AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Bienvenue à "Nostera en 1000 mots" vous trouverez ses fanfics ici : Nostera en 1000 mots , ou encore dans son widget dans la colone de droite Bienvenue à "Markosamo" et son projet de roman graphique. Vous trouverez les infos ici : Les Anciens Astronautes
Bienvenue à "Msatler" vous trouverez ses fanfics ici : Msatler La trilogie de Msatler

Partagez | 
 

 Les romuliens dans star trek TOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les romuliens dans star trek TOS   Dim 10 Fév 2008, 20:08

Les romuliens ont les mêmes racines historiques que les Vulcains, puisque ce sont d'anciens Vulcains qui ont quitté leur planète (cf Histoire des Vulcains). Vers l'an 11 (calendrier Terrien), S'Task et les Vulcains qui rejettent la voie de la logique forment environ 5% de la population de Vulcain. Ce groupe, qui se nomme les "Déclarés" se lance dans la construction d'immenses vaisseaux en vue quitter Vulcain. Ces vaisseaux de colonisation devaient contenir environ 5000 colons et des vivres pour 50 années de voyage en vitesse classique. Au bout de 50 ans, le nombre de disciples de S'Task a suffisamment baissé (lassitude, changement d'opinion) pour que tous ses acolytes puissent embarquer dans les 16 vaisseaux déjà construits. Les 80000 Rihannsu ("Déclarés") quittent l'orbite de Vulcain vers l'an 60, rompant définitivement les liens avec les Vulcains. Equipés d'un système de propulsion classique, les vaisseaux tentent de gagner de la vitesse en utilisant l'effet de fronde du soleil de Vulcain et la flotte met le cap sur le système solaire de 88 Eridani, puis, n'ayant rien trouvé, sur celui de 198 Eridani. Les Rihannsu choisissent leurs destinations en fonction des cartes prises aux pirates d'Orion (cf. Histoire des Vulcains), essayant d'éviter les planètes prises sous la coupe des pirates. Malheureusement, les systèmes délaissés par les pirates sont bien souvent des systèmes inintéressants, dangereux ou inhabitables.
Le voyage, prévu initialement pour durer 30 à 50 ans dure en fait quasiment 100 ans et à la fin de l'exode, seuls 4 vaisseaux, dont celui de S'Task, ont survécu aux catastrophes, aux attaques ou aux dissentions internes. Vers l'an 150, S'Task et ses acolytes découvrent un système solaire abritant deux planètes jumelles orbitant autour de l'étoile 128 Trianguli. Cette fois, ils sont sûrs d'avoir atteint leur but et il nomment les deux mondes ch'Rihan et ch'Havran. Au cours des trois années qui suivent, les colons quittent leurs vaisseaux, les laissant en orbite. Ils ont choisi la planète la plus hospitalière, la seconde étant toujours dans l'ombre de la première.
Rapidement, la nature violente des Rihannsu reprend le dessus et les premiers conflits éclatent pour la possession des ressources en nourriture et en eau potable. Dans les dix premières années qui suivent l'installation des colons, 6000 des 18000 colons sont tués dans des combats et des guerres. Malgré ces guerres, S'Task reste le chef reconnu par la plupart des colons et préside le Grand Conseil. Peu à peu, des clans se forment et certains se regroupent autour d'une femme, T'Rehu, qui parvient à rassembler une armée de plus en plus puissante. En quelques années, son clan conquiert la plupart des territoires et s'oppose au leader "historique" des Rihannsu : S'Task. Lorsque ses armées sont suffisamment fortes, T'Rehu marche sur la capitale Ra'tleihfi, entre au Grand Conseil et demande à être reconnue. Par crainte d'être massacrés, les membres du Grand Conseil cèdent devant T'Rehu. Seul S'Task s'oppose à elle et, écoeuré, il quitte le Conseil. Quelques années de gestion désastreuse plus tard, la famine sévit dans tout le pays, provoquant des milliers de morts. T'Rehu accuse le Conseil d'être responsable de la situation : elle dissout le Conseil et fait tuer S'Task. Pendant 18 ans, T'Rehu exerce un pouvoir tyrannique et totalitaire sur son peuple, gouvernant par la répression. On pense que c'est durant ce règne que fut fondé le Tal Shiar, à la fois police secrète et services secrets du pouvoir Romulien. Un peu partout, les régions s'organisent et se soulèvent et deux ans plus tard, les armées coalisées battent l'armée de T'Rehu et la reine est tuée. Après 20 ans de tyrannie, les Rihannsu mettent en place un nouveau système politique composé de deux pouvoirs : le Praetorat et le Sénat.
Pendant 20 siècles, ce système politique assure une stabilité suffisante pour que les Rihannsu se développent et recommencent à progresser technologiquement. Leurs premiers voyages spatiaux sont bien évidemment dirigés vers leur planète jumelle dont ils veulent exploiter les ressources. En arrivant sur place, les premiers explorateurs découvrent que la planète est habitée par une race humanoïde à la peau blanchâtre et qui est habitué à vivres dans l'obscurité. Grâce à leur supériorité technologique, les Rihannsu établissent facilement leur domination sur les indigènes et ils les utilisent comme main d'oeuvre pour l'exploitation des ressources de la planète (cf. "Star Trek : Nemesis"). A partir des années 1800 (calendrier Terrien), les Rihannsu commencent à construire des vaisseaux pour étendre leur domination sur les systèmes solaires avoisinants. Dans l'inconscient collectif des Rihannsu, le souvenir de l'attaque des pirates d'Orion est resté profondément ancré : à mesure que l'Empire Stellaire Romulien s'étend, les Rihannsu entourent leurs territoires de systèmes de défense redoutables. Leur principal atout est de posséder la technologie de l'occultation, permettant de rendre un vaisseau ou une mine indétectable par les senseurs et invisible. Protégés par cette ligne de défense, les Rihannsu refusent tout contact avec des étrangers et chassent ou détruisent tout intrus. Parallèlement, ils étendent leur colonisation à des systèmes toujours plus nombreux et lointains.
Vers 2000, les Vulcains entendent parler pour la première de l'Empire Stellaire lorsque l'un de leurs vaisseaux reçoit un avertissement par radio. Ils n'insistent pas et classent cette race dans la catégorie des races xénophobes et protectionnistes. Les Terriens, pour leur part, entendent pour la première fois parler de l'Empire Stellaire en 2152 lorsque le NX-01 Enterprise entre sans le savoir dans son territoire et se trouve bloqué au milieu d'un champ de mines occultées. "Escorté" par deux vaisseaux hostiles, le vaisseau Terrien quitte rapidement la zone (cf. épisode "Minefield"). Il faut ensuite attendre 2157 pour qu'un nouveau contact, catastrophique, ait lieu. Un vaisseau de la Fédération parvient en vitesse de distorsion au coeur de l'Empire pour une mission d'exploration de routine. En orbite autour des planètes jumelles, il effectue des relevés et nomme les planètes jumelles Remus et Romulus, en hommage aux deux fondateurs de la ville de Rome. Mais le vaisseau est rapidement pris à parti par les Romuliens. Le combat entre les deux vaisseaux entraîne les deux deux puissances dans une guerre de trois ans, entre 2157 et 2160, date à laquelle les Romuliens perdent la bataille de Cheron (cf. épisode "Zone de Terreur"). La guerre est la plus sanglante que la Terre ait connu et elle provoque des dégâts considérables. Sous l'égide des Vulcains, les Romuliens acceptent le traité de paix d'Alpha Trianguli instaurant une zone tampon d'une année lumière entre la Fédéraion et les Romuliens appelée Zone Neutre. Ce traité, signé sans aucun contact visuel entre les deux parties permet aux Romuliens de s'assurer une frontière stable (cf. épisode "Zone de Terreur").
La défaite de la bataille de Cheron convainc les Romuliens qu'ils doivent progresser technologiquement, sous peine de se faire envahir et détruire par des forces étrangères. Ils se lancent alors dans le développement de nouvelles armes et de nouveaux vaisseaux. Ils améliorent leur dispositif d'occultation, développent des torpilles au plasma et construisent un nouveau type de vaisseau équipé de nacelles de distorsion : l'Oiseau de Proie. En 2250, le premier vaisseau de ce type est confié à un jeune commandant plein d'avenir. Ce dernier, pour tester les capacités de son nouveau vaisseau, attaque les avant-poste 2, 3, 4 et 8 de la Fédération, près de la Zone Neutre en 2266. Lorsque la Fédération apprend ces destructions, elle envoie l'USS Enterprise pour enquêter. En peu de temps, les deux vaisseaux se livrent un combat tactique difficile que le capitaine Kirk remporte, malgré l'infériorité de son vaisseau. Plutôt que de laisser son vaisseau tomber entre les mains de l'ennemi, le commandant Romulien auto-détruit l'Oiseau de Proie (cf. épisode "Zone de Terreur").
Après cette nouvelle défaite, les Romuliens décident de s'allier avec un autre ennemi de la Fédération : les Klingons. A partir de 2266, les deux puissances échangent leurs technologies : les Romuliens fournissent la technologie des dispositifs d'occultation aux Klingons qui, en échange, fournissent les plans et quelques exemplaires de leurs lourds croiseurs de combat. Les Romuliens réceptionnent ces croiseurs de classe D-7 et ils développent un nouveau dispositif d'occultation plus perfectionné pour les équiper. Starfleet apprend rapidement l'existence de cette alliance technologique et charge Kirk et Spock de tenter de dérober l'un de ces dispositifs en 2268. La mission est un succès pour Starfleet ... et une nouvelle défaite pour les Romuliens (cf. épisode "Le Traître"). En 2268, les Romuliens connaissent une catastrophe gigantesque lorsque leur colonie Chaltok IV est anéantie par l'explosion accidentelle d'une centrale d'énergie polarique (cf. épisode "Time and again") Vers 2270, l'alliance entre les Klingons et les Romuliens commence à se désagréger : aucun des deux empires ne parvient à vaincre la Fédération et les deux races nourrissent des griefs personnels. Les Romuliens considèrent les Klingons comme des brutes sans cervelle ni finesse et les Klingons considèrent les Romuliens comme des fourbes sans honneur qui effectuent tous leurs coups dans le dos de leurs ennemis. Finalement, une guerre éclate entre les deux empires et les Romuliens perdent la bataille de Klach D'Kel Brakt contre les vaisseaux Klingons menés par Kor (cf. épisode "Blood Oath"). En 2292, l'alliance est définitivement rompue et les deux races deviennent des ennemis de sang pour des décennies. Bien que cela n'ait jamais pu être prouvé, les Klingons soupçonnent le Tal Shiar (les services secrets Romuliens) d'être à l'origine de l'explosion de la lune de Praxis, en 2292. En 2293, les Romuliens participent à la conférence de Khitomer et se rendent compte que la signature d'un traité de paix entre les Klingons et la Fédération ne peut signifier pour eux que la marginalisation et l'affaiblissement (cf. "Star Trek VI : Terre Inconnue"). Malgré tout, les Romuliens avaient accepté de participer à un projet utopique de paix entre la Fédération, les Klingons et les Romuliens en envoyant l'ambassadrice Caithlin Dar sur Nimbus III en 2267 (cf. "Star Trek V : L'ultime frontière").
Après la rupture avec les Klingons, l'Empire Romulien se replie sur lui-même et poursuit sa course aux armements en secret. Ni la Fédération, ni les Klingons n'entendront plus parler des Romuliens jusqu'en 2311.

source : http://uss-france.strangewc.com/accueil.htm
Revenir en haut Aller en bas
TIBERIUS
Capitaine de flotte
Capitaine de flotte


Masculin Nombre de messages : 1739
Age : 46
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Les romuliens dans star trek TOS   Ven 28 Mar 2008, 08:28

Aaaahhh Kithomer... :roll:

aplo aplo aplo aplo
Revenir en haut Aller en bas
 

Les romuliens dans star trek TOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA FRANCHISE STAR TREK :: Star Trek :: Les débats-