AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Partagez | 
 

 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

quelle note donnez vous à ce double épisode ?
0- (pire épisode)
0%
 0% [ 0 ]
0 (nul)
0%
 0% [ 0 ]
1
0%
 0% [ 0 ]
2
0%
 0% [ 0 ]
3
0%
 0% [ 0 ]
4
0%
 0% [ 0 ]
5 (moyen)
0%
 0% [ 0 ]
6
0%
 0% [ 0 ]
7
0%
 0% [ 0 ]
8
0%
 0% [ 0 ]
9
25%
 25% [ 2 ]
10 (très bon)
0%
 0% [ 0 ]
10+ (épisode d'anthologie)
75%
 75% [ 6 ]
Total des votes : 8
 

AuteurMessage
Vania
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 1067
Age : 43
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Sam 10 Mai 2008, 19:27

Alors que Worf et Daenna sont sur le point de s'embrasser, le capitaine Picard débarque, plus ou moins en panique. Il prétend avoir fait des sauts dans le temps...

Il se retrouve dans son futur, à s'occuper de ses vignes.... ou dans le passé, lors de sa prise en fonction sur l'Enterprise... Tout en cherchant à comprendre ce qu'il se passe, il découvre qu'une anomalie dans la zone neutre semble être la seule constante dans les trois époques... si on excepte des étranges personnages railleurs sortis de nulle part !
Revenir en haut Aller en bas
lael Chekov
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1088
Age : 31
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Mar 25 Mai 2010, 00:07

wahou quel épisode ! Un trip halluciné et hallucinant !
Je comprend pourquoi c'est jugé comme la meilleur fin de série.

Le plus dingue c'est que j'avais pas pensé à Q... je me demande si Picard a vécu tout ça "pour de vrai" où si c'est comme l'épisode où il se retrouve en robin des bois une sorte de réalité crée juste à son intention qui peut dire ce que fait vraiment un Q

Le scenario est incroyable, il passe d'une époque à une autre dans des transitions admirables ! Un scenar osé aussi, parce que avec Q, quand il lui montre la première amibe de l'humanité... j'ai vraiment pensé qu'ils pouvaient tout mettre à zéro, distribuer de nouvelles cartes pour une nouvelle partie (a ce propos sympa la scene finale de poker).
Génial aussi d'avoir fait le rapprochement avec le tout premier épisode et la rencontre de Q. La boucle est bouclée...

Visuellement c'est bleffant aussi...et pour une fois j'ai trouvé que Beverly avait enfin un rôle sensé et bien joué. Ils étaient tous excellents, surement émus de jouer pour la dernière fois. Y'a qu'avec le vieux Riker que j'ai eut du mal, tellement... loin du will qu'on connait (à part le côté carriériste).

C'était chouette de les voir à différentes époques ! roh là là comment ils paraissent jeunot avec 7 ans de moins ! riker surtout ! Et en vieux... jordi j'ai eut du mal avec ses yeux et le vieillisement de riker était raté, mais je les ai trouvé super dans leurs nouveaux rôles. Beverly en capitaine, Data en prof en Angleterre entouré de chats ... Jordi on sait pas trop, riker en amiral... et jean luc en ambassadeur, à le retraite peut être ? j'ai bien aimé le fait qu'ils souhaitent tous se montrer fidèle, tout en se demandant s'il n'est pas sénile.

Mine de rien avec Jean luc, c'est Data qui est la star ici : non seulement il trouve ce qui se passe, mais aussi on voit bien l'affection qu'à le capitaine à son égard, qui lui dit d'ailleurs qu'il est formidable un truc comme ça. Et puis son évolution : dans le passé O'brian explique une expression à Data qui le prend au premier degrés (ce qui donne au passage une scène bien fun, avec un Picard complice et ravi, comme s'il avait surpris les premiers pas d'un enfant) tandis que dans le futur... Data sourit !

Quelques trucs qui m'ont fait bien rire :

-jean luc vieux, à beverly : "je refuse d'être materné ! cela étant dit... je vais me coucher"

-Data qui compare l'intérêt que Q porte à Picard comme... "un maître et son animal familier" La tête que fait jean luc en prime, et data qui se reprend tout de suite !

J'ai mis 10+ évidement

note : par contre y'a t'il pas une coquille, dans le passé : le capitaine appelle data "commandeur" la première fois qu'il le voit et ça ne choque personne ? il a bien le grade de lieutenant à cet époque vu l'uniforme non ?!
Revenir en haut Aller en bas
http://riennevaplus.canalblog.com/
T'Luvik
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Féminin Nombre de messages : 1593
Age : 34
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Mar 25 Mai 2010, 20:01

De très bons épisodes, que l'on ne risque pas d'oublier ! Une intrigue fascinante et bien ficellée. J'ai aussi apprécié ces voyages de Picard à différentes époques.
Je met un 9
Revenir en haut Aller en bas
boothby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 2966
Age : 43
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Mar 25 Mai 2010, 20:51

Les Lieutenant commander sont en générale juste appelé commander...

Sinon, effectivement un final digne de se nom
Revenir en haut Aller en bas
http://treknews.canalblog.com/
lael Chekov
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1088
Age : 31
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Mer 26 Mai 2010, 00:46

vi booth, mais à l'époque il était lieutenant tout court non ? maintenant il est lieutenant commandeur... et j'ai regardé sur l'uniforme il a un "bouton" de moins dans le passé.
Revenir en haut Aller en bas
http://riennevaplus.canalblog.com/
boothby
Commodore
Commodore
avatar

Masculin Nombre de messages : 2966
Age : 43
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Mer 26 Mai 2010, 18:59

dans le pilot, il était déjà Lt-Commander...
cf memory-alpha
Revenir en haut Aller en bas
http://treknews.canalblog.com/
lael Chekov
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1088
Age : 31
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Sam 29 Mai 2010, 21:24

ok alors j'ai vérifié, ça veut dire qu'il y a eut une boulette :

Data du passé, lors de sa discussion avec O'brian :



Data de maintenant :



héhé j'ai eu l'oeil
Revenir en haut Aller en bas
http://riennevaplus.canalblog.com/
Locutus
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 348
Age : 47
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Dim 30 Mai 2010, 07:57

ahh le geek spirit ! vraiment j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 44
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Mer 23 Juin 2010, 12:43

Que dire de plus qui n'a pas été déjà dit sur ce chef d'oeuvre de SF télévisuel qui clot avec maestria 7 saisons d'un voyage digne de l'équipage originale ?

Juste peut être un nouveau niveau de lecture aujourd'hui qui se connecte magnifiquement avec le premier vrai Star Trek historique : The Cage de 1964. Celui sur le pouvoir de l'imagination humaine, l'illusion , ses espoirs comme ses dangers.

Avec cette nouvelle perspective, il n'est donc pas étonnant que All Good Things.. qui conclut la série, s'ouvre à la sortie d'un holodeck ( l'illusion dans l'illusion ). Un holodeck éteint par ailleurs, d'ou sortent_ en civil , ces personnages de fiction que sont Worf et Deanna Troi , la fête est finie en somme. La première ligne dialogue de l'épisode est d'ailleurs symbolique dans ce sens: " That was an incredible programme. " ( ce fut un incroyable programme ).

Oui TNG fut un incroyable programme!.. Nous ne sommes pas étonné d''enchaîner par un personnage carrément tiré du lit, angoissé par une réverie qui vient donner le leitmotiv de l'épisode. Picard nous raconte ni plus ni moins que son rêve, son rêve de ce que fut TNG. Si l'aventure d' All Good Things.. dure une bonne heure et demie, en réalité , elle ne s'est déroulée qu'une fraction de seconde dans l'imaginaire de Picard ( titillé par Q , la boucle est bouclée ).

Et dans ce rêve ou passé , présent et futur s'entremêlent avec une unité dramatique magistrale, c'est encore une fois l'imagination de Picard qui est responsable de la destruction de l'univers Trek, c'est lui qui imagine une anomalie qui n'existait pas et donne naissance à une sorte de léviathan spatio temporel.

Cette menace purement imaginaire, engendre sur son sillage l'appel de l'aventure, celle qui va unifier les personnages, et toucher à l'essence pure qui caractérise Star Trek : La joyeuse bande de frères d'armes, la famille de personnage.. Celui qui résume Star trek à son optimiste beat, à sa sois disante acuité scientifique, à son esprit d'exploration, ne peuvent pas être plus à côté de la plaque. Ces "à cotés" ne peuvent exister, ni être vivant qu'à travers d' excellents personnages pour y apporter de leur chaleur humaine.

En cela j'aime cette scène ou Geordi rend visite à son vieux capitaine malade, ça commence par une blague qui se moque ouvertement des artifices Star Trek, comme pour nous signifier ne prenons pas Star Trek trop au sérieux, l'essentiel est ailleurs: "Capitaine Picard à la passerelle, Capitaine! nous avons un problème avec le warp core , ou les inducteurs phasique ou je ne sais quel autre bordel ". Les deux hommes en rigolent avant de se serrer chaleureusement dans les bras. Ca, c'est l'esprit Star Trek à l'état pur, là est l'optimisme qui nous régale. De voir Geordi venir aux nouvelles de son ancien capitaine souffrant d'une maladie dégénérescente. 15 ans se sont écoulés, mais leur amitié, les liens qui les unissent sont toujours intacts et cela dans toutes les versions du temps possibles.

All Good Things.. est un témoignage à cela, au faît que l'illusion que nous regardons est bel et bien toujours vivante, à travers la chaleur qui éname de ces personnages & le fait de faire acte de foi avec eux, mais bien plus encore faire preuve d'imagination! All Good Things n'est que ça en filigrane, acte de foi sur acte de foi. Dans le futur, Geordi et Data savent que Picard est atteint d'une maladie qui peut le faire délirer. Non! ils le suivent quand même dans ses délires jusqu'au bout contre toute forme de raison pure . Dans le présent, Deanna pourrait dire à Picard qu'il ne fait que rêver, non le réve se poursuit jusqu'à y inviter Dieu en personne: Q !

Le plus dingue des actes de foi se situerait dans le passé, et devrait faire taire une bonne fois pour toute les détracteurs de ST2009 qui critique le Kirk/Pine et sa prise de commandement "rocambolesque" de l' Enterprise & de l'équipage originale . En effet, le Picard de 2364 aura à peine 2 heures de vol sur son nouvel Enterprise , qu'il demande à son équipage qu'ils ne le connaîssent pas, de se sacrifier pour un truc que lui même ne peut expliquer :

" Je comprends vos doutes, Lieutenant, et je sais que si j'avais été dans votre position , j'aurais fait la même chose. j'aurais chercher des réponses. Mais vous n'en aurez pas parce que je n'en ai aucune à vous donner. Je sais la difficulité pour vous de comprendre [..] Maintenant nous allons mettre le vaisseau en péril. Et franchement , je ne pense pas que nous survivrons. Mais je veux que vous croyez que ce que je vais faire est pour un but supérieur & ce qui est en jeu ici est bien plus que tout ce qu'il est possible pour vous d' imaginer. Je sais que vous avez des doutes sur moi, sur chacun d'entre vous, sur le vaisseau. Tout ce que je peux dire , malgré le fait que nous sommes ensemble depuis un court moment , je sais que vous êtes le meilleur équipage de la flotte & je ferais confiance à chacun de vous avec ma vie. Ainsi je vous demande un acte de foi et de me faire confiance. "
Après ce discours éloquent, l'équipage s'éxécute contre toute forme de logique ou de réalisme possible. Ils conçoivent l'inimaginable : Obeïr au péril de leur vie à un type qu'il ne connaissent pas, au comportement pour le moins erratique et farfelu durant l'épisode. C'est ce que j'apelle dans mon jargon personnel, le moment Kobayashi Maru. Le moment Trek ou tout semble perdu , mais là ou l'imaginaire, la "magie" prend le dessus, et renverse une situation que la raison donnait perdante.Ainsi les 3 Picard & leur équipage font cet acte de foi ( et de sacrifice ) pour sauver l'humanité.. une fois de plus comme le soulignera ironiquement Q.
Retour à la case départ, non pas dans le futur optimiste & nickel chrome imaginé par Roddenberry, mais dans une période (imaginaire bien sûr) ou l'humanité a faillit se détruire elle même ( la 3ème guerre mondiale). Star Trek n'a donc jamais été l'humanité figée avec de nobles idées en étendard , mais une humanité sans cesse au carrefour de ses possibilités ( "Le jugement est toujours en suspens" dixit Q ). Les possibilités sont celles de son imaginaire, construire des vaisseaux , explorer l'espace, créer des idéaux de respect et de tolérance pour évoluer, tout comme construire des bombes nucléaires, des systèmes sociaux iniques pour se détruire. Star Trek est une oeuvre faussement naïve, faussement optimiste, mais qui place l'imaginaire tout puissant au centre de ses questionnements & motivations existentielles. Par bien des égards, All Good Things.. renvoie donc à la morale Talosienne de The Cage. Le pouvoir de notre imaginaire capable de créer comme il serait capable de nous détruire à notre insu ou de notre plein gré.
"En une fraction de seconde, vous vous êtes ouvert à des options que vous n'avez jamais considéré. Voilà l'exploration qui vous attend. Pas cartographier les étoiles ou étudier les nébuleuses, mais définir les possibilités inconnues de l'existence. "
Voilà une nouvelle fois un appel à l'imaginaire derrière les mots sybillins de Q adressé à Picard. La toute dernière scène sera effectivement une chose que Jean Luc Picard n'avait jamais imaginé auparavant, pas une grande chose noble, intellectuelle ou métaphysique, non une chose simple, intime, purement humaine: Faire une partie de poker avec son staff.

"I should have done this a long time ago. "

Dans ses meilleurs moments , Star Trek c'est souvent pas plus compliqué que ça.


Dernière édition par Buckaroo le Mer 23 Juin 2010, 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lael Chekov
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1088
Age : 31
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Mer 23 Juin 2010, 14:20

superbe analyse buck

bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://riennevaplus.canalblog.com/
Zefram Cochrane
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 663
Age : 49
Date d'inscription : 29/05/2010

MessageSujet: Re: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Sam 05 Fév 2011, 21:15

Excellent épisode d'une série non moins fabuleuses qui se termine en apothéose

... mais cela fait ch**** que cela se soit terminé .... j'en avais une larme aux yeux hier soir
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ericnicolas.net
Markosamo
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 40
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Lun 29 Juil 2013, 17:11

c'est juste magnifique et fabuleux.Je comprend maintenant la réputation de cette fin de série, et c'est amplement mérité.On peut tout à fait faire le parallèle directement avec "The Cage", le tout premier pilote Star Trek.Quel plaisir et quelle ivresse de suivre Picard sur ces différents moments de sa vie sur des lignes de temps différentes, avec un problème bien trouvé.Le scénario et les séquences s'enchainent avec fluidité, qui rend la chose complexe et échevelée en soi, mais surtout, comme une rêverie, la réflexion métaphysique sur les progrès de la compréhension universelle, la capacité de l'homme à changer sa perception des choses et à s'ouvrir, en font une pièce majeure de la science-fiction.Et ce sacré "Q" n'a jamais été aussi bien utilisé.
On savoure aussi l'évolution des personnages, le dr.Crusher est très crédible dans son rôle futur (au passage les costumes starfleet de ce futur sont chouettes : retour au couleurs intégrales, et plus d'épaulette noire, mais avec le même design; ça donne envie de voir ça sur une nouvelle série)
Le bougon Worf plus klingon que jamais, et Ryker en amiral fringant est égal à lui-même.

Picard est bien sur la pièce maitresse de cet épisode, et le "pivot" de la série, et le moins quel'on puisse dire est qu'il a prouvé avoir les épaules pour cela : fin diplomate, responsable, sévère, déterminé, et surtout curieux, ouvert d'esprit, audacieux.
Lorsque son premier équipage lui demande une explication au problème qui les occupe, il répondra le plus sérieusement : "je vous demande un acte de foi".C'est très beau, et c'est là qu'on voit la réussite de cette série, en ce qu'elle a incarné le sens du sacré au sens le plus noble et le plus universel qui soit.
Enfin le plus génial est que non seulement la structure du scénario est ambitieuse, mais elle permet au passage de brosser un portrait des personnages et de leur évolution sur toute leur vie, si on peut dire.C'est du grand art et procure beaucoup d'émotion.
Le dernier face à face avec "Q" est aussi mémorable.L'acteur est vraiment excellent. Quand j'ai vu le premier épisode, je me demandais où ça partais et qui était ce casse-pieds galactique Laughing 
au final on a juste envie de dire merci cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
ripleyaeryn
Conseiller du vaisseau
Conseiller du vaisseau
avatar

Féminin Nombre de messages : 425
Age : 34
Date d'inscription : 07/04/2011

MessageSujet: Re: 7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2   Ven 03 Juil 2015, 21:05

Je viens de terminer mon visionnage de Next Generation. J'ai trouvé ce final sympa, mais pas aussi épique et émouvant que Deep Space Nine.

Mais bon, au moins Q a réussi à convaincre Picard de ne pas rester dans sa bulle et ouvrir son esprit!
Revenir en haut Aller en bas
http://cinetvevents.canalblog.com
 

7-25 et 26: Toutes les bonnes choses... - 1 et 2/2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: STAR TREK À L'ÉCRAN :: Les Séries :: The Next Generation :: Épisodes TNG :: TNG saison 7-