AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Partagez | 
 

 6-24 : Seconde chance (Second Chances)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

quelle note donnez vous à cet épisode ?
0- (pire épisode)
0%
 0% [ 0 ]
0 (nul)
0%
 0% [ 0 ]
1
0%
 0% [ 0 ]
2
0%
 0% [ 0 ]
3
0%
 0% [ 0 ]
4
0%
 0% [ 0 ]
5 (moyen)
20%
 20% [ 1 ]
6
20%
 20% [ 1 ]
7
40%
 40% [ 2 ]
8
0%
 0% [ 0 ]
9
20%
 20% [ 1 ]
10 (très bon)
0%
 0% [ 0 ]
10+ (épisode d'anthologie)
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
Vania
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 1067
Age : 43
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: 6-24 : Seconde chance (Second Chances)   Sam 10 Mai 2008, 19:19


Il y a huit ans, le commandeur Riker a effectué une évacuation d'urgence sur Neverla IV, à bord du Potenkin. La téléportation n'est en effet possible que tout les huit ans. Riker se souviens être partis le dernier ce jour là, et avoir bien crût ne jamais pouvoir s'en aller.

Ils viennent enquêter sur place...
et découvrent un autre Riker, qui lui n'a pas pu quitter la planète !
Revenir en haut Aller en bas
lael Chekov
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1088
Age : 30
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: 6-24 : Seconde chance (Second Chances)   Dim 25 Avr 2010, 21:12

Si j'ai trouvé le principe du double de Riker vraiment génial, avec cette "erreur" de téléportation, le traitement du sujet laisse ensuite à désirer. ça ne semble pas les choquer plus que ça qu'il y ait deux William... Et si l'impact que ça a sur Daenna nous éclaire sur sa relation avec Riker, ça reste bigrement tordu.

Donc au final un bon épisode, mais qui reste très superficiel par rapport à son potentiel. Ma note est de 7.
Revenir en haut Aller en bas
http://riennevaplus.canalblog.com/
T'Luvik
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Féminin Nombre de messages : 1593
Age : 34
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: 6-24 : Seconde chance (Second Chances)   Lun 26 Avr 2010, 15:39

J'ai mis la même cote que toi Lael, un bon épisode qui ne laisse pas indifférent, avec cet incident de téléporteur et les conséquences qui s'en écoulent...
Mais c'est vrai que les scénaristes auraient pu un peu plus l'approfondir
Revenir en haut Aller en bas
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 43
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: 6-24 : Seconde chance (Second Chances)   Lun 10 Mai 2010, 13:09

Un bon 9.

Sans doute l'épisode le plus "DS9nesque" de la saison, dans le sens ou l'on met franchement de côté le concept science fictionelle ( l'idée de l'incident de téléporteur & du double ) pour scruter le caractère des personnages et en saisir les "failles" intérieures , l'essence de leur relation.

Dans le même principe que Chain Of Command, mais sur une note toute fois plus intime, Second Chance explore le caractère_ Jusqu'ici zéro défaut, de Will Riker. Chain Of Command avait par ailleurs égratiné le vernis du parfait premier officier, en le montrant perdu et peu réceptible à la hiérarchie sans l'ombre imposante du Capitaine Picard.

Comme le démontre clairement Worf au cours de l'épisode, ce n'est pas tant qu'un double usurpe votre singularité qui pose problème ici, c'est bien que ce dernier vous montre des choses que vous ne voulez pas voir en vous. Loin de remaker " The Enemy Within.TOS.1" sur le même théme du double, Second Chance refuse d'opposer un bon et un mauvais Will Riker pour mieux les mettre sur un pied d'égalité, les bons comme leur mauvais côté.

Thomas Riker le double parfait renvoie à Will, il apparaît très vite comme le symbole de l'échec qu'il n'a jamais envisagé. Celui d'avoir été héroïque et ne n'avoir jamais put en tirer profit pour sa carrière. Son amour pour Deanna Troi chez lui perdu, mais chez Thomas toujours intact comme au premier jour.

Echec encore et toujours pour Thomas , bien que Will soit le symbole de la réussite qui lui a échappé, la chance insolente du gagnant comme on dit ( "pas la peine de jouer contre vous, je sais que vous avez déjà toute les bonnes cartes en mains" ), c'est l'amour perdu pour Deanna & l'impasse de cette relation que lui renvoie Will. Bien qu'il la reconquière un bref instant, cette dernière refusera de poursuivre plus loin cette relation, car à l'instar de Will, elle non plus ne veut pas renoncer à sa carrière, ni sa vie à bord du big D pour lesquel elle aura renoncer à beaucoup de choses. C'est le point commun qui unit le couple Will et Deanna, c'est leur histoire d'amour inachevée, leur séparation de principe ( carréiste? ) qui les a conduit à être les meilleurs officiers de la flotte et membres imminents de l' Enterprise D aujourd'hui. Nulle regret dans leur décisions ne transparaît, juste un rapport platonique et de profond respect mutuel.

Second chance est aussi un histoire d'égo froissé. Car c'est que nous démontre finalement cet épisode. C'est qu'en dehors de son côté charmeur, de bon camarade aux petits soins pour son équipage, Will Riker posséde un sacré égo surdimensionné qu'il n'est pas bon de vouloir y chercher des noises. Ainsi, on se rapellera comment dans un turbolift , il rambarda férocément Le Lt cmd Shelby qui cherchait à prendre sa place ( The Best Of The Both Worlds.TNG.3 ) , ou comment, il met carrément à genoux cette vieille ganache de Jellico pourtant loin d'être le dernier des tenaces ( Chain Of Command.Part.II.TNG.6 ).

On comprend mieux pourquoi, il refuse les unes après les autres toute les propositions de capitanat qui se présente à lui tout le long de la série. Etre le commander William.T. Riker second offiicier de l'USS Enterprise D est tout simplement à la mesure de son énorme égo, trop grand pour se satisfaire d'un USS "Voyager" ou autre petit joujou de la flotte. En diriez vous le contraire?

Le pauvre Thomas en fait les frais, il comprend qu'il ne peut être à l'hauteur d'un tel égo, préféra se retirer sur la pointe des pieds. Là ou d'autres séries aurait tuer le personnage, ou appuyer sur le bouton reset , Second Chance lui laisse la vie sauve & le choix de la poursuivre ailleurs:
Spoiler:
 

Jonathan Frakes et Marina Sirtis sont très bons sur cette note intime rarement explorée dans la série. Réné Echavarria le scénariste de cet épisode montre son style romantique inimitable qui fera merveille sur DS9 , et Levar Burton emballe la chose plus que correctement pour sa première réalisation Trek , loin d'être sa dernière.
Revenir en haut Aller en bas
KIRK
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 769
Age : 83
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: 6-24 : Seconde chance (Second Chances)   Lun 10 Mai 2010, 15:03

Buckaroo a écrit:
Will Riker posséde un sacré égo surdimensionné qu'il n'est pas bon de vouloir y chercher des noises. Ainsi, on se rapellera comment dans un turbolift , il rambarda férocément Le Lt cmd Shelby qui cherchait à prendre sa place ( The Best Of The Both Worlds.TNG.3 )

Je ne crois pas que Riker ai un égo surdimensionné , il a un égo comme les autres, peut-être un peu plus développé car à un poste très exposé. Comme tu le dis toi même la "louve" Shelby voulait ouvertement prendre sa place, cela pouvait se faire dans une sorte de concurrence saine mais elle ne respectait pas la chaîne de commandement à bord de l'Enterprise puisqu'elle faisait part directement de ses suggestions à Picard au lieu de passer par lui ; à sa place j'aurai réagi pareillement et comme lui je l'aurai remis à sa place ! tu noteras toi même que dans cet épisode Riker met justement son égo dans sa poche en confiant justement d'importantes responsabilités à Shelby, preuve qu'il est tout à fait conscient de ses compétences et de sa valeur... il veut qu'on respecte son grade c'est tout ! et je le comprends...

Buckaroo a écrit:
On comprend mieux pourquoi, il refuse les unes après les autres toute les propositions de capitanat qui se présente à lui tout le long de la série. Etre le commander William.T. Riker second offiicier de l'USS Enterprise D est tout simplement à la mesure de son énorme égo

Encore une fois je ne suis pas d'accord ; il ne s'agit pas d'égo mais de la difficulté de faire un choix et de trouver sa juste place. Picard et Troï seront à ce titre d'excellents conseils :

Picard
William vous avez le choix suivant à faire : soit vous restez sur l'Enterprise comme officier en second avec une place de prestige mais seulement numéro 2 soit vous acceptez de prendre un commandement à bord d'un navire moins prestigieux et au fin fond de la galaxie...

Troï
William la question se résume ainsi : Que désires-tu vraiment William RIKER ?

Il s'agit dans ce cas présent non pas d'égo mais de la difficulté de faire un choix ( relativement ) juste... nous sommes tous confrontés un jour dans notre existence à faire ce type de choix wink

buckaroo a écrit:
il met carrément à genoux cette vieille ganache de Jellico pourtant loin d'être le dernier des tenaces ( Chain Of Command.Part.II.TNG.6 ).

Ah bon ? je n'ai pas la même vision des événements que toi... Il me semble que Jellico met à pied Riker pour insubordination et qu'en faisant appel à Riker pour commander la navette il est juste pragmatique dans un moment de crise majeure : Riker est le meilleur pilote de l'Enterprise point barre ! ; si cela n'avait pas été le cas Riker serait resté aux arrêts dans ses quartiers !

Pour en revenir à l'épisode à proprement parlé je trouve un peu trop facile le départ de Thomas Riker... tout simplement pourrais-je dire ! trop simplement ! les conséquences de l'apparition d'un frère jumeau dans son existence du à un accident de téléporteur ne sont pas assez évoqués à mon avis ( mis à part la dualité amoureuse avec Troï assez bien mise en valeur pour le coup).
Revenir en haut Aller en bas
lael Chekov
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1088
Age : 30
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: 6-24 : Seconde chance (Second Chances)   Lun 10 Mai 2010, 17:42

De bonnes analyses tout les deux, mais j'estime que cet épisode ne les explore pas assez. Je veux dire, dans le fond Buck tu as trouvé et décrypté les pistes de cet épi, mais dans l'épi lui même ça ne me semble pas assez exploré, en tout cas trop suggéré pour moi pour que j'y accroche suffisamment.

Mais c'est vrai que cet épi fait le pari que chaque Will face miroir à l'autre, plutôt d'avoir un "méchant" et un "gentil", et ça c'est class (En même temps l'épisode de TOS dont tu fais référence est lui aussi excellent à sa manière, quelle idée géniale de dire que la force du caractère, et du commandement, vient de la partie "sombre" et énergique de Kirk !)
Revenir en haut Aller en bas
http://riennevaplus.canalblog.com/
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 43
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: 6-24 : Seconde chance (Second Chances)   Lun 10 Mai 2010, 19:08

KIRK a écrit:

Je ne crois pas que Riker ai un égo surdimensionné , il a un égo comme les autres, peut-être un peu plus développé car à un poste très exposé. Comme tu le dis toi même la "louve" Shelby voulait ouvertement prendre sa place.
Tu remarqueras dans Second Chance, qu'il existe une scène similaire ou Thomas Riker passe par dessus son épaule pour adresser un plan à Picard, comme Shelby le faisait dans The Best Of The Both Worlds.TNG.3. Riker le réprimande véhément juste derrière.

Riker est un homme absolument cool, comparé au poste & aux responsabilités qu'il occupe, il est ami avec tout le monde à bord, drague les nouvelles stagiaires au Ten Forward, bon sang même le barman est invité à jouer au poker chez lui!.. On se dit alors que ce mec se contrefout peut être de son rang.. et bien non, il y a certaines limites qu'il ne faut pas dépasser, c'est pas qu'il soit à cheval sur l'uniforme et les protocoles, ou l'ambition d'un autre non , il déteste qu'on passe par dessus lui. C'est pas ce que son père lui faisait subir enfant? Ne le rabaissait il pas tout le temps? ( Icarus Factor.TNG.2 )

Riker n'est donc pas aussi cool qu'il veut bien le paraître, c'est le témoignage à mes yeux d'un égo trés prononcé.

kirk a écrit:
buckaroo a écrit:
il met carrément à genoux cette vieille ganache de Jellico pourtant loin d'être le dernier des tenaces ( Chain Of Command.Part.II.TNG.6 ).

Ah bon ? je n'ai pas la même vision des événements que toi... Il me semble que Jellico met à pied Riker pour insubordination et qu'en faisant appel à Riker pour commander la navette il est juste pragmatique dans un moment de crise majeure : Riker est le meilleur pilote de l'Enterprise point barre ! ; si cela n'avait pas été le cas Riker serait resté aux arrêts dans ses quartiers !

Je te parle de la scène ou Jellico vient dans ses quartiers ou il est consigné , et lui demande de participer à une mission, Riker se fait carrément supplier. C'est pas dans le texte , mais dans la façon ou Jonathan Frakes et Ronny Cox ( jellico ) jouent la scène. Jellico est obligé de ravaler son ego, puisse Riker participe finalement à la mission.

Jellico & Riker se détestent tout les deux, parce que chacun pensent que l'autre ne vaut pas la place qu'il occupe. Une question d'égo.
Revenir en haut Aller en bas
KIRK
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 769
Age : 83
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: 6-24 : Seconde chance (Second Chances)   Lun 10 Mai 2010, 21:21

buckaroo a écrit:
Riker est un homme absolument cool

Riker dans sa manière de concevoir le commandement ne peut pas être plus à l'opposé d'un Picard et c'est en grande partie pour cela que le duo fonctionne, ils complètent à merveille !

On peut être tout à fait cool , bien avec les autres , oublier les grades et les rigueurs militaires en et en dehors du service tout en étant exigeant avec ses subordonnés : je suis cool mais je demande à ce que chacun fasse son devoir et remplisse ses tâches. Riker responsabilise et fait confiance aux hommes qu'il à sous son commandement mais attention à celui qui s'écartera un peu trop du chemin ou franchira la ligne jaune... C'est une manière de concevoir le commandement que j'apprécie... respecter et se faire respecter , tenir fermement la bride tout en ayant le poignet souple...

buckaroo a écrit:
il déteste qu'on passe par dessus lui. C'est pas ce que son père lui faisait subir enfant? Ne le rabaissait il pas tout le temps? ( Icarus Factor.TNG.2 )

Riker ne fait pas exception à la règle concernant les douloureuses relations entre père & fils Lol
Il y a eu dès le départ et plus précisément à la mort de sa mère une très grande incompréhension entre le père et le fils et de fil en aiguilles une non communication qui a engendré un éloignement quasi fatal avec les années. Riker cherche t'il à se venger de son père en faisant preuve d'un plus grand égo que lui ( le mien est plus gros que le tient... Lol ? ), je ne le crois pas. Il a une rage intérieur et il cherche à comprendre avant tout chose. Son père n'a jamais cherché à le rabaisser mais il était exigeant avec son fils, il cherchait comme beaucoup de père à le tirer vers le haut, vers l'excellence, vers une carrière aussi prestigieuse que lui ; manquait au père deux choses cependant : la présence au quotidien et un manque certain de "douceur" et de compréhension d'un gamin puis d'un adolescent puis d'un jeune adulte... un père quoi ! un jour ou l'autre cela éclate soit par une bagarre soit par une bonne et franche explication et c'est ce qui arrivera aux Riker père & fils... pour leur plus grand bien...

buckaroo a écrit:
Je te parle de la scène ou Jellico vient dans ses quartiers ou il est consigné , et lui demande de participer à une mission, Riker se fait carrément supplier.

Se faire supplier ? il cherche surtout à le faire enrager avant toute chose mais comme deux professionnels qu'ils sont ils ont trouvés un terrain d'entente...
Revenir en haut Aller en bas
Zefram Cochrane
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 663
Age : 49
Date d'inscription : 29/05/2010

MessageSujet: Re: 6-24 : Seconde chance (Second Chances)   Ven 21 Jan 2011, 07:48

Riker est hyper suffisant dans cet épisode ... une vraie tête à claque dans son rôle de commandeur ... par contre le lieutenant Thomas Riker est plus attachant dans son humanité ... va-t-on le retrouver dans un épisode ultérieur

6 pour le thème et le lieutenant ... le commandeur fait baisser la cote
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ericnicolas.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 6-24 : Seconde chance (Second Chances)   

Revenir en haut Aller en bas
 

6-24 : Seconde chance (Second Chances)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA FRANCHISE STAR TREK :: Star Trek :: Les Séries :: Série - The Next Generation :: Épisodes TNG :: TNG saison 6-