

Star trek fait couler beaucoup d'encre. N'empêche qu'on aime ou pas, cela fait 40 ans qu'elle existe. Déclinée en plusieurs séries (avec des équipages différents) et films. Et comme les James bond, un peu plus vieux en date de naissance, il y a des bons films et des moins bons.
J'en dirais pas autant des autres en terme de durée.

M'est avis qu'il vaut mieux attendre le 6 mai. En déblatérer à cause d'une bande annonce......et on sait que les bandes annonces ne reflètent pas tout (dommage il y a des films que j'aurais éviter d'aller voir) ou de 20 mn de projection/2h , ou bien sur les mérites des unes ou des autres est propre a échauffer les esprits.

Attendons !!
Revenir en haut Aller en bas
mbuna
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Dim 30 Nov 2008, 21:09

Tu es la voix de la sagesse zabeth Smile

Mais c'est vrai que ce film propose une vraie révolution de la franchise... logique qu'il fasse couler autant d'encre. En tout les cas, il est bon d'être spectateur du "débat" Buckaroo/Yrad. Perso, j'ai bu ces 2 encyclopédies ouvertes cheers (euhh...sauf les petits accès subliminaux "c'est moi qu'a raison")


Je suis sceptique, mais c'est vrai que l'optimisme et le lyrisme de Buckaroo sont contagieux ! J'espère qu'il a raison et que je ne serai pas déçu..... sinon ce sera de sa faute ! : :mrgreen: :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Lun 01 Déc 2008, 00:23

Buckaroo a écrit:
yrad a écrit:


Je crois que tu t'illusionnes vraiment sur l'univers Star Trek. Et je crains que JJ Abrams commette exactement la même méprise. Et ceci explique cela.

Yves

Moi, je pense que tu t'illusionnes beaucoup sur la franchise Star Trek.

Moi ce mot ne me fait pas peur : Franchise, marque déposée ect..

Star Trek est d'un calibre supérieur! De toute les belles séries TV que nous citions en exemple. Que ce soit Babylon V, Battlestar Galactica, Firefly sont des franchises qui ne dépasserons jamais le stade de la TV et du DTV accompagné par un cercle restrinct de fans. Tout ce qui sort du cercle , les spin off ( Crusader & je ne prête pas long feu à Caprica ) , les films ( Serenity ) sont voué à l'échec

Star Trek l'a prouvé plus d'une fois par le passé, qu'elle ne jouait pas dans la même catégorie. Je suis même étonné que Paramount n'est pas poussé encore plus loin le potentiel en offrant , le blockbuster qui ferait rentrer enfin Star Trek dans le cercle fermé des grandes franchises populaires.

& c'est là, que ton article me gêne le plus. En tant que fan, que JJ Abrams soit bon ou mauvais , préquelle , que ça ressemble à Star Trek ou non ect.. C'est pas le problème.

Nous devrions tous, et plus encore nous francophones ( ou Star Trek a du mal à s'imposer au delà de ses clichés ) soutenir pareille initiative. Qu'enfin Star Trek ait les armes pour s'imposer au niveau des cadors que sont Star Wars, Batman, James Bond, Indiana Jones..

Que Star Trek quitte le produit d'exploitation de base & le standard de la série B. Elle en a fait le tour & il est temps de voir plus grand , plus large.

Car je n'ai jamais douté du caractère ultra populaire de la franchise.

Ainsi nous devrions laissé de côté ,notre perception Trekko- Trekienne de Star Trek, car comme le prouve les posts précédents, toi, moi et les autres avons des visions diamétralement opposées_Par de rares croisements , concordants. & qu'il ne sert à rien de se tirer une balle dans le pied.

Au contraire, il faut soutenir ce film, au delà de nos avis, . Si ton article n'avait pas quitté la communauté Trek, ça ne m'aurait pas géné. Mais là, c'est à la communauté SF que tu t'adresses & tu leur donne raison:

Star Trek ce n'est fait et aimé que pour une bande de doux rêveurs illuminé nostalgique & là, je ne suis pas d'accord:

Star Trek est une icône de la pop culture. Elle s'adresse au monde entier !
Oui, nous avons en effet des visions diamétralement opposées. wink

Je ne m'illusionne pas sur ce que la franchise Star Trek a été jusqu'à maintenant ! Mais je redoute ce qu'elle pourrait devenir. Peut-être par excès de lucidité (ou de pessimisme). Embarassed

Jusqu'à maintenant, la structure franchisée de Star Trek ne nuisait ni à la crédibilité, ni à l'unité de son univers.

Mais l'arrivée brutale aux commandes d'une toute nouvelle équipe (sans rituel de succession, sans gardien du dogme) a de quoi inquiéter. Surtout lorsque l'on connait les autres productions profondément anti-trekkiennes de cette "équipe".
J'ai encore à l'esprit les dernières considérations de Gene Roddenberry (en 1990) sur la nature de (son) Star Trek. Et il est difficile de ne pas être profondément choqué par les objectifs avoués et les déclarations de JJ Abrams qui vont dans le sens exactement inverse !

C'est bien joli de vouloir distinguer Star Trek des autres grandes œuvres de SF audiovisuelles (Babylon 5, BSG 2003...), mais pas si c'est pour vouloir la rabaisser au rang des pires productions de masse ! Car Babylon 5 et BSG 2003 sont intellectuellement et culturellement d'un tout autre calibre que Star Wars et Batman (y compris ceux de Christopher Nolan) !

Star Trek est l'antithèse même des pluri-adaptations de romans ou de comics préexistants. Star Trek une œuvre originale née pour et par l'incarnation, et elle ne mérite pas de connaître le sort de la "comicsisation", de l'éclatement, de l'éternel recast pour une perpétuelle déclinaison du même mythe. :roll:

Je ne crois pas que l'on puisse considérer que Star Trek n'a jusqu'à maintenant existé qu'en série B, ni qu'elle fut une "franchise moribonde".
Elle a peut-être eu à ses débuts (ST TOS) un budget de série B, mais elle a rapidement gagné une assise créative et une excellence propre, qui pouvait justement se payer le luxe de ne pas être mesurée selon les standards de forme de la concurrence.
La campagne de soutien et la levée de fonds - d'une importance sans équivalent historique - qui fut organisée pour sauver ST ENT de son annulation, à démontré à quel point la franchise Star Trek possédait une vitalité sans égale jusque dans sa dernière année d'existence !

Nombre de trekkers enthousiastes sont tellement affamés qu'ils sont sujets au syndrome du "Star Trek à tout prix".
D'autres trekkers ayant vécu le ghetto d'une SF réputée has been (surtout en France) aspirent à une reconnaissance populaire massive, capable de surclasser Star Wars, à n'importe quel prix également.
Je ne suis pas de ce genre de trekker ! Je préfère qu'un univers de SF (et pas que Star Trek d'ailleurs) conserve sa spécificité même si cela implique qu'il soit enterré, plutôt que de le voir se renier pour devenir un hit. Les hits, ce n'est vraiment pas ça qui manque, et ils se ressemblent tous beaucoup.

Certes, je m'adresse à la communauté SF, y compris sur le front anglo-américain, mais cela n'y change hélas par grand chose, tu sais... :roll:
Que ceux qui comme toi se félicitent du projet de JJ Abrams se rassurent. Ce film aura du succès, car il n'a nul besoin de l'approbation des trekkers pour en avoir. wink
Mais là où les trekkers pourront peut-être - je dis bien peut-être - faire une (modeste) différence, c'est en conservant leur exigence, leur esprit critique et leur indépendance de trekker face à la tentation de la mode à tout prix, c'est en évitant à une initiative aussi irrespectueuse de connaître un succès trop impudent et trop unanime...
Et peut-être alors une suite du même genre ne verra pas le jour.

Sache toutefois, Buckaroo, que je comprends et respecte vraiment ton appel stratégique - par delà toutes nos divergences - à faire l'union sacrée derrière le Star Trek de JJ Abrams. Smile
Et si ça peut te faire plaisir, je ne souhaite qu'une chose : me tromper dans mes prédictions sur ce film ! Je suis sincère. Embarassed

Malheureusement, ce que j'en ai vu - et ce que je sais de JJ Abrams, de Roberto Orci, et d'Alex Kurtzmann - ne me laisse guère d'espoir... :pale:

Je prédis que ce film sera impressionnant, qu'il sera même très réussi selon les standards du jour.
Mais je prédis aussi qu'il n'aura pas grand chose à voir avec Star Trek, ni par l'esprit, ni par l'ambiance, ni par le contenu, ni par la chronologie, ni par l'univers.
Et je crains que Leonard Nimoy ne soit qu'un alibi.

Quelle satisfaction pourrons-nous alors éprouver, nous trekkers, si cette nouvelle "icone de la pop culture" ne possède de Star Trek que le nom, pour une coquille vide ou mensongère ?

Les vraies œuvres d'exception sont rarement appelées à devenir des méga-hits planétaires. Et il n'est pas forcément réaliste de vouloir forcer cette loi naturelle.

Yves


Dernière édition par yrad le Mar 16 Déc 2008, 04:49, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Lun 01 Déc 2008, 01:45

Paris a écrit:
je suis un scientifique je connais la théorie des cordes, le voyage temporel, je comprend le principe de l'antimatière les phénomène spaciaux et bien d'autre chose qui sont "expliqué ou montré" dans star trek, je vais vous dire il y a 10 % de ce qu'il explique qui est vrai pour le reste leur expliquation n'ont aucun sens et ne se raporte pas a la réalité(ouvrage de l'équation bogdanov si vous voulez lol)
Je suis moi-même un scientifique, spécialisé en astrophysique. wink

Et pour ma part, ce n'est pas tout à fait comme ça que je formulerais les choses.

Certes, seul 30% (plutôt que 10% wink) de Star Trek est compatible avec nos connaissances scientifiques contemporaines. Mais personne ne peut affirmer que le futur ne donnera pas raison à plusieurs des théories avancées par Star Trek. Simplement, aucune connaissance scientifique contemporaine ne les prédit pour le moment.
Toutefois, même si trop peu de scientifiques l'admettent, nos connaissances contemporaines sont très limitées, et elles reposent généralement sur des modèles théoriques fort peu validés par l'expérimentation.

A vrai dire, une SF supposée prendre place dans un lointain futur et narrer des voyages spatiaux & temporels est nettement plus crédible si elle ne repose justement pas sur la science contemporaine !
C'est grâce à cela que 40 ans après, Star Trek réussit à ne pas insulter nos connaissances de l'univers, alors que l'espérance de crédibilité moyenne de la hard SF ne dépasse pas la décennie.

En fait, l'un des grands mérites de Star Trek, c'est d'être restée exceptionnellement consistante envers ses hypothèses scientifiques & techniques de départ !
En ce sens, Star Trek est une SF scientifiquement très rigoureuse, mais envers sa propre science - distincte de la science humaine contemporaine.

Yves
Revenir en haut Aller en bas
Archy
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Masculin Nombre de messages : 5409
Age : 41
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Lun 01 Déc 2008, 10:00

Je continue de vous lire avec interêt, même si nous sommes pour l'instant toujours dans le registre de la spéculation en ce qui concerne le film et dans le registre du point de vue en ce qui concerne les débats autour des films et séries Star Trek , hormis quelques passages sur les mythes et la science.
Je rappelle d'ailleurs au passage que le forum a une partie science / technologie star trek où il serait intéressant de faire part de vos avis à toutes et tous !
dac

Quelques points relevés au fil des nombreuses pages que comprend cet article maintenant :
- la musique de Star Trek : précisons que cette musique, du thème de Courage en passant par Ilya's theme jusqu'au générique d'ENT est très cohérente quelques soient les émotions qu'on lui prête, cohérente dans la démarche S.F. de Star Trek, dans la gestion des histoires de cette saga.

- nous ne pouvons pas savoir quel sera l'impact du film dans la culture ni même celui de Star Trek dans l'avenir : mode de la fin du XX° ou oeuvre qui étendra son influence sur les prochains siècles, au vu de ce qui s'est passé dans l'histoire des arts jusqu'ici

- nous ne pouvons que spéculer sur l'importance d'une pop culture par rapport à un art plus savant, car dans l'art, la notion de chaos, d'inconscient, de hasard est déjà très forte, et qu'elle se mêle de surcroit à la dimension politique et commerciale et cela depuis toujours.
Nous ne saurons jamais par exemple ce que Michelange aurait produit s'il n'avait pas eu de commandes , personne par exemple ne pouvait à l'époque prédire l'importance majeure d'Andy Wharol sur l'art contemporain. Les ready made de Duchamps sont un exemple flagrant que l'apparente désinvolture artistique cache souvent des sens extremement profonds, complètement imperceptibles par les contemporains . La mise au caveau du corps de Mozart est l'exemple historique le plus connu et aussi très éloquent pour illustrer ce propos.
Je recommanderai donc au regard de l'histoire une grande prudence là dessus.

- la compréhension ou les illusions quand à une oeuvre. Je pense que pas même l'artiste ne peut se targuer de comprendre complètement une oeuvre. Dans le cas de Basquiat ( icône du pop art aussi ) par exemple, l'artiste parle moins bien de ces oeuvres que les critiques. C'est tout à fait logique d'ailleurs si on pense l'art comme un langage qui traduit le monde tel qu'il est, pas encore nommé donc pas encore conscientisé, à peine perçu.
De plus , une fois finie et mise à disposition d'autrui ( spectateur, auditeur etc ) une oeuvre d'art se détache de son créateur, c'est grâce à se détachement que son créateur prut produire une nouvelle oeuvre et non se redire indéfiniement , c'est là le procédé créatif dans son essence, le détachement. Star Trek existe en dehors de son créateur dès que les premières images ont été diffusée. Il est en droit de chacun de s'approprier ainsi l'oeuvre et de l'ajouter à sa vérité d'être. L'illusion ici n'est pas de mise je pense , ou si on renverse le raisonnement tout en le gardant, tout est illusion et rien n'est vrai. Mais je n'aime pas trop ce type de pensée destructrice car je crois au non dit, au mi-dit, à l'inconscient, au chaos dans l'âme , même si je ne suis pas Freudien, je précise tout de suite pour qu'il n'y ait pas de quiproquo

Pour tout le reste, je dois avouer que je suis enthousiaste et pour le film mais il faut attendre sa sortie pour en avoir une meilleure idée, mais surtout enthousiaste pour les excellentes conversations que tu as déclenché Yrad !

dac
Revenir en haut Aller en bas
Paris
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 301
Age : 30
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Lun 01 Déc 2008, 18:04

yrad a écrit:
Certes, seul 30% (plutôt que 10% wink) de Star Trek est compatible avec nos connaissances scientifiques contemporaines.

autant pour moi mais malgré mes connaissance en physique astrologie mon plaisir ne peut etre que imance en voyant des application lol entre guillement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Corsair
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Nombre de messages : 1249
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Mar 02 Déc 2008, 13:27

A rien compris. Shocked
Ca veut dire quoi, "imance", d'abord ?? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 51
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Article d'Unification : droit de réponse aux critiques   Jeu 04 Déc 2008, 11:09

Les avis des uns et des autres ayant été exprimés de manière remarquable dans cet excellent topic, celui-ci est désormais, à la demande d'Yrad, verrouillé.

Encore bravo et merci à tous pour ces échanges courtois et particulièrement bien argumentés qui ont fait honneur au forum. dac
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
 

Article d'Unification : droit de réponse aux critiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: STAR TREK À L'ÉCRAN :: Les films :: Star Trek (2009)-