AccueilGenesis IFAQS'enregistrerquizzConnexion
Partagez | 
 

 Les borgs dans star trek la nouvelle generation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les borgs dans star trek la nouvelle generation   Dim 10 Fév 2008, 19:32

Les Borgs

Bien que Starfleet ait été confronté aux Borgs depuis plusieurs décennies, beaucoup d'éléments restent encore obscurs, à commencer par leur planète d'origine. La seule certitude est que le monde natal des Borgs est situé dans le Quadrant Delta, à environ 70000 années-lumières de la Terre. Les Borgs sont une race d'humanoïdes "améliorés" par des implants cybernétiques (cf. épisode "Q-Who"). En plus d'implants externes (implant oculaire, main artificielle, etc ...) les organes internes des Borgs sont également modifiés ou remplacés par des circuits électroniques. Toutes les fonctions digestives et autres fonctions organiques sont supprimées : l'énergie nécessaire au fonctionnement d'un Borg est fournie par des batteries qui sont régulièrement rechargées (cf. épisode "The Raven"). Toutes les fonctions liées aux émotions sont supprimées par un implant neural situé à l'arrière du cerveau (cf. épisode "Human Error"). La fonction respiratoire étant devenue inutile, les Borgs l'ont supprimée, ce qui leur permet de survivre dans le vide de l'espace (cf. "Star Trek : Premier Contact"). Biologiquement, la composante essentielle de l'organisme Borg sont les nanosondes. Ces microrobots de quelques microns de longueur assurent toutes les fonctions internes de l'organisme : ils font office de système immunitaire et assurent le soin interne des blessures (cf. épisode "Scorpion"). Mais si ces nanosondes ont un rôle défensif/curatif, elles ont également un rôle offensif : les Borgs peuvent les injecter à l'aide de tubulures d'injection situées au-dessus de la main. Une fois les nanosondes injectées, la victime est rapidement neutralisée. Les sondes s'attaquent en priorité au cerveau pour annihiler toute résistance, puis les organes internes et externes sont également assimilés : les yeux et la main sont robotisés pour être connectés à des implants Borgs. En quelques heures, un humanoïde peut subir cette transformation, appelée "assimilation" et devient un drone (cf. "Star Trek : Premier Contact"). Ce mode d'expansion des Borgs élimine tout besoin de se reproduire : la continuité est assurée par l'assimilation de nouveaux individus. Lors de l'assimilation de races entières, les Borgs n'excluent ni les enfants ni les bébés. Ne pouvant être utilisés immédiatement, ils sont assimilés puis placés dans une chambre d'incubation (cf. épisode "Collective").
La structure sociale de la civilisation Borg est unique dans toute la Galaxie. Tous les esprits des Borgs sont liés entre eux et ne forment qu'un esprit appelé le "Collectif". Chaque drone entend en permanence les autres Borgs et il peut y trouver n'importe quelle information acquise par un autre drone. Les informations et les données sont en permanence actualisées, ce qui est un avantage considérable : les Borgs sont une race hautement adaptable et qui évolue dans son ensemble. Dans cette société de pensée unique, un seul être se distingue : la Reine. Si elle est liée au Collectif, la Reine est le seul individu à garder son indépendance de pensée pour diriger son peuple. On est sûr que la Reine existe en plusieurs exemplaires, mais on ignore si chaque exemplaire est remplacé en cas de défaillance ou de destruction du précédent ou si plusieurs Reines identiques existent simultanément et se répartissent le travail. Toujours est-il que même après la destruction de plusieurs Reines, les Borgs ont continué à exister (cf. "Star Trek : Premier Contact"). Le Collectif Borg est de loin supérieur à toute autre forme d'organisation sur de nombreux plans : rapidité d'apprentissage, transmission quasi-instantanée, etc. Il donne un avantage considérable aux Borgs en éliminant tous les problèmes liés aux conflits d'intérêt ou aux difficultés de communication et aux malentendus. Mais ce statut de drone lié au Collectif a également ses inconvénients : en cas de dysfonctionnement du lien vers le Collectif, les drones "détachés" ne possèdent aucune initiative personnelle et sont incapables de s'adapter à leur situation. Les Borgs ont ainsi perdu des vaisseaux transportant des milliers de drones parce que le lien avec le Collectif avait été interrompu, à cause d'un orage ionique, par exemple (cf. épisode "Dark Frontier").
La raison d'être des Borgs est de s'améliorer continuellement en absorbant les différentes races qu'ils rencontrent. Lors d'un premier contact avec une nouvelle race, les Borgs annoncent immédiatement leur objectif : "Nous sommes les Borgs. Toute résistance est inutile. Nous ajouterons vos particularités et biologiques et technologiques aux nôtres pour nous améliorer". Lorsqu'ils assimilent une race, les Borgs intègrent les éléments technologiques qui leur semblent utiles, ils transforment les habitants en drones et il détruisent tout ce qu'il reste. Avec un tel comportement, il n'est pas étonnant que les Borgs ne prennent même pas la peine de retenir le nom de la civilisation qu'ils ont exterminée : ils lui donnent simplement un numéro. Ainsi, les Vulcains sont l'espèce 3259, les Ferengis sont l'espèce 180 et les Humains sont l'espèce 5618 (cf. épisodes "The Raven", "Dark Frontier" et "Infinite Regress").
Le système d'apprentissage des Borgs repose entièrement sur les données collectées lors de l'assimilation d'une nouvelle race. C'est un système très efficace et rapide ... lorsqu'il fonctionne. En effet, lorsque les Borgs rencontrent une espèce dont ils ne peuvent assimiler les données, ils se trouvent alors dans l'incapacité de s'adapter à elle pour la détruire. En 2369, les Borgs ont ainsi été tenus en échec par l'espèce 8742 (cf. épisode "Scorpion").
Technologiquement, les Borgs ont une avance importante sur la Fédération de par leur nombre de vaisseaux et leur puissance. Le seul avantage de la Fédération est de se trouver loin de l'espace Borg. Fidèles à leur doctrine, les Borgs ont donné à leurs vaisseaux des formes géométriques simples (sphère, cubes, parallélépipède, ...), supprimant tout aspect esthétique pour ne laisser que l'aspect pratique. Les vaisseaux Borgs sont très rapides (au moins Warp 9.95), très bien armés (armes à faisceau, téléporteur traversant les boucliers d'énergie), et ils possèdent des boucliers capables d'encaisser les tirs de plusieurs bancs de phaseurs et plusieurs explosions simultanées de torpilles. Ce qui fait également la force de ces vaisseaux, c'est leur capacité à s'auto-réparer au cours des combats et à s'adapter à la fréquence des phaseurs ennemis. Tout comme les vaisseaux, les drones Borgs ont également un bouclier personnel qui leur permet de ne pas être blessés par des armes de poing. Ce bouclier "s'adapte" à la fréquence du phaseur et permet au drone de se protéger : au bout d'un ou deux tirs : il s'adapte (cf. épisode "Q-Who").
Toutes ces caractéristiques ne sont pourtant rien en comparaison du principal avantage tactique des Borgs : les portes Transwarp. Situées au coeur d'immenses Unicomplexes et protégées par des dizaines de Cubes Borgs, elles permettent aux vaisseaux Borg de se rendre instantanément en n'importe quel point de la Galaxie. Ces portes permettent en fait d'accéder à un réseau de couloirs subspatiaux qui forment une toile complexe reliant de multiples points de la Galaxie. Les Borgs ne possèdent que six de ces Modules Transwarp car leur construction est longue, complexe et nécessite des quantités d'énergie gigantesques (cf. épisode "End Game").
On suppose que l'expansion à grande échelle de l'espace Borg date environ de l'an 1000 (calendrier Terrien). Avant les Borgs, le Quadrant Delta était sous la domination des Vaadwaurs, lesquels avaient découvert et maîtrisé les couloirs subspatiaux. Vers 1300, les Vaadwaurs commencent à rencontrer une forte opposition et vers 1800, ils doivent se replier sur leur monde natal, poursuivis par les Turei (cf. épisode "Dragon's Teeth"). Vers 2000 les Borgs mettent au point la première porte Transwarp et accélèrent leur expansion, assimilant les El-Auriens vers 2260 (cf. épisode "Q-Who").
Curieusement, le premier contact entre les Terriens et les Borgs se fait à cause d'un voyage dans le temps. Surgissant du futur par un vortex temporel, et poursuivie par l'Enterprise-E, une Sphère Borg arrive en orbite autour de la Terre en 2063 et tente de détruire les installations de Zefram Cochrane pour empêcher le Premier Contact avec les Vulcains et modifier le cours de l'Histoire. La Sphère est détruite par l'Enterprise-E et ses débris tombent dans l'Arctique (cf. "Star Trek : Premier Contact"). Ils sont découverts en 2152 par une équipe de scientifiques qui retrouve les corps gelés de deux drones et qui les ramènent avec eux. Une fois sortis de la glace, les deux drones s'auto-réparent, ils prennent le contrôle du vaisseau des scientifiques et s'enfuient (cf. épisode "Regeneration").
En 2348, deux scientifiques de la Fédération, Magnus et Erin Hansen commencent à effectuer des recherches sur les étranges cyborgs découverts par les scientifiques sur Terre en 2152. Après six ans de recherches théoriques, ils pensent avoir rassemblé suffisamment de données pour partir à la recherche de ces mystérieux cyborgs. Ils embarquent donc avec leur fille Annika à bord de l'USS Raven et quittent la colonie de Tendara en 2354. Traités comme des illuminés par les autres scientifiques de la Fédération, ils cherchent en vain pendant deux ans et finissent par découvrir un vaisseau Borg en 2356. Mais lorsqu'ils trouvent le vaisseau, ce dernier vient d'ouvrir un couloir Transwarp vers le Quadrant Delta. Les Hansen le suivent, perdant ainsi tout contact avec la Fédération qui ne saura donc rien des Borgs pendant des années. Dans le Quadrant Delta, les Hansen parviennent à mettre au point une technique pour rester cachés aux yeux des drones. Mais au bout de trois ans, dans le système de B'omar, les deux scientifiques et leur fille sont finalement découverts et assimilés par les Borgs (cf. épisode "Dark Frontier").
La Fédération n'entend plus parler des Borgs jusqu'en 2364, date à laquelle un vaisseau Borg ravage des avant-postes de Starfleet et des Romuliens le long de la Zone Neutre. Aucun des deux blocs ne découvre le responsable de ces attaques (cf. épisode "The Neutral Zone").
C'est en 2365 que la Fédération apprend véritablement l'existence des Borgs : Q envoie l'Enterprise-D et son équipage dans le Quadrant Delta à la frontière de l'espace Borg. L'Enterprise-D se trouve confronté à un Cube Borg. Ce premier contact est catastrophique : le Cube dépasse de loin la vitesse et la puissance de feu du vaisseau de Starfleet. Il télécharge toutes les données du vaisseau et capture des membres d'équipage. Le capitaine Picard ne doit son salut qu'à l'intervention de Q, qui renvoie le vaisseau dans le Quadrant Alpha. Après ce contact, Guinan, une El-Aurienne, prévient le capitaine Picard que les Borgs vont obligatoirement attaquer la Terre à plus ou moins longue échéance (cf. épisode "Q-Who"). Effectivement, les Borgs lancent une attaque contre la Terre en 2367. Après avoir neutralisé l'Enterprise-D, les Borgs capturent et assimilent le capitaine Picard, qui devient Locutus. Le Cube Borg se dirige ensuite vers la Terre et affronte une flotte de 40 vaisseaux de la Fédération : 39 des 40 vaisseaux sont détruits, ce qui cause la mort de 11000 personnes. Ce n'est que grâce à une étroite collaboration entre Picard (qui a été récupéré), Data et Troi que le Cube Borg est stoppé en orbite autour de la Terre, puis détruit (cf. épisode "Best of Both Worlds").
En 2368, un vaisseau de reconnaissance Borg s'écrase sur une planète désertique. Un drone coupé du Collectif est retrouvé et soigné par l'équipage de l'Enterprise-D qui lui donne un nom (Hugh) et lui apprend la notion d'individualité. A sa demande, il est ensuite ramené sur la planète pour être récupéré par les siens (cf. épisode "I Borg"). Tel un virus, la notion d'individualité contamine le Collectif et menace de le détruire. La Reine isole toutes les Unimatrices contaminées, les coupe du Collectif et les abandonne à elles-mêmes. Déboussolés et laissés à eux-mêmes les drones se cherchent un nouveau chef en la personne de Lore, un androïde. Ce dernier les réorganise et les pousse à attaquer des colonies de la Fédération. Une fois Lore neutralisé, les Borgs se rangent aux côtés de Hugh et abandonnent leurs actions violentes (cf. épisode "Descent").
De son côté le reste du Collectif assimile cet échec et prépare sa prochaine attaque contre la Fédération : s'attaquer au passé pour modifier le présent. Mais cette fois, la Fédération a eu le temps de s'adapter aux armes des Borgs : boucliers à fréquence tournante, torpilles quantiques, vaisseaux de classe Defiant. La flotte de la Fédération rencontre le Cube Borg dans le Secteur Typhon et même si les pertes sont lourdes, le Cube est détruit. Mais il largue une Sphère qui ouvre un couloir temporel vers 2063. L'Enterprise-E suit la Sphère dans le passé et la détruit. Cependant, les Borgs se sont introduits dans le vaisseau de Starfleet et commencent à l'assimiler. La Reine et ses drones sont finalement vaincus par l'équipage de Starfleet et les Borgs ne peuvent empêcher le Premier Contact entre les Terriens et les Vulcains (cf. "Star Trek : Premier Contact").
Cette attaque est un échec pour les Borgs, mais la nouvelle Reine ne lance pas de nouvelle offensive contre la Terre car les Borgs sont depuis peu confrontés à un ennemi plus puissant qu'eux : l'espèce 8472 (cf. épisode "Scorpion").

source : http://uss-france.strangewc.com/accueil.htm
Revenir en haut Aller en bas
 

Les borgs dans star trek la nouvelle generation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'UNIVERS DE STAR TREK :: Thèmes et questions sur l'univers de Star Trek :: Les peuples-