AccueilFAQS'enregistrerquizzConnexion
Partagez | 
 

 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

note
0- (pire épisode)
0%
 0% [ 0 ]
0 (nul)
0%
 0% [ 0 ]
1
0%
 0% [ 0 ]
2
0%
 0% [ 0 ]
3
0%
 0% [ 0 ]
4
13%
 13% [ 1 ]
5 (moyen)
0%
 0% [ 0 ]
6
0%
 0% [ 0 ]
7
0%
 0% [ 0 ]
8
38%
 38% [ 3 ]
9
25%
 25% [ 2 ]
10 (très bon)
13%
 13% [ 1 ]
10+ (épisode d'anthologie)
13%
 13% [ 1 ]
Total des votes : 8
 

AuteurMessage
Vania
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 1067
Age : 44
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Dim 25 Mai 2008, 13:21

-
Revenir en haut Aller en bas
Archy
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Masculin Nombre de messages : 5409
Age : 42
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Mer 25 Nov 2009, 14:15

Bon on est le 25 et c'est moi qui ouvre le bal
Synopsis : le Voyageur poursuivant un vaisseau du Maquis, se retrouve coincé avec lui à l'autre bout du quadran delta. Ils y ont été ammené par une créature étrange qui prend soin d'un peuple, les Okampas, dont la durée de vie n'excède pas 9 ans. Le "pourvoyeur" leur apporte protection contre les Kazons, une tribu de l'espace barbare et cruelle ,ainsi que nourriture eau et médecine ; tout ça par culpabilité. En effet le "pourvoyeur" a détruit leur environnement et depuis s'occupe en réparation de ce peuple. Le problème est que cette créature va mourir et cherche un successeur, et de préférence une créature du même type que lui. Il capture donc des créatures dans l'univers , au hasard, cherchant des gènes compatibles avec les siennes, de façon à ce que sa déscendance puisse s'occuper comme lui des Okampas.
Mais personne de compatible, ni Harry Kim, ni B'Lanna Torres, ni aucun autre d'ailleurs. Le pourvoyeur mourra en faisant choisir à Janeway par la nécessité des faits soit un retour sur Terre immédiat et une destruction des Okampas par les Kazons, soit l'inverse.
Janeway prend le chemin du coeur et ainsi sacrifie 70 000 années lumières. Maquis et Starfleet ne faisant qu'un à l'autre bout du quadran, elle prend la tête de cette Odyssée du XXIV° siècle en laissant asile à 2 créatures indigènes et en recomposant son vaisseau avec les êtres ayant survécus à ce voyage soudain et lointain.

Mon avis : voilà un très beau pilote, dans lequel on trouve tous les espoirs de Star Trek au niveau humain. Une intégration d'un maximum de personnalités différentes, de peuples différents, de statuts sociaux différents, d'idéologies différentes.
D'abord le Maquis et Starfleet.
Puis les citoyens prisonniers et libres avec Tom Paris
Puis les couples avec Janeway, mariée et pourtant séparée de son mari à dse années lumières
Puis des célibataires avec Tom Paris et Harry Kim
Puis de l'expérience avec Kim et Chakotay
Puis des genres avec Tuvok (vulcain) B'Lanna (moitié-Klingon) Neelix (Talaxien) et Kes (Okampas), et tout ce que ces genres vont apporter comme dilemnes connus.
Puis des espèces, on le sent venir, avec le docteur HMU

Et tout ça dans une situation extrême, loin de chez soi.
On est plongé tout de suite dedans j'ai trouvé, et le lien avec DS9 et Quark fait plaisir (un homme en jaune et frisé passe fugitivement derrière sur un plan large de Quark : comment ne pas penser à O'Brian qui passe , pressé ? ).
L'apparition du HMU est courte mais excellente, on savoure à l'avance tout ce qu'on connait de lui.

Ce qui m'a gêné , c'est l'espace holographique recréé par le pourvoyeur, comme s'il avait lu dans l'esprit de Tom Paris. La métaphore campagnarde parlera aux amériacins comme métaphore d'un accueil chaleureux à l'image d'une nostalgie d'une vie meilleure et passéiste. Elle ne parle pas à un européen comme moi. J'en comprend le sens mais je ne suis pas touché , même exaspéré qu'encore Star Trek fasse appel à des stéréotypes de son public majoritaire afin d'avoir de l'audiance. Mais si c'est la condition d'une pereinité alors j'accepte. De toute façon je n'ai pas le choix en tant que spectateur.
La musique : c'est la musique que j'aime le moins dans tout star trek. Pas de chance. Le générique est beau mais lassant pour moi. Dommage aussi. Cela dit, il renoue avec la tradition TNG dont DS9 s'était éloignée évidemment par nécessité scénaristique.
Les acteurs sont excellentsd, tous très bien choisis. La voix de Janeway, formidable. Le sex-appeal de Chakotay très fort. La naïveté de Kim, l'effronté Paris, la colérique Torres, très très bon.
Neelix est excellent dès le début. Seule Kes à mes yeux ne s'en sort pas mais c'est un défaut du personnage trop plat, pas assez mis en avant à mon sens. On aura l'impression par la suite qu'on cherche davantage à s'en débarrasser qu'à la magnifier. C'est dommage, elle apporte un contrepoid à la logique vulcaine et à l'emportement klingon qui est bien intéressant.
Mais on verra ça plus tard. L'idée est excellente au départ d'un personnage comme ça, très proche finalement d'un bétazoïde niveau caractère. Et puis son début, où elle sort battue, très très bon aussi. On est de suite dans le bain.
La civilisation Okampa est bien croquée mais pas assez.J'avais envie d'en voir plus, d'en savoir plus. Le but de les voir en escalves d'une cage dorée est par cette description courte et sans nuances de leur société donc très bien rendu. N'empêche, je ne suis pas satisfait de ce point de vue, ils m'apparaissent pauvres, naïfs. Kes est très loin de ces personnages mais je pense que ses origines vont la desservir scénaristiquement. Le conduit par lequel les héros passent pour s'en sortir est ridicule , tout petit, juste une échelle. Ca m'a fait un mauvais court-circuit face à ce que ça aurait pu devenir.

Tuvok est surprenant. Je me suis dit , tiens, voilà un fan , un scénariste qui a voulu jouer dans sa passion et qui va se casser la figure ( j'ai essayer de voir ce pilote comme si c'était la première fois. C'est la quatrième en fait). Pas du tout, il s'en sort bien et dès le début. Mais ciel, plus jamais de version française pour moi dans les star trek.

Donc : un bon pilote, pas le meilleur dans Trek, mais qui pose les bases de la série clairement en nous plongeant dans l'aventure et en nous présentant les personnages, il remplit son rôle de poser la trame narrative principale : de nouvelles civilisations à découvrir et des choix particuliers qui orientent des choix à grande échelle. Ca me donne envie de (re re re )voir la suite, je trouve qu'il a très bien vieilli.

80% favorable.

les plus : on retrouve l'esprit TOS et TNG d'aventures, les acteurs s'en sortent vraiment bien, les FX sont excellents, l'instabilité sociale est prometteuse car extraordinairement potentielle scénaristiquement parlant, le rappel de l'Odyssée d'Homère et la lecture de l'épisode fidèle à tous les pilotes Trek ( un être supérieur nous emmène dans l'aventure, tel l'appel vers le large, l'imaginaire etc) se fait à plusieurs niveaux ( à l'image de l'hologramme du pourvoyeur ) , comme l'Odyssée d'ailleurs aussi.
Les promesses sont là et à portée de main.
Le plaisir reste intact, l'humour est à plusieurs niveaux et incarné par de nombreux personnages (Neelix, Paris, Tuvok, HMU), il y a peu de longueurs , le rythme est soutenu.
Il est absolument ravissant d'avoir une femme en héros principal. C'est banal aujourd'hui c'est vrai, mais c'est quand même sympa une femme capitaine.

les moins : on perd tout de suite la complexité de DS9 , la non originalité des thèmes traités et l'absence de profondeur des Okampas alors qu'ils auraient pu être fantastiques, la difficulté de rendre les scènes d'actions aussi intéressantes que les autres types de scènes.

un bilan globalement positif pour moi


Dernière édition par Archy le Jeu 26 Nov 2009, 12:57, édité 1 fois (Raison : correction de quelques coquilles et fautes d'ortho que j'ai pu voir)
Revenir en haut Aller en bas
raktajino
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 735
Age : 51
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Jeu 26 Nov 2009, 00:17

Voilà pour ma part, le début de voyager c'était bel et bien un retour au premier élan de la saga, c'est à dire d'aller là ou nul n'y était allé avant. Il fallait donc ce détacher de ds9 (qui ne déméritait pas ), mais refaire tos et nextgen était toute fois malvenue . L 'innovation, pour ma part en dehors d'un équipage souhaitant non pas découvrir l'inconnu, mais juste revenir dans des contrés connues, c'est bien sur le commandement d'un vaisseau de starfleet alloué à une femme. Idée judicieuse (voir à reconduire) pour une saga ayant pour spectateur une majorité masculine.La suite, je pense me donne raison. Ceci dit ,comme d'habitude les pilotes ne sont jamais parfaits. Après une mise en place des personnages, certains laissent déjà prévoir les difficultés à venir (cf paris....),l'équipage se révélera devant l'adversité...... Pourtant un des grands soucis dans ce début ce sont bien les kazons , d'un visuel affligeant , j'ai bien aimé qu'ils ne fassent pas les sept saisons .( la preuve il fallu à la production de revenir aux borgs , pour enfin lancer la série, qui connaîtra sans doute les meilleurs épisodes de celle-ci avec la venue de seven). Le grand plus de ce premier opus c'est bien sur le docteur holographique , celui-ci remplaçant , avec seven plus tard, data et sa volonté de reconnaissance à l'humanité. Sinon dans l'ensemble ce n'est vraiment pas mon épisode préféré.


Dernière édition par raktajino le Jeu 10 Déc 2009, 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5438
Age : 51
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Jeu 26 Nov 2009, 01:02

Pour ma part, ayant été musicienne, j'adore le thème de Voyageur... j'en apprécie toute la subtilité de l'arrangement. Je trouve qu'il annonce le coté Noble de Voyageur....

C'est un peu difficile de faire abstraction de tout ce qui s'en viens comme aventure, mais déjà, on retrouve ce sentiment de rectitude qui Janeway possède... Chakotay est déjà un "vieux sage"... Je suis d'accord vous pour dire que les personnages sont bien définie dès le pilote... a part le Docteur qui ne s'y démarque pas vraiment (étonnamment). Moi aussi je trouve les Kazons ennuyeux dès le départ... Pas assez subtils à mon goût; peut-être pas assez travaillé... Ils ont juste l'air d'une bande de brute... Habituellement, les "méchants" de Star Trek ont de la profondeur... (hirogène, espèce 8472 etc etc) les Kazons:rien du tout !!!

À mon arrivé j'avais posé la question, referiez-vous le même choix que Janeway... à ce moment là je penchais un peu vers le "non"... mais en revoyant l'épisode, ça a emmener de l'eau au moulin: Si le Voyageur n'avais pas été ammené dans le quadrant Delta, le pourvoyeur serait mort tout de même... mais est-ce que l'autodestruction de la station aurait été défaillant ? Ce n'est pas clair pour moi, pouquoi l'autodestruction a été détruit: est-ce à cause du voyageur ? Si oui, Janeway n'avais pas le choix... c'était de la faute du Voyageur, mais si non... est-ce que le choix de janeway n'enfreignait pas la directive première... en détruisant la station qui autrement serait au main des Kazons( à la mort du pourvoyeur) si le voyageur n'avait pas été amené du Quadrant Alpha ?

_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
Robby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4177
Age : 52
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Jeu 26 Nov 2009, 10:39

Après la série classique des années 1960, puis la nouvelle génération et enfin Deep Space Nine, il fallait encore innover ! Star Trek, Voyager y est parvenu avec brio : une femme capitaine (ça change pour une fois !), le premier Vulcain noir (il faut le signaler) et un petit vaisseau définitivement éloigné des grands modèles de Starfleet...

Le choix de Kate Mulgrew dans le rôle de Janeway a été une bénédiction. Dès ce premier épisode, Kathryn Janeway apparaît comme une femme forte, intelligente, non dénué d'émotions et de sentiments, qui sait prendre de graves décisions et se faire respecter dans les moments les plus difficiles.

Tuvok est magnifiquement incarné par Tim Russ. On n'avait pas vu un Vulcain aussi bien campé depuis Spock !

Je ne suis pas un adepte des petits vaisseaux, mais le Voyager s'avère une splendide réussite technologique dès ce premier épisode. Son design ne va pas pour me déplaire, il change de ceux auxquels on était habitué dans Star Trek.

Le générique de Voyager est MON générique préféré. Le thème, composé par un des Maîtres de la BO, Jerry Goldsmith-le grand, m'a franchement mis les larmes aux yeux la première fois que je l'ai écouté... Voir, sur cette musique, le Voyager parcourir l'immensité galactique dans sa quête de retrouver la Terre m'a toujours fait quelque chose.

Dès le départ, dans cet épisode, je fais une certaine allergie à Neelix... Certes, le personnage est (presque) fort sympathique, mais j'ai toujours détesté son apparence physique et ses accoutrements complètement ratés de la tête aux pieds ! Et puis ses excentricités permanentes me crispent souvent, c'est comme ça, je n'y peux rien... A l'inverse, le docteur est une géniale trouvaille à l'humour décapant !

Cet épisode pilote nous présente ceux qui auraient dû être les pires ennemis du Voyager dans cette nouvelle série : les Kazons. Je rejoins totalement le point de vue de Raktajino. Pour moi, les Kazons comptent parmi les pires créations de Star Trek : moches, mal fichus de la tête aux pieds, sans aucune originalité ni aucun look d'ennemis redoutables à la klingonne, à la romulienne ou à la cardassienne. On a l'impression de voir sans cesse un brouillon jamais abouti qui va et vient à travers quelques épisodes...

Le Pourvoyeur est un bon pilote, qui plante bien le décor, un peu poussif par moments et à l'intrigue un peu tordue (cette histoire de pourvoyeur... hum... on repassera...), mais pas aussi bon que celui d'Enterprise qui reste, en ce qui me concerne, le meilleur de tous les épisodes pilotes de Star Trek.
Revenir en haut Aller en bas
http://morbius.unblog.fr/
Terra
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 364
Age : 53
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Jeu 26 Nov 2009, 16:02

Je croix que se que je vais dire ne plairra .
L'histoire aurrait pu etre plus aprofondie,alors qu' elle parrait presque baclée.
Les Kazons sont les violent.Mais qu'est ce que nous voyons qui fait qu'ils sont si violent? L'arrivée de l'équipage sur la planète ?Faut dire que depuis des millènaire ce peuple doit survivre avec rien,alors que les Ocampas on tout sans ne rien faire .Je comprends qu'ils soit légèrement suspicieux.
Les Ocampas sont pacifistes.Mais comment etre autrement en étant sur protégé,et si oisif ?.
Il est interressant de voir justement que l'entité apparait sous les trait d'un homme,alors qu'il a joué le role d'une mère surprotectrice tout au long de sa vie,et de plus, pour les memes raisons que Kathryn Janeway, qui elle ,une femme ferra le choix inverse ,son role et sa responsabilité dans les évènement .
Si l'histoire de ces deux peuples avait été le réel centre du sujet Il aurait été bien de faire un troisième volet pour voir l'évolution ,ou d'approfondir .
Mais le but de ce pilote n'était pas l'histoire en elle meme,mais le capitaine et son équipage.Tout l'accent est mit sur les actes et traits de carractères négatifs de chaque officiers.
faire accepter Janeway comme un capitaine ayant les épaules de son role .
Dés les premiéres images on est dans l'action.(JJ Abrams)
L'équipage.J'ai pas souvenir d'un équipage des idées aussi divergentes avec des situations aussi extremes,que celui-ci. (JJ Abrams peut etre?)
Aucun capitaines ne s'est trouvé dans une situation de choix aussi extrème dans un pilote Trek que celui ci(JJ Abrams peut etre?).
On veut donner de la crédibilité à ce capitaine ,car meme si de nos jours on pourrait penser que c'est dépassé .Il y a 15 ans de ça se n'était pas gagné.

Je n'ai pas pu m'empecher de faire le rapprochement tant j'ai senti le besoin du scénario ,pour Vger accepter son capitaine,tout comme TS XI son nouvel équipage.
Je n'aurais jamais pensé faire le reprochement de ses deux pilotes (je le dirai comme ça.)si je n'avais pas revue le convoyeur.
Revenir en haut Aller en bas
Julius
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 653
Age : 44
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Ven 27 Nov 2009, 17:32

Je n'avais pas revu ce pilote depuis des années,il est assez reussi par certains coté et bien moins par d'autres mais il m'a bien plu dans l'ensemble.
-l'histoire de cet équipage constitué d'anciens enemis forçé de collaborer et cherchant a rentrer chez eux est trés interessante et a beaucoup de potentiel,cet épisode promettait énormément et la serie n'a pas été totalement a la hauteur.Je me souviens avoir lu que cet équipage voulant absolument retouner sur terre avait fait du tort a la serie ,dans les autre series Trek les personnages sont heureux de leurs travail et l'on a presque envie d'étre avec eux alors que dans cette serie c'est trés différent.
-Les personnages ont semble t-il été crée dans le but de s'éloigner de ceux des autres series : une femme capitaine,un chef ingénieur féminin humain/klingon,un repris de justice comme pilote... c'est audacieux et reussi dans ce pilote mais leurs évolutions dans le reste de la serie n'a pas suivi
-Les acteurs sont dans cet épisode tous excellent.J'avais un souvenir d'interprétes insipides et peu charismatiques ( sauf le docteur et Seven) mais ils sont ici trés bon .
-Les kazons sont des aliens peu intéressant,lorsque j'avais vu le pilote la premiére fois je pensais a leur premiére appariton qu'il étaient une raçe barbare n'ayant pas de technologie spatiale ,j'avais donc été surpris lorsqu'ils attaquent le Voyager.De toute façon il est clair que les Kazons,les ocampas et le pourvoyeur ne sont que des pretextes pour mettre nos personnages dans cette situation,ils auraient peut-étre mérité d'étre un peu plus developpé.
Du coup j'ai envie de revoir l'intégrale de la serie maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 40
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Mar 14 Juin 2011, 16:32

un pilote très chouette à suivre, une histoire de départ prometteuse avec ce pourvoyeur , et un casting sympathique.qui plus est, le monde souterrain est soigné visuellement.Un peu classique sur le fond mais ça a bien lancé mon intérêt
Revenir en haut Aller en bas
KIRK
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 768
Age : 84
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Mar 14 Juin 2011, 20:44

J'avais que très moyennement accroché au pilote... heureusement pour moi que cela ne m'a pas découragé de continuer mais j'aime trop Star Trek pour cela !
Revenir en haut Aller en bas
Zefram Cochrane
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 662
Age : 49
Date d'inscription : 29/05/2010

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Mer 15 Juin 2011, 06:32

Mes impressions sont semblables à celles de Robby.

Par rapport à Spock, Tuvok est 100 % vulcain ... vraiment aucune expression d'une quelconque émotion.

J'en suis à la saisoon 3 et Neelix m'énerve toujours autant. J'ai l'impression que la série se recentre sur le capitaine Janeway et le commandeur Chakotay ... les autres perso tels Paris, Kim et Torres me semblent passer au second plan, alors que leur rôle était plus fort au début de la série
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ericnicolas.net
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 44
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Mer 15 Juin 2011, 11:56

Sur le pilote The Caretaker , c'est plutôt excellent.. mais je pense que l'action, l'intrigue prennent un peu trop le pas sur les personnages.. Il manque à mon avis une scène cruciale, celle qui montre Janeway & Chakotay décidant de réunir leur deux équipages.. La fin est un peu trop abrupte .. D'alleurs ,Chakotay traverse ce pilote comme il traversera la série.. C'est presque de la figuration.

Zefram Cochrane a écrit:


J'en suis à la saison 3 et Neelix m'énerve toujours autant.

Neelix ? Vois le comme un gars relou sans réel grand talents, mais qui a le coeur sur la main, veut aider les autres malgré tout , se sentir utile.. Il a vraiment un parcours intéressant quand on le prend sous cette angle.. Sans trop spolier, disons que l'aventure du Voyager lui aura servit à quelque chose.. Il en sort grandit .

Des Neelix, j'en ai connut dans ma vie.. Il sont certes relou, collant , mais quand tu as besoin d'eux, ils sont là sans rechigner.



Revenir en haut Aller en bas
Julius
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 653
Age : 44
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Jeu 16 Juin 2011, 16:01

Je ne voyais pas Neelix ainsi mais finalement je suis d'accord avec cette approche de ce personnage,un pauvre type qui essaie d'étre utile et sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
KIRK
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 768
Age : 84
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Jeu 16 Juin 2011, 16:21

Buckaroo & Julius je vous trouve assez hautain et méprisant avec Neelix. Combien de fois il aura rendu service par sa connaissance de cette partie de la galaxie à Janeway... C'est devenu un membre à part entière de l'équipage du vaisseau et tout le monde n'a pas le privilège de servir sur la passerelle d'un starship de Starfleet...

J'ajouterai qu'un homme qui est capable de survivre seul , par ses propres moyens et combines { oui il faut le dire } dans ce quadrant assez " sauvage " de la galaxie est tout sauf un pauvre type !
Revenir en haut Aller en bas
Julius
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 653
Age : 44
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Jeu 16 Juin 2011, 16:38

Hautain et méprisant,peut-étre en effet mais écrire que Neelix est un pauvre type est la seule chose positive que j'ai dite a son sujet.Je ne sais pas si je changerai d'avis lorsque je reverrai cette serie mais les fois precedentes j'ai détesté Neelix,j'aurai adoré pouvoir lui mettre des baffes.Grace a Buckaroo je commence a penser qu'il n'est qu'un pauvre type,c'est mieux que grosse tache,non?
Revenir en haut Aller en bas
KIRK
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 768
Age : 84
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Jeu 16 Juin 2011, 16:55

Julius a écrit:
Grace a Buckaroo je commence a penser qu'il n'est qu'un pauvre type,c'est mieux que grosse tache,non?

Certes... mais tu pars de loin tout de même...
Revenir en haut Aller en bas
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 44
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Ven 17 Juin 2011, 11:55

KIRK a écrit:
Buckaroo & Julius je vous trouve assez hautain et méprisant avec Neelix. Combien de fois il aura rendu service par sa connaissance de cette partie de la galaxie à Janeway...

Oui mais passer la " Netkrit Epanse " , il sort de son ghetto & entre réellement dans le job de Starfleet : L'inconnu. Il ne sert donc plus à rien. Je veux dire par là que ce qu'il fait sur le vaisseau d'autre gars de Starfleet & même du Maquis ( encore bien plus des " Survivors" que Neelix ) ou le vaisseau lui même peuvent le faire..

Je ne méprise pas Neelix, je dis simplement que ce type faute de talent particulier a le coeur sur la main. C'est sa grande force. Le fait qu'il veut aider, là ou on a pas besoin de lui, le rend irritant. Ce n'est pas le plus grand cuistot de l'univers, sa bouffe est même infect, mais l'équipage préfère lui que le réplicateur.. ce n'est pas un grand diplomate , il est même horripilant & c'est pourtant lui qu'on envoie marchander... Ca veut dire beaucoup chose. On aime Neelix, sa dévotion pour l'équipage , pour la mission.. Pour qu'il se sente utile , on lui invente même des titres fantaisistes et puérile comme " Moral Officer" , "Ambassadeur du quadrant Delta " .

..A moins que tu mettes Neelix d'emblée au niveau des exigences de Starfleet, alors c'est que l'équipage du Voyager est une équipe de bras cassé.

Julius a parfaitement saisit ou je voulais en venir. Oui Neelix est un pauvre type qui avec l'expérience du Voyager va devenir un brave type, trouvait sa place dans l'univers.

il y a une différence entre le pilleur roublard et opportuniste de The Caretaker.VOY.1 & le père de famille, le protecteur d'une colonie Talalxienne de Homestead.VOY.7. A cela, à l'instar de Tuvok , je lui offre un pas de danse.
Revenir en haut Aller en bas
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5438
Age : 51
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Ven 17 Juin 2011, 19:35

[quote="Buckaroo"]
KIRK a écrit:


il y a une différence entre le pilleur roublard et opportuniste de The Caretaker.VOY.1 & le père de famille, le protecteur d'une colonie Talalxienne de Homestead.VOY.7. A cela, à l'instar de Tuvok , je lui offre un pas de danse.

Neelix représente le caractère lambda. Dans la moyenne. Mais aussi un survivant. Dans un environnement sans loi, il a été le pilleur roublard et opportuniste. Mis dans une environnement de qualité, il s'adapte et évolue en bien. Sans le Voyager et le sens de rectitude de Janeway (Netkrit Epanse), il serait resté le même pauvre type qui prends son bain dans l'eau - l'équivalent pour nous de le prendre dans de l'or - qui serait allé de pillage en pillage sans jamais se poser quelques questions que ce soit.

Ce qui me fais me demander si le fait d'avoir ses besoins fondamentaux comblés ( dormir, mangé, respirer, avoir une reconnaissance sociale etc etc) ne serait pas une condition "sine qua none" pour évoluer vers des idéaux plus grand. Vers une idéal tout court finalement, pas nécessairement plus grand. Neelix devient quelqu'un de mieux dans un environnement qui le permet. Pas sur que c'était le destin de Neelix de s'améliorer au point ou il le fait avec le Voyager.


_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
KIRK
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 768
Age : 84
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Ven 17 Juin 2011, 21:02

Dax a écrit:
Ce qui me fais me demander si le fait d'avoir ses besoins fondamentaux comblés ( dormir, mangé, respirer, avoir une reconnaissance sociale etc etc) ne serait pas une condition "sine qua none" pour évoluer vers des idéaux plus grand.

Si et c'est la théorie des besoins de la pyramide de Maslow : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_des_besoins_de_Maslow
Revenir en haut Aller en bas
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5438
Age : 51
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Ven 17 Juin 2011, 23:51

OUi je sais, mais on sais que Neelix fini meilleur à la fin qu'au début. Est-ce qu'il ne pourrait pas avoir le même parcours sans le Voyager.

_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 44
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Sam 18 Juin 2011, 11:48

Neelix est un opportuniste..Si le Voyager ( Star Trek ? ) ne s'était pas présenté , Il serait encore là à piller les épaves, il aurait sans doute laisser Kes aux mains des Kazons avant de trouver une réelle opportunité de ne pas y laisser à sa peau.

Dans The Caretaker, il manipule Janeway.. Il ne veut pas les aider , mais se servir d'eux pour délivrer Kes.. D'ailleurs, une fois qu'il a délivré cette dernière, Neelix veut s'enfuir sur le champ..C'est Kes & non Neelix, qui veut aider l'équipage du Voyager.. Je pense que ce fameux coeur , c'est Kes qui l'a révélé au grand jour.. C'est dommage que leur histoire d'amour se finisse en eaux de boudin. Crying or Very sad

Dans Homestead, son dernier épisode, il est tout le contraire de ce qu'il était dans The Caretaker.. Ce n'est plus un opportuniste.. Il n'utilise pas le Voyager, il est altruiste et déterminé.
Revenir en haut Aller en bas
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5438
Age : 51
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Lun 20 Juin 2011, 21:06

Neelix ne peut pas être un opportuniste pur et dur. Il est trop serviable. Trop à l'écoute. Et ce dès le début. Neelix est opportuniste dans un monde dur et impitoyable. Et pour survivre il faut être opportuniste. Ça ne veut pas dire qu'on l'est intrinsèquement. Neelix est en fait un survivant, qui a saisis sa chance ( Voyager ). Oui au départ pour survivre, mais aussi pour grandir. Dans l'étendu de nekrit, on vois la différence entre et lui l'autre Talaxien. L'autre est un profiteur. Neelix non. Pourquoi ? parce que tout du long, Neelix a conscience que ce qu'il fait est mal, pas l'autre.

_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
Schmullus
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 3826
Age : 40
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: 1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)   Mar 24 Mai 2016, 20:39

Le pauvre type c'est qui réellement ?

Je répondrais que c'est avant tout, quelqu'un qui ignore l'être soi-même et donc, potentiellement, celui qui prétendrait en distinguer un parmi les autres.

Neelix serait un pauvre type ? Qu'était donc Thomas Eugene Paris avant que la ravissante Kathryn Janeway ne lui propose de sortir de son centre de détention pour allez stopper ses anciens compagnons ?
Là, curieusement, on ne parle pas d'opportuniste, ni de pauvre type.

Je répondrais que Tom était un type qui avait objectivement bien moins de ressources que Neelix n'en n'avait lorsque le capitaine lui proposa de monter à bord de son vaisseau.

La différence entre un pauvre et son contraire, quelles que soient leurs connotations, ce n'est pas autre chose que le pouvoir de la découvrir, de l'expérimenter, de l'interpréter à sa juste valeur, pour finalement reconnaître son principe universel.

Alors notre ami Kirk nous a ensuite sorti la fameuse pyramide de Maslow.

Une pyramide créée par un personnage très proche de son gouvernement et qui ne répond  qu'à un modèle social qui semble bien corroborer le fonctionnement imposé par celui-ci.

Ceci dit, la pyramide de Maslow n'a pas été taillée en Égypte. Vous pourrez constater selon vos connaissances qu'il existe un certain nombre de relations entre les différents besoins avancés de cette pyramide, et que la complexité du réseau qui les administre, pourrait selon l'usage du modèle social choisi, nous faire douter de leur ordre d'apparition.

Un exemple parmi le grand nombre. L'écologie, en tant que politique mais à l'échelle de l'individu, peut faire passer le besoin de sécurité avant le besoin physiologique de manger. On se rend compte que lorsqu'on privilégie la qualité de ce qu'on mange à travers l'environnement de ce qu'on cultive, le résultat est qu'on a moins faim parce qu'on apporte ce qu'il faut, quand il faut. Alors certes, nous auront toujours faim en premier dirons-nous. Bah oui mais non, plus tu bouffes de la merde, plus tu développes des pathologies, plus ton désir de sécurité prend le pas sur ton désir de manger parce qu'à un moment forcément tu deviens parano, débile et socialement rejeté. C'est vous dire à quel point le modèle social est responsable du fonctionnement choisi de cette pyramide. Même lorsque les intestins eux-mêmes font grève de la faim, c'est vous dire qu'à ce moment-là, ils n'en n'ont rien à foutre de la pyramide de Maslow, eh bien on continue à leur donner de la merde avec en bonus, des comprimés. Arrivés à un certain niveau, les gens se réunissent entre eux et disent, :" Bon lui, il ne respecte plus la pyramide de Maslow. C'est un pauvre type, on va l' embaumer..."
Revenir en haut Aller en bas
 

1- 1 : Le Pourvoyeur - 1re partie (Caretaker - Part 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: STAR TREK À L'ÉCRAN :: Les Séries :: Voyager :: Épisodes VOY :: VOY saison 1-