AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Partagez | 
 

 6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

quelle note donnez vous à cet épisode ?
0- (pire épisode)
0%
 0% [ 0 ]
0 (nul)
0%
 0% [ 0 ]
1
0%
 0% [ 0 ]
2
0%
 0% [ 0 ]
3
0%
 0% [ 0 ]
4
0%
 0% [ 0 ]
5 (moyen)
0%
 0% [ 0 ]
6
13%
 13% [ 1 ]
7
0%
 0% [ 0 ]
8
25%
 25% [ 2 ]
9
50%
 50% [ 4 ]
10 (très bon)
12%
 12% [ 1 ]
10+ (épisode d'anthologie)
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 8
 

AuteurMessage
Vania
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 1067
Age : 42
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: 6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)   Sam 10 Mai 2008, 19:17



L'Enterprise fait halte sur Deep Space Nine. Un 'informateur' accoste alors Worf, et prétend que son père est encore en vie... et esclave des romuliens.

Worf se débat avec cette information, refusant que son père ai choisit de se déshonorer, lui et sa famille, en ne mourant pas au combat.

Pendant ce temps Data vit une drôle d'expérience... il est persuadé d'avoir "rêvé" de son père, le docteur Soong.




Worf découvre que les "prisonniers" klingons ont construits un nouveau mode de vie, en paix avec les romuliens...

Il est prisonnier lui aussi, mais peut être qu'en montrant les valeurs guerrières klingons à la jeune génération innocente de cette prison dorée, il parviendra à s'échapper...

Revenir en haut Aller en bas
lael Chekov
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1088
Age : 30
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: 6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)   Sam 17 Avr 2010, 23:56

très jolie cette image du forgeron qui créée une aile, et celle ci qui devient oiseau... un vrai symbole de naissance à la vie pour Data.

sympa aussi ce que dit Picard à Data. Et puis j'adooore les tableaux de Data !

Côté Worf j'ai pas trouvé ça passionnant dans la premier épisode, même si j'ai adoré sa réaction typiquement klingonne lorsqu'il apprend que son père est vivant. Daenna n'en revient pas qu'il juge à ce point son honneur important.

Dans le deuxième c'est par contre très interessant, avec cette "prison dorée". Cette étrange alliance entre klingon et romulien... c'est certain que l'utopie qu'ils ont fondés est bien belle en temps de guerre, faire croire à leurs enfants que c'est pour les protéger... En temps de paix, c'est une restriction de liberté et un mensonge. Mais est ce vraiment un mal ? ils semblent heureux et insouciants.

Etonnant comment Worf est le plus "klingon" de tous. Surprenant comment ces klingons "pacifiques" sont au combien éloignée de la culture de leur ancêtre. La guerre est ce qui fait un klingon, sans elle ils sont un autre peuple... mais je ne pense pas qu'ils en sont moins fort. Ils sont juste différent.

Reste que leur sang de guerrier coule toujours dans leur veine, et il en faut peut à Worf pour le ranimer... J'imagine l'amère déception, et frustration, du gouverneur romulien. Worf a défait en quelque jours le travail de plusieurs générations. Mais auraient ils pu vivre éternellement en dehors du monde ? et ces klingons, une fois revenus à leur peuple d'origine, vont il pour autant oublier les leçons de paix de leur histoire ?

bref, le nouveau pas de Data vers la vie marque le premier épisode, tout comme l'apprentissage de Worf auprès de ces klingons mis à l'écart, marque le deuxième. Un double épisode plutôt joli dans le fond. Je met 9.

Ah o fait, y'a un truc qui cloche : finalement, pourquoi l'informateur a poussé Worf a venir sur cette planète ???
Revenir en haut Aller en bas
http://riennevaplus.canalblog.com/
T'Luvik
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Féminin Nombre de messages : 1593
Age : 34
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: 6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)   Dim 18 Avr 2010, 17:19

Cet épisode est selon moi, un des meilleurs, il nous dévoile que Data est capable de rêver alors qu'il est un androïde, et quel rêve !
L'histoire avec les Klingons et les Romuliens n'est pas n'ont plus dénuée d'intérêts : Bien qu'au départ ils étaient ennemis, ils ont laissés de côté leurs différences et ensembles ont fondé une société pacifique...bien que les Klingons vraiment n'aient aucune liberté, mais si ce mode de vie semble leur convenir.
Et la suite est tout aussi intéressante.

Voilà pourquoi j'ai mis un 9
Revenir en haut Aller en bas
Dax
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5679
Age : 50
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: 6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)   Mer 21 Avr 2010, 04:35

Pour la première partie 10
Pour la deuxième partie 7

Donc je lui donne un 8

Première partie:
J,ai beaucoup aimé ce que vis Data, l'éveil de ses rêves, prévu par Soong, si Data se développait assez. Cool. J,aime bien le fait que ce sois une machine trouvé dans le quadran Gamma qui déclenche les rêves. Bien aimé aussi Soong qui dit que l'on ne doit pas savoir exactement d,ou ça vient, les rêves, pour préserver le mystère. J'aime bien aussi la notion d'évolution.. Data est assez humainement évolué pour faire des rêves.

Un peu moins aimé la partie Klingon. Honneur et déshonneur. Rien de neuf...

Deuxième partie

pas aimé...

_________________
« Un plus un n'a jamais donné deux » Lucy Luc Besson
Revenir en haut Aller en bas
http://nathalieemond4.wix.com/meinthemachine
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 43
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: 6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)   Lun 26 Avr 2010, 15:09

Retour aux sources ( du père ) pour Data et Worf.
La première partie est bien plus brillante que la seconde, parce que plus riche thématiquement parlant.

Il y a d'abord Data qui rêve de "moutons electriques" & passe à un niveau supérieur de conscience de soi, avec cette faculté de rêver justement. Ce n'est pas la première fois que Data tombe "shutdown" dans TNG, mais c'est bien la première fois qu'il tombe insconscient dans le sens littéral du terme. Opportunité donc pour l'androïde d'explorer son inconscient, et d'y déceler l'âme de son père. Le Dr.Noonian Soong. Par âme j'entend sa personnalité, ses motivations..et son achèvement que represente Data.

Noonian Song aura toujours considéré Data comme une oeuvre d'art, une perfection métaphysique et transcendante de l'humain ( Brothers.TNG.4) . Le Dr. Bashir a une très judicieuse reflexion à ce sujet, se questionnant de savoir pourquoi Soong s'est il évertué à faire de Data , un humain jusqu'aux détails qui peut paraître triviaux, comme la pousse des cheveux, le pouls ou la respiration. C'est en réalité démontrait le niveau de perfectionnisme de son créateur . Nous apprendrons au final, que cette faculté de rêver n'est qu' en réalité , un sous programme caché, des circuits neurals endormis. Ce fait rationnel nous rapelle pour ainsi dire que Data est bien avant tout qu'une machine. C'est oublier un peu vite que tout cela était au départ caché ou endormis à la conscience deData , et que Data par auto détermination, envie, curiosité & fruit de sa propre expérience se met de lui même en état de vouloir les trouver, les éveiller & d'y coller un sens, une nouvelle voie de recherche de l'humain.

Encore une fois nous sommes en face d'une très grande cohérence du personnage, & ce depuis le début de la série. Remarquez que pour chercher un sens à ses rêves, Data se met à peindre une multitude de tableaux. La peinture est en effet la première forme d'expression créative, donc preuve de personnalité que faisait Data dans la série ( rapellez vous, l'aveugle qui apprend comment peindre à un androïde. 11001001.TNG.1 ). Durant les saisons suivantes, Data peignait d'abord des carrés ( une logique de machines ) , puis des natures mortes ( une logique d'imitations), & ici subtiment pris d'une frénésie créative, des oeuvres totalement originales sortit de son esprit positronique.

Une simple machine ne peut être créative, ni puiser dans ses rêves pour créer une nouvelle dynamique. Data le peut lui. Le mystère sur la vie dans la machine n'est peut être pas éclaircit , mais l'est elle vraiment chez nous, les organiques? Une chose est sûr Data est bien plus qu'un assemblage de circuit, Dans Birthright , c'est bel et bien une personne, car elle ne fait plus qu'imiter l'humain. Elle puise désormais dans ses rêves, devient créatif.
Plus Humain que l'humain?


Pour Worf, il s'agit d'un retour aux sources là aussi, mais surtout d'un nouveau départ pour le personnage. Celui qui va le mener sur la longue et périlleuse voie du Guerrier, transformant ainsi Worf , le héros tragique Shakespearien en véritable samouraï à la sauce Klingonne qui cherchera à restaurer gloire et honneur dans le coeur brûlant de l'empire.

Dans Birthright, Worf retourne donc vers le drame fondateur de sa vie, le massacre de Khitomer qui l'a coupé enfant de ses racines Klingonnes nobles et guerrières pour épouser les valeurs humanistes du 24 ème siècle.

Il n'est donc pas étonnant qu'il retourne sur les traces du fantôme de son père ( Shakespeare toujours wink ) , et y découvre des Klingons déshonorés ( symbole de la défaite ), mais extrémement dignes et des Romuliens, finalement loin de l'image désastreuse que lui avait laissé le massacre ( voir The Enemy.TNG.3 ou Worf laissait crever un romulien avec un désir de revanche non dissimulé).

En restaurant l'éternel Klingon dans le coeur de ces réfugiés d'un autre époque, d'une autre guerre, Worf réanime le sien, restaure sa foi en la voie du guerrier, redore le blason terni par la défaite du massacre de Khitomer . La seconde partie consacrée à cela est jouissif pour des gens comme moi, passionné par le panache et la puissance que dégage les légendes et les traditions Klingonnes. Ou quand une comptine pour enfants retrouve ses vraies vertues d'origines une chanson de guerrier pur et dur:

"Bagh Da tuHmoh. le feu déchire les cieux . ChojaH Duh rHo. la bataille a commencè. Bagh Da tuHmoh. ChojaH Duh rHo. ylja'Qo' ylja'Qo' ylja'Qo. "
C'est de la bombe bébé !

Birthright part II pose ainsi Worf sur la voie royale de DS9, dans la posture du ronin, le samouraï errant, qui cherche à mettre sa science du bushido et son sabre au service d'un seigneur plein d'honneur et gloire.
Q'pla!!!
Revenir en haut Aller en bas
mbuna
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: 6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)   Lun 26 Avr 2010, 18:01

Une fois de +, une analyse à la Buckaroo sur TNG que je bois comme du nectar...

Buckaroo a écrit:

Remarquez que pour chercher un sens à ses rêves, Data se met à peindre une multitude de tableaux. La peinture est en effet la première forme d'expression créative, donc preuve de personnalité que faisait Data dans la série ( rapellez vous, l'aveugle qui apprend comment peindre à un androïde. 11001001.TNG.1 ). Durant les saisons suivantes, Data peignait d'abord des carrés ( une logique de machines ) , puis des natures mortes ( une logique d'imitations), & ici subtiment pris d'une frénésie créative, des oeuvres totalement originales sortit de son esprit positronique.

Une simple machine ne peut être créative, ni puiser dans ses rêves pour créer une nouvelle dynamique. Data le peut lui. Le mystère sur la vie dans la machine n'est peut être pas éclaircit , mais l'est elle vraiment chez nous, les organiques? Une chose est sûr Data est bien plus qu'un assemblage de circuit, Dans Birthright , c'est bel et bien une personne, car elle ne fait plus qu'imiter l'humain. Elle puise désormais dans ses rêves, devient créatif.
Plus Humain que l'humain?

Plus humain que l'humain... cerveau positronique.... quête d'individualité... tu formalises et tu décortiques à ta façon l'un des intérêts majeurs d'un auteur qu'il me semble (si je ne me trompe pas) tu n'as pas encore vraiment lu : Asimov. Je pense sincèrement que tu prendrais ton pieds sur ses bouquins. Tu es complètement et totalement dans le thème là, et ton acuité d'analyse sur ST et Data te plonge dans son oeuvre.
Si je ne me trompe pas sur le fait que tu ne l'as pas encore vraiment lu, sincèrement, en "ami de la toile", je ne saurais trop te conseiller d'enfin faire ce que tu aurais du depuis longtemps : lire le cycle des robots. Et je suis certain que tu enchaineras sur les fondations derrière d'ailleurs..... wink

Make it so !
Revenir en haut Aller en bas
Buckaroo
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1177
Age : 43
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: 6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)   Mar 27 Avr 2010, 12:45

Je ne suis hélas pas un gros lecteur de fiction. Mes goûts vont plutôt vers des bouquins sur l'histoire, les mythes, la philosophie... mais si l'occasion se présente..

Je connais evidemment Asimov, et Gene Roddenberry n'a jamais caché que Data était dans la veine "Asimovienne" en la matière, très loin des réplicants de Blade Runner ( que Gene n'a jamais vu avant de concevoir TNG ).

Le questionnement qui m'intéresse en matière de forme de vie artificielle, la robotique ou l' IA , c'est pas de savoir si cela possédera une âme ou les qualités de la vie, c'est de savoir comment, nous organiques, allons nous traîter ces fruits de notre ingéniosité. Seront t'ils nos égaux? Nous supplanteront ils? Serons t'il nos futurs esclaves ?

TOS en matière de robotique était trés suspicieux à leur égard. Ca se terminait souvent par Kirk contre le méchant ordinateur. TNG inverse ingénieusement les valeurs.. Nous remarquons qu'avant d'arriver sur l' Enterprise D, Data a déjà derrière lui une carrière de 23 ans dans Starfleet et le grade de Lieutenant Commander. Pourtant quand la série débute Data est considéré comme un super ordinateur sur pattes, c'est encore une page vierge. 23 années parmi les humains et Starfleet aurait dût acélèrer sa progression jusqu'au point ou elle l'est aujourd'hui dans Birthright. Ce n'est pas le cas, c'est qu'avant sur le Trieste par exemple , Data n'était pas considéré comme une personne, juste comme un ordinateur sur pattes, un outil à forme humaine.

La donne change sur l'Enterprise D. Geordi La Forge, le nerd ultime se lie d'amitié avec lui et le pousse à faire de la peinture, à se montrer créatif. Personne avant lui n'avait proposé à Data d'aller dans cette direction. Riker en vient à respecter l'officier, lui qui se demandait si son grade de Lt Cmd était honorifique. Picard est fasciné par l'évolution de cet androïde, il lui donne des bouquins à lire, l'initie à Shakespeare , au théatre ect..

Data est traité comme une personne sur l'Enterprise D.. Il s'est attaché à eux comme eux se sont attachés à lui, comme le pose si superbement Deanna Troi dans Time's Arrow.Part.I.TNG.5.
Franchement c'est la grande leçon universelle que je retiens de Data, au déla des considérations métaphysiques. Qui ou quoi que cela soit, il faut toujours les traîter en tant que personne, avec respect d'égal à égal.

L'exemple contraire est effectivement le frère maléfique de Data. Lore. Noonian Soong certirfie que sa construction est _à que quelques détails près, la même que celle de Data ( Brothers.TNG.4 ). Hors nous apprenons que Lore fut victime de la peur et la discrimination des colons d' Omicron Thêta ( DataLore.TNG.1), il a souffert du manque d'intêret de Soong concentré sur Data, les colons auraient demander sa désactivation . En a résulté chez lui , une bonne vieille paranoïa meurtrière à la Hal 9000.
Revenir en haut Aller en bas
lael Chekov
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1088
Age : 30
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: 6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)   Mar 27 Avr 2010, 17:49

Citation :
Nous remarquons qu'avant d'arriver sur l' Enterprise D, Data a déjà derrière lui une carrière de 23 ans dans Starfleet et le grade de Lieutenant Commander. Pourtant quand la série débute Data est considéré comme un super ordinateur sur pattes, c'est encore une page vierge. 23 années parmi les humains et Starfleet aurait dût acélèrer sa progression jusqu'au point ou elle l'est aujourd'hui dans Birthright. Ce n'est pas le cas, c'est qu'avant sur le Trieste par exemple , Data n'était pas considéré comme une personne, juste comme un ordinateur sur pattes, un outil à forme humaine.

merci pour l'explication ! j'avais justement pas compris pourquoi Data avait tant de choses à apprendre des humains alors qu'il avait déjà vécu pas mal de temps avec eux. dac
Revenir en haut Aller en bas
http://riennevaplus.canalblog.com/
Zefram Cochrane
Commandeur
Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 663
Age : 48
Date d'inscription : 29/05/2010

MessageSujet: Re: 6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)   Sam 15 Jan 2011, 22:20

Décevant ... seule la relation entre romuliens et klingons me semble intéressant ... les rêves de data ... bof

6
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ericnicolas.net
Markosamo
Lieutenant-Commandeur
Lieutenant-Commandeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 308
Age : 39
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: 6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)   Dim 25 Déc 2011, 12:18

Ah ça c'est un épisode comme je les aime. Pas parfait- l'espèce de mercenaire qui vend les infos comme quoi le père de Worf est vivant fait un peu grosse ficelle-, et puis l'idée que le père de Worf ait survécu, pourquoi pas mais c'est un peu tiré par les cheveux.
Néanmoins voir des romuliens un peu sympa c'est presque un miracle, et voir des klingons métissés ou vivants leur vie malgré le "déshonneur", c'est une amorce très intéressante, même si l'entente entre les deux peuples est loin d'être un fait.Worf vient mettre son grain de sel dans ce cercle fermé, et met en lumière l'oubli des origines, et les limites de la bienveillance romulienne.Beau moment aussi quand
Spoiler:
 
Qui plus est, les décors sont pas mal gérés et on s'y croit, sur cette planète.

Data nous la joue "Blade Runner", et ça aussi c'est bien vu.Son rêve est des plus onirique et chargé de sens.Il s'éveille à une autre façon de voir, il peint par inspiration, très chouette.
C'est parfois un peu décousu et manque de rythme, mais on va pas vraiment se plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)   

Revenir en haut Aller en bas
 

6-16 et 17 : Droit ancestral (Birthright - 1 et 2/2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA FRANCHISE STAR TREK :: Star Trek :: Les Séries :: Série - The Next Generation :: Épisodes TNG :: TNG saison 6-